Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Caspar Goodwood le Jeu 6 Mar 2014 - 13:43

Enid Blyton a aussi été accusée de racisme, d'antisémitisme, interdite dans certaines bibliothèques publiques des pays anglophones...Elle était peut-être raciste et antisémite je ne sais pas, mais lire le Club des Cinq ne m'a pas traumatisé. Pour moi Claude, ou George était simplement un "garçon manqué, je ne me posais pas tant de questions, et j'adorais Fantômette aussi, en particulier pour l'humour décapant de son auteur.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Sacapus le Jeu 6 Mar 2014 - 13:46

Ouais, et puis Enid Blyton, avec un prénom à coucher dehors comme le sien, on comprend qu’elle ait donné des prénoms masculins (ou presque) à ses personnages féminins...

 Very Happy 

Sacapus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Caspar Goodwood le Jeu 6 Mar 2014 - 13:48

Un nom à coucher dehors? Pas pour les Anglais, et puis franchement quand on s'appelle Sacapus!  Laughing

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Sacapus le Jeu 6 Mar 2014 - 13:55

Mais c’est un prénom celte, non ?
Ça me semble autant à coucher dehors que Gaïdig ou Oilandoï en France.
(Et je le reconnais, Sacapus est mon véritable prénom...
J’ai juste modifié un peu l’orthographe pour le pseudo, afin qu’on ne me reconnaisse pas.)

Sacapus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Caspar Goodwood le Jeu 6 Mar 2014 - 14:05

Celte peut-être, mais ce n'est pas un prénom aussi rare que tu le penses, pas très courant non plus, mais rien à voir avec Gaïdig ou Olandoï, que je découvre grâce à toi.

Sacapus n'est pas ton vrai prénom????  Shocked Mais alors tu veux dire que tiptop ne s'appelle pas réellement tiptop, et que ce n'est pas le vrai C3PO qui écrit sur ces pages? Je suis déçu, déçu... Crying or Very sad 

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Olympias le Jeu 6 Mar 2014 - 14:07

@Caspar Goodwood a écrit:Enid Blyton a aussi été accusée de racisme, d'antisémitisme, interdite dans certaines bibliothèques publiques des pays anglophones...Elle était peut-être raciste et antisémite je ne sais pas, mais lire le Club des Cinq ne m'a pas traumatisé. Pour moi Claude, ou George était simplement un "garçon manqué, je ne me posais pas tant de questions, et j'adorais Fantômette aussi, en particulier pour l'humour décapant de son auteur.
 topela 

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Sacapus le Jeu 6 Mar 2014 - 14:07

(Oilandoï, je viens de le pêcher sur un site spécialisé dans les prénoms basques...) Very Happy

Sacapus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Caspar Goodwood le Jeu 6 Mar 2014 - 14:08

Enid est beaucoup plus classique je t'assure.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par e-Wanderer le Jeu 6 Mar 2014 - 14:27

@Caspar Goodwood a écrit:Enid Blyton a aussi été accusée de racisme, d'antisémitisme, interdite dans certaines bibliothèques publiques des pays anglophones...Elle était peut-être raciste et antisémite je ne sais pas, mais lire le Club des Cinq ne m'a pas traumatisé. Pour moi Claude, ou George était simplement un "garçon manqué, je ne me posais pas tant de questions, et j'adorais Fantômette aussi, en particulier pour l'humour décapant de son auteur.
Pareil (sauf pour Fantômette, que je n'ai jamais eu l'occasion de lire). Le personnage de Claude me faisait penser à une de mes cousines qui avait un côté "garçon manqué", donc je n'ai jamais trouvé son comportement particulièrement bizarre. De toute façon, c'est le seul personnage intéressant, avec le chien : je ne me souviens même plus du nom des garçons, et je trouvais Annie bien nunuche.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par thrasybule le Jeu 6 Mar 2014 - 14:30

Sacapus s'est peut-être trop identifié à Dagobert.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par micaschiste le Jeu 6 Mar 2014 - 14:31

 
@thrasybule a écrit:Sacapus s'est peut-être trop identifié à Dagobert.
 lol!

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Sacapus le Jeu 6 Mar 2014 - 14:35

 
@thrasybule a écrit:Sacapus s'est peut-être trop identifié à Dagobert.

 flower elephantrose mdr pas vrai 

Sacapus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Caspar Goodwood le Jeu 6 Mar 2014 - 14:36

Claude est effectivement le personnage le plus intéressant et de loin. C'est de la littérature un peu industrielle, il ne faut pas y chercher trop de profondeur, mais ça remplit son objectif: distraire les enfants que nous étions et il y a quand même un imaginaire intéressant (landes, contrebandiers, tunnels et passages secrets...).


Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Fesseur Pro le Jeu 6 Mar 2014 - 14:39

@linotte a écrit:Avec mon frère on jouait à tarzan et Jane..quand son copain venait, il faisait cheetah...je me demande ce qu'il est devenu  affraid  Laughing 
Certainement dans la sécurité rapprochée, gorille d'un personnage important.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Sphinx le Jeu 6 Mar 2014 - 14:50

@linotte a écrit:
j'avais un ami qui jouait Dagobert... c'est un signe, sa vie est ruinée !

Avec mon frère on jouait à tarzan et Jane..quand son copain venait, il faisait cheetah...je me demande ce qu'il est devenu  affraid  Laughing 

Quand on jouait aux rois et aux reines avec mes copains dans la cour de l'école, je faisais régulièrement le cheval du carrosse. De mon plein gré. Je vous rassure, je n'ai aucune séquelle Razz

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Sphinx le Jeu 6 Mar 2014 - 14:51

Sinon, il y a aussi Jo des Little Women Very Happy

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Jacq le Jeu 6 Mar 2014 - 15:10

@Olympias a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:Enid Blyton a aussi été accusée de racisme, d'antisémitisme, interdite dans certaines bibliothèques publiques des pays anglophones...Elle était peut-être raciste et antisémite je ne sais pas, mais lire le Club des Cinq ne m'a pas traumatisé. Pour moi Claude, ou George était simplement un "garçon manqué, je ne me posais pas tant de questions, et j'adorais Fantômette aussi, en particulier pour l'humour décapant de son auteur.
 topela 

Oui, c'est plutôt assez conservateur je trouve. Notre spécialiste ici présent avait même relevé les modifications effectuées lors des rééditions pour atténuer certains propos (je ne sais plus, sur les gens du voyage entre autre).

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Jacq le Jeu 6 Mar 2014 - 15:11

Euh, question, pourquoi a-t-il fallu que j'entre un code pour répondre ?

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Jacq le Jeu 6 Mar 2014 - 15:12

@Cath a écrit:Je crois que j'ai lu toute la collec du club des cinq, première version pour la traduction.
Et ce qui me plaisait, c'était la complétude que formait ce groupe : je ne m'identifiais à aucun en particulier, il fallait prendre un peu de chacun.

Quand j'y repense, ce groupe de gosses de 9 à 13 ans qui partait seul en vacances sous la seule surveillance d'un chien (je me souviens que la mère de l'un d'eux disait à un moment que c'était uniquement grâce à sa présence qu'elle les laissait partir ainsi !), ça ne me choquait pas du tout.
En même temps, quand on a soi-même 8 ans, 13 ans, ça parait très mûr...

La personnalité la plus marquante est celle de Claude(ine), c'est certain. Les autres sont un peu fades.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Jacq le Jeu 6 Mar 2014 - 15:21

@henriette a écrit:
@Jacq a écrit:Ils n'ont vraiment que cela à faire d'aller chercher de la propagande dans le Club des Cinq.
Lorsque je jouais au Club des Cinq avec ma soeur (Annie donc), ma cousine (Claude, parce qu'elle aimait son côté plus aventureux) j'avais un ami qui jouait Dagobert... c'est un signe, sa vie est ruinée !

Tu m'étonnes ! Pauvre gars No  ! Des années de psychanalyse pour récupérer une truc pareil !  Very Happy 

Ah des fois en public nous avons de la peine, je te dis point, il se met à fretiller de la Shocked
Et moi, comme j'ai joué aux Drôles de Dames avec ma soeur et ma cousine, souvent quand je vais voir le boss (CdE) je l'appelle Bosley. Il ne m'en veut pas, ça doit être marqué dans mon dossier au rectorat depuis le temps.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Caspar Goodwood le Jeu 6 Mar 2014 - 16:16

Pour les amateurs et les nostalgiques je signale l'existence de deux ouvrages: La saga de la Bibliothèque Rose d'Armelle Leroy aux éditions Hachette et Le Club des Cinq, Fantômette, Oui-Oui et les autres aux éditions Hors Collection par Armelle Leroy toujours et Laurent Chollet: une mine d'anecdotes, d'analyses et de renseignements historiques sur nos collections et nos géros préférés. Le deuxième livre cité est très abondamment illustré (fac-similés de couvertures...).

Je les ai dévorés tous les deux et je relis des passages de temps à autre.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Cincinnata le Jeu 6 Mar 2014 - 16:32

@Provence a écrit:
@Cincinnata a écrit:
Ou alors c'est une fille qui ne se reconnait tout simplement pas dans l'image cucu qu'on lui donne des filles...

 

Mais bien sûr...

C'est une adolescence qui, depuis les premières années de son enfance, sait qu'elle est un garçon. Je ne tiens pas à donner ici trop de détails, mais c'est quelque chose d’extrêmement intime et profond, qui fait partie de son identité.

D'accord, c'était une simple hypothèse, mais c'est vous qui connaissez cette personne...d'autant plus que je ne connais pas du tout ce genre de cas.

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
"Pousse selon ton espèce ! "

Cincinnata
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Ergo le Jeu 6 Mar 2014 - 19:36

Quelque chose contre les prénoms d'origine celte, Sacapus ?  Razz 

J'ai voulu les lire en anglais, un jour, mais je n'ai jamais pu...peut-être parce que je les avais toujours imaginés en Bretagne et que je rêvais de faire comme eux et de ramer aussi bien que Claude.  Laughing 
Blague à part, mon époque m'inquiète.

Spoiler:
Fantômette est aussi ambiguë, elle a les cheveux courts. Et aussi, c'est une fana de bondage: http://coulmont.com/blog/2010/12/15/fantomette-heroine-sexuee/
 pingouin 

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par thrasybule le Jeu 6 Mar 2014 - 19:42

@Ergo a écrit:Quelque chose contre les prénoms d'origine celte, Sacapus ?  Razz 

J'ai voulu les lire en anglais, un jour, mais je n'ai jamais pu...peut-être parce que je les avais toujours imaginés en Bretagne et que je rêvais de faire comme eux et de ramer aussi bien que Claude.  Laughing 
Blague à part, mon époque m'inquiète.

Spoiler:
Fantômette est aussi ambiguë, elle a les cheveux courts. Et aussi, c'est une fana de bondage: http://coulmont.com/blog/2010/12/15/fantomette-heroine-sexuee/
 pingouin 
J'ai remarqué la même chose pour les Alice: à la fin, elle trouve toujours une porte dérobée (mhhh....) ou un souterrain (mhhh bis...) puis se fait surprendre et finit, ad libitum,les mains attachées, les yeux bandés ou baîllonnée.. Bravo l'exemplarité morale dans la littérature de jeunesse. C'est pas joli joli tut ça hein.


Dernière édition par thrasybule le Jeu 6 Mar 2014 - 19:45, édité 1 fois

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Celadon le Jeu 6 Mar 2014 - 19:45

@thrasybule a écrit:
@Ergo a écrit:Quelque chose contre les prénoms d'origine celte, Sacapus ?  Razz 

J'ai voulu les lire en anglais, un jour, mais je n'ai jamais pu...peut-être parce que je les avais toujours imaginés en Bretagne et que je rêvais de faire comme eux et de ramer aussi bien que Claude.  Laughing 
Blague à part, mon époque m'inquiète.

Spoiler:
Fantômette est aussi ambiguë, elle a les cheveux courts. Et aussi, c'est une fana de bondage: http://coulmont.com/blog/2010/12/15/fantomette-heroine-sexuee/
 pingouin 
J'ai remarqué la même chose pour les Alice: à la fin, elle trouve tujours une porte dérobée (mhhh....) ou un souterrain (mhhh bis...) puis se fait surprendre et finit, ad libitum,les mains attachées, les yeux bandés ou baîllonnée.. Bravo l'exemplarité morale dans la littérature de jeunesse. C'est pas joli joli tut ça hein.
Peut-être, mais s'passe jamais rien.  Rolling Eyes 

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Ergo le Jeu 6 Mar 2014 - 19:45

Dans le doute, brûlons toute la littérature !  cheers 

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum