texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par Za-zou le Ven 7 Mar 2014 - 12:56

Bonjour à tous,
je suis en train de faire ma séquence sur les textes fondateurs en 6ème : j'étudie des extraits de l'Ancien Testament, et je fais faire des exposés sur quelques figures importantes qu'on n'a pas le temps d'aborder.
Les autres années je n'ai pas rencontré de problème, mais cette année un des élèves refuse de faire l'exposé  Evil or Very Mad  car "ça parle de dieu" (selon ses propos) mais aussi car il a une autre religion...

Je connais déjà la légitimité de mon cours et de mon approche, mais je ne sais pas quoi lui répondre et l'amener à travailler quand même dessus...!

Si quelqu'un savait trouver les mots pour lui parler à la rentrée sans que je m'énerve...  furieux ou alors juste quelqu'un qui a eu une expérience similaire... Smile
merci d'avance
avatar
Za-zou
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par Une passante le Ven 7 Mar 2014 - 13:02

non, "ça ne parle pas de dieu", mais de mythes bibliques... ton approche n'est pas religieuse mais littéraire. Tu peux prendre pour exemples les dieux égyptiens qu'il a dû étudier en histoire, cela ne lui a probablement pas posé de problème...
avatar
Une passante
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par Bartleby le Ven 7 Mar 2014 - 13:07

Et si tu lui donnais un exposé portant non pas sur un personnage biblique mais sur l'importance de la Bible dans la culture en général ? Il parlerait après ses camarades, cela ferait une sorte de conclusion... et cela l'amènerait à réfléchir à sa position.... et bien sûr, il n'aurait pas le droit d'exprimer son rejet : il devrait adopter un point de vue d'historien.
Voilà ma technique : tout refus d'activité entraîne un autre travail mille fois plus dur... En général, ça les calme.
avatar
Bartleby
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par ore le Ven 7 Mar 2014 - 13:13

Il faut lui rappeler qu'école laïque ne signifie pas qu'on ne parle jamais de religion.
En histoire, chaque année, j'ai le même problème avec quelques 6e qui me disent que je n'ai pas le droit d'évoquer ce sujet alors je leur rétorque "Ah, tu connais sans doute mieux les programmes que moi. Si c'est ça, fais cours à ma place et pendant ce temps-là, j'irai boire mon café!" et en général, ils se taisent.
On est maintenant constamment obligé de justifier les leçons abordées, c'en est navrant.
avatar
ore
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par Provence le Ven 7 Mar 2014 - 13:17

S'il ne fait pas le travail demandé, il doit être puni, c'est évident.
avatar
Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par thrasybule le Ven 7 Mar 2014 - 13:19

Et je pense qu'une convocation des parents, éventuellement avec le CDE, serait nécessaire.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par Za-zou le Ven 7 Mar 2014 - 13:32

C'est ce que je pensais faire ! merci à tous...
mais je ne sais pas quels arguments avancer devant les parents. "c'est au programme donc c'est obligatoire" me parait juste trop peu...
avatar
Za-zou
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par thrasybule le Ven 7 Mar 2014 - 13:37

@Za-zou a écrit:C'est ce que je pensais faire ! merci à tous...
mais je ne sais pas quels arguments avancer devant les parents. "c'est au programme donc c'est obligatoire" me parait juste trop peu...
Ne te mets pas en position d'argumenter mais affirme ton autorité intellectuelle en présentant l'étude des textes fondateurs comme l'analyse d'un univers de signes qu'il s'agit de décrypter en insistant sur la construction d'un imaginaire mythologique et  son mode de fonctionnement. Bon tu le diras pas comme ça, oeuf corse! Razz

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par Za-zou le Ven 7 Mar 2014 - 13:39

Merci pour toutes ces idées, je suis remontée à bloc !
avatar
Za-zou
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par thrasybule le Ven 7 Mar 2014 - 13:40

chevalier

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par yphrog le Ven 7 Mar 2014 - 13:49

[turn HS on]:  fais-tu la cantique des cantiques... (utile pour Les raisins de la colère parmi d'autres...) ?  



[/turn HS on]

_________________
ok

avatar
yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par Iphigénie le Ven 7 Mar 2014 - 14:58

@thrasybule a écrit:
@Za-zou a écrit:C'est ce que je pensais faire ! merci à tous...
mais je ne sais pas quels arguments avancer devant les parents. "c'est au programme donc c'est obligatoire" me parait juste trop peu...
Ne te mets pas en position d'argumenter mais affirme ton autorité intellectuelle en présentant l'étude des textes fondateurs comme l'analyse d'un univers de signes qu'il s'agit de décrypter en insistant sur la construction d'un imaginaire mythologique et  son mode de fonctionnement. Bon tu le diras pas comme ça, oeuf corse! Razz
Oh et pourquoi pas le dire comme ça? Je trouve ça très beau.
Et puis si les parents ne comprennent pas, ça leur donnera du temps pour réfléchir.
Nanmého!
Ras-le-bol des élèves/parents qui rejouent les programmes en ne sachant pas aligner trois mots.
Allez up: professeur " au commencement était le Verbe".
Commençons par le commencement.
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par MarieL le Ven 7 Mar 2014 - 15:38

J'ai eu le problème pour la première fois voilà cinq ou six ans, le principal adjoint a discuté posément avec la famille (sans moi). Depuis je ne me laisse plus désarçonner, un élève n'a pas à choisir ce qu'il veut étudier et puis c'est tout. Pour les têtes de mule, j'applique à peu près la même méthode que Bartléby, un travail plus exigeant.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda
avatar
MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par Lefteris le Ven 7 Mar 2014 - 15:57

@Za-zou a écrit:Bonjour à tous,
je suis en train de faire ma séquence sur les textes fondateurs en 6ème : j'étudie des extraits de l'Ancien Testament, et je fais faire des exposés sur quelques figures importantes qu'on n'a pas le temps d'aborder.
Les autres années je n'ai pas rencontré de problème, mais cette année un des élèves refuse de faire l'exposé  Evil or Very Mad  car "ça parle de dieu" (selon ses propos) mais aussi car il a une autre religion...

Je connais déjà la légitimité de mon cours et de mon approche, mais je ne sais pas quoi lui répondre et l'amener à travailler quand même dessus...!

Si quelqu'un savait trouver les mots pour lui parler à la rentrée sans que je m'énerve...  furieux ou alors juste quelqu'un qui a eu une expérience similaire... Smile
merci d'avance
Le religion n'est abordée que sous son aspect littéraire et historique. Aucun élève n'a le droit de refuser un enseignement au motif de ses opinions. Il y a un texte très clair là-dessus, je n'arrive pas à mettre la main dessus actuellement, mais j'en suis certain. Ce phénomène est de plus en plus fréquent hélas. Il n'y a malheureusement que la punition

Du reste c'est la contestation en général  qui s'étend. Si ça peut te consoler, j'ai une classe où la majorité de la classe conteste tout , absolument tout : le travail, les mots que tu emploies, les évaluations, les programmes...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par Olympias le Ven 7 Mar 2014 - 17:14

Ne cède pas. Ras-le-bol de tous ces ignares aux préjugés et aux opinions qui leur tiennent lieu de savoir.
avatar
Olympias
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par Balthamos le Ven 7 Mar 2014 - 17:35

J'essaie de désamorcer les différents cours sur les religions (je suis en histoire, donc chrétiens, islam, etc.) en rappelant souvent que se sont des croyances et que nous étudions dans un cadre historique. Je n'ai rien a faire de ce qu'ils (les élèves) croient mais ce qui m'intéresse dans mon cours d'histoire c'est de savoir ce que des personnes ont cru ou peut être croient encore.
Et quand j'arrive aux religions encore existantes, je n'hésite pas à comparer aux religions antiques. (Après avoir étudier la mythologie romaine, la prise de Troie, Athéna, etc. on peut étudier de la même manière et avec le même recul un autre chapitre)
J'ai eu de la chance, pas de refus manifeste mais je pense que suivant le cas de refus et impossibilité de faire comprendre ma position à l'élève, j'en référerai au CDE pour avoir une explication avec le CDE, l'élève, voire les parents.

Si mon expérience dans une autre discipline sur un sujet proche peut aider Smile
avatar
Balthamos
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par thrasybule le Ven 7 Mar 2014 - 20:07

Cela me fait penser que j'avais eu une remarque d'un élève alors qu'on étudiait la description du retable d'Issenheim par Huysmanns dans Là-Bas...mais parce-que j'avais osé suggérer que le texte exprimait le doute du Christ face à Dieu, dans le paroxysme de la passion. Je l'avais heurté, pauvre petite chose Embarassed

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par Isis39 le Ven 7 Mar 2014 - 20:14

@Une passante a écrit:non, "ça ne parle pas de dieu", mais de mythes bibliques... ton approche n'est pas religieuse mais littéraire.  Tu peux prendre pour exemples les dieux égyptiens qu'il a dû étudier en histoire, cela ne lui a probablement pas posé de problème...

Juste pour info, on ne fait plus l'Egypte en 6e depuis 4 ans.
avatar
Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par Lefteris le Ven 7 Mar 2014 - 20:19

@Olympias a écrit:Ne cède pas. Ras-le-bol de tous ces ignares aux préjugés et aux opinions qui leur tiennent lieu de savoir.
Justement, un de mes aphorismes préférés est "opiner n'est pas savoir" . Je cite de tête, une vieille lecture , mais c'est Platon (celui qui me retrouve la référence est bienvenu ...) .
De beaux exemples tous les jours. Pas plus tard que ce matin , avec une lettre d'amour de Musset à George Sand, où ils n'avaient pas repéré le destinataire. Je laisse deviner les réactions de mes jeunes barbares ...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par thrasybule le Ven 7 Mar 2014 - 20:21

@Lefteris a écrit:
@Olympias a écrit:Ne cède pas. Ras-le-bol de tous ces ignares aux préjugés et aux opinions qui leur tiennent lieu de savoir.
Justement,  un de mes aphorismes préférés  est "opiner n'est pas savoir" . Je cite de tête, une vieille lecture ,  mais c'est Platon (celui qui me retrouve la référence est bienvenu ...) .
De beaux exemples tous les jours. Pas plus tard que ce matin , avec une lettre d'amour  de Musset à George Sand, où ils n'avaient pas repéré le destinataire. Je laisse deviner les réactions de mes jeunes barbares ...
Je crois que c'est dans La République, je vais tenter de rechercher... Faut dire que l'idée est partout chez ce cher Platounet... Wink

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par Lefteris le Ven 7 Mar 2014 - 22:38

@thrasybule a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Olympias a écrit:Ne cède pas. Ras-le-bol de tous ces ignares aux préjugés et aux opinions qui leur tiennent lieu de savoir.
Justement,  un de mes aphorismes préférés  est "opiner n'est pas savoir" . Je cite de tête, une vieille lecture ,  mais c'est Platon (celui qui me retrouve la référence est bienvenu ...) .
De beaux exemples tous les jours. Pas plus tard que ce matin , avec une lettre d'amour  de Musset à George Sand, où ils n'avaient pas repéré le destinataire. Je laisse deviner les réactions de mes jeunes barbares ...
Je crois que c'est dans La République, je vais tenter de rechercher... Faut dire que l'idée est partout chez ce cher Platounet... Wink
Simple curiosité, c'est l'idée qui compte. Mais il doit y avoir quelque part la chose exprimée en une formule lapidaire.  Ne relis pas pur autant toute la République  Very Happy

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par trompettemarine le Ven 7 Mar 2014 - 23:39

@Lefteris a écrit:
@Za-zou a écrit:Bonjour à tous,
je suis en train de faire ma séquence sur les textes fondateurs en 6ème : j'étudie des extraits de l'Ancien Testament, et je fais faire des exposés sur quelques figures importantes qu'on n'a pas le temps d'aborder.
Les autres années je n'ai pas rencontré de problème, mais cette année un des élèves refuse de faire l'exposé  Evil or Very Mad  car "ça parle de dieu" (selon ses propos) mais aussi car il a une autre religion...

Je connais déjà la légitimité de mon cours et de mon approche, mais je ne sais pas quoi lui répondre et l'amener à travailler quand même dessus...!

Si quelqu'un savait trouver les mots pour lui parler à la rentrée sans que je m'énerve...  furieux ou alors juste quelqu'un qui a eu une expérience similaire... Smile
merci d'avance
Le religion n'est abordée que sous son aspect littéraire et historique. Aucun élève n'a le droit de refuser un enseignement au motif de ses opinions. Il y a un texte très clair là-dessus, je n'arrive pas à mettre la main dessus actuellement, mais j'en suis certain. Ce phénomène est de plus en plus fréquent hélas. Il n'y a malheureusement que la punition

Du reste c'est la contestation en général  qui s'étend. Si ça peut te consoler, j'ai une classe où la majorité de la classe conteste tout , absolument tout : le travail, les mots que tu emploies, les évaluations, les programmes...

Notre ministre a fait apposer la charte devant chaque établissement, charte qui réécrit la loi (j'ai bien retenu, Yogi, que ce n'était pas pour autant la loi Wink) :
Je cite la charte :
point n°12 Les enseignements sont laïques. Afin de garantir aux élèves l’ouverture la plus objective possible à la diversité des visions du monde ainsi qu’à l’étendue et à la précision des savoirs, aucun sujet n’est a priori exclu du questionnement scientifique et pédagogique.
Aucun élève ne peut invoquer une conviction religieuse ou politique pour contester à un enseignant le droit de traiter une question au programme.

Si l'élève refuse, il faut que le CDE règle cela avec les parents.


Je cite point n°12
avatar
trompettemarine
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par Malaga le Ven 7 Mar 2014 - 23:50

@Isis39 a écrit:
@Une passante a écrit:non, "ça ne parle pas de dieu", mais de mythes bibliques... ton approche n'est pas religieuse mais littéraire.  Tu peux prendre pour exemples les dieux égyptiens qu'il a dû étudier en histoire, cela ne lui a probablement pas posé de problème...

Juste pour info, on ne fait plus l'Egypte en 6e depuis 4 ans.

On a le choix entre étudier la Mésopotamie ou l'Egypte; perso, je continue à faire étudier l'Egypte. En revanche, on voit beaucoup moins les croyances donc les dieux égyptiens.

Pour en revenir au sujet, j'ai eu, l'année dernière, un mot d'une mère d'élève choquée que l'on étudie les fondements de l'islam en 5e. Je l'ai simplement renvoyée vers le programme scolaire.

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par PauvreYorick le Sam 8 Mar 2014 - 0:11

@Lefteris a écrit:Mais il doit y avoir quelque part la chose exprimée en une formule lapidaire.  Ne relis pas pur autant toute la République  Very Happy
Je n'ai pas le texte sous les yeux mais il semblerait naturel de chercher autour de 477.

_________________
τὸ λέγειν τοὺς λόγους τοὺς ἀπὸ τῆς ἐπιστήμης οὐδὲν σημεῖον·
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: texte fondateur : problème avec un élève. Que faire ??

Message par PauvreYorick le Sam 8 Mar 2014 - 0:21

@PauvreYorick a écrit:
@Lefteris a écrit:Mais il doit y avoir quelque part la chose exprimée en une formule lapidaire.  Ne relis pas pur autant toute la République  Very Happy
Je n'ai pas le texte sous les yeux mais il semblerait naturel de chercher autour de 477.

477 b comporte au moins: ἐπ᾽ ἄλλῳ ἄρα τέτακται δόξα καὶ ἐπ᾽ ἄλλῳ ἐπιστήμη

_________________
τὸ λέγειν τοὺς λόγους τοὺς ἀπὸ τῆς ἐπιστήμης οὐδὲν σημεῖον·
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum