Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par benjy_star le Mar 11 Mar 2014 - 18:05

@PauvreYorick a écrit:
@Finrod a écrit:Il est écrit en première page que 15% des profs donnent des cours particuliers, cela revient à dire que pour ceux là le gain serait de 2500*100/15=16.666,67 euros par ans en moyenne...

Ces chiffres sont visiblement totalement fantaisistes ...
C'est ce que je me dis. Ils citent leurs sources ?

Et très sérieusement : on peut pas attaquer ça ??

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Jacq le Mar 11 Mar 2014 - 18:06

Agnès Verdier-Molinié ne doit pas avoir un travail trop prenant (en partie payé par l'Etat, puisque reconnu d'utilité publique) étant donné le temps qu'elle passe dans les média. Si l'Etat veut faire des économies qu'il commence par l'IFRAP.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Luigi_B le Mar 11 Mar 2014 - 18:07

J'ai calculé le manque à gagner pour l’État avec les déductions fiscales dont bénéficient les donateurs de l'iFRAP : un demi-million d'euros par an.

Quant aux cinq salariés (dont un cadre), ils étaient en moyenne rémunérés 4 991 € nets par mois en 2012.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par atrium le Mar 11 Mar 2014 - 18:11

@Luigi_B a écrit:J'ai calculé le manque à gagner pour l’État avec les déductions fiscales dont bénéficient les donateurs de l'iFRAP : un demi-million d'euros par an.

Sur 3 ans, il ne reste donc plus que 49,999 milliards à trouver pour financer les plans de Hollande pour faire plaisir à l'IFRAP. On y est presque.

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Jacq le Mar 11 Mar 2014 - 18:18

@atrium a écrit:
@Luigi_B a écrit:J'ai calculé le manque à gagner pour l’État avec les déductions fiscales dont bénéficient les donateurs de l'iFRAP : un demi-million d'euros par an.

Sur 3 ans, il ne reste donc plus que 49,999 milliards à trouver pour financer les plans de Hollande pour faire plaisir à l'IFRAP. On y est presque.

Il faut bien commencer par un bout.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Escargot Géant le Mar 11 Mar 2014 - 18:24

Je connais effectivement quelqu'un qui double son salaire grâce aux cours particuliers. (En musique) . Je connais surtout des dizaines de profs dont ce n est pas le cas...

Escargot Géant
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par e-Wanderer le Mar 11 Mar 2014 - 18:27

Pour ma part, j'ai donné assez peu de cours au black, mais les tarifs affolaient les compteurs ! En début de thèse, j'ai eu un bon filon : le fiston (sympa, au demeurant) du n°2 d'une énorme multinationale, dans un hôtel particulier à Neuilly (avec goûter servi par la bonne et tout le toutim !). Il fallait être normalien et agrégé pour être digne de passer la porte, donc j'ai fixé mon tarif en conséquence : 800 FF (120 euros) de l'heure. J'ai compris après que j'étais limite crédible et que le type s'attendait à une ardoise plus salée…

Après, j'ai donné des cours à l'endroit où j'avais fait mon service militaire (ils n'avaient pas trouvé de remplaçant, je ne sais pour quelle raison, et m'ont demandé de revenir pendant 6 mois) : 550 FF de l'heure, en liquide là aussi. 6 heures par semaine sur la même journée, trois fois le même cours : je faisais plus que doubler mon indemnité de moniteur pour une charge de travail très acceptable.

Je crois qu'il ne faut pas avoir honte de ces petits arrangements estudiantins : je vois ça comme une sorte de stage de formation correctement rémunéré. En tout cas ça ne me choque pas plus que les boulangers ou les coiffeurs qui planquent une part non négligeable de leur recette… pendant toute leur carrière.

En revanche, je ne connais aucun professeur titulaire qui donne des cours particuliers, donc l'article m'étonne beaucoup.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par dandelion le Mar 11 Mar 2014 - 18:31

@benjy_star a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@Finrod a écrit:Il est écrit en première page que 15% des profs donnent des cours particuliers, cela revient à dire que pour ceux là le gain serait de 2500*100/15=16.666,67 euros par ans en moyenne...

Ces chiffres sont visiblement totalement fantaisistes ...
C'est ce que je me dis. Ils citent leurs sources ?

Et très sérieusement : on peut pas attaquer ça ??
Comme indiqué plus haut, on peut considérer qu'il s'agit sans doute assez souvent de travail non déclaré, dès lors on peut bien raconter n'importe quoi, il en restera toujours quelque chose (c'est un peu la définition du job de Mme Verdier-Molinié semble-t-il).
Les enseignants qui donnent des cours particuliers à leurs propres élèves, ça ne doit pas être non plus très fréquent, parce que sur le plan de l'éthique, ça me semble tout de même discutable. J'avais en tout cas beaucoup de difficultés à recruter des vacataires quand j'enseignais dans le supérieur (certains faisaient, il est vrai, beaucoup d'heures, mais ils étaient en fin de carrière et n'avaient plus de charge de famille, ce qui n'est pas le cas général). De toute façon, les enseignants que j'ai côtoyés étaient surchargés de copies et de réunions diverses. S'ils donnaient des cours particuliers, ils devaient de fait être très particuliers puisque dispensés de nuit  Rolling Eyes 

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Luigi_B le Mar 11 Mar 2014 - 18:34

Si on se fonde sur les chiffres de l'article, 2 500€ par an en moyenne, ça fait 208€ par mois. Même au prix cassé de 20€ de l'heure de cours particulier, ça fait 2,5 heures par semaine.

On est quand même très loin d'un "emploi parallèle" occupant le temps libre des enseignants...

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Daphné le Mar 11 Mar 2014 - 19:06

@Luigi_B a écrit:Si on se fonde sur les chiffres de l'article, 2 500€ par an en moyenne, ça fait 208€ par mois. Même au prix cassé de 20€ de l'heure de cours particulier, ça fait 2,5 heures par semaine.

On est quand même très loin d'un "emploi parallèle" occupant le temps libre des enseignants...

Tout au plus quelques heures sup, comme pas mal de salariés d'ailleurs, que ce soit dans le public ou le privé !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par egomet le Mar 11 Mar 2014 - 19:08

@Luigi_B a écrit:Si on se fonde sur les chiffres de l'article, 2 500€ par an en moyenne, ça fait 208€ par mois. Même au prix cassé de 20€ de l'heure de cours particulier, ça fait 2,5 heures par semaine.

On est quand même très loin d'un "emploi parallèle" occupant le temps libre des enseignants...

+ 1

La malhonnêteté de l'article, ce n'est probablement pas d'inventer des chiffres, mais de présenter le salaire du fonctionnaire au mois et de le comparer avec les extras sur l'année.

Article particulièrement mal foutu d'ailleurs:
1) La plupart des fonctionnaire n'ont pas de temps libre pour un second emploi. En tout cas, pas plus que dans le privé.
2) "Des dizaines de milliers d'agents publics" c'est très peu, si on compare au poids global de la fonction publique. Et ça devient ridicule si on compte les quelques heures de cours particuliers que les profs peuvent donner à l'occasion.
3) Le second travail est très réglementé pour les fonctionnaires.
4) Quand bien même, je ne vois pas pourquoi il serait illégitime d'avoir un complément de revenus, du moment que le travail principal est effectué. L'interdiction de cumuler va bien au-delà de ce qui est nécessaire pour éviter les conflits d'intérêts.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par egomet le Mar 11 Mar 2014 - 19:22

@PauvreYorick a écrit:
@Finrod a écrit:Il est écrit en première page que 15% des profs donnent des cours particuliers, cela revient à dire que pour ceux là le gain serait de 2500*100/15=16.666,67 euros par ans en moyenne...

Ces chiffres sont visiblement totalement fantaisistes ...

Pas forcément, mais ils sont probablement mal interprétés. Ce n'est pas clair.

1 000 000 000, c'est calculé comment? S'il s'agit du chiffre d'affaire du secteur, ça ne fait pas 2500€ en moyenne de revenus par professeur. Il faut enlever les frais de fonctionnement et les profits des entreprises qui les embauchent. Il faut surtout enlever les charges, s'il s'agit de travail déclaré. L'un dans l'autre, je dirais au moins 60% à retrancher.
Est-ce que ce milliard correspond bien aux 42% du soutien scolaire assurés par les profs de l'EN ou à la totalité du secteur?
Maintenant le compte rond est un indice de calcul fait à la louche. Est-ce que ça comprend une estimation du travail au noir?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Zenxya le Mar 11 Mar 2014 - 19:24

Je cite la fin de l'article :
Maryse Lebranchu s'apprête bien à interdire aux fonctionnaires de bénéficier du statut d'autoentrepreneur, "....." . "Nous voulons moraliser la fonction publique" justifie-t-on au ministère.
Déjà, il faudrait que l'on m'explique en quoi avoir une activité, pour laquelle il faut demander une autorisation à son administration, pose des problèmes de "morales".

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Cath le Mar 11 Mar 2014 - 19:26

"Moraliser la fonction publique " : mouarf llll


Et dans la vie politique, il n'y aurait pas de la morale à mettre ?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Zenxya le Mar 11 Mar 2014 - 19:30

C'est pour ça que j'ai mis "morale" au pluriel, avec les politiques, il y en a au moins deux : celle que les autres doivent appliquer et la leur.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Jacq le Mar 11 Mar 2014 - 20:07

@Zenxya a écrit:Je cite la fin de l'article :
Maryse Lebranchu s'apprête bien à interdire aux fonctionnaires de bénéficier du statut d'autoentrepreneur, "....." . "Nous voulons moraliser la fonction publique" justifie-t-on au ministère.
Déjà, il faudrait que l'on m'explique en quoi avoir une activité, pour laquelle il faut demander une autorisation à son administration, pose des problèmes de "morales".

Toutafé.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par PauvreYorick le Mer 12 Mar 2014 - 11:12

Il est vraisemblable que l'enquête de l'IFOP citée soit l'enquête IFOP/Acadomia de 2005 dont il est question par exemple ici:

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20061110.OBS8910/extrait-d-une-enquete-ifop-sur-le-soutien-scolaire-payant.html

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Celadon le Mer 12 Mar 2014 - 11:33

C'est prétentieux. Il faudrait peut-être commencer par moraliser le sommet...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Daphné le Mer 12 Mar 2014 - 12:07

@Celadon a écrit:C'est prétentieux. Il faudrait peut-être commencer par moraliser le sommet...

 veneration 

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Balthazaard le Mer 12 Mar 2014 - 12:28

"Maryse Lebranchu s'apprête bien à interdire aux fonctionnaires de bénéficier du statut d'autoentrepreneur," le seul truc d'à peu près intelligent qu'avaient fait les "autres"....

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Daphné le Mer 12 Mar 2014 - 12:31

@Balthazaard a écrit:"Maryse Lebranchu s'apprête bien à interdire aux fonctionnaires de bénéficier du statut d'autoentrepreneur,"  le seul truc d'à peu près intelligent qu'avaient fait les "autres"....

Eh bien ils travailleront au noir, ce qui fait que leurs revenus annexes ne seront pas imposables.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Docteur OX le Mer 12 Mar 2014 - 12:47

Tout est vrai, beaucoup de profs ont 2 boulots:




Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par elena3 le Mer 12 Mar 2014 - 13:22

C'est vrai qu'on devrait réclamer d'être mieux lotis;

Dominique de Villepin suspecté d'avoir travaillé une journée pour toucher 100 000 euros

http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/03/12/dominique-de-villepin-accuse-d-avoir-travaille-une-journee-pour-toucher-100-000-euros_4381315_823448.html

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Daphné le Mer 12 Mar 2014 - 13:30

@elena3 a écrit:C'est vrai qu'on devrait réclamer d'être mieux lotis;

Dominique de Villepin suspecté d'avoir travaillé une journée pour toucher 100 000 euros

http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/03/12/dominique-de-villepin-accuse-d-avoir-travaille-une-journee-pour-toucher-100-000-euros_4381315_823448.html

On ne joue pas dans la même cour, on va avoir du mal là  Razz 

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Carrie7 le Mer 12 Mar 2014 - 14:24

Et bien moi j'en connais plein, des profs qui donnent des cours particuliers. C'est une question de localisation. Dans mon coin, la vie est chère (notamment les loyers) et beaucoup de parents d'élèves ont les moyens. Quand les besoins (réels ! va payer un loyer quand tu n'as qu'un salaire de prof et, éventuellement, des enfants à élever) des uns rencontrent rencontrent ceux (moins réels, mais bon...) des autres, hop un marché est créé !
Et si nous n'avons pas vraiment le temps, nous avons en revanche une souplesse d'emploi du temps qui peut nous permettre de donner des cours en fin de journée, et bosser nos cours un peu plus tard.

Carrie7
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par elena3 le Mer 12 Mar 2014 - 14:26

Je ne connais aucune collègue qui donne des cours; effectivement ça doit dépendre des endroits...bien que les loyers soient parmi les plus chers dans ma commune...puis je suis PE, c'est différent...

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum