Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Jeu 20 Mar 2014 - 8:54

@Ingeborg B. a écrit:
@Anim' a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
Euh... comment te dire ? Je crois, mais peut-être me trompe-je qu'il y a d'un côté des climatologues membres d'un truc qui s'appelle le GIEC qui font quelques études, se posent parfois des questions et de l'autre, des experts ou affirmés comme tels qui sont financés entre autres par l'industrie pétrolière... Bon, après, tu peux croire ce que tu veux croire (la fameuse courbe tronquée qui ne voulait rien dire par exemple).
Tu peux aussi croire que Sarko est victime d'un vaste complot de juges gauchistes qui veulent sa peau. Après, il y a aussi un vaste machin qui s'appelle le droit et qui permettra à ton idole de se défendre. Enfin, il faut dire que ta victime y met du sien (voir l'article du Canard sur le pauvre Monsieur Bismuth victime d'une usurpation d'identité).
Continue donc à croire les sirènes, mais pense un jour à te boucher les oreilles (et là, je pense au dernier épisode de l'âge de glace, je ne sais pas pourquoi).

La climatologie est une science très récente et tout scientifique peut se tromper. Après vous pouvez croire ce que vous voulez, ou ce qui vous arrange, voir les deux.
Le caractère récent d'une science la discrédite ?  scratch

Permet le doute au moins. De plus, on entend beaucoup ceux à qui on tend systématiquement le micro, il y a les autres aussi, il faut juste faire l'effort d'aller chercher. Ne pas se contenter d'un seul son de cloche quoi...

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Jeu 20 Mar 2014 - 8:56

@PauvreYorick a écrit:Anim', tu es rigolote Smile

Sans doute, mais vous n'avez pas répondu à la question : Vous ne votez plus, MK et vous ?

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par stench le Jeu 20 Mar 2014 - 9:00

@Anim' a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Anim', tu es rigolote Smile

Sans doute, mais vous n'avez pas répondu à la question : Vous ne votez plus, MK et vous ?

Ils sont sur le point de signer chez moi, je croise les doigts  Very Happy 

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Jeu 20 Mar 2014 - 9:03

@Collier de Barbe a écrit:Ça y est j'ai trouvé le vrai nom d'Anim c'est


Nadine Morano!

Là, on sent tout le mépris que vous avez pour les gens que vous considérez comme inférieur. Une petite bonne femme du peuple (que je n'apprécie pas plus que Copé) au gouvernement, quelle ignominie ! Il y a des gens de la haute pour ça, ils sont de bonne famille et ont fait l'ENA ou SP, des valeurs sûres......................

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Jeu 20 Mar 2014 - 9:04

@stench a écrit:
@Anim' a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Anim', tu es rigolote Smile

Sans doute, mais vous n'avez pas répondu à la question : Vous ne votez plus, MK et vous ?

Ils sont sur le point de signer chez moi, je croise les doigts  Very Happy 

Je comprends, bonne chance.  Wink 

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par PauvreYorick le Jeu 20 Mar 2014 - 9:08

@Anim' a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Ça y est j'ai trouvé le vrai nom d'Anim c'est


Nadine Morano!

Là, on sent tout le mépris que vous avez pour les gens que vous considérez comme inférieur. Une petite bonne femme du peuple (que je n'apprécie pas plus que Copé) au gouvernement, quelle ignominie ! Il y a des gens de la haute pour ça, ils sont de bonne famille et ont fait l'ENA ou SP, des valeurs sûres......................
On pourrait croire aussi que c'est ce qu'elle dit et fait qui lui vaut ce genre de mépris et non pas son statut de «petite bonne femme du peuple». Mais il est tellement plus simple de prêter à autrui les intentions qu'il nous arrangerait bien qu'il ait. (Je pense que ce sur quoi s'appuyait CdB pour la comparaison, c'est une certaine sorte d'agressivité et de mépris pour les liens logiques; cela dit, je n'en sais rien au juste.)

Sinon, si, je vote, mais quel rapport avec le schmilblick, à part «strictement aucun»?

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Jeu 20 Mar 2014 - 9:10

@Ingeborg B. a écrit: 
@Bélinac a écrit:Pour info, en l'espèce, les juges ne sont pas membres du syndicat de la magistrature..... Syndicat qui est très loin d'être majoritaire, d'ailleurs.... Avant d'avancer des accusations sur la partialité de l'institution judiciaire, il convient d'avancer des éléments tangibles, non ?
 veneration 

Le simple fait de se prononcer pour un candidat à l'élection présidentielle et un mur des cons avec des personnalités de droite sont deux éléments très tangibles.

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par PauvreYorick le Jeu 20 Mar 2014 - 9:12

@Stench : il n'y a aucun doute sur le fait que, «intellectuellement» ai-je envie de dire, il n'y a rien de plus séduisant que l'anarchisme. Il n'y a d'ailleurs qu'avec la CNT que je manifeste régulièrement. Cela étant dit, je pense qu'il faut voter, mais c'est aussi parce que je n'accorde aucune signification particulièrement grandiloquente au vote.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Jeu 20 Mar 2014 - 9:20

@PauvreYorick a écrit:
@Anim' a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Ça y est j'ai trouvé le vrai nom d'Anim c'est


Nadine Morano!

Là, on sent tout le mépris que vous avez pour les gens que vous considérez comme inférieur. Une petite bonne femme du peuple (que je n'apprécie pas plus que Copé) au gouvernement, quelle ignominie ! Il y a des gens de la haute pour ça, ils sont de bonne famille et ont fait l'ENA ou SP, des valeurs sûres......................

On pourrait croire aussi que c'est ce qu'elle dit et fait qui lui vaut ce genre de mépris et non pas son statut de «petite bonne femme du peuple». Mais il est tellement plus simple de prêter à autrui les intentions qu'il nous arrangerait bien qu'il ait. (Je pense que ce sur quoi s'appuyait CdB pour la comparaison, c'est une certaine sorte d'agressivité et de mépris pour les liens logiques; cela dit, je n'en sais rien au juste.)

Sinon, si, je vote, mais quel rapport avec le schmilblick, à part «strictement aucun»?

Vous pouvez.

Pour répondre à votre question, MK demandait pourquoi les gens continuaient de voter pour les mêmes magouilleurs de droite et de gauche, comme vous votez j'espérais une explication logique.  Smile

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par PauvreYorick le Jeu 20 Mar 2014 - 9:25

@Anim' a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@Anim' a écrit:

Là, on sent tout le mépris que vous avez pour les gens que vous considérez comme inférieur. Une petite bonne femme du peuple (que je n'apprécie pas plus que Copé) au gouvernement, quelle ignominie ! Il y a des gens de la haute pour ça, ils sont de bonne famille et ont fait l'ENA ou SP, des valeurs sûres......................

On pourrait croire aussi que c'est ce qu'elle dit et fait qui lui vaut ce genre de mépris et non pas son statut de «petite bonne femme du peuple». Mais il est tellement plus simple de prêter à autrui les intentions qu'il nous arrangerait bien qu'il ait. (Je pense que ce sur quoi s'appuyait CdB pour la comparaison, c'est une certaine sorte d'agressivité et de mépris pour les liens logiques; cela dit, je n'en sais rien au juste.)

Sinon, si, je vote, mais quel rapport avec le schmilblick, à part «strictement aucun»?

Vous pouvez.

Pour répondre à votre question, MK demandait pourquoi les gens continuaient de voter pour les mêmes magouilleurs de droite et de gauche, comme vous votez j'espérais une explication logique.  Smile
OK, je réponds:

1/ «vous pouvez»: tu te trompes, ce n'était pas le sens de ma remarque, qui visait à te suggérer de réfléchir à la question, et non à te demander de me me délivrer une autorisation de penser ce que je pense, dont je me suis jusqu'à présent passé tant bien que mal.

2/ pourquoi, du seul fait que quelqu'un vote, s'ensuivrait-il qu'il ait une «explication logique», à supposer qu'en ce contexte cela puisse vouloir dire quelque chose (ce dont je doute fort), au fait que d'autres votent comme ils votent? Bref: quel rapport avec le schmilblick, si ce n'est, une nouvelle fois: «strictement aucun»?

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Jeu 20 Mar 2014 - 9:36

@Ingeborg B. a écrit:
@Seifer a écrit:
@Anim' a écrit:

Mais Sarko je m'en fous, c'est la question du respect des institutions et de la démocratie qui est justement au coeur de ce débat. Vu la façon de faire du gouvernement, de la justice, de la presse satellite d'icelui et des partisans de gauche toujours béats d'avoir des infos sur des pseudos affaires. N'importe quelle personnalité de droite subira le même sort, la gauche ne peut gagner que comme ça, mensonge, diffamation etc...On a un précédent dans la Ve, De Gaulle.

 Shocked Shocked Shocked 
 Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing 
Désolé, je ne peux m'empêcher de rire grassement. Bravo pour cette parodie de Copé  cheers veneration 
De Gaulle, victime de la presse de gauche, ah mince, les historiens sont tous des gauchistes! On dirait du Geoffroy Didier...

Soyez généreux, une parodie de Gallo (qui a l'estime de MK) ça me ferait plaisir, merci d'avance :

L'usurpateur
17/01/2008 - Max Gallo - © Le Point - N°1844



L'usurpateur : Nicolas Sarkozy, pour la noblesse d'Etat, les ducs et pairs des partis politiques et leurs affidés ambitieux, est bien cet intrus, ce Buonaparte à peine français qui scandalise. S'il ne s'agissait que de l'opposition entre partis de gouvernement, on se féliciterait d'un débat qui est l'essence même de la démocratie.
Mais cette Sainte-Alliance, de Chirac à Bayrou, de Villepin à Mme Royal, et les spadassins qu'ils emploient, manifeste tant de hargne et de démesure qu'il faut s'interroger sur cette haine qui vise l'homme au-delà de sa politique. C'était déjà le cas pendant la campagne présidentielle. On a parlé de « folie », on a suggéré que ce « néoconservateur américain » n'avait qu'un passeport français, manière de dire qu'il n'était en rien, sinon par ce document administratif, enraciné dans notre pays. Et il est vrai qu'il n'a pas de souche dans le Massif central : ni la Corrèze ni l'Auvergne. Il n'a pas humé le cognac du côté de Jarnac. Et il ne peut se faire filmer dans son village lorrain ou béarnais. Il vient de Hongrie et de Salonique, presque apatride selon certains. Comme Blum, Mandel, Mendès France : et un ministre algérien ne s'est pas gêné pour le dire.
Ces hommes politiques-là, et il en va de même pour Buonaparte et de Gaulle, ont suscité la même haine : bouche pincée et sarcasmes. Ce n'est pas seulement leur action qu'on conteste-ce qui est toujours nécessaire-mais leur « être ».
Il faut lire ces quelques lignes d'un... enseignant de philosophie pour s'en convaincre. Sarkozy y est qualifié de « bouffon morbide » . « La petite, vraiment petite taille de bouffon saute aux yeux... Badinguet lui-même avec ses dents pourries et son maintien d'arsouille ferait presque illusion rétrospective auprès de ce gnome paré d'un jean qui l'engonce, d'une veste sport façon Rotary Club, et qui lève la main du geste fatigué d'un jet-setteur fêtard surpris à l'aube par les paparazzi » ( Politis n° 981/982).
Et ce « danseur de corde » , ce « bonimenteur » , « escamoteur » , « rompu à tous les arts grotesques de la charlatanerie » , « coprédateur » , cet « exhibitionniste » sort du Fouquet's !
Un humoriste suggère que le pays se divise entre « résistants » et « collabos » ! On n'ose pas encore dire que Sarkozy c'est le fascisme, mais il est déjà qualifié de disciple de Maurras ( ! ) ou de version française de Berlusconi.
Que ce soit Mitterrand qui ait invité Berlusconi à créer en France une chaîne de télévision, et que ce soit Sarkozy qui propose la suppression de la publicité à la télévision publique, comme la gauche le demandait dans les années 90, a peu d'importance !
Car cet usurpateur ne peut avoir que de noirs desseins. Et la violence vise d'autant plus la personne-il est vulgaire, inculte, avocat et non énarque ou agrégé-qu'on n'a pas de programme à opposer au sien. Et que Tony Blair s'en vienne lui donner la main, n'est-ce pas là l'oeuvre d'un usurpateur diabolique ? Certes il a été élu-participation de 85 % et 53 % pour Sarkozy-, certes on ne peut lui reprocher aucune violation de la Constitution, aucun coup d'Etat ! Mais on découvre tout à coup que le président, sous la Ve République, est un hyper-président et qu'il gouverne. Mais le révéler vaut coup de force ! On prend tout à coup conscience que le pouvoir inéluctablement suscite des phénomènes de cour. Qu'il faut en effet critiquer. Mais ce qui est inacceptable pour les ducs, les pairs, les nobliaux, qui tous ont été courtisans, c'est l'entourage de ce Buonaparte ! Quelle vulgarité ! L'une des ministres venue d'on ne sait où ne s'habille-t-elle pas chez Dior ? Quel scandale !
En fait nous changeons d'époque. Le rideau de l'hypocrisie et du mensonge social qui recouvrait la France depuis le dernier tiers du XIXe siècle se déchire. Et cela gêne d'abord les élites compassionnelles. Elles dissimulent leur mode de vie et leurs revenus. Elles haïssent Sarkozy parce qu'il ose rompre avec l'hypocrisie bourgeoise, qu'il ne faut pas confondre avec la pudeur, la réserve, la discrétion, la retenue, l'humilité.
Ces vertus qu'il faut concilier avec la sincérité. Et ce n'est pas toujours simple

Souvenir souvenir....:

Le Coup d'État permanent est un essai de l'homme politique français François Mitterrand, et publié par l'éditeur Plon en 1964 pendant la présidence de Charles de Gaulle.

Dans ce livre, F. Mitterrand dénonce la pratique du pouvoir personnel par le général de Gaulle. Il ne se contente pas de critiquer la lettre de la Constitution : il reprocherait plutôt au général de Gaulle d'avoir trahi la promesse de 1958, selon laquelle le président est un arbitre. Le chef de l'État est devenu tout-puissant. Il montre la faiblesse du gouvernement et du Parlement, marginalisés par le président de la République. François Mitterrand insiste aussi sur les abus en matière de justice et de police. Il dénonce par exemple l'utilisation de provocateurs, la multiplication des bavures et brutalités policières

« J'appelle le régime gaulliste dictature parce que, tout compte fait, c'est à cela qu'il ressemble le plus, parce que c'est vers un renforcement continu du pouvoir personnel qu'inéluctablement, il tend, parce qu'il ne dépend plus de lui de changer de cap. Je veux bien que cette dictature s'instaure en dépit de De Gaulle. Je veux bien, par complaisance, appeler ce dictateur d'un nom plus aimable, consul, podestat, roi sans couronne, sans chrême et sans ancêtres. Alors elle m'apparaît plus redoutable encore. »


« Il y a en France des ministres. On murmure même qu'il y a encore un Premier Ministre. Mais il n'y a plus de gouvernement. Seul le président de la République ordonne et décide. Certes les ministres sont appelés rituellement à lui fournir assistance et conseils. Mais comme les chérubins de l'Ancien Testament, ils n'occupent qu'un rang modeste dans la hiérarchie des serviteurs élus et ne remplissent leur auguste office qu'après avoir attendu qu'on les sonne. »

« J'aurais atteint mon but si j'ai contribué à démystifier le phénomène gaulliste en montrant comment par un extraordinaire subterfuge le nouveau pouvoir au lieu de consolider l'État le démantèle, comment au lieu de restaurer le respect de la loi il pervertit l'esprit civique, comment au lieu de confier au peuple la maîtrise de son destin il le confisque. »

Toute ressemblance............

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Jeu 20 Mar 2014 - 9:40

@PauvreYorick a écrit:
@Anim' a écrit:
@PauvreYorick a écrit:

On pourrait croire aussi que c'est ce qu'elle dit et fait qui lui vaut ce genre de mépris et non pas son statut de «petite bonne femme du peuple». Mais il est tellement plus simple de prêter à autrui les intentions qu'il nous arrangerait bien qu'il ait. (Je pense que ce sur quoi s'appuyait CdB pour la comparaison, c'est une certaine sorte d'agressivité et de mépris pour les liens logiques; cela dit, je n'en sais rien au juste.)

Sinon, si, je vote, mais quel rapport avec le schmilblick, à part «strictement aucun»?

Vous pouvez.

Pour répondre à votre question, MK demandait pourquoi les gens continuaient de voter pour les mêmes magouilleurs de droite et de gauche, comme vous votez j'espérais une explication logique.  Smile
OK, je réponds:

1/ «vous pouvez»: tu te trompes, ce n'était pas le sens de ma remarque, qui visait à te suggérer de réfléchir à la question, et non à te demander de me me délivrer une autorisation de penser ce que je pense, dont je me suis jusqu'à présent passé tant bien que mal.

2/ pourquoi, du seul fait que quelqu'un vote, s'ensuivrait-il qu'il ait une «explication logique», à supposer qu'en ce contexte cela puisse vouloir dire quelque chose (ce dont je doute fort), au fait que d'autres votent comme ils votent? Bref: quel rapport avec le schmilblick, si ce n'est, une nouvelle fois: «strictement aucun»?

Pour alimenter le schmilblick voyons...

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Ingeborg B. le Jeu 20 Mar 2014 - 9:44

@Anim' a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
@Seifer a écrit:

 Shocked Shocked Shocked 
 Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing 
Désolé, je ne peux m'empêcher de rire grassement. Bravo pour cette parodie de Copé  cheers veneration 
De Gaulle, victime de la presse de gauche, ah mince, les historiens sont tous des gauchistes! On dirait du Geoffroy Didier...

Soyez généreux, une parodie de Gallo (qui a l'estime de MK) ça me ferait plaisir, merci d'avance :

L'usurpateur
17/01/2008 - Max Gallo - © Le Point - N°1844



L'usurpateur : Nicolas Sarkozy, pour la noblesse d'Etat, les ducs et pairs des partis politiques et leurs affidés ambitieux, est bien cet intrus, ce Buonaparte à peine français qui scandalise. S'il ne s'agissait que de l'opposition entre partis de gouvernement, on se féliciterait d'un débat qui est l'essence même de la démocratie.
Mais cette Sainte-Alliance, de Chirac à Bayrou, de Villepin à Mme Royal, et les spadassins qu'ils emploient, manifeste tant de hargne et de démesure qu'il faut s'interroger sur cette haine qui vise l'homme au-delà de sa politique. C'était déjà le cas pendant la campagne présidentielle. On a parlé de « folie », on a suggéré que ce « néoconservateur américain » n'avait qu'un passeport français, manière de dire qu'il n'était en rien, sinon par ce document administratif, enraciné dans notre pays. Et il est vrai qu'il n'a pas de souche dans le Massif central : ni la Corrèze ni l'Auvergne. Il n'a pas humé le cognac du côté de Jarnac. Et il ne peut se faire filmer dans son village lorrain ou béarnais. Il vient de Hongrie et de Salonique, presque apatride selon certains. Comme Blum, Mandel, Mendès France : et un ministre algérien ne s'est pas gêné pour le dire.
Ces hommes politiques-là, et il en va de même pour Buonaparte et de Gaulle, ont suscité la même haine : bouche pincée et sarcasmes. Ce n'est pas seulement leur action qu'on conteste-ce qui est toujours nécessaire-mais leur « être ».
Il faut lire ces quelques lignes d'un... enseignant de philosophie pour s'en convaincre. Sarkozy y est qualifié de « bouffon morbide » . « La petite, vraiment petite taille de bouffon saute aux yeux... Badinguet lui-même avec ses dents pourries et son maintien d'arsouille ferait presque illusion rétrospective auprès de ce gnome paré d'un jean qui l'engonce, d'une veste sport façon Rotary Club, et qui lève la main du geste fatigué d'un jet-setteur fêtard surpris à l'aube par les paparazzi » ( Politis n° 981/982).
Et ce « danseur de corde » , ce « bonimenteur » , « escamoteur » , « rompu à tous les arts grotesques de la charlatanerie » , « coprédateur » , cet « exhibitionniste » sort du Fouquet's !
Un humoriste suggère que le pays se divise entre « résistants » et « collabos » ! On n'ose pas encore dire que Sarkozy c'est le fascisme, mais il est déjà qualifié de disciple de Maurras ( ! ) ou de version française de Berlusconi.
Que ce soit Mitterrand qui ait invité Berlusconi à créer en France une chaîne de télévision, et que ce soit Sarkozy qui propose la suppression de la publicité à la télévision publique, comme la gauche le demandait dans les années 90, a peu d'importance !
Car cet usurpateur ne peut avoir que de noirs desseins. Et la violence vise d'autant plus la personne-il est vulgaire, inculte, avocat et non énarque ou agrégé-qu'on n'a pas de programme à opposer au sien. Et que Tony Blair s'en vienne lui donner la main, n'est-ce pas là l'oeuvre d'un usurpateur diabolique ? Certes il a été élu-participation de 85 % et 53 % pour Sarkozy-, certes on ne peut lui reprocher aucune violation de la Constitution, aucun coup d'Etat ! Mais on découvre tout à coup que le président, sous la Ve République, est un hyper-président et qu'il gouverne. Mais le révéler vaut coup de force ! On prend tout à coup conscience que le pouvoir inéluctablement suscite des phénomènes de cour. Qu'il faut en effet critiquer. Mais ce qui est inacceptable pour les ducs, les pairs, les nobliaux, qui tous ont été courtisans, c'est l'entourage de ce Buonaparte ! Quelle vulgarité ! L'une des ministres venue d'on ne sait où ne s'habille-t-elle pas chez Dior ? Quel scandale !
En fait nous changeons d'époque. Le rideau de l'hypocrisie et du mensonge social qui recouvrait la France depuis le dernier tiers du XIXe siècle se déchire. Et cela gêne d'abord les élites compassionnelles. Elles dissimulent leur mode de vie et leurs revenus. Elles haïssent Sarkozy parce qu'il ose rompre avec l'hypocrisie bourgeoise, qu'il ne faut pas confondre avec la pudeur, la réserve, la discrétion, la retenue, l'humilité.
Ces vertus qu'il faut concilier avec la sincérité. Et ce n'est pas toujours simple

Souvenir souvenir....:

Le Coup d'État permanent est un essai de l'homme politique français François Mitterrand, et publié par l'éditeur Plon en 1964 pendant la présidence de Charles de Gaulle.

Dans ce livre, F. Mitterrand dénonce la pratique du pouvoir personnel par le général de Gaulle. Il ne se contente pas de critiquer la lettre de la Constitution : il reprocherait plutôt au général de Gaulle d'avoir trahi la promesse de 1958, selon laquelle le président est un arbitre. Le chef de l'État est devenu tout-puissant. Il montre la faiblesse du gouvernement et du Parlement, marginalisés par le président de la République. François Mitterrand insiste aussi sur les abus en matière de justice et de police. Il dénonce par exemple l'utilisation de provocateurs, la multiplication des bavures et brutalités policières

« J'appelle le régime gaulliste dictature parce que, tout compte fait, c'est à cela qu'il ressemble le plus, parce que c'est vers un renforcement continu du pouvoir personnel qu'inéluctablement, il tend, parce qu'il ne dépend plus de lui de changer de cap. Je veux bien que cette dictature s'instaure en dépit de De Gaulle. Je veux bien, par complaisance, appeler ce dictateur d'un nom plus aimable, consul, podestat, roi sans couronne, sans chrême et sans ancêtres. Alors elle m'apparaît plus redoutable encore. »


« Il y a en France des ministres. On murmure même qu'il y a encore un Premier Ministre. Mais il n'y a plus de gouvernement. Seul le président de la République ordonne et décide. Certes les ministres sont appelés rituellement à lui fournir assistance et conseils. Mais comme les chérubins de l'Ancien Testament, ils n'occupent qu'un rang modeste dans la hiérarchie des serviteurs élus et ne remplissent leur auguste office qu'après avoir attendu qu'on les sonne. »

« J'aurais atteint mon but si j'ai contribué à démystifier le phénomène gaulliste en montrant comment par un extraordinaire subterfuge le nouveau pouvoir au lieu de consolider l'État le démantèle, comment au lieu de restaurer le respect de la loi il pervertit l'esprit civique, comment au lieu de confier au peuple la maîtrise de son destin il le confisque. »

Toute ressemblance............

Ouh là, maintenant c'est Mitterrand qui, avec un essai, a eu la peau de de Gaulle !!!  Shocked Quant à Sarkozy rompant avec l'hypocrisie bourgeoise, çà c'est du pur Storytelling pour un homme qui a construit sa carrière à Neuilly et dans le 92 !
Je vous conseillerais presque de lire quelques livres d'histoire politique...

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Jeu 20 Mar 2014 - 9:54

@Ingeborg B. a écrit:
@Anim' a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
De Gaulle, victime de la presse de gauche, ah mince, les historiens sont tous des gauchistes! On dirait du Geoffroy Didier...

Soyez généreux, une parodie de Gallo (qui a l'estime de MK) ça me ferait plaisir, merci d'avance :

L'usurpateur
17/01/2008 - Max Gallo - © Le Point - N°1844



L'usurpateur : Nicolas Sarkozy, pour la noblesse d'Etat, les ducs et pairs des partis politiques et leurs affidés ambitieux, est bien cet intrus, ce Buonaparte à peine français qui scandalise. S'il ne s'agissait que de l'opposition entre partis de gouvernement, on se féliciterait d'un débat qui est l'essence même de la démocratie.
Mais cette Sainte-Alliance, de Chirac à Bayrou, de Villepin à Mme Royal, et les spadassins qu'ils emploient, manifeste tant de hargne et de démesure qu'il faut s'interroger sur cette haine qui vise l'homme au-delà de sa politique. C'était déjà le cas pendant la campagne présidentielle. On a parlé de « folie », on a suggéré que ce « néoconservateur américain » n'avait qu'un passeport français, manière de dire qu'il n'était en rien, sinon par ce document administratif, enraciné dans notre pays. Et il est vrai qu'il n'a pas de souche dans le Massif central : ni la Corrèze ni l'Auvergne. Il n'a pas humé le cognac du côté de Jarnac. Et il ne peut se faire filmer dans son village lorrain ou béarnais. Il vient de Hongrie et de Salonique, presque apatride selon certains. Comme Blum, Mandel, Mendès France : et un ministre algérien ne s'est pas gêné pour le dire.
Ces hommes politiques-là, et il en va de même pour Buonaparte et de Gaulle, ont suscité la même haine : bouche pincée et sarcasmes. Ce n'est pas seulement leur action qu'on conteste-ce qui est toujours nécessaire-mais leur « être ».
Il faut lire ces quelques lignes d'un... enseignant de philosophie pour s'en convaincre. Sarkozy y est qualifié de « bouffon morbide » . « La petite, vraiment petite taille de bouffon saute aux yeux... Badinguet lui-même avec ses dents pourries et son maintien d'arsouille ferait presque illusion rétrospective auprès de ce gnome paré d'un jean qui l'engonce, d'une veste sport façon Rotary Club, et qui lève la main du geste fatigué d'un jet-setteur fêtard surpris à l'aube par les paparazzi » ( Politis n° 981/982).
Et ce « danseur de corde » , ce « bonimenteur » , « escamoteur » , « rompu à tous les arts grotesques de la charlatanerie » , « coprédateur » , cet « exhibitionniste » sort du Fouquet's !
Un humoriste suggère que le pays se divise entre « résistants » et « collabos » ! On n'ose pas encore dire que Sarkozy c'est le fascisme, mais il est déjà qualifié de disciple de Maurras ( ! ) ou de version française de Berlusconi.
Que ce soit Mitterrand qui ait invité Berlusconi à créer en France une chaîne de télévision, et que ce soit Sarkozy qui propose la suppression de la publicité à la télévision publique, comme la gauche le demandait dans les années 90, a peu d'importance !
Car cet usurpateur ne peut avoir que de noirs desseins. Et la violence vise d'autant plus la personne-il est vulgaire, inculte, avocat et non énarque ou agrégé-qu'on n'a pas de programme à opposer au sien. Et que Tony Blair s'en vienne lui donner la main, n'est-ce pas là l'oeuvre d'un usurpateur diabolique ? Certes il a été élu-participation de 85 % et 53 % pour Sarkozy-, certes on ne peut lui reprocher aucune violation de la Constitution, aucun coup d'Etat ! Mais on découvre tout à coup que le président, sous la Ve République, est un hyper-président et qu'il gouverne. Mais le révéler vaut coup de force ! On prend tout à coup conscience que le pouvoir inéluctablement suscite des phénomènes de cour. Qu'il faut en effet critiquer. Mais ce qui est inacceptable pour les ducs, les pairs, les nobliaux, qui tous ont été courtisans, c'est l'entourage de ce Buonaparte ! Quelle vulgarité ! L'une des ministres venue d'on ne sait où ne s'habille-t-elle pas chez Dior ? Quel scandale !
En fait nous changeons d'époque. Le rideau de l'hypocrisie et du mensonge social qui recouvrait la France depuis le dernier tiers du XIXe siècle se déchire. Et cela gêne d'abord les élites compassionnelles. Elles dissimulent leur mode de vie et leurs revenus. Elles haïssent Sarkozy parce qu'il ose rompre avec l'hypocrisie bourgeoise, qu'il ne faut pas confondre avec la pudeur, la réserve, la discrétion, la retenue, l'humilité.
Ces vertus qu'il faut concilier avec la sincérité. Et ce n'est pas toujours simple

Souvenir souvenir....:

Le Coup d'État permanent est un essai de l'homme politique français François Mitterrand, et publié par l'éditeur Plon en 1964 pendant la présidence de Charles de Gaulle.

Dans ce livre, F. Mitterrand dénonce la pratique du pouvoir personnel par le général de Gaulle. Il ne se contente pas de critiquer la lettre de la Constitution : il reprocherait plutôt au général de Gaulle d'avoir trahi la promesse de 1958, selon laquelle le président est un arbitre. Le chef de l'État est devenu tout-puissant. Il montre la faiblesse du gouvernement et du Parlement, marginalisés par le président de la République. François Mitterrand insiste aussi sur les abus en matière de justice et de police. Il dénonce par exemple l'utilisation de provocateurs, la multiplication des bavures et brutalités policières

« J'appelle le régime gaulliste dictature parce que, tout compte fait, c'est à cela qu'il ressemble le plus, parce que c'est vers un renforcement continu du pouvoir personnel qu'inéluctablement, il tend, parce qu'il ne dépend plus de lui de changer de cap. Je veux bien que cette dictature s'instaure en dépit de De Gaulle. Je veux bien, par complaisance, appeler ce dictateur d'un nom plus aimable, consul, podestat, roi sans couronne, sans chrême et sans ancêtres. Alors elle m'apparaît plus redoutable encore. »


« Il y a en France des ministres. On murmure même qu'il y a encore un Premier Ministre. Mais il n'y a plus de gouvernement. Seul le président de la République ordonne et décide. Certes les ministres sont appelés rituellement à lui fournir assistance et conseils. Mais comme les chérubins de l'Ancien Testament, ils n'occupent qu'un rang modeste dans la hiérarchie des serviteurs élus et ne remplissent leur auguste office qu'après avoir attendu qu'on les sonne. »

« J'aurais atteint mon but si j'ai contribué à démystifier le phénomène gaulliste en montrant comment par un extraordinaire subterfuge le nouveau pouvoir au lieu de consolider l'État le démantèle, comment au lieu de restaurer le respect de la loi il pervertit l'esprit civique, comment au lieu de confier au peuple la maîtrise de son destin il le confisque. »

Toute ressemblance............

Ouh là, maintenant c'est Mitterrand qui, avec un essai, a eu la peau de de Gaulle(1) !!!  Shocked Quant à Sarkozy rompant avec l'hypocrisie bourgeoise, çà c'est du pur Storytelling pour un homme qui a construit sa carrière à Neuilly et dans le 92 !
(2)Je vous conseillerais presque de lire quelques livres d'histoire politique...


(1)C'est surtout pour démontrer que la technique de gauche face à l'adversaire n'a pas changé, les unes de l'époque étaient de même teneur.
(2)"Le petit livre rouge" c'est bon ? Oui, c'est plus de la philosophie politique, mais bon, ça vaut.
 Smile


Dernière édition par Anim' le Jeu 20 Mar 2014 - 10:00, édité 1 fois

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Seifer le Jeu 20 Mar 2014 - 9:59

Anim' est un sketch à elle seule. Je me demande si elle ne fait pas du gros trolling en toute sincérité.

_________________
Pour les rêves qu'on a faits, et pour ceux qu'on fera.
Pour le poing qu'on a levé, pour celui qu'on lèvera.
Pour un idéal, pour une utopie.
Allons marchons ensemble enfants de la Patrie.

Seifer
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Ingeborg B. le Jeu 20 Mar 2014 - 10:01

@Seifer a écrit:Anim' est un sketch à elle seule. Je me demande si elle ne fait pas du gros trolling en toute sincérité.
Un beau trolling fait de contre-vérités et approximations assez confondantes pour quelqu'un qui écrit sur un forum de profs...  elephantrose 

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Jeu 20 Mar 2014 - 10:01

@Seifer a écrit:Anim' est un sketch à elle seule. Je me demande si elle ne fait pas du gros trolling en toute sincérité.

Un avis différent, un troll, c'est une évidence à la Pavlov.  Smile 

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Zepo le Jeu 20 Mar 2014 - 10:03

Oui, Sarkozy, sauveur de la démocratie (Gauino dixit), est un martyr et il apparaît aujourd'hui clairement que seul Lui (faut mettre une majuscule) peut être le Sauveur de la France ! D'ailleurs, si les méchants lui tapent dessus (les juges, les journalistes, les jaloux, les bobos, les nantis, les énarques, les anarcho-syndicalo-gaucho-mao-socialo-..., etc), c'est parce qu'ils savent qu'Il représente le principal danger pour eux. Vive Lui, vive Son héritage et bonjour aux lendemains réenchantés avec Lui  Drapeaufrançais petitdrapeau 

Zepo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Jeu 20 Mar 2014 - 10:08

@Ingeborg B. a écrit:
@Seifer a écrit:Anim' est un sketch à elle seule. Je me demande si elle ne fait pas du gros trolling en toute sincérité.
Un beau trolling fait de contre-vérités et approximations assez confondantes pour quelqu'un qui écrit sur un forum de profs...  elephantrose 


Quelles vérités, les vôtres ? J'écris mes avis sans prétendre qu'il s'agit de vérités. Les mots ont un sens, particulièrement sur un forum de profs.

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Jeu 20 Mar 2014 - 10:09

@Zepo a écrit:Oui, Sarkozy, sauveur de la démocratie (Gauino dixit), est un martyr et il apparaît aujourd'hui clairement que seul Lui (faut mettre une majuscule) peut être le Sauveur de la France ! D'ailleurs, si les méchants lui tapent dessus (les juges, les journalistes, les jaloux, les bobos, les nantis, les énarques, les anarcho-syndicalo-gaucho-mao-socialo-..., etc), c'est parce qu'ils savent qu'Il représente le principal danger pour eux. Vive Lui, vive Son héritage et bonjour aux lendemains réenchantés avec Lui  Drapeaufrançais petitdrapeau 

 Very Happy Au moins c'est rigolo.
Ca existe un sauveur de la démocratie ?  Smile 

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Ingeborg B. le Jeu 20 Mar 2014 - 10:12

@Anim' a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
@Seifer a écrit:Anim' est un sketch à elle seule. Je me demande si elle ne fait pas du gros trolling en toute sincérité.
Un beau trolling fait de contre-vérités et approximations assez confondantes pour quelqu'un qui écrit sur un forum de profs...  elephantrose 


Quelles vérités, les vôtres ? J'écris mes avis sans prétendre qu'il s'agit de vérités. Les mots ont un sens, particulièrement sur un forum de profs.
Il y a aussi des études et une histoire politique qui contredisent ta vision somme tout assez simpliste et manichéenne de l'histoire.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Daphné le Jeu 20 Mar 2014 - 10:14

Honnêtement, comparer De gaulle à Sarkosy, faut oser   

Je rappelle tout de même que De Gaulle a été réélu, Lui  Twisted Evil 

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Zepo le Jeu 20 Mar 2014 - 10:15

@Anim' a écrit:
@Zepo a écrit:Oui, Sarkozy, sauveur de la démocratie (Gauino dixit), est un martyr et il apparaît aujourd'hui clairement que seul Lui (faut mettre une majuscule) peut être le Sauveur de la France ! D'ailleurs, si les méchants lui tapent dessus (les juges, les journalistes, les jaloux, les bobos, les nantis, les énarques, les anarcho-syndicalo-gaucho-mao-socialo-..., etc), c'est parce qu'ils savent qu'Il représente le principal danger pour eux. Vive Lui, vive Son héritage et bonjour aux lendemains réenchantés avec Lui  Drapeaufrançais petitdrapeau 

 Very Happy Au moins c'est rigolo.
Ca existe un sauveur de la démocratie ?  Smile 

Tu ne connais pas la sortie de Guaino ?
Le texte : "Sarkozy fait toujours vibrer Guaino

L'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy Henri Guaino est toujours aussi sensible... et toujours aussi fan de son ancien patron. Invité dimanche sur le plateau de BFMTV face à Marine Le Pen, le député UMP a estimé que si Nicolas Sarkozy "n'avait pas été là, il n'y aurait plus de démocratie en France, plus de démocratie en Europe et plus de démocratie dans le monde". Tout simplement."

Si tu veux la vidéo : (bon il y a aussi la Marine Machin dedans donc c'est pas très sympa) http://www.lexpress.fr/actualite/politique/guaino-sans-sarkozy-il-n-y-aurait-plus-de-democratie-dans-le-monde_1302431.html


Zepo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Seifer le Jeu 20 Mar 2014 - 10:18

http://reho.st/odieuxconnard.files.wordpress.com/2014/01/extrc3aame-final-2.jpg

Tu me fais penser à Jean-Jacques, ça ne sert donc à rien de discuter plus que ça, ce serait contre-productif.

Ce n'est pas une question d'avoir un avis différent d'ailleurs, je respecte des personnalités de droite et je ne peux supporter certaines de gauche. En tant qu'enseignante tu devrais avoir un esprit critique, c'est ce que nous sommes censés donner aux élèves, bon, je n'irai pas plus loin, je ne te connais pas et je n'ai pas envie d'entrer dans un conflit frontal inutile. A la limite tu as ta théorie complotiste de la gauche qui gouverne la France, pourquoi pas, la réalité étant malgré tout autre, on notera le nombre d'années où la gauche a été au pouvoir en France comparé à la droite.

Bonne journée.

_________________
Pour les rêves qu'on a faits, et pour ceux qu'on fera.
Pour le poing qu'on a levé, pour celui qu'on lèvera.
Pour un idéal, pour une utopie.
Allons marchons ensemble enfants de la Patrie.

Seifer
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Jeu 20 Mar 2014 - 10:38

@Zepo a écrit:
@Anim' a écrit:
@Zepo a écrit:Oui, Sarkozy, sauveur de la démocratie (Gauino dixit), est un martyr et il apparaît aujourd'hui clairement que seul Lui (faut mettre une majuscule) peut être le Sauveur de la France ! D'ailleurs, si les méchants lui tapent dessus (les juges, les journalistes, les jaloux, les bobos, les nantis, les énarques, les anarcho-syndicalo-gaucho-mao-socialo-..., etc), c'est parce qu'ils savent qu'Il représente le principal danger pour eux. Vive Lui, vive Son héritage et bonjour aux lendemains réenchantés avec Lui  Drapeaufrançais petitdrapeau 

 Very Happy Au moins c'est rigolo.
Ca existe un sauveur de la démocratie ?  Smile 

Tu ne connais pas la sortie de Guaino ?
Le texte :  "Sarkozy fait toujours vibrer Guaino

L'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy Henri Guaino est toujours aussi sensible... et toujours aussi fan de son ancien patron. Invité dimanche sur le plateau de BFMTV face à Marine Le Pen, le député UMP a estimé que si Nicolas Sarkozy "n'avait pas été là, il n'y aurait plus de démocratie en France, plus de démocratie en Europe et plus de démocratie dans le monde". Tout simplement."

Si tu veux la vidéo : (bon il y a aussi la Marine Machin dedans donc c'est pas très sympa) http://www.lexpress.fr/actualite/politique/guaino-sans-sarkozy-il-n-y-aurait-plus-de-democratie-dans-le-monde_1302431.html


Ben non, je ne suis pas trop télé et moi je suis Anim', pas Guaino donc je me permets cette question, est-ce que ça existe ? Pour moi c'est non, je ne crois pas au messie.

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy écouté par la justice et soupçonné de trafic d'influence

Message par Anim' le Jeu 20 Mar 2014 - 10:40

@Daphné a écrit:Honnêtement, comparer De gaulle à Sarkosy, faut oser   

Je rappelle tout de même que De Gaulle a été réélu, Lui  Twisted Evil 

Ouais, quel illuminé ce Gallo !  Smile 

Anim'
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum