Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Celadon le Lun 10 Mar 2014 - 9:36

On pourra faire médecine sans passer par la case concours.
Exigences pour les uns, pas pour les autres. Enfin, à l'heure de l'automédication, c'est cohérent me direz-vous.
Et il s'agit SURTOUT de lutter contre l'échec, hein, pas de former les meilleurs praticiens pour le pays et la santé de ses habitants...
"L’objectif est double: diversifier le recrutement des futurs professionnels de santé mais surtout lutter contre l’échec, problème majeur de cette filière puisque seuls 13,4 % des inscrits en première année commune aux études de santé (PACES) ont pu passer en deuxième année en 2013."
La suite ici :
http://etudiant.lefigaro.fr/orientation/actus-et-conseils/detail/article/reforme-de-nouvelles-voies-pour-faire-medecine-sans-passer-le-concours-4526/

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par linkus le Lun 10 Mar 2014 - 9:50

Crying or Very sad

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Pseudo le Lun 10 Mar 2014 - 9:59

Ca ne me choque pas. Vu la formation actuelle des toubib (il y a à redire !), et l'organisation systématique de l'échec en première année (en foutant le bronx dans les cours et en empêchant les étudiants de travailler), je trouve même que c'est plutôt bon signe. Parce que concours ou pas, il faut de toute façon s'appuyer les années de formation et les réussir. Je ne vois pas en quoi cela ferait de moins bons médecins.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Cath le Lun 10 Mar 2014 - 10:03

Je suis dubitative.

Depuis des années, on manque d’enseignants et tout ce qu'on a fait, c'est baisser le niveau d’exigence du concours, ce qui l'assimile dans certains cas à un examen. Le résultat n'est pas probant.

Là où je suis plus d'accord, c'est l'importance démesurée accordée aux maths, pourtant pas du tout nécessaires (un interne de ma famille m'a même confié que maitriser la règle de trois pour adapter un traitement n'est plus nécessaire : le calcul est fait automatiquement).

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Tazon le Lun 10 Mar 2014 - 10:36

Peut-être que les maths ne sont pas en elles-mêmes, nécessaires à un haut niveau pour les études de médecine, mais ne pas être capable d'avaler un programme de maths de S de lycée est pour moi clairement un signe de méthode de travail inexistante ou de paresse, voire d'intelligence limitée, tout comme un manque de sensibilité littéraire ou l'incapacité à s'exprimer clairement le sont aussi.

Les maths sont, comme dans bien d'autre filières un moyen fiable de sélectionner les étudiants capables d'apprendre, synthétiser et réutiliser  avec logique une bonne masse d'informations.

Ceux qui n'y arrivent pas peuvent-ils réellement envisager des études de médecine?

Et puis faut pas exagérer, non plus, il y a des tas de tests à interpréter et il vaut mieux ne pas trop être une bille en proba et stats, tout de même, à moins de croire tout ce que dit le représentant du labo.

Tazon
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 10 Mar 2014 - 10:41

@Tazon a écrit:ne pas être capable d'avaler un programme de maths de S de lycée est pour moi clairement un signe de méthode de travail inexistante ou de paresse, voire d'intelligence limitée, tout comme un manque de sensibilité littéraire ou l'incapacité à s'exprimer clairement le sont aussi.

Eh ben vaut mieux lire ça que d'être aveugle.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Aliceinwonderland le Lun 10 Mar 2014 - 10:44

Moi je suis d'accord avec Tazon. Par contre je suis curieuse de voir comment vont réagir les médecins, parce que c'est quand même un milieu extrêmement hiérarchisé, où l'esprit concours est très fort. Je ne pense pas que les chefs de service aient envie de se retrouver avec n'importe qui à former et je pense que ça va ruer dans les brancards.

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 10 Mar 2014 - 10:47

@Aliceinwonderland a écrit:ça va ruer dans les brancards.

 lol! 

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Aliceinwonderland le Lun 10 Mar 2014 - 10:50

Oui je l'ai écrit sans y penser et en le tapant ça m'a fait rire, je me suis dit c'est le cas de le dire!

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Bouboule le Lun 10 Mar 2014 - 11:51

@Cath a écrit:Je suis dubitative.

Depuis des années, on manque d’enseignants et tout ce qu'on a fait, c'est baisser le niveau d’exigence du concours, ce qui l'assimile dans certains cas à un examen. Le résultat n'est pas probant.

Là où je suis plus d'accord, c'est l'importance démesurée accordée aux maths, pourtant pas du tout nécessaires (un interne de ma famille m'a même confié que maitriser la règle de trois pour adapter un traitement n'est plus nécessaire : le calcul est fait automatiquement).

Combien d'heures de mathématiques en PACES et coefficient relatif ?

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Pseudo le Lun 10 Mar 2014 - 12:09

Si les toubibs étaient sélectionnés sur leurs capacités humaines et leur curiosité, plutôt que sur les maths, je pense que tout le monde y gagnerait. Croire que les résultats en maths prouvent autre chose que de bons résultats en maths, c'est assez spécial comme idée.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par manaël le Lun 10 Mar 2014 - 12:16

@Tazon a écrit:Peut-être que les maths ne sont pas en elles-mêmes, nécessaires à un haut niveau pour les études de médecine, mais ne pas être capable d'avaler un programme de maths de S de lycée est pour moi clairement un signe de méthode de travail inexistante ou de paresse, voire d'intelligence limitée, tout comme un manque de sensibilité littéraire ou l'incapacité à s'exprimer clairement le sont aussi.

Les maths sont, comme dans bien d'autre filières un moyen fiable de sélectionner les étudiants capables d'apprendre, synthétiser et réutiliser  avec logique une bonne masse d'informations.

Ceux qui n'y arrivent pas peuvent-ils réellement envisager des études de médecine?

Et puis faut pas exagérer, non plus, il y a des tas de tests à interpréter et il vaut mieux ne pas trop être une bille en proba et stats, tout de même, à moins de croire tout ce que dit le représentant du labo.

Vous le pensez vraiment??? heu 
De nombreux profs, pour ne citer qu'eux, ont donc probablement une "intelligence limitée"... Very Happy 

manaël
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Cath le Lun 10 Mar 2014 - 12:20

@Bouboule a écrit:
@Cath a écrit:Je suis dubitative.

Depuis des années, on manque d’enseignants et tout ce qu'on a fait, c'est baisser le niveau d’exigence du concours, ce qui l'assimile dans certains cas à un examen. Le résultat n'est pas probant.

Là où je suis plus d'accord, c'est l'importance démesurée accordée aux maths, pourtant pas du tout nécessaires (un interne de ma famille m'a même confié que maitriser la règle de trois pour adapter un traitement n'est plus nécessaire : le calcul est fait automatiquement).

Combien d'heures de mathématiques en PACES et coefficient relatif ?

Ben y en a pas... scratch 

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Ingeborg B. le Lun 10 Mar 2014 - 12:33

il n'y a pas de maths par exemple ici
http://www.medecine.univ-paris-diderot.fr/index.php/formation-initiale/1er-cycle/paces/item/26-programme-g%C3%A9n%C3%A9ral
De toute façon, comme le dit souvent une amie désormais médecin sénior et au parcours très brillant, le concours est du bachotage. Ce n'est pas parce qu'on a été capable d'ingurgiter des listes de symptômes pour "scorer" une maladie, comme disent les professionnels de la professions, qu'on sera un bon praticien, et ce à tous les échelons.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Lefteris le Lun 10 Mar 2014 - 12:41

Autrefois, il y a bien longtemps, on sélectionnait les médecins sur la culture humaniste, il fallait avoir fait du latin et du grec. Puis ça a été les maths, parce que moins élitistes... Quoi demain ?

Bon, malgré mon intelligence limitée (j'étais nul en maths) , je vais pouvoir faire médecine pour finir ma vie professionnelle . Excellente nouvelle... Very Happy

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Boubous le Lun 10 Mar 2014 - 12:44

Il devient de plus en plus difficile de réussir ces concours, sans passer par les préparations privées qui coûtent une fortune et ne sont donc pas à la portée de beaucoup d’étudiants brillants. Dans ces conditions, on ne peut pas exclure que la sélection par le talent soit moins robuste qu’avant. C’est un phénomène difficile à mesurer, mais on sait bien que le problème existe.

Boubous
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par benjy_star le Lun 10 Mar 2014 - 12:51

La médecine est une travail de scientifiques. La médecine est une science. Donc, je préfère qu'on recrute un toubib sur ses capacités en maths que sur sa culture humaniste...

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Pseudo le Lun 10 Mar 2014 - 12:55

@benjy_star a écrit:La médecine est une travail de scientifiques. La médecine est une science. Donc, je préfère qu'on recrute un toubib sur ses capacités en maths que sur sa culture humaniste...

Sauf qu'ils soignent des humains. Pas des machines. Ca fait toute la différence.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 10 Mar 2014 - 12:58

@benjy_star a écrit:La médecine est une travail de scientifiques. La médecine est une science. Donc, je préfère qu'on recrute un toubib sur ses capacités en maths que sur sa culture humaniste...

Pour ma part, je serais plus rassuré de savoir que mon médecin connaît des choses sur ma maladie grâce à des éléments d'étymologie ancienne que de savoir qu'il va être capable de réaliser des calculs complexes.
Comme quoi  Very Happy

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par InvitéeD2 le Lun 10 Mar 2014 - 13:02

Mon message s'est effacé ! Grr.

Quelques remarques :
1/ «Après une classe préparatoire, si on n’a pas Polytechnique, on a Centrale. Si on n’a pas Centrale, on a les mines de Douai. Bref, personne ne se retrouve sur le carreau.» A ce tarif-là : "Si on n'entre pas dans le numerus clausus de médecine, on entre dans celui de dentiste. Si on n'entre pas dans celui de dentiste, on entre dans celui des écoles d'infirmiers."

2/ "10% des étudiants de deuxième année de médecine, ceux qui ont réussi le concours ultra sélectif, démissionnent après avoir rencontré un malade pour la première fois". Donc 90% d'entre eux continuent dans cette voie... On est en train de me dire qu'on repense donc toute la filière parce qu'il y a 10% de démissionnaires. Bien-bien.

3/ "Les meilleurs dossiers seront admis en médecine troisième année." Si, comme beaucoup le disent, le niveau des étudiants dans le supérieur baisse, et comme l'université ne sélectionne qu'à partir du M1, on peut donc tout à fait imaginer un ensemble de dossiers médiocres, parmi lesquels il va falloir faire un choix.

4/ "À l’université Paris-V, huit amphithéâtres sont ainsi mobilisés toute l’année pour les étudiants de première année." Ca, c'est la faute de la réforme PACES, qui était censée "mutualiser" les charges et réduire les dépenses justement.

5/ Le concours est une boucherie, mais il a au moins le mérite de sélectionner des étudiants ayant une vraie force de travail et une vraie motivation. A quand la possibilité d'entrer à Normale Sup' sur dossier ?

P.S.: Pourquoi tout le monde parle de mathématiques ? L'article n'en parle pas.

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Nadejda le Lun 10 Mar 2014 - 13:04

Dalathée2 a écrit:
5/ Le concours est une boucherie, mais il a au moins le mérite de sélectionner des étudiants ayant une vraie force de travail et une vraie motivation. A quand la possibilité d'entrer à Normale Sup' sur dossier ?


C'est une procédure parallèle qui existe déjà.

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par InvitéeD2 le Lun 10 Mar 2014 - 13:07

@Nadejda a écrit:
Dalathée2 a écrit:
5/ Le concours est une boucherie, mais il a au moins le mérite de sélectionner des étudiants ayant une vraie force de travail et une vraie motivation. A quand la possibilité d'entrer à Normale Sup' sur dossier ?


C'est une procédure parallèle qui existe déjà.

Pardon, mais la filière permettant d'entrer à Normal Sup' sur dossier n'offre pas le même diplôme que la filière recrutant par concours.

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par Nadejda le Lun 10 Mar 2014 - 13:09

Dalathée2 a écrit:
@Nadejda a écrit:
Dalathée2 a écrit:
5/ Le concours est une boucherie, mais il a au moins le mérite de sélectionner des étudiants ayant une vraie force de travail et une vraie motivation. A quand la possibilité d'entrer à Normale Sup' sur dossier ?


C'est une procédure parallèle qui existe déjà.

Pardon, mais la filière permettant d'entrer à Normal Sup' sur dossier n'offre pas le même diplôme que la filière recrutant par concours.

Les étudiants admis à Ulm obtiennent un diplôme à la sortie de l'École. Mais il n'y a pas le cachet "normalien" garanti par le concours bien sûr...

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par linkus le Lun 10 Mar 2014 - 13:19

@Tazon a écrit:Peut-être que les maths ne sont pas en elles-mêmes, nécessaires à un haut niveau pour les études de médecine, mais ne pas être capable d'avaler un programme de maths de S de lycée est pour moi clairement un signe de méthode de travail inexistante ou de paresse, voire d'intelligence limitée, tout comme un manque de sensibilité littéraire ou l'incapacité à s'exprimer clairement le sont aussi.

Les maths sont, comme dans bien d'autre filières un moyen fiable de sélectionner les étudiants capables d'apprendre, synthétiser et réutiliser  avec logique une bonne masse d'informations.

Ceux qui n'y arrivent pas peuvent-ils réellement envisager des études de médecine?

Et puis faut pas exagérer, non plus, il y a des tas de tests à interpréter et il vaut mieux ne pas trop être une bille en proba et stats, tout de même, à moins de croire tout ce que dit le représentant du labo.

Allez, je mets un sous-titre. Tazon dit cela tout simplement parce que le programme de terminale S s'est tellement vidé en contenu qu'il devient la base mathématique pour tous à avoir à l'entrée du supérieur. C'est la fin du hors-sujet sur le programme de mathématique.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme en médecine : comment devenir médecin sans passer le concours

Message par KinetteKinette le Lun 10 Mar 2014 - 13:25

Personnellement, ça ne me choque pas que l'on laisse la possibilité aux meilleurs élèves des filières bio la possibilité d'intégrer médecine (si on sélectionne les meilleurs évidemment, et si le niveau n'a pas trop baissé par rapport à mon époque).
Il y a de même des admissions possibles en écoles d'ingénieurs, et (contrairement à ce que prétend une personne sur le site du figaro) les étudiants qui utilisent de telles passerelles s'en sortent très bien dans les écoles (de ce que m'ont dit les différentes personnes qui sont passées par des prépas et ont ensuite côtoyé de "produits de la fac" ayant rejoint leur école, on gagne côté maturité et réflexion ce qu'on perd en force de bachotage...).

Il me semble très important que certaines bases mathématiques soient solides, surtout en statistiques et probabilité, et aussi pour la compréhension de certains aspects physiques (pression, mécanique des fluides...).
Mais la formation en bio, de mon temps, mettait aussi un très fort accent sur les stats et probas, la physique et la chimie, avec de très forts coefficients (en fait, les matières "biologiques" avaient en coefficient cumulé moins d'importance que physique+chimie+maths).

Bref, SI les passerelles sont bien faites, ça peut permettre de récupérer de bons futurs médecins (ou du moins des pas plus mauvais que ceux qui ont connu le concours, avec la mentalité qui va avec: pour avoir récupéré des personnes passées par médecine dans ma fac, je peux vous dire que les années en médecine laissaient des dégâts. Beaucoup ne comprenaient même pas qu'on puisse s'entraider!).

K.

_________________
Spoiler:

KinetteKinette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum