le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par invitéW le Lun 3 Mar 2014 - 16:22

VousNousIls a écrit:Le métier d'enseignant occupe la pre­mière place du clas­se­ment des pro­fes­sions "dont per­sonne ne veut", selon le baro­mètre Jobintree 2014, publié fin février. Le site d'emploi a ana­lysé 75 000 offres et 720 000 actes de can­di­da­tures sur la période octobre-décembre 2013.
lire la suite.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par arcenciel le Lun 3 Mar 2014 - 16:29

Personne n'en veut ok je comprends mais alors pourquoi les gens sont-ils toujours prompts à dégainer sur notre soi-disant surplus de vacances? D'où vient ce besoin de nous voir exsangues? Etrange...

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par atrium le Lun 3 Mar 2014 - 16:47

Il y a tout de même des difficultés, ne les cachons pas: si tu savais le temps que ça peut prendre pour enseigner à des maternelles à trouver le bon rythme pour t'éventer et à utiliser correctement l'orgue à cocktails.  Razz 

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par florestan le Lun 3 Mar 2014 - 16:47

 affraid 
Quelle tristesse!

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par yogi le Lun 3 Mar 2014 - 16:48

Will.T a écrit:
VousNousIls a écrit:Le métier d'enseignant occupe la pre­mière place du clas­se­ment des pro­fes­sions "dont per­sonne ne veut", selon le baro­mètre Jobintree 2014, publié fin février. Le site d'emploi a ana­lysé 75 000 offres et 720 000 actes de can­di­da­tures sur la période octobre-décembre 2013.
lire la suite.

Pas du tout surprise!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par arcenciel le Lun 3 Mar 2014 - 16:52

@atrium a écrit:Il y a tout de même des difficultés, ne les cachons pas: si tu savais le temps que ça peut prendre pour enseigner à des maternelles à trouver le bon rythme pour t'éventer et à utiliser correctement l'orgue à cocktails.  Razz 
 Razz 

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par PauvreYorick le Lun 3 Mar 2014 - 16:52

Wow. Ça, ça en dit long.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par yogi le Lun 3 Mar 2014 - 16:55

Zont ptet vu les spots publicitaires Parlons Passion!! Du coup tout le monde est dég'  Twisted Evil 

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par Jim Thompson le Lun 3 Mar 2014 - 16:55

Et ouais
et c'est pas avec les baisses de salaires déjà trop bas qu'ils vont attirer les jeunes
Ni avec les spots vidéos.....

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par ElleDriver le Lun 3 Mar 2014 - 17:03

Ce n'est pas du tout surprenant. Et si personne ne veut le faire, en plus des conditions parfois indigentes et qui ne vont pas s'améliorer, c'est pour pouvoir continuer à se décharger dessus. professeur 

(cela m'a échappé à la lecture du document, le classement est établi en fonction du nombre de candidats pour un poste. Cela fait donc référence aux concours et aux concours uniquement pour les enseignants?)

ElleDriver
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par Celadon le Lun 3 Mar 2014 - 17:05

C'est le paradoxe. Personne ne veut exercer un métier de privilégiés plein de vacances, de réunions qui n'en finissent pas, sans RTT mais sans reconnaissance cadre non plus, sans médecine du travail et sans comité d'entreprise, mais avec des exigences de diplômes sans commune mesure avec les tâches demandées et des salaires bloqués depuis 4 ans, et sans réelles perspectives d'avenir.
En quoi n'est-il pas enviable, ce métier ? Je vous le demande.
Sans doute pour toutes ces raisons et le fait de se  retrouver pris en sandwich entre hiérarchie et parents. Ca doit plaire moyen. Et je ne parle pas des incivilités.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par InvitéYo le Lun 3 Mar 2014 - 17:08

pas étonnée non plus...
par contre je suis surprise du métier "le plus attirant" : conducteur de train


Dernière édition par capucine1981 le Lun 3 Mar 2014 - 17:09, édité 1 fois

InvitéYo
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par PauvreYorick le Lun 3 Mar 2014 - 17:08

@ElleDriver a écrit: cela m'a échappé à la lecture du document, le classement est établi en fonction du nombre de candidats pour un poste. Cela fait donc référence aux concours et aux concours uniquement pour les enseignants?

Page 1 du doc pour la réponse : jobintree ne fait ses stats que sur les offres qui passent par son site; du moins c'est ce que je comprends. Ça biaise probablement un peu, difficile de dire dans quelle mesure.

(Si je comprends bien, les concours ne sont donc pas concernés; les commentaires sur la sécurité de l'emploi ne s'appliquent donc pas, vu qu'il ne s'agit probablement, en grande majorité, que de postes précaires.)

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par Pseudo le Lun 3 Mar 2014 - 17:50

Et en haut, à droite de la page : "aucune réaction". C'est prémonitoire ou bien ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par Caspar Goodwood le Lun 3 Mar 2014 - 17:57

Je dis souvent que nous exerçons le métier le plus détesté de France, devant les huissiers, banquiers et autres inspecteurs des impôts.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par Thierry30 le Lun 3 Mar 2014 - 18:05

Voilà, voilà...
Résultat de plus de 30 ans de mépris.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par Mariposa42 le Lun 3 Mar 2014 - 18:06

Apparemment les personnes qui boudent le métier de prof n'ont pas vu les supers vidéos proposées par la Casden...

Mariposa42
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par Lesenfantsterribles le Lun 3 Mar 2014 - 18:37

La dernière campagne de l'état dont je me souviens était celle des surveillants pénitentiaires... ça me fait penser à la célèbre citation de Foucault " Quoi d'étonnant si la prison ressemble aux usines, aux écoles, aux casernes, aux hôpitaux, qui tous ressemblent aux prisons ? "

Lesenfantsterribles
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par Dimka le Lun 3 Mar 2014 - 19:13

Bonsoir,
Euh… Je veux bien que le métier soit de moins en moins folichon, mais la source laisse à désirer. Jobintree n’est pas un institut hyper réputé, à ce que je sache, et les baromètres tout le monde en fait pour tout (je suppose que sur les sites de flics, on en trouve un pour dire que le métier est déconsidéré, itou chez les avocats, itou chez les éleveurs de Rennes en Yakoutie, etc.). Je passe le fait que l’info est diffusée dans un site spécialisé, mais ça ne renforce pas l’impression d’info neutre. En plus, j’ai du mal à comprendre comment on arrive à ce résultat, mais apparemment :

Palmarès des métiers où les entreprises ont le plus de mal à recruter
L’essentiel du métier se fait hors entreprise (même si les entreprises se prennent parfois pour le nombril du monde, il y a des tas de métiers en dehors…). Pour ce que je peux connaître des entreprises liées à l’enseignement (acadomia, et autres boîtes à fric), je ne pleurerais certainement pas si elles ont du mal à recruter.
Le site d'emploi a ana­lysé 75 000 offres et 720 000 actes de can­di­da­tures sur la période octobre-décembre 2013.
Et on ne postule pas par offre d’emploi, mais par concours, pour l’essentiel de l’enseignement.

De ce que j’en vois dans ma fac, les concours sont encore attractifs, malgré la multiplication des sessions. On peut discuter de la qualité (l’Éducation nationale et les jurys peuvent avoir du mal à recruter de bons profs dans certains domaines), certes, mais quantitativement, il me semble que jusqu’à présent, il y a toujours plus de candidats que de places.

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par Zenxya le Lun 3 Mar 2014 - 19:19

oui et non dans la mesure où il n'y a plus de remplaçants. Les établissements qui recrutent au "bon coin" et le nombre de contractuels et vacataires qu'il y a.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par Reine Margot le Lun 3 Mar 2014 - 19:20



Même pas étonnée...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par Dimka le Lun 3 Mar 2014 - 19:30

@Zenxya a écrit:oui et non dans la mesure où il n'y a plus de remplaçants. Les établissements qui recrutent au "bon coin" et le nombre de contractuels et vacataires qu'il y a.
Mouais. Mais ça, c’est peut-être aussi la mauvaise gestion de l’Éducation nationale (ou les conséquences d’une mauvaise gestion, d’un mauvais recrutement, à certains moments, du manque de remplaçants, etc.), quant aux contractuels et vacataires, je ne sais pas s’ils sont majoritairement recrutés sur le bon coin (ni si l’étude prend en compte le site du bon coin).

Dans tous les cas, la méthodologie de l’étude me semble trop floue, pour qu’on puisse en conclure autre chose que l’intitulé de l’étude : les entreprises ont du mal à recruter des enseignants.

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par Reine Margot le Lun 3 Mar 2014 - 19:41

Les postes de TZR ont été supprimés petit à petit et les DHG rabotées, avec les conséquences qu'on imagine: le vivier de contractuels formés et compétents face à une classe n'est pas infini donc quand on a raclé le fond on va sur le bon coin, les rectorats le font, si si..

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par Jacq le Lun 3 Mar 2014 - 21:57

L'organisme en question ne mesure pas l'attractivité (bien connue  Very Happy ) du métier mais les réponses aux offres d'emploi, c'est autre chose.
Ensuite il est plus facile de postuler pour certains métiers demandant peu de qualification que pour ceux qui en demandent un peu (animateur adepte des TUIC et des projets à la c..).

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: le métier "dont personne ne veut" (baromètre Jobintree 2014)

Message par Milady de Winter le Mar 4 Mar 2014 - 3:34

@Celadon a écrit:C'est le paradoxe. Personne ne veut exercer un métier de privilégiés plein de vacances, de réunions qui n'en finissent pas, sans RTT mais sans reconnaissance cadre non plus, sans médecine du travail et sans comité d'entreprise, mais avec des exigences de diplômes sans commune mesure avec les tâches demandées et des salaires bloqués depuis 4 ans, et sans réelles perspectives d'avenir.
En quoi n'est-il pas enviable, ce métier ? Je vous le demande.
Sans doute pour toutes ces raisons et le fait de se  retrouver pris en sandwich entre hiérarchie et parents. Ca doit plaire moyen. Et je ne parle pas des incivilités.

Verrrry funny ! Je contresigne !

Milady de Winter
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum