Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
elena3
Fidèle du forum

Vincent Peillon cale sur les programmes scolaires

par elena3 le Lun 3 Mar 2014 - 22:51
Décidément, il est vraiment temps qu'il s'occupe d'autre chose ! Laughing 
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/03/02/01016-20140302ARTFIG00164-peillon-cale-sur-les-programmes-scolaires.php
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Vincent Peillon cale sur les programmes scolaires

par arcenciel le Mar 4 Mar 2014 - 7:02
Oui sauf que Hollande et Ayrault auraient pu anticiper toutes ces décisions prises sur des coups d'orgueil mal placé par Peillon. Quel gâchis!
avatar
neo
Grand sage

Re: Vincent Peillon cale sur les programmes scolaires

par neo le Mer 5 Mar 2014 - 9:24
Lesquelles organisations ont salué en cœur ce report, Snes en tête. Dans une lettre au ministre datée du 30 janvier, le syndicat majoritaire dans le second degré demandait un «desserrement» du calendrier. Dès décembre, il formulait ses inquiétudes quant à la «“logique curriculaire” qui prévaudrait pour la construction des programmes».

Derrière ce jargon, la notion de «curriculum», éprouvée dans les pays nordiques, Finlande en tête, mais aussi en Angleterre, en Italie, suivant laquelle sont fixés des objectifs de formation par cycle. Une vision éloignée de la traditionnelle approche française où les programmes, faits de connaissances à acquérir chapitre après chapitre, sont rédigés par discipline et par année. Une vision globale, induisant davantage de transdisciplinarité et venant bousculer la notion de discipline, chère à des syndicats tels que le Snes et le Snalc.

Le Sgen et l'Unsa vont être contents, une fois de plus... humhum 

_________________
Human... http://www.youtube.com/watch?v=RIZdjT1472Y
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Vincent Peillon cale sur les programmes scolaires

par Daphné le Mer 5 Mar 2014 - 9:32
 
Lesquelles organisations ont salué en cœur ce report, Snes en tête. Dans une lettre au ministre datée du 30 janvier, le syndicat majoritaire dans le second degré demandait un «desserrement» du calendrier. Dès décembre, il formulait ses inquiétudes quant à la «“logique curriculaire” qui prévaudrait pour la construction des programmes».

Derrière ce jargon, la notion de «curriculum», éprouvée dans les pays nordiques, Finlande en tête, mais aussi en Angleterre, en Italie, suivant laquelle sont fixés des objectifs de formation par cycle. Une vision éloignée de la traditionnelle approche française où les programmes, faits de connaissances à acquérir chapitre après chapitre, sont rédigés par discipline et par année. Une vision globale, induisant davantage de transdisciplinarité et venant bousculer la notion de discipline, chère à des syndicats tels que le Snes et le Snalc.

Et alors, les disciplines c'est le mal ??
Les connaissances aussi ?  heu 


avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Vincent Peillon cale sur les programmes scolaires

par Celadon le Mer 5 Mar 2014 - 9:36
C'est le Grand Satan, de nos jours.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Vincent Peillon cale sur les programmes scolaires

par Daphné le Mer 5 Mar 2014 - 11:10
@Celadon a écrit:C'est le Grand Satan, de nos jours.

Et en plus c'est réac !

Entendu en salle des profs......
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Vincent Peillon cale sur les programmes scolaires

par Chocolat le Mer 5 Mar 2014 - 12:04
"Indubitablement, le principe de réalité l'a emporté face à cette tâche titanesque."

La méchante réalité sape ses beaux projets !  calimero 

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Singing in The Rain
Fidèle du forum

Re: Vincent Peillon cale sur les programmes scolaires

par Singing in The Rain le Mer 5 Mar 2014 - 12:30
@Daphné a écrit: 
Lesquelles organisations ont salué en cœur ce report, Snes en tête. Dans une lettre au ministre datée du 30 janvier, le syndicat majoritaire dans le second degré demandait un «desserrement» du calendrier. Dès décembre, il formulait ses inquiétudes quant à la «“logique curriculaire” qui prévaudrait pour la construction des programmes».

Derrière ce jargon, la notion de «curriculum», éprouvée dans les pays nordiques, Finlande en tête, mais aussi en Angleterre, en Italie, suivant laquelle sont fixés des objectifs de formation par cycle. Une vision éloignée de la traditionnelle approche française où les programmes, faits de connaissances à acquérir chapitre après chapitre, sont rédigés par discipline et par année. Une vision globale, induisant davantage de transdisciplinarité et venant bousculer la notion de discipline, chère à des syndicats tels que le Snes et le Snalc.

Et alors, les disciplines c'est le mal ??
Les connaissances aussi ?   heu   

D'accord avec toi Daphné. C'est consternant ce rejet des contenus, des connaissances !

PS Je rejoint le club des jeunes profs réac alors ^^
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Vincent Peillon cale sur les programmes scolaires

par Celadon le Mer 5 Mar 2014 - 12:35
Dans un petit siècle, à ce train-là, il va falloir réinventer la roue !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum