Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par PauvreYorick le Jeu 20 Mar 2014 - 20:10

@Zepo a écrit: et "De Arte Trollandi", on peut se le procurer où ? Sur le site de la Fédération Nationale des Artistes Communicants ?
Les XXVI livres du De Arte Trollandi forment un vénérable codex dont je garde jalousement l'unique exemplaire recensé. (Je l'ai entreposé juste à côté du Necronomicon.)

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Collier de Barbe le Jeu 20 Mar 2014 - 22:29

Mais Yorick arrête donc de mettre des pieces dans la boite à clous "Morano"...

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Condorcet le Jeu 20 Mar 2014 - 23:23

@Anim' a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
@Seifer a écrit:

 Shocked Shocked Shocked 
 Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing 
Désolé, je ne peux m'empêcher de rire grassement. Bravo pour cette parodie de Copé  cheers veneration 
De Gaulle, victime de la presse de gauche, ah mince, les historiens sont tous des gauchistes! On dirait du Geoffroy Didier...

Soyez généreux, une parodie de Gallo (qui a l'estime de MK) ça me ferait plaisir, merci d'avance :

L'usurpateur
17/01/2008 - Max Gallo - © Le Point - N°1844



L'usurpateur : Nicolas Sarkozy, pour la noblesse d'Etat, les ducs et pairs des partis politiques et leurs affidés ambitieux, est bien cet intrus, ce Buonaparte à peine français qui scandalise. S'il ne s'agissait que de l'opposition entre partis de gouvernement, on se féliciterait d'un débat qui est l'essence même de la démocratie.
Mais cette Sainte-Alliance, de Chirac à Bayrou, de Villepin à Mme Royal, et les spadassins qu'ils emploient, manifeste tant de hargne et de démesure qu'il faut s'interroger sur cette haine qui vise l'homme au-delà de sa politique. C'était déjà le cas pendant la campagne présidentielle. On a parlé de « folie », on a suggéré que ce « néoconservateur américain » n'avait qu'un passeport français, manière de dire qu'il n'était en rien, sinon par ce document administratif, enraciné dans notre pays. Et il est vrai qu'il n'a pas de souche dans le Massif central : ni la Corrèze ni l'Auvergne. Il n'a pas humé le cognac du côté de Jarnac. Et il ne peut se faire filmer dans son village lorrain ou béarnais. Il vient de Hongrie et de Salonique, presque apatride selon certains. Comme Blum, Mandel, Mendès France : et un ministre algérien ne s'est pas gêné pour le dire.
Ces hommes politiques-là, et il en va de même pour Buonaparte et de Gaulle, ont suscité la même haine : bouche pincée et sarcasmes. Ce n'est pas seulement leur action qu'on conteste-ce qui est toujours nécessaire-mais leur « être ».
Il faut lire ces quelques lignes d'un... enseignant de philosophie pour s'en convaincre. Sarkozy y est qualifié de « bouffon morbide » . « La petite, vraiment petite taille de bouffon saute aux yeux... Badinguet lui-même avec ses dents pourries et son maintien d'arsouille ferait presque illusion rétrospective auprès de ce gnome paré d'un jean qui l'engonce, d'une veste sport façon Rotary Club, et qui lève la main du geste fatigué d'un jet-setteur fêtard surpris à l'aube par les paparazzi » ( Politis n° 981/982).
Et ce « danseur de corde » , ce « bonimenteur » , « escamoteur » , « rompu à tous les arts grotesques de la charlatanerie » , « coprédateur » , cet « exhibitionniste » sort du Fouquet's !
Un humoriste suggère que le pays se divise entre « résistants » et « collabos » ! On n'ose pas encore dire que Sarkozy c'est le fascisme, mais il est déjà qualifié de disciple de Maurras ( ! ) ou de version française de Berlusconi.
Que ce soit Mitterrand qui ait invité Berlusconi à créer en France une chaîne de télévision, et que ce soit Sarkozy qui propose la suppression de la publicité à la télévision publique, comme la gauche le demandait dans les années 90, a peu d'importance !
Car cet usurpateur ne peut avoir que de noirs desseins. Et la violence vise d'autant plus la personne-il est vulgaire, inculte, avocat et non énarque ou agrégé-qu'on n'a pas de programme à opposer au sien. Et que Tony Blair s'en vienne lui donner la main, n'est-ce pas là l'oeuvre d'un usurpateur diabolique ? Certes il a été élu-participation de 85 % et 53 % pour Sarkozy-, certes on ne peut lui reprocher aucune violation de la Constitution, aucun coup d'Etat ! Mais on découvre tout à coup que le président, sous la Ve République, est un hyper-président et qu'il gouverne. Mais le révéler vaut coup de force ! On prend tout à coup conscience que le pouvoir inéluctablement suscite des phénomènes de cour. Qu'il faut en effet critiquer. Mais ce qui est inacceptable pour les ducs, les pairs, les nobliaux, qui tous ont été courtisans, c'est l'entourage de ce Buonaparte ! Quelle vulgarité ! L'une des ministres venue d'on ne sait où ne s'habille-t-elle pas chez Dior ? Quel scandale !
En fait nous changeons d'époque. Le rideau de l'hypocrisie et du mensonge social qui recouvrait la France depuis le dernier tiers du XIXe siècle se déchire. Et cela gêne d'abord les élites compassionnelles. Elles dissimulent leur mode de vie et leurs revenus. Elles haïssent Sarkozy parce qu'il ose rompre avec l'hypocrisie bourgeoise, qu'il ne faut pas confondre avec la pudeur, la réserve, la discrétion, la retenue, l'humilité.
Ces vertus qu'il faut concilier avec la sincérité. Et ce n'est pas toujours simple

Souvenir souvenir....:

Le Coup d'État permanent est un essai de l'homme politique français François Mitterrand, et publié par l'éditeur Plon en 1964 pendant la présidence de Charles de Gaulle.

Dans ce livre, F. Mitterrand dénonce la pratique du pouvoir personnel par le général de Gaulle. Il ne se contente pas de critiquer la lettre de la Constitution : il reprocherait plutôt au général de Gaulle d'avoir trahi la promesse de 1958, selon laquelle le président est un arbitre. Le chef de l'État est devenu tout-puissant. Il montre la faiblesse du gouvernement et du Parlement, marginalisés par le président de la République. François Mitterrand insiste aussi sur les abus en matière de justice et de police. Il dénonce par exemple l'utilisation de provocateurs, la multiplication des bavures et brutalités policières

« J'appelle le régime gaulliste dictature parce que, tout compte fait, c'est à cela qu'il ressemble le plus, parce que c'est vers un renforcement continu du pouvoir personnel qu'inéluctablement, il tend, parce qu'il ne dépend plus de lui de changer de cap. Je veux bien que cette dictature s'instaure en dépit de De Gaulle. Je veux bien, par complaisance, appeler ce dictateur d'un nom plus aimable, consul, podestat, roi sans couronne, sans chrême et sans ancêtres. Alors elle m'apparaît plus redoutable encore. »


« Il y a en France des ministres. On murmure même qu'il y a encore un Premier Ministre. Mais il n'y a plus de gouvernement. Seul le président de la République ordonne et décide. Certes les ministres sont appelés rituellement à lui fournir assistance et conseils. Mais comme les chérubins de l'Ancien Testament, ils n'occupent qu'un rang modeste dans la hiérarchie des serviteurs élus et ne remplissent leur auguste office qu'après avoir attendu qu'on les sonne. »

« J'aurais atteint mon but si j'ai contribué à démystifier le phénomène gaulliste en montrant comment par un extraordinaire subterfuge le nouveau pouvoir au lieu de consolider l'État le démantèle, comment au lieu de restaurer le respect de la loi il pervertit l'esprit civique, comment au lieu de confier au peuple la maîtrise de son destin il le confisque. »

Toute ressemblance............

Max Gallo, porte-parole du gouvernement Mauroy se fait le chantre d'un pamphlet qui pourrait tout aussi bien s'adresser à son auteur. Faute de contextualisation, tout commentaire prenant l'histoire pour prétexte perd de sa portée et de son sens : le "dictateur" a succédé à un régime qui avait eu soin de confier les pleins pouvoirs à l'armée en Algérie, donc avait reconnu un état d'exception, et abdiqué tout contrôle républicain sur une partie du territoire national. Curieux dictateur qui aimait la pratique référendaire et s'effaça quand elle ne lui fut pas favorable, inquiet au simple fait d'être mis en ballotage à l'élection présidentielle.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par InvitéeD2 le Ven 21 Mar 2014 - 11:34

La question que je me pose, c'est si les journalistes du Monde n'ont pas tout bousillé, à sortir cette information avant que les magistrats n'aient eu le temps de boucler leur dossier.

Hubris...

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Bélinac le Ven 21 Mar 2014 - 13:22

Je vois plutôt le contraire, les fuites comme un moyen de contrer l'étouffement de l'affaire....

Bélinac
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par PauvreYorick le Ven 21 Mar 2014 - 14:28

Je signale une assez bonne explication de texte de l'équipe des «décodeurs» sur le récent papier de Sarkozy à ce sujet.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/03/21/les-mauvais-arguments-de-sarkozy_4387360_4355770.html

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par PauvreYorick le Ven 21 Mar 2014 - 15:19

C'est vrai qu'il est incompréhensible qu'il n'y ait pas eu un staff autour de lui pour l'empêcher de publier un papier où il se ridiculise à ce point...

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 21 Mar 2014 - 15:50

Suite à la comparaison des méthodes de la justice à celles de la Stasi, voici la réaction humoristique du collectif "Humour de Droite"  Very Happy 


Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par retraitée le Ven 21 Mar 2014 - 16:52

Traité comme un pékin ordinaire, quoi.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par cliohist le Ven 21 Mar 2014 - 17:17

Encore dans Le Monde 21.03.2014 :

Ecoutes : quand Sarkozy renforçait les pouvoirs de la police et du parquet

http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/03/21/ecoutes-quand-sarkozy-renforcait-les-pouvoirs-de-la-police-et-du-parquet_4387240_823448.html

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par retraitée le Ven 21 Mar 2014 - 17:42

Le boomerang, quoi !

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Sam 22 Mar 2014 - 8:34


http://rmc.bfmtv.com/info/590297/juges-policiers-compares-a-stasi-sarkozy-n-est-pas-alle-loin/

http://www.lefigaro.fr/politique/2014/03/21/01002-20140321QCMWWW00096-appro…


http://www.europe1.fr/La_question_du_jour/Etes-vous-convaincu-par-la-tribun…

http://www.leparisien.fr/politique/comprenez-vous-la-reaction-de-nicolas-sa…

Boomerang pour qui ?

PY, n'attendez pas de moi une thèse philosophique pour expliquer le pourquoi du comment de ma pensée et de celle des gens en prenant en compte l'heure de New York et le taux d'hydrométrie à Pékin, ce topic n'est pas votre salle de classe. Vous n'êtes pas capable de me cerner avec les éléments que je vous donne sur ce topic et sur d'autre, mes AVIS et les documents que je colle pour des les étayer afin que vous les compreniez, alors vous sombrez dans le mépris. C'est pathétique en fait. Je comprends mieux les profs qui interviennent sur mon forum, c'est ce qu'ils me décrivaient des forums de profs qu'ils ne voulaient pas fréquenter un taux non négligeable de bouffis de suffisance se prenant pour l'élite du monde n'hésitant pas à écraser ceux qu'ils croient inférieurs, les PY et les CDB qu'ils évoquaient....

Au mieux, ce message va être censuré, vous êtes très sensibles ici, au pire je vais être viré  Smile Ca, ça m'plait.  

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par arcenciel le Sam 22 Mar 2014 - 8:49

@PauvreYorick a écrit:C'est vrai qu'il est incompréhensible qu'il n'y ait pas eu un staff autour de lui pour l'empêcher de publier un papier où il se ridiculise à ce point...
J'ai trouvé que c'était plutôt Hollande qui se ridiculisait en y répondant.

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Bélinac le Sam 22 Mar 2014 - 9:18


Que les gens de droite qui lisent le Figaro ou écoutent Eric Brunet défendent la bourde de Sarkozy, rien de surprenant....
Mais ils risquent vite de changer leur fusil d'épaule face aux évolutions de l'affaire et se tourner bien sagement vers le Maire de Bordeaux qui sera probablement élu triomphalement au premier tour demain....
Sympa d'ailleurs la réaction de Juppé à propos de la "lettre aux français" :
"J'ai lu ce texte attentivement, c'est un beau texte. On y sent une indignation sincère. Je comprends Puis parfois il y a un mot qui dépasse la pensée, sans doute ".  scratch 

Bélinac
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Zorglub le Sam 22 Mar 2014 - 9:57

Une hypothèse m'effleure l'esprit (même si elle est très peu probable, et que je l'ai exclue longtemps) : et si Sarko était innocent de tous les délits qu'on lui prête ?

Jusqu'à ce jour aucune procédure n'a abouti de manière probante, avec des preuves irréfutables de sa culpabilité alors qu'on ne peut pas nier un réel zèle d'une partie des magistrats (la bande du mur des cons) soutenue par une partie des flics et du pouvoir politique.

Sarko est sans doute un génie de la dissimulation !
Sur une si longue période, on fait obligatoirement des erreurs, des imprévoyances ou des oublis de discrétion ! Et, dans son camp on peut imaginer que nombreux sont ceux qui ont pu voir passer (et sans doute photocopier ...) des documents compromettants s'ils existent (mais comment pourrait-ils ne pas avoir existé si  toutes les vicissitudes prêtées à Sarko sont exactes ?).

Et parmi tous ceux-ci nulle âme charitable qui balance pour prendre sa place et l'écarter définitivement du pouvoir ?
(j'ai peine à imaginer des excès de moralité ...)

Donc et si au total Sarko en avait fait BEAUCOUP moins que ce qu'on lui prête (et dans le fond ... pas plus que tous les autres !) ?
Auquel cas ce serait effectivement du harcèlement de la part du pouvoir en place et de ses supporters.

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Sam 22 Mar 2014 - 9:57

@Bélinac a écrit:

Que les gens de droite qui lisent le Figaro ou écoutent Eric Brunet défendent la bourde de Sarkozy, rien de surprenant....
Mais ils risquent vite de changer leur fusil d'épaule face aux évolutions de l'affaire et se tourner bien sagement vers le Maire de Bordeaux qui sera probablement élu triomphalement au premier tour demain....
Sympa d'ailleurs la réaction de Juppé à propos de la "lettre aux français" :
"J'ai lu ce texte attentivement, c'est un beau texte. On y sent une indignation sincère. Je comprends  Puis parfois il y a un mot qui dépasse la pensée, sans doute ".  scratch 

https://twitter.com/MsieurLapique/status/447045822450896896/photo/1/large

Une tendance se dessine, elle va au-delà des gens de droite qui lisent le Figaro.

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Sam 22 Mar 2014 - 10:00

@Zorglub a écrit:Une hypothèse m'effleure l'esprit (même si elle est très peu probable, et que je l'ai exclue longtemps) : et si Sarko était innocent de tous les délits qu'on lui prête ?

Jusqu'à ce jour aucune procédure n'a abouti de manière probante, avec des preuves irréfutables de sa culpabilité alors qu'on ne peut pas nier un réel zèle d'une partie des magistrats (la bande du mur des cons) soutenue par une partie des flics et du pouvoir politique.

Sarko est sans doute un génie de la dissimulation !
Sur une si longue période, on fait obligatoirement des erreurs, des imprévoyances ou des oublis de discrétion ! Et, dans son camp on peut imaginer que nombreux sont ceux qui ont pu voir passer (et sans doute photocopier ...) des documents compromettants s'ils existent (mais comment pourrait-ils ne pas avoir existé si  toutes les vicissitudes prêtées à Sarko sont exactes ?).

Et parmi tous ceux-ci nulle âme charitable qui balance pour prendre sa place et l'écarter définitivement du pouvoir  ?
(j'ai peine à imaginer des excès de moralité ...)

Donc et si au total Sarko en avait fait BEAUCOUP moins que ce qu'on lui prête (et dans le fond ... pas plus que tous les autres !) ?
Auquel cas ce serait effectivement du harcèlement de la part du pouvoir en place et de ses supporters.

Voilà.

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Bélinac le Sam 22 Mar 2014 - 10:08

@Anim' a écrit:
https://twitter.com/MsieurLapique/status/447045822450896896/photo/1/large

Une tendance se dessine, elle va au-delà des gens de droite qui lisent le Figaro.

Les lecteurs du Point votent également à droite !!!

Lisez les scores du nouvelobs (en bas de l'article):

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140322.OBS0850/tribune-de-sarkozy-le-tour-de-passe-passe-de-l-eternel-iznogoud.html

Et faisons la moyenne......

Bélinac
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Bélinac le Sam 22 Mar 2014 - 10:11

@Anim' a écrit:
@Zorglub a écrit:Une hypothèse m'effleure l'esprit (même si elle est très peu probable, et que je l'ai exclue longtemps) : et si Sarko était innocent de tous les délits qu'on lui prête ?

Jusqu'à ce jour aucune procédure n'a abouti de manière probante, avec des preuves irréfutables de sa culpabilité alors qu'on ne peut pas nier un réel zèle d'une partie des magistrats (la bande du mur des cons) soutenue par une partie des flics et du pouvoir politique.

Sarko est sans doute un génie de la dissimulation !
Sur une si longue période, on fait obligatoirement des erreurs, des imprévoyances ou des oublis de discrétion ! Et, dans son camp on peut imaginer que nombreux sont ceux qui ont pu voir passer (et sans doute photocopier ...) des documents compromettants s'ils existent (mais comment pourrait-ils ne pas avoir existé si  toutes les vicissitudes prêtées à Sarko sont exactes ?).

Et parmi tous ceux-ci nulle âme charitable qui balance pour prendre sa place et l'écarter définitivement du pouvoir  ?
(j'ai peine à imaginer des excès de moralité ...)

Donc et si au total Sarko en avait fait BEAUCOUP moins que ce qu'on lui prête (et dans le fond ... pas plus que tous les autres !) ?
Auquel cas ce serait effectivement du harcèlement de la part du pouvoir en place et de ses supporters.

Voilà.

Une hypothèse qui ne tient pas la route pour le trafic d'influence : les écoutes proposées la semaine dernière par Médiapart ne laisse planer aucun doute sur cette affaire précise... C'est très dommageable pour l'ancien Président de la République.... Et nous n'en sommes qu'au début, vous verrez.....

Bélinac
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Zorglub le Sam 22 Mar 2014 - 10:21

@Bélinac a écrit:
Une hypothèse qui ne tient pas la route pour le trafic d'influence : les écoutes proposées la semaine dernière par Médiapart ne laisse planer aucun doute sur cette affaire précise... C'est très dommageable pour l'ancien Président de la République.... Et nous n'en sommes qu'au début, vous verrez.....
Oui là dessus je suis d'accord le trafic d'influence est patent (mais ... si banal !).

Cependant :
- s'il subit effectivement un harcèlement, utiliser tous les moyens pour s'en prémunir est "de bonne guerre"

- les personne directement concernée et actives dans "les affaires" (juges d'instruction, proc, juge en cass', journalistes, etc.) sont TRÈS peu nombreuses, peut-être une petite centaine baignant tous dans le même milieu très fermé et très parisien. Bien entendu ils se connaissent tous et ont plus ou moins choisi leur camp (et sauf traitrise n'en changent pas sans arrêt). Comme être surpris qu'il échangent des infos et usent de leur influence à leur profit ? On peut aisément imaginer que c'est également le cas dans la "bande du mur des cons" et de ses commendataires. Ils ne se sont pas encore fait gauler, c'est tout !

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Bélinac le Sam 22 Mar 2014 - 10:31

Le juge Gentil ne semble pas correspondre au portrait que vous faites... Il semble plutôt classé à droite et instruit également les affaires qui concernent JM Baylet, le patron du PRG.....
http://abonnes.lemonde.fr/societe/article/2013/03/22/jean-michel-gentil-juge-intransigeant-et-solitaire_1852687_3224.html

Bélinac
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Sam 22 Mar 2014 - 10:44

@Bélinac a écrit:Le juge Gentil ne semble pas correspondre au portrait que vous faites... Il semble plutôt classé à droite et instruit également les affaires qui concernent JM Baylet, le patron du PRG.....
http://abonnes.lemonde.fr/societe/article/2013/03/22/jean-michel-gentil-juge-intransigeant-et-solitaire_1852687_3224.html


Sophie Gromb, l'amie légiste du Juge Gentil qui déclare en 2011 Bettencourt sénile depuis 2006, c'est du lourd.
Sarkozy n'a pas que des ennemis à gauche, ne pas oublier qu'il a proposé la suppression du juge d'instruction.

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Zepo le Sam 22 Mar 2014 - 10:45

@Zorglub a écrit:
@Bélinac a écrit:
Une hypothèse qui ne tient pas la route pour le trafic d'influence : les écoutes proposées la semaine dernière par Médiapart ne laisse planer aucun doute sur cette affaire précise... C'est très dommageable pour l'ancien Président de la République.... Et nous n'en sommes qu'au début, vous verrez.....
Oui là dessus je suis d'accord le trafic d'influence est patent (mais ... si banal !).

Cependant  :
- s'il subit effectivement un harcèlement, utiliser tous les moyens pour s'en prémunir est "de bonne guerre"

- les personne directement concernée et actives dans "les affaires" (juges d'instruction, proc, juge en cass', journalistes, etc.) sont TRÈS peu nombreuses, peut-être une petite centaine baignant tous dans le même milieu très fermé et très parisien. Bien entendu ils se connaissent tous et ont plus ou moins choisi leur camp (et sauf traitrise n'en changent pas sans arrêt). Comme être surpris qu'il échangent des infos et usent de leur influence à leur profit ? On peut aisément imaginer que c'est également le cas dans la "bande du mur des cons" et de ses commendataires. Ils ne se sont pas encore fait gauler, c'est tout !

Je trouve ce que tu dis d'une tristesse terrifiante. En gros, c'est normal, ils le font tous, pourquoi s'en prendre à l'un plutôt qu'à l'autre. C'est banal....

A chaque fois qu'un homme/femme politique est soupçonné de quelque chose, on ressort les mêmes arguments pour les excuser. Et même sans être partisan (ce qui ne semble pas être ton cas), on arrive encore à dire : "pfff, pourquoi s'énerver, c'est banal !".

Personnellement, je ne trouve pas le trafic d'influence banal, pour la simple et bonne raison que je suis soumis à des lois et que si je les enfreints, la justice va s'occuper de moi. J'aimerais donc que la justice traite cette affaire jusqu'au bout. Je n'aime pas Sarkozy mais je n'aime pas non plus les magouilles de Guérini, le comportement de Balkany, les magouilles de la fédération PS du Nord, et tout ce qui apparaît régulièrement. De plus, Sarko étant un ancien président, j'aurais aimé qu'il respecte un peu plus l'institution dont il a été le garant, d'autant qu'il apparaît n'avoir pas fait diminuer les écoutes sous son quinquennat.


Zepo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Bélinac le Sam 22 Mar 2014 - 10:49

Vous ne voyez pas l'essentiel : il y a probablement trafic d'influence et cela hypothèque fortement son avenir politique...
Bonne journée !

Bélinac
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum