Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
sebastien79
Niveau 5

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par sebastien79 le Ven 7 Mar 2014 - 11:56
Je n'ai pas encore eu mon affectation définitive mais je ne crois pas du tout à une dérogation, d'ailleurs je ne savais même pas que ça existait.
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par Violet le Ven 7 Mar 2014 - 12:15
@sebastien79 a écrit:Elle n'a pas du tout été recrutée dans l'académie de Poitiers mais dans l'académie de Martinique. C'est juste qu'ils acceptent de libérer quelqu'un que lorsqu'ils ont une entrée pour compenser. De toute façon, pour être clair, nous ne voulons pas quitter notre région actuelle. Mais la situation est complexe.

Je crois que personne ne veut quitter sa région... J'étais dans les bouches-du-rhône, et j'ai été mutée dans le NPDC. Je suis partie en pleurant. Situation compliquée aussi. Une démission pour le conjoint pour me suivre... Mais je savais que c'était la règle pour un concours national...
inviteeS2
Niveau 5

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par inviteeS2 le Ven 7 Mar 2014 - 12:26
bienvenu au club des deçus.....

j attends confirmation mais je ne serai a priori pas dans mon academie de stage malgre 3 enfants en bas age, un conjoint, une maison....
je ne sais absolument pas comment je vais gerer ?? j ai peur d avance
avatar
kai002
Niveau 5

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par kai002 le Ven 7 Mar 2014 - 12:39
nous devons travailler au service du pays ...
inviteeS2
Niveau 5

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par inviteeS2 le Ven 7 Mar 2014 - 12:45
J aurai préféré être au service du pays à moins de 60km à la ronde...
bizaliso
Niveau 5

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par bizaliso le Ven 7 Mar 2014 - 12:53
suzette14 a écrit:J aurai préféré être au service du pays à moins de 60km à la ronde...

+1  

Neutral 

Je suis plus flexible : 100 km à la ronde...
avatar
Provence
Enchanteur

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par Provence le Ven 7 Mar 2014 - 12:53
@sebastien79 a écrit:Ce que je ne comprends pas, c'est que l'on crée un concours réservé en Technologie (75 postes l'année dernière, 100 cette année) et que l'envoie ensuite les gens loin de chez eux, on les pousse à la démission. Par définition, en général, les lauréats des concours réservés ont une longue expérience comme contractuel, donc ils ont un âge certain, donc une famille pour la plupart d'entre eux, etc ..... Je trouve cela quelque part malhonnête. S'il n'y a pas de besoin alors il ne faut pas mettre de postes au concours !!! A moins que cela soit pour se donner bonne conscience ...

Je comprends ton désarroi, mais le concours est national et on connaît les règles quand on postule (et les anciens contractuels ne sont pas les seuls à avoir des contraintes familiales). Je ne crois pas qu'on puisse dire qu'on pousse les gens à la démission.
chartoine
Niveau 6

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par chartoine le Ven 7 Mar 2014 - 13:03
Actuellement contractuelle, 2 enfants, une maison...tout ça fait reflechir...je préfère encore la précarité (quoique, j'ai jusqu'à maintenant toujours travaillé) à cette angoisse des mutations...en vous souhaite bcp de courage
avatar
sansara
Modérateur

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par sansara le Ven 7 Mar 2014 - 13:48
@Marie Laetitia a écrit:
@sansara a écrit:J'en profite pour m'incruster sur le topic, étant moi aussi concernée par une affectation qui ne me convient pas : mon copain, qui vit pour l'instant près de Genève (mais en France), risque d'être envoyé à Zurich pour au moins 2 ans. Nous serons pacsés d'ici quelques semaines.

Puis-je demander une dispo pour le suivre à l'étranger ? Si j'ai bien compris, en dispo je ne peux pas enseigner, mais du coup, comment faire pour postuler au lycée français de Zurich (on peut bien se faire recruter comme résident, non ?) ? Dois-je attendre la rentrée suivante ?

Oui pour la dispo.
Le lycée français dépend de l'EN ou pas? Parce que s'il n'en dépend pas, tu pourrais tenter.

Ah, je ne sais pas. Je peux trouver ça directement sur le site du lycée ? S'il dépend de l'EN, ça me laisse quand même une chance d'y être affectée à la rentrée suivante ? Dans ce cas, il faut faire une demande auprès de l'AEFE ?
lisette83
Expert

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par lisette83 le Ven 7 Mar 2014 - 13:51
[quote="Violet"]
@sebastien79 a écrit:Elle n'a pas du tout été recrutée dans l'académie de Poitiers mais dans l'académie de Martinique. C'est juste qu'ils acceptent de libérer quelqu'un que lorsqu'ils ont une entrée pour compenser. De toute façon, pour être clair, nous ne voulons pas quitter notre région actuelle. Mais la situation est complexe.

Je crois que personne ne veut quitter sa région... J'étais dans les bouches-du-rhône, et j'ai été mutée dans le NPDC. Je suis partie en pleurant. Situation compliquée aussi. Une démission pour le conjoint pour me suivre... Mais je savais que c'était la règle pour un concours national...

Bientôt ce sera l'inverse vu la baisse des barres d'Aix-Marseille dans certaines matières et la hausse pour Lille!
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par dandelion le Ven 7 Mar 2014 - 14:44
@sansara a écrit:J'en profite pour m'incruster sur le topic, étant moi aussi concernée par une affectation qui ne me convient pas : mon copain, qui vit pour l'instant près de Genève (mais en France), risque d'être envoyé à Zurich pour au moins 2 ans. Nous serons pacsés d'ici quelques semaines.

Puis-je demander une dispo pour le suivre à l'étranger ? Si j'ai bien compris, en dispo je ne peux pas enseigner, mais du coup, comment faire pour postuler au lycée français de Zurich (on peut bien se faire recruter comme résident, non ?) ? Dois-je attendre la rentrée suivante ?
Sansara, tu peux travailler en étant en dispo pour suivi de conjoint. Si tu postules au lycée français et que ta candidature est retenue (mais je crains qu'il n'y ait foule de candidats), tu sortiras tout simplement de ta dispo. Normalement on peut postuler en étant en dispo.
Si tu parles allemand, il doit être possible d'enseigner dans le secteur public.
avatar
sansara
Modérateur

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par sansara le Ven 7 Mar 2014 - 14:46
Merci ! Malheureusement je ne parle pas un mot d'allemand, mais je compte sur mon copain pour me l'apprendre à plus ou moins long terme. Smile
InviteeF
Grand Maître

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par InviteeF le Ven 7 Mar 2014 - 16:30
Beaucoup de courage.
Les mutations sont affreuses. Le système ne prend absolument pas en compte la souffrance des fonctionnaires qui ne sont que des pions à répartir ici et là, les bonifications n'assurant rien et ne servant qu'à départager, faire avancer X plus vite que Y au nom de critères semblant plus ou moins justes, chacun voyant midi à sa porte.

Pour ma part, j'ai beaucoup souffert en décrochant le concours. Je n'aurais jamais cru ressentir ça, mais mes années de contractuelle étaient bien plus faciles à tous points de vue que l'année de stage qui a été la pire de mon existence. Il va me falloir près de dix ans pour rentrer "chez moi", je compatis donc pleinement dans ma chair aux déboires que vous vivez actuellement. ..

encore une fois,  plein de courage ! fleurs2

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par Lefteris le Ven 7 Mar 2014 - 16:39
@sebastien79 a écrit:Ma femme est dans la situation exactement inverse. Elle est prof des écoles dans le nord des Deux Sèvres et le département est tellement déficitaire qu'ils refuseront de la laisser partir (le système de mutation est différent dans le primaire). La situation est vraiment tordue.
Pas d'autre solution que la démission quand quelque chose ne va pas.L'administration ne te donnera pas satisfaction si elle estime avoir appliqué les règles en vigueur. Je l'ai expérimenté, pas pour une mutation mais pour une histoire de reclassement calamiteux (et elle avait pourtant tort in fine) . J'ai démissionné le jour de le rentrée, j'ai repassé le concours plus tard (mais j'avais un métier, justement ) ...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
avatar
Nouka
Érudit

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par Nouka le Ven 7 Mar 2014 - 17:22
Mais vous allez avoir un 2ème bébé non ? Et si c'était ta femme qui prenait un congé parental pour te suivre ?

_________________
En disponibilité
sebastien79
Niveau 5

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par sebastien79 le Ven 7 Mar 2014 - 17:29
On y a pensé mais le congé parental ne dure qu'un temps, et elle ne pourra pas plus muter ensuite, on a aussi besoin de deux salaires "complets".
inviteeS2
Niveau 5

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par inviteeS2 le Ven 7 Mar 2014 - 18:01
Demissioner c est aussi prendre le risque de se retrouver avec un seul salaire non?
sebastien79
Niveau 5

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par sebastien79 le Ven 7 Mar 2014 - 18:03
Pas s'ils acceptent de me reprendre comme contractuel. Apparemment, d'autres personnes sont en train de le faire. Nous devons réfléchir à tout cela.
inviteeS2
Niveau 5

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par inviteeS2 le Ven 7 Mar 2014 - 18:08
bon courage en tout cas!

une vraie galere ces mut'  heu 
pitchounette
Esprit éclairé

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par pitchounette le Ven 7 Mar 2014 - 18:53
@Provence a écrit:
Je comprends ton désarroi, mais le concours est national et on connaît les règles quand on postule (et les anciens contractuels ne sont pas les seuls à avoir des contraintes familiales). Je ne crois pas qu'on puisse dire qu'on pousse les gens à la démission.
je suis d'accord on connaît les règles.(même si ce sont des règles difficiles à encaisser)
Mais qu'on pousse les gens à la démission, j'en suis de plus en plus convaincue. Comment accepter de voir que tu sois toujours dans une situation peu agréable (ex: TZR), que tu es loin de toutes les personnes qui te sont proche et que RIEN ne change en TA faveur oui je l'ai en travers. Dans le privé on te bassine avec les politiques de l'humain.. mais on oublie l'éducation nationale où on se fiche carrément de son personnel.
avatar
LadyJane
Fidèle du forum

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par LadyJane le Ven 7 Mar 2014 - 19:03
@sansara a écrit:J'en profite pour m'incruster sur le topic, étant moi aussi concernée par une affectation qui ne me convient pas : mon copain, qui vit pour l'instant près de Genève (mais en France), risque d'être envoyé à Zurich pour au moins 2 ans. Nous serons pacsés d'ici quelques semaines.

Puis-je demander une dispo pour le suivre à l'étranger ? Si j'ai bien compris, en dispo je ne peux pas enseigner, mais du coup, comment faire pour postuler au lycée français de Zurich (on peut bien se faire recruter comme résident, non ?) ? Dois-je attendre la rentrée suivante ?

Je crois que tu peux demander une année de dispo.
En revanche, attention pour le boulot en Suisse, ce n'est pas si simple... (J'ai habité des années près de la frontière) Et la situation actuelle n'est pas très...favorable!
avatar
sansara
Modérateur

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par sansara le Ven 7 Mar 2014 - 19:10
@LadyJane a écrit:
@sansara a écrit:J'en profite pour m'incruster sur le topic, étant moi aussi concernée par une affectation qui ne me convient pas : mon copain, qui vit pour l'instant près de Genève (mais en France), risque d'être envoyé à Zurich pour au moins 2 ans. Nous serons pacsés d'ici quelques semaines.

Puis-je demander une dispo pour le suivre à l'étranger ? Si j'ai bien compris, en dispo je ne peux pas enseigner, mais du coup, comment faire pour postuler au lycée français de Zurich (on peut bien se faire recruter comme résident, non ?) ? Dois-je attendre la rentrée suivante ?

Je crois que tu peux demander une année de dispo.
En revanche, attention pour le boulot en Suisse, ce n'est pas si simple... (J'ai habité des années près de la frontière) Et la situation actuelle n'est pas très...favorable!

Là où la situation se complexifie, c'est que tout cela dépend de la réussite de mon copain, et qu'il n'aura pas la réponse avant la fin de l'automne. Effectivement ça n'a pas l'air simple de travailler en Suisse. Mais c'est vraiment dommage, parce que j'ai vu que le lycée français recherchait un prof de français + latin, et que d'après une collègue qui y a travaillé, mon profil pourrait vraiment les intéresser...
avatar
Dinaaa
Esprit éclairé

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par Dinaaa le Ven 7 Mar 2014 - 19:20
sebastien79, je suis dans l'acad de Versailles, mes deux collègues de techno attendent un retour chez eux depuis 5 ans, et c'est encore raté pour cette année. Si tu décidais de venir t'installer ici, ce serait pour de nombreuses années (mais je pense que tu le sais !).
Mes collègues en sont au point où ils ont contacté leurs inspecteurs pour essayer d'avoir une équivalence en math, puisqu'on manque cruellement de profs de math et qu'il est assez facile d'avoir une mut inter quand on enseigne les math alors que c'est mission impossible en techno... c'est une piste à creuser pour toi si tu t'en sens capable...
Quoi qu'il en soit, bon courage !
inviteeS2
Niveau 5

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par inviteeS2 le Ven 7 Mar 2014 - 19:43
Ca se fait vraiment ces equivalences?
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par Daphné le Ven 7 Mar 2014 - 20:05
Ce sont des reconversions.
avatar
Pili
Grand sage

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par Pili le Ven 7 Mar 2014 - 20:32
Sébastien , c'est très difficile ce que vous vivez ...mais réfléchis bien avant de prendre une décision irrévocable, démissionner alors que tu as obtenu le sécurité de l'emploi, pas facile !

Puis en tant que contractuel, rien ne te promet un poste .

Par contre, fais du bruit, demande d'atp, syndicat etc ..etc...
Contenu sponsorisé

Re: Les possibilités pour ne pas rejoindre son affectation ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum