Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par elena3 le Mer 12 Mar 2014 - 14:26

Je ne connais aucune collègue qui donne des cours; effectivement ça doit dépendre des endroits...bien que les loyers soient parmi les plus chers dans ma commune...puis je suis PE, c'est différent...

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par PauvreYorick le Mer 12 Mar 2014 - 14:40

Bon, j'ai eu une expérience un peu semblable à celle d'e-Wanderer en matière de cours particuliers, dans certains arrondissements de Paris ou dans certaines banlieues chic, mais bon, effectivement: quand il y a un Renoir dans le salon, on n'hésite guère à demander une somme horaire qui probablement ferait s'évanouir pas mal de monde.

(J'ouvre une parenthèse à ce sujet: si on demande des sommes faibles voire très faibles comme 30€ ou 20€ de l'heure pour des cours particuliers, on commence à faire de la concurrence aux étudiants qui en ont généralement davantage besoin, non? à titre personnel, sauf si c'est pour rendre service à un ami - mais alors c'est gratuit - je n'envisagerais pas de donner un cours particulier horaire à un tarif inférieur à celui de l'HSE.)

Malgré tout, ça n'est probablement pas du tout compté dans les chiffres avancés, qui me paraissent toujours aussi étranges. Si, certes, ramenés au nombre de profs, on est très loin du "double métier" (de ce point de vue l'article est malhonnête, comme l'a observé Luigi_B), si on affecte tout ça aux 15% de profs réputés donner des cours particuliers, estimation qui a des chances d'être correcte, ça fait une somme moyenne délirante et qui semble tout simplement totalement incompatible avec l'EdT d'un professeur, sauf à estimer que l'heure est rémunérée des sommes folles, ce qui n'est de toute façon pas le cas avec des organismes de type Acad°mia.

J'ai essayé de trouver l'enquête IFOP de 2005, sans succès.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Isis39 le Mer 12 Mar 2014 - 14:45

Des cours particuliers en HG, c'est rare.
Par contre j'ai bossé à côté pour un manuel : cela m'a demandé du temps en plus de mon travail. Ce n'était pas toujours évident. Cela ne m'a pas rapporté non plus énormément. Mais j'ai trouvé ça très intéressant à faire. Mais ponctuellement.
J'ai aussi bossé pour le site.tv. Mais en aucun cas je ne peux parler d'un deuxième boulot.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Hope le Mer 12 Mar 2014 - 14:51

Ici (AEFE), je ne connais personne qui donne des cours particuliers. On m'a proposé d'en donner, payés... moins de dix euros de l'heure ! Sachant que c'était des parents d'élèves de mes classes, qui acceptent de payer dans les 500 € par mois pour la scolarité de leur enfant en école française...  Shocked 

_________________
Omnia mutantur nihil interit (Ovide)

Hope
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par C'est pas faux le Mer 12 Mar 2014 - 14:59

Donner quelques heures de cours, comme faire l'étude dans le primaire, c'est un appoint qui permet, au prix d'une fatigue accrue, d'améliorer un peu sa situation financière.
Entendre une grande bourgeoise m'expliquer que ça mérite d'être moralisé, comment dire ...
En revanche, là où je constate autour de moi de véritables carrières parallèles, c'est chez les profs d'EPS (ce n'est pas un reproche, juste un constat).

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Lefteris le Mer 12 Mar 2014 - 15:10

Pour donner des cours dans une officine privée, il faut n'avoir rien compris, alors que les établissements proposent des ateliers, des soutiens bien mieux payés en HSE . De plus, hormis les maths, l'anglais et quelques matières "utiles", les cours particuliers sont très peu demandés je pense.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par elena3 le Mer 12 Mar 2014 - 15:14

@Lefteris a écrit:Pour donner des cours dans une officine privée, il faut n'avoir rien compris, alors que les établissements proposent des ateliers, des soutiens bien mieux payés en HSE . De plus, hormis les maths, l'anglais et quelques matières "utiles",  les cours particuliers sont très  peu demandés je pense.
Si, mais pour les profs de musique ou autre...sinon 5€ le cours de maths, ça va pas chercher loin...

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Lefteris le Mer 12 Mar 2014 - 15:18

@elena3 a écrit:
@Lefteris a écrit:Pour donner des cours dans une officine privée, il faut n'avoir rien compris, alors que les établissements proposent des ateliers, des soutiens bien mieux payés en HSE . De plus, hormis les maths, l'anglais et quelques matières "utiles",  les cours particuliers sont très  peu demandés je pense.
Si, mais pour les profs de musique ou autre...sinon 5€ le cours de maths, ça va pas chercher loin...
A la limite pour les profs de musique , s'ils jouent d'un instrument demandé, peut-être guitare, piano ... Autrement , c'est -à-voir. Quant à moi, on ne m' jamais demandé si je donnais des cours particuliers, sauf en français, et encore deux ou trois fois seulement, pour un soutien ponctuel (que je n'ai jamais accepté d'ailleurs, c'était par des parents d'élèves). En revanche,  on m'a souvent demandé si je connaissais un prof de maths ,  tout récemment encore...Mais à 5€ , je me demande qui peut donner des cours.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par stench le Mer 12 Mar 2014 - 15:21

@Balthazaard a écrit:"Maryse Lebranchu s'apprête bien à interdire aux fonctionnaires de bénéficier du statut d'autoentrepreneur,"  le seul truc d'à peu près intelligent qu'avaient fait les "autres"....

C'est encore d'actualité ça ou c'est une vieille information qui refait surface?

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par elena3 le Mer 12 Mar 2014 - 15:35

Mais à 5€ , je me demande qui peut donner des cours.
Peut-être un diplômé qui n'a aucune ressource (même pas le RSA). Ils sont des milliers...

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Lefteris le Mer 12 Mar 2014 - 15:43

@elena3 a écrit:
Mais à 5€ , je me demande qui peut donner des cours.
Peut-être un diplômé qui n'a aucune ressource (même pas le RSA). Ils sont des milliers...
Certes, mais même à ce prix ... Ce n'est pas le SMIC ! Pour atteidnre le SMIC journalier, il faudrait donner quasiment 10 cours  Shocked  Ou alors ils prennent plusieurs élèves...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Boubous le Mer 12 Mar 2014 - 15:49

@elena3 a écrit:
Mais à 5€ , je me demande qui peut donner des cours.
Peut-être un diplômé qui n'a aucune ressource (même pas le RSA). Ils sont des milliers...
Attention à ne faire de concurrence déloyale aux lycéens ! Laughing 
Ma fille donnait des cours d’anglais à 15€ de l’heure, quand elle était en seconde. En première, elle est passée à 20€ au prétexte qu’elle avait passé son Certificat de Cambridge (C1).

Boubous
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par elena3 le Mer 12 Mar 2014 - 15:55

@Lefteris a écrit:
@elena3 a écrit:
Mais à 5€ , je me demande qui peut donner des cours.
Peut-être un diplômé qui n'a aucune ressource (même pas le RSA). Ils sont des milliers...
Certes, mais même à ce prix ... Ce n'est pas le SMIC !  Pour atteidnre le SMIC journalier, il faudrait donner quasiment 10 cours  Shocked   Ou alors ils prennent plusieurs élèves...

Mais ça fait bien longtemps que beaucoup travaillent au-dessous du SMIC !

http://lentreprise.lexpress.fr/gestion-entreprise/smic-les-branches-dont-les-minima-sont-inferieurs-vont-devoir-negocier-sur-les-salaires_33703.html

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Lefteris le Mer 12 Mar 2014 - 16:19

@elena3 a écrit:
@Lefteris a écrit:
@elena3 a écrit:
Peut-être un diplômé qui n'a aucune ressource (même pas le RSA). Ils sont des milliers...
Certes, mais même à ce prix ... Ce n'est pas le SMIC !  Pour atteidnre le SMIC journalier, il faudrait donner quasiment 10 cours  Shocked   Ou alors ils prennent plusieurs élèves...

Mais ça fait bien longtemps que beaucoup travaillent au-dessous du SMIC !

http://lentreprise.lexpress.fr/gestion-entreprise/smic-les-branches-dont-les-minima-sont-inferieurs-vont-devoir-negocier-sur-les-salaires_33703.html
Certes, on dégringole peu à peu vers les pays "émergents" , mais comme le fait remarquer Boubous, on attaque la concurrence des lycéens  Very Happy  !
Il vaut mieux aller poser de la tapisserie ou faire de la peinture au black  Rolling Eyes , c'est demandé et ça rapport plus.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par elena3 le Mer 12 Mar 2014 - 16:25

Même une heure de ménage! Chez nous, la ville paye 10€ l'heure d'étude surveillée (avec 20 gamins mini)....

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par egomet le Mer 12 Mar 2014 - 16:29

@Hope a écrit:Ici (AEFE), je ne connais personne qui donne des cours particuliers. On m'a proposé d'en donner, payés... moins de dix euros de l'heure ! Sachant que c'était des parents d'élèves de mes classes, qui acceptent de payer dans les 500 € par mois pour la scolarité de leur enfant en école française...  Shocked 

Peu importe combien ils paient pour la scolarité normale. La question est de savoir combien ils sont prêts à payer pour un complément. En France, la gratuité apparente de la scolarité fausse complètement notre perception des prix. Si les familles paient déjà 500€, combien leur reste-t-il? C'est peut-être une très grosse proportion de leurs revenus.

Question idiote: pour 10€ au Maroc, qu'est-ce que tu achètes?
En Chine, à 100 RMB de l'heure, c'était vraiment très confortable. Je me faisais un salaire d'ouvrier local en 10 heures d'extras.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Hope le Mer 12 Mar 2014 - 22:32

A quelques exceptions près, les familles marocaines qui scolarisent leur enfant dans mon établissement le font déposer par le chauffeur. Leur repas les attend, préparé par la cuisinière, tandis que la bonne fait leur lit. Les gamins me racontent leurs vacances (fréquentes) à New York, Dubaï, leurs quinze jours aux sports d'hiver en France ou au Canada. Ils portent le dernier cri de la mode française, hors de prix ici. La proposition de cours particuliers émanait d'une maman à gros 4x4, iPhone etc...

À côté de ça, au Maroc, le salaire moyen tourne autour de 300€, un pain vaut 30 centimes, un poulet 5€, on paye une femme de ménage à peu près 10 euros la journée...

Ce qui me trouble dans l'histoire, ce n'est pas la somme, c'est la disproportion entre le train de vie des parents, école française comprise, et ce qu'ils estiment que vaut une heure de mon travail.


Dernière édition par Hope le Mer 12 Mar 2014 - 23:05, édité 1 fois

_________________
Omnia mutantur nihil interit (Ovide)

Hope
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Lefteris le Mer 12 Mar 2014 - 22:52

@Hope a écrit:A quelques exceptions près, les familles marocaines qui scolarisent leur enfant dans mon établissement le font déposer par le chauffeur. Leur repas les attend, préparé par la cuisinière, tandis que la bonne fait leur lit. Les gamins me racontent leurs vacances (fréquentes) à New York, Dubaï, leurs quinze jours aux sports d'hiver en France ou au Canada. Ils portent le dernier cri de la mode française, hors de prix ici. La proposition de cours particuliers émanait d'une maman à gros 4x4, iPhone etc...

À côté de ça, au Maroc, le salaire moyen tourne autour de 300€, un pain vaut 30 centimes, un poulet 5€, on paye une femme de ménage à peu près 10 euros la journée...

Ce qui le trouble dans l'histoire, ce n'est pas la somme, c'est la disproportion entre le train de vie des parents, école française comprise, et ce qu'ils estiment que vaut une heure de mon travail.
Description parfaitement conforme à celle d'un de mes très  proches parents , enseignant au Maroc...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par egomet le Mer 12 Mar 2014 - 23:02

@Hope a écrit:A quelques exceptions près, les familles marocaines qui scolarisent leur enfant dans mon établissement le font déposer par le chauffeur. Leur repas les attend, préparé par la cuisinière, tandis que la bonne fait leur lit. Les gamins me racontent leurs vacances (fréquentes) à New York, Dubaï, leurs quinze jours aux sports d'hiver en France ou au Canada. Ils portent le dernier cri de la mode française, hors de prix ici. La proposition de cours particuliers émanait d'une maman à gros 4x4, iPhone etc...

À côté de ça, au Maroc, le salaire moyen tourne autour de 300€, un pain vaut 30 centimes, un poulet 5€, on paye une femme de ménage à peu près 10 euros la journée...

Ce qui le trouble dans l'histoire, ce n'est pas la somme, c'est la disproportion entre le train de vie des parents, école française comprise, et ce qu'ils estiment que vaut une heure de mon travail.
J'ai rien dit!

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par zina le Mer 12 Mar 2014 - 23:05

C'est vraiment du n'importe quoi, on est deux à faire ce   de travail, et on a jamais donnée des cours particuliers, même quand j'étais vacataire payée 200€ la semaine. J'ai une fois donné des cours de préparation au bac pour les fils de la voisine mais bénévolement. Elle m'a offert un parfum quand les deux garçons ont eu leur bac.

zina
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Bouboule le Mer 12 Mar 2014 - 23:07

@Luigi_B a écrit:L'article entier sur un site qui vous veut du bien : http://www.ifrap.org/IMG/pdf/20140311151316126_1_.pdf

Est-il possible que nous assurions bien 42% du soutien scolaire (bon sondage IFOP donc deux chiffres significatifs, c'est exagéré), mais en grande partie bénévolement, alors que le journaliste fait une règle de trois en se basant sur le CA global du soutien privé pour en déduire ce que représenterait notre dévouement gratuit ?

Sinon, dans d'autres domaines que l'enseignement, j'ai rencontré beaucoup de cas très cohérents avec ceux cités par l'article.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Lefteris le Mer 12 Mar 2014 - 23:18

C'est de la caricature....  Very Happy Le trait est tellement forcé que personne ne peut croire un article pareil.
On apprend quand même deux bonnes nouvelles :
- un certifié peut gagner 3600 € par mois ( ceux qui passent l'agreg, arrêtez de suite, ça sert à rien).
- 3600 €, c'st pas grand chose , donc finalement l'IFRAP , après avoir dit qu'il fallait baiosser les traitements, nous trouve mal payés, parce que 3600 €, qui les gagne ? ( moi , mais avant d'être prof  Rolling Eyes  ...)

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Daphné le Mer 12 Mar 2014 - 23:24

@Lefteris a écrit:C'est de la caricature....  Very Happy Le trait est tellement forcé que personne ne peut croire un  article pareil.
On apprend  quand même deux bonnes  nouvelles  :
- un certifié peut gagner 3600 € par mois ( ceux qui passent l'agreg, arrêtez de suite, ça sert à rien).
- 3600 €, c'st pas grand chose , donc finalement l'IFRAP , après avoir dit qu'il fallait baiosser les traitements, nous trouve mal payés, parce que 3600 €, qui les gagne ? ( moi , mais avant d'être prof  Rolling Eyes  ...)  

3600 euros c'est le salaire brut d'un certifié au 7ème et dernier échelon de la HCL. En net il lui reste 2950 euros, avec l'ISOE part fixe.
Après il peut être PP, et faire des HS.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par egomet le Mer 12 Mar 2014 - 23:43

@Bouboule a écrit:
@Luigi_B a écrit:L'article entier sur un site qui vous veut du bien : http://www.ifrap.org/IMG/pdf/20140311151316126_1_.pdf

Est-il possible que nous assurions bien 42% du soutien scolaire (bon sondage IFOP donc deux chiffres significatifs, c'est exagéré), mais en grande partie bénévolement, alors que le journaliste fait une règle de trois en se basant sur le CA global du soutien privé pour en déduire ce que représenterait notre dévouement gratuit ?

Sinon, dans d'autres domaines que l'enseignement, j'ai rencontré beaucoup de cas très cohérents avec ceux cités par l'article.

Il est fort possible que les professeurs de l'EN fassent 42% du soutien scolaire déclaré. Les étudiants travaillent au noir et les entreprises du secteur privilégient les enseignants expérimentés. C'est parfaitement cohérent.

L'article souligne de vrais problèmes, la fonction publique est effectivement pléthorique et globalement inefficace. Mais l'angle d'approche est mal choisi.

Les données sont très parcellaires. S'il semble y avoir un vrai problème dans les hôpitaux, ce n'est pas forcément le cas ailleurs. Nous n'avons les taux de "cumulards" que dans quelques professions. On nous dit que les éboueurs font peu d'heures, mais sans préciser le montant des salaires et ainsi de suite. Il y a certainement des scandales bien réels, mais l'article met tout dans le même sac, ce qui ne permet pas d'en juger.

Dans le principe, il n'y a rien de choquant à ce qu'un fonctionnaire ne soit pas "au taquet", surtout si on entend par là le fait de travailler un grand nombre d'heures. Il n'y a rien de scandaleux dans le fait qu'une profession ait ses avantages. En revanche, on peut se pencher sur les fonctionnaires qui n'effectuent pas le service prévu ou sur les postes dont l'utilité est douteuse.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fonctionnaires (dont les professeurs) ont "assez de temps libre pour occuper un emploi parallèle" (Capital)

Message par Bouboule le Jeu 13 Mar 2014 - 0:13

@egomet a écrit:[...]
Les données sont très parcellaires. S'il semble y avoir un vrai problème dans les hôpitaux, ce n'est pas forcément le cas ailleurs. Nous n'avons les taux de "cumulards" que dans quelques professions. On nous dit que les éboueurs font peu d'heures, mais sans préciser le montant des salaires et ainsi de suite. Il y a certainement des scandales bien réels, mais l'article met tout dans le même sac, ce qui ne permet pas d'en juger.

Dans le principe, il n'y a rien de choquant à ce qu'un fonctionnaire ne soit pas "au taquet", surtout si on entend par là le fait de travailler un grand nombre d'heures. Il n'y a rien de scandaleux dans le fait qu'une profession ait ses avantages. En revanche, on peut se pencher sur les fonctionnaires qui n'effectuent pas le service prévu ou sur les postes dont l'utilité est douteuse.

Je suis d'accord avec tes commentaires.
Il n'y a effectivement rien de choquant que dans une profession où on bosse 35h réglementées, certains décident de faire 20 h de plus puisque le même métier dans le privé présente parfois ce temps de travail.
Et il ne faut pas mettre toute la fonction publique dans le même sac parce qu'il y a des abus d'absences ou des services non faits non sanctionnés (il y en a aussi chez nous d'ailleurs).

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum