Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Tazon le Dim 2 Mar - 17:31

Faut ben dire qu' les profs ed' français qu'ont à r'dire sur  la façon dont qu'on cause, y-z-ont-l'air d' nous prend' pour des moins que rin. Mais quand yeu viennent la queue ent' les jambes chouiner après d' l'aide pour une proportionnalité, tout  prout ma chère qu' yeu sont ancque leurs pouet' et leurs littérature, ceux nous qu'on rigolons.

Tazon
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par zeprof le Dim 2 Mar - 17:33

@Dimka a écrit:Bonsoir,
En début d’année, mon tuteur s’est notamment senti le besoin de me préciser qu’il fallait respecter les femmes de ménage, les informaticiens et les profs non-agrégés, qu’il fallait leur dire bonjour, leur sourire et ne pas les regarder de haut.   Et que les certifiés étaient quand même des professeurs compétents, plus que moi qui étais stagiaire donc débutant (cela, il a dû le répéter une bonne cinquantaine de fois depuis, ce qui est un peu lourd, d’autant que je n’ai jamais eu le moindre soupçon de prétention sur le sujet…).

Il n’y a pas de salle, ni de fauteuils réservés, mais j’ai l’impression qu’il y a un petit groupe de profs agrégés qui surjouent une certaine connivence, avec toujours des conversations très soporifiques intellectuelles entre eux (genre, ohlala, moi j’ai lu l’intégrale de Joyce et de la critique littéraire à son propos pendant les vacances…), et une certaine condescendance avec les autres (un ton un peu prof).

lui par contre n'aurait-il pas justement ce "soupçon" de prétention ?  abe 

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par tango le Dim 2 Mar - 17:35

par Tazon le Dim 2 Mar - 18:31

Faut ben dire qu' les profs ed' français qu'ont à r'dire sur la façon dont qu'on cause, y-z-ont-l'air d' nous prend' pour des moins que rin. Mais quand yeu viennent la queue ent' les jambes chouiner après d' l'aide pour une proportionnalité, tout prout ma chère qu' yeu sont ancque leurs pouet' et leurs littérature, ceux nous qu'on rigolons.

yesyes 
pas faux!
un collègue de lettre est très méprisant . môsieurs se permet de nous faire des remarques sur notre phrasé car lui utilise toujours un langage très soutenu et en attend de même pour tous. je parle comme je veux, m**de!

tango
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Mamousse le Dim 2 Mar - 17:36

@lalilala a écrit:
@Isis39 a écrit:Pas d'agrégé dans mon collège donc personne ne se la "pète". Et souvent on ne sait même pas si les collègues qui arrivent sont TZR, contractuel ou autre... Ce sont des collègues c'est tout.
Je pense en effet que c'est surtout une histoire de personne. J'ai un jeune collègue d'allemand qui est assez méprisant dans ses remarques contre "ce petit collège" lui qui vient d'un "grand lycée". Et envers ses collègues plus âgés. Comme quoi...

J'adore...moi des certifiés qui se la pétaient, j'en ai croisé un paquet.

Même constat que lalilala...
Des agrégés chez nous mais ils ne se la pètent pas plus ni moins que certains certifiés...
Ce qui je perçois le plus, c'est du mépris des "jeunes" envers les "vieux". Pourquoi ? Je l'ignore... Quand on sait que parfois les dits "'jeunes" ont à peine 10 ans d'écart avec les dits "vieux"...  Rolling Eyes

_________________
"Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis." (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle)

"C'est véritablement utile, puisque c'est joli." (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Caspar Goodwood le Dim 2 Mar - 17:37

Va savoir, peut-être qu'il avait eu auparavant des stagiaires qui se la pétaient un peu et il s'est dit qu'il valait mieux prévenir que guérir?

Etre sympa avec tout le monde: gestionnaire, secrétaire, agents etc ça peut toujours servir de toute façon quand on a besoin d'un service quelconque  Twisted Evil  (et la dame qui fait le ménage à mon étage est un vrai dragon, je file tout doux...)  pale 

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Bobby-Cowen le Dim 2 Mar - 17:39

@Tazon a écrit:Faut ben dire qu' les profs ed' français qu'ont à r'dire sur  la façon dont qu'on cause, y-z-ont-l'air d' nous prend' pour des moins que rin. Mais quand yeu viennent la queue ent' les jambes chouiner après d' l'aide pour une proportionnalité, tout  prout ma chère qu' yeu sont ancque leurs pouet' et leurs littérature, ceux nous qu'on rigolons.

 lol! 

dans mon établissement (collège), je n'ai jamais senti de distinction ou de mépris envers le personnel. Je ne saurais même pas dire si tel est TZR, telle est agrégée...

Bobby-Cowen
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par ann le Dim 2 Mar - 17:40

Et bien , j'ai découvert que ce mépris existait sur néoprofs , en effet sur un autre fil , une personne a écrit des propos peu élogieux sur les profs du privé ...

ann
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par yogi le Dim 2 Mar - 17:41

@Caspar Goodwood a écrit:Va savoir, peut-être qu'il avait eu auparavant des stagiaires qui se la pétaient un peu et il s'est dit qu'il valait mieux prévenir que guérir?

Etre sympa avec tout le monde: gestionnaire, secrétaire, agents etc ça peut toujours servir de toute façon quand on a besoin d'un service quelconque  Twisted Evil  (et la dame qui fait le ménage à mon étage est un vrai dragon, je file tout doux...)
 pale 

C'est surtout du savoir-vivre, je dirais.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Celeborn le Dim 2 Mar - 17:42

@Isis39 a écrit:Pas d'agrégé dans mon collège donc personne ne se la "pète".

Ce "donc" me paraît étrange. On peut se la péter sans être agrégé.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Caspar Goodwood le Dim 2 Mar - 17:43

Les deux ma chère Yogi  Laughing

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par yogi le Dim 2 Mar - 17:44

@Celeborn a écrit:
@Isis39 a écrit:Pas d'agrégé dans mon collège donc personne ne se la "pète".

Ce "donc" me paraît étrange. On peut se la péter sans être agrégé.

Et vice versa, ni pour ni contre bien au contraire...les possibilités c'est comme la connerie,c'est infinie  bounce 

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par yogi le Dim 2 Mar - 17:46

@Caspar Goodwood a écrit:Les deux ma chère Yogi  Laughing

Pas besoin de politesse à mon égard Lool ,je n'ai rien à te vendre...va retrouver ta "femme dragon"  Twisted Evil 

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par piesco le Dim 2 Mar - 17:47

@yogi a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Isis39 a écrit:Pas d'agrégé dans mon collège donc personne ne se la "pète".

Ce "donc" me paraît étrange. On peut se la péter sans être agrégé.

Et vice versa, ni pour ni contre bien au contraire...les possibilités c'est comme la connerie,c'est infinie  bounce 

 mdr 

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Caspar Goodwood le Dim 2 Mar - 17:47

L'estime de soi n'a en général que peu de rapport avec les faits et les réussites réels. Un parfait imbécile peut fort bien être méprisant et prétentieux alors que quelqu'un de très doué et plein de qualités peut avoir une faible estime de lui-même.


Dernière édition par Caspar Goodwood le Dim 2 Mar - 17:52, édité 1 fois

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par philann le Dim 2 Mar - 17:48

Moi je l'ai connu à la fac! D'abord en étant élue au conseil de gestion de mon UFR j'ai vu avec quel mépris pouvaient se comporter certains profs entre eux (pas du tout à l'égard des étudiants en revanche!)
Puis quand je suis devenue ATER (alors que non agrégée) j'ai subitement vu des gens de mon âge qui ne m'adressaient pas la parole jusque là, se mettre à "me calculer"!  Rolling Eyes  C'est en fait très utile pour faire le ménage rapidement... Very Happy 

Personnellement je trouve ça tellement bête que cela me fait rire!

Je n'ai pas spécialement souffert de la même chose dans le secondaire. En revanche, j'ai souvent entendu pas mal de médisance sur les agrégés "méprisants" ce que je trouve être un préjugé, en ayant un certain nombre dans mon entourage, je n'ai jamais trouvé les agrégés plus prétentieux que les autres... On trouve des imbéciles partout (quand on est khôn on est khôn chantait Brassens), en revanche, beaucoup associent le mépris au corps, ce qui participe à la bêtise.

Ceci dit, je pense qu'il est quand même plus facile de s'intégrer dans un établissement lambda que dans un "grand lycée". Quand les gens on l'habitude de voir arriver des nouveaux et relativement jeunes chaque année, je pense que ça aide.

Ce qui est assez désolant, c'est de constater qu'avec un niveau d'étude moyen plus élever que la moyenne de la population, les profs ne brillent pas forcément plus par leur ouverture d'esprit ou tolérance...  Wink  Ou version plus optimiste...l'humanisme de chacun dépend d'autre chose que de ses connaissances, ce qui est assez réjouissant!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par PauvreYorick le Dim 2 Mar - 17:48

@Caspar Goodwood a écrit:L'estime de soi n' en général que peu de rapport avec les faits et les réussites réels. Un parfait imbécile peut fort bien être méprisant et prétentieux alors que quelqu'un de très doué et plein de qualités peut avoir une faible estime de lui-même.

Il me semble que la psychologie empirique tend à montrer qu'il y a bien un rapport, au contraire. Mais un rapport inverse, comme tu le décris: plus les capacités sont élevées et plus il est probable que l'estime de soi soit faible.

(On le voit bien chez certains élèves.)

((EDIT: je viens de jeter un œil pour voir si je retrouvais l'étude en question... pas pour l'instant apparemment.))


Dernière édition par PauvreYorick le Dim 2 Mar - 17:52, édité 2 fois (Raison : ajout)

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Isis39 le Dim 2 Mar - 17:50

@Celeborn a écrit:
@Isis39 a écrit:Pas d'agrégé dans mon collège donc personne ne se la "pète".

Ce "donc" me paraît étrange. On peut se la péter sans être agrégé.

Je répondais aux posts juste avant qui parlaient de mépris des agrégés dans certains établissement. Je voulais donc dire que personne ne pouvait "se la péter" avec son statut d'agrégé. Ne voyez pas le mal partout, par pitié... Very Happy 

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par gnafron2004 le Dim 2 Mar - 17:55

Dans la ville où j'étais avant, il y avait deux lycées. Dans l'"autre", soi-disant meilleur lycée, il y avait deux salles des profs, une pour les agrégés, une pour le commun des mortels. Dans "mon" lycée polyvalent LP, techno et général, on a eu un jour un stage établissement auquel tous les PP étaient conviés. Les formateurs nous demandent de nous présenter : "Michel Machin, lettres. Babette Bidule, anglais"…etc… les formatrices  : "c'est la première fois que personne ne précise plp ou certifié ou agrégé !" Shocked

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Caspar Goodwood le Dim 2 Mar - 17:57

As-tu constaté de visu qu'il y avait bien ségrégation dans "l'autre lycée"? (Pardon mais  Descartes ). Et qui de la discrimination concours internes/externes?

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Invité N le Dim 2 Mar - 17:58

Le pire, ce sont les profs à qui tu dis "bonjour" et qui ne te répondent même pas.

Invité N
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par ElleDriver le Dim 2 Mar - 17:59

@philann a écrit:
Ce qui est assez désolant, c'est de constater qu'avec un niveau d'étude moyen plus élever que la moyenne de la population, les profs ne brillent pas forcément plus par leur ouverture d'esprit ou tolérance...  Wink 

Tout à fait d'accord, même si on peut se dire qu'on est naïves d'avoir osé espérer le contraire.
C'est ce constat qui me laissera un petit goût amer (même s'il n'est pas que ça) de mon expérience de l'université.

ElleDriver
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Carabas le Dim 2 Mar - 17:59

Nonancourt a écrit:Le pire, ce sont les profs à qui tu dis "bonjour" et qui ne te répondent même pas.
Ah j'en ai une comme ça.
Jamais compris.
J'ai arrêté de lui dire bonjour. Ma politesse a des limites.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Caspar Goodwood le Dim 2 Mar - 17:59

J'en connais, mais cela doit exister dans tous les milieux professionnels. C'est une forme de harcèlement moral soft.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Isis39 le Dim 2 Mar - 18:00

Nonancourt a écrit:Le pire, ce sont les profs à qui tu dis "bonjour" et qui ne te répondent même pas.

Non ?!  heu 

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Invité N le Dim 2 Mar - 18:02

@Isis39 a écrit:
Nonancourt a écrit:Le pire, ce sont les profs à qui tu dis "bonjour" et qui ne te répondent même pas.

Non ?!  heu 

Si si ! Il y en a deux comme ça dans mon établissement. Je n'ai jamais compris...

Invité N
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par trompettemarine le Dim 2 Mar - 18:02

Je pense que la réforme châtel et sa non-abolition par Peillon ne fait rien pour arranger les choses. Dans notre lycée, les agrégés sont considérés comme des nantis, tant la masse de travail a augmenté. Les profs qui ont la chance d'avoir encore des demi-groupes (SVT etc.) sont regardés de travers par ceux qui se tapent des classes entières à longueur de journée. Ceux qui ont des copies de 10 minutes à corriger sont mal vus par ceux qui mettent une heure à en corriger deux.
Je ne vous dis rien des profs d'EPS qui en plus, chez nous, se font leur emploi du temps (rumeur ?).
Bilan : une salle des profs pour les prépas, une pour les profs de BTS, une pour l'EPS, une pour les Sciences expérimentales, un labo d'histoire qui finit par devenir une salle des profs, et la salle des profs proprement dite où les cernes font un concours entre elles.
Même si elle est quasiment neuve (mais bon, elle n'est pas chauffée, et il y pleut, il n'y a pas de salle de travail et doit bien faire pourtant 100 m²), on s'y croise, on s'y parle courtoisement souvent, mais chacun juge l'autre de plus en plus. Cela devient pesant, et je m'y attarde de moins en moins.
(plus possible de raconter des histoires de c* ou autres du même genre  Embarassed )

EDIT : on a un gros lycée.


Dernière édition par trompettemarine le Dim 2 Mar - 18:05, édité 2 fois

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum