Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
kratosangel
Niveau 1

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par kratosangel le Mer 12 Mar 2014 - 11:40
Bonjour à tous,

Comme indiqué dans ma présentation, je suis en M2 étudiant contractuel en anglais (6h).
Du moins je l'étais.
En effet, ce lundi 10 mars, j'ai donné ma démission car ça n'allait pas du tout.
J'avais 2 classes bilangue, une 5e et une 4e. Ca se passait très bien avec la 4e, mais avec la 5e, j'ai tout de suite eu des difficultés à asseoir mon autorité.
Je passe les détails, mais en gros, tout au long de l'année, ça n'a fait que stagner ou empirer, perdant de plus en plus l'attention des élèves qui ne faisaient que bavarder, se retourner, fouiller dans leurs affaires etc ...
Pour faire court, j'ai absolument tout essayé : punitions, sanctions .... l'autre sens de valoriser, bonnes notes ... (à tour de rôle sur de longues périodes bien sûr, pas d'un cour à un autre)
Le problème ne venait pas de la mise en oeuvre ni rien puisque j'ai été observé à plusieurs reprises sans problème dans ma mise en oeuvre, elle respectait parfaitement ce qu'il fallait et j'étais très organisé.

J'ai suivi des conseils à droite et à gauche, de collègues, sur internet, de ma tutrice, de notre formatrice ESPE etc .... mais cette dernière a avoué elle même que je ne pouvais rien faire de plus seul ...
Evidemment, parents démissionnaires ou dépassés par leurs gosses, qui ne savent pas gérer à 2 leur gosse mais nous on est supposés savoir le faire, seul, face à 30, tout à fait normal quoi ....
J'ai demandé à plusieurs reprises de l'aide à l'administration de l'aide, des pouvoirs exceptionnels ou un support de je ne sais quelle façon, mais la seule réponse que j'ai eu c'est que j'étais trop gentil, pas assez sévère .... (c'est un peu plus compliqué que ça mais je résume)
Les sanctions ne fonctionnaient pas puisque soit ils refusaient de donner leur carnet ("je l'ai pas" "vous avez pas le droit de fouiller !", vous connaissez le truc ...) ou c'était inutile. Les punitions, ils ne les faisaient pas, restait donc les colles, mais j'avais beau inscrire systématiquement, personnellement les noms en salle de permanence en prenant de mon temps, les élèves n'étaient pas filtrés et n'allaient pas en retenue ....
Pour les bonnes notes et valoriser, ça n'a pas marché non plus puisqu'ils s'en foutaient des notes, qu'elles soient bonnes ou mauvaises, vu que pas suivis par les parents ... Enfin ça a marché pour 1 ou 2 élèves mais pour en perdre d'autres ...
Bref, il y avait un effet de groupe de bavardage impossible à gérer : si je m'arrêtais pour calmer les élèves, les autres s'ennuyaient et s'y mettaient, si je faisais rien, les élèves pouvaient pas suivre à cause du bruit ambiant.
Etrangement, quand quelqu'un était avec moi dans mon cours, ça se passait parfaitement : tous les élèves écoutaient, suivaient le cours et comprenaient ! Un vrai miracle ....
J'avais beau faire exactement la même chose que des collègues ou ma tutrice, quand eux le faisaient, devant moi, ça marchait, quand moi je le faisais exactement de la même façon, ça ne marchait pas ...
Bref, le problème venait entièrement de moi et pas de la façon de s'y prendre ...

Du coup, j'ai été progressivement démoralisé et démotivé à force d'être piétiné, ridiculisé .... (même en dehors de mon corps des élèves passaient me narguer) et pris de crises d'angoisses la nuit (boule au ventre, impossible de dormir alternant entre avoir beaucoup trop chaud ou froid). Ca a commencé par un arrêt maladie de 2 jours avant les vacances et j'ai donc pas repris après ces vacances ...

Du coup, j'ai fait un peu le point et me dis qu'il faut que je trouve autre chose car il est certain à 100% que toute la vie, ce métier ne m'irait pas.
Certes, je peux avoir mieux, mais je peux aussi avoir largement pire. Et je ne veux pas être de ceux qui espèrent l'eldorado un jour en serrant les dents, ou qui serrent les dents en attendant la retraite.
Je sais que je manque d'autorité, que je ne sais pas être fondamentalement méchant, même si je peux améliorer un peu, ça serait pas ça.

Je cherche donc des moyens de reconversion. Le problème, c'est que j'ai déjà fait 2 ans après le bac en informatique avant de me réorienter, puis la 6 ans en anglais .... ça fait très long, je peux plus me permettre maintenant de refaire des études depuis 0, c'est impossible.
Apparemment, l'idéal serait de passer les concours de la fonction publique, encore faut-il trouver un truc intéressant ET accessible ...
Le seul truc que j'ai repérer pour le moment qui me correspondrait, ça serait bibliothécaire mais j'ai vu les chiffres, c'est juste fou le taux de sélection du truc .... une admissibilité à 13.90 c'est de la folie ....

Il existe des détachements ou autres passerelles, mais étant donné que je suis même pas stagiaire, je ne pense pas que j'y aurais le droit.
Du coup, un peu perdu à pas trop savoir quoi faire ...
supersoso
supersoso
Grand sage

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par supersoso le Mer 12 Mar 2014 - 11:48
Essaie peut-être de t'ouvrir les droits au chômage avec un boulot quelconque et de te faire payer un bilan de compétences. Dans ton cas, le mieux est de cibler ce vers quoi tu veux aller et de faire des formations professionnelles axées sur les compétences qui te manquent.
aposiopèse
aposiopèse
Érudit

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par aposiopèse le Mer 12 Mar 2014 - 14:14
je suis touchée par ton message car j'ai vécu à peu près la même chose, sauf que je n'ai pas eu le courage de démissionner...
Comme toi, j'ai pensé au concours de bibliothécaire. Il n'est pas si difficile que ça à obtenir même si le pourcentage d'admis est faible : je l'ai obtenu du premier coup en bossant par moi-même avec les cours du CNED. Le problème vient après : c'est à toi de trouver un poste (du moins, pour le concours territorial) et, si au bout de 3 ans, tu n'as pas été pris comme stagiaire, tu perds le bénéfice du concours. C'est ce qui va m'arriver en octobre prochain. Déjà, on trouve peu d'offres d'emplois en catégorie A, et souvent ces offres correspondent plutôt à un boulot de conservateur et/ou exigent une longue expérience. J'ai appris aussi depuis que la plupart des postes au concours sont en réalité "réservés" à des bibliothécaires déjà en poste (des catégories B qui passent en A).

Ceci dit, avec des études de langues, je pense qu'il doit te rester d'autres débouchés à creuser ? Je n'y connais pas grand-chose mais je pense qu'avec Pôle Emploi tu dois avoir droit à un bilan de compétences ou quelque chose du même genre ? Avec tes connaissances en informatique et en anglais, ne pourrais-tu pas proposer tes services pour de la traduction de sites web ou qqch dans ce goût-là ?

Je te souhaite beaucoup de courage. Very Happy 
Kimberlite
Kimberlite
Fidèle du forum

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par Kimberlite le Mer 12 Mar 2014 - 15:25
Pour être efficace dans la recherche de job, il va déjà falloir panser un peu les blessures.
L'idée de supersoso pour le bilan de compétences est une excellente idée: tu SAIS faire des choses, tu as des compétences. Certainement  pas utilisées au mieux dans tes cours, mais tu est quand même arrivé en M2!

Le fait d'avoir des compétences en anglais peut être valorisé dans de nombreux jobs.
Si tu as gardé des acquis d'informatique, ça peut aussi être valorisé.

Maintenant, il va falloir trouver la direction dans laquelle tu veux aller, le truc où tu te sentiras bien.
Si tu es mobile, pourquoi pas aller à l'étranger pour utiliser et renforcer ton anglais?
(Tu dois encore rentrer dans les critères d'âge pour les VIE: http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F23997.xhtml ).

Tu peux proposer tes services à des boîtes d'informatique ayant besoin de personnes anglophones.
Tu peux aussi t'orienter vers la formation pour adultes si tu n'es pas entièrement dégoûté de l'enseignement.

En tout cas bon courage, et rappelle-toi qu'on a tous droit à l'erreur.
K.

_________________
Spoiler:
Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
B-Becker
B-Becker
Niveau 7

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par B-Becker le Mer 12 Mar 2014 - 17:43
@kratosangel a écrit:Apparemment, l'idéal serait de passer les concours de la fonction publique, encore faut-il trouver un truc intéressant  ET accessible ...
Le seul truc que j'ai repérer pour le moment qui me correspondrait, ça serait bibliothécaire mais j'ai vu les chiffres, c'est juste fou le taux de sélection du truc .... une admissibilité à 13.90 c'est de la folie ....

Il existe des détachements ou autres passerelles, mais étant donné que je suis même pas stagiaire, je ne pense pas que j'y aurais le droit.
Tout d'abord, cette dernière idée de passerelle que l'on mettrait à la disposition des enseignants pour leur offrir une reconversion dorée doit être oubliée. Soyons clair, le salut ne viendra pas de l'éducation nationale, d'aucune manière que ce soit. Les passerelles sont très limitées (entre matières) et les détachements ne sont pas « provoqués » par ton administration mais par une cause extérieure (réussite à un concours par exemple). Tu dois donc te prendre en main rapidement.

L'idée du concours, justement, est à creuser. Nous sommes nombreux à avoir choisi cette voie pour nous reconvertir. Je te suggère de ne pas négliger les concours de catégorie B qui peuvent être un très bon moyen d'intégrer une nouvelle administration avant de passer A. Mon conseil c'est donc d'élargir tes recherches aux concours de la FPE (on t'a expliqué ci-dessus l'incohérence majeure des concours de la FPT).
avatar
kratosangel
Niveau 1

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par kratosangel le Mer 12 Mar 2014 - 17:45
Merci pour vos réponses.
Alors déjà, malheureusement pour les autres reconversions dans l'anglais, c'est très mince :s
Traduction/interprétariat : ne m'intéresse pas trop, très bouché et j'aurai pas trop le niveau.

Pour l'international, je peux pas viser car ma petite amie continue elle dans la voie de prof et doit donc rester en France ... impossible donc d'envisager de travailler à l'étranger (toute façon beaucoup de postes à l'international nécessitent au moins une 2e langue, ce que je n'ai pas ...)

Le bilan de compétences, de ce que j'ai lu, le vrai et utile est utlra cher et offert seulement aux enseignants en poste depuis plus de 4 ou 10 ans je crois .... et à priori les autres sont pas super utiles ...
Après je n'y connais rien personnellement donc peut être que je me trompe.
La formation pour adulte, j'y avais pensé, mais c'est assez délicat, pas mal de pression et peu de stabilité ... et pour le moment, parler d'enseignement c'est tabou Very Happy
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par Presse-purée le Mer 12 Mar 2014 - 20:52
En rapport avec ce que proposait B.Becker

Et, le plus souvent, la rémunération sera supérieure à celle d'enseignant, au vu des primes.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
kratosangel
Niveau 1

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par kratosangel le Jeu 13 Mar 2014 - 11:32
Comme toi, j'ai pensé au concours de bibliothécaire. Il n'est pas si difficile que ça à obtenir même si le pourcentage d'admis est faible : je l'ai obtenu du premier coup en bossant par moi-même avec les cours du CNED. Le problème vient après : c'est à toi de trouver un poste (du moins, pour le concours territorial) et, si au bout de 3 ans, tu n'as pas été pris comme stagiaire, tu perds le bénéfice du concours. C'est ce qui va m'arriver en octobre prochain. Déjà, on trouve peu d'offres d'emplois en catégorie A, et souvent ces offres correspondent plutôt à un boulot de conservateur et/ou exigent une longue expérience. J'ai appris aussi depuis que la plupart des postes au concours sont en réalité "réservés" à des bibliothécaires déjà en poste (des catégories B qui passent en A).

Ca c'est bon à entendre parce que lorsque je vois les chiffres ... faut juste être l'élite quoi pour passer ... Tu l'as passé en quelle année ?
En effet j'ai vu apparemment que en territorial, le concours valide juste des compétences et qu'il faut postuler après, alors que au niveau national c'est systématique apparemment.
Je comprends pas trop la différence concrète entre national et territorial mise à part le fait de travailler officiellement pour la nation ou pour la collectivité territoriale ... concrètement, il y a des différences sinon ?

Tout d'abord, cette dernière idée de passerelle que l'on mettrait à la disposition des enseignants pour leur offrir une reconversion dorée doit être oubliée. Soyons clair, le salut ne viendra pas de l'éducation nationale, d'aucune manière que ce soit. Les passerelles sont très limitées (entre matières) et les détachements ne sont pas « provoqués » par ton administration mais par une cause extérieure (réussite à un concours par exemple). Tu dois donc te prendre en main rapidement.

Merci de cette information intéressante, autant donc que je passe directement à autre chose, car je me demandais si ça valait pas le coup de se faire titulariser pour ensuite utiliser une passerelle sans passer de concours ou quoi, je sais maintenant qu'il faut faire une croix dessus.

Et, le plus souvent, la rémunération sera supérieure à celle d'enseignant, au vu des primes.
Je comprends pas trop comment en catégorie B ça peut être possible par rapport à catégorie A o_O

Et oui, je ne décline pas du tout la catégorie B au contraire. Au vu de l'ultra sélectivité des concours, je pensais peut être passer le triple concours : Bibliothécaire (A), Assistant Bibliothécaire (B) et Magazinier (C) pour maximiser mes chances d'en avoir un ....
Si je prépare le concours de catégorie A, en théorie ça devrait être possible de décrocher un B ou C non ?
Comme ça je me dis, si j'obtiens par miracle le A, tant mieux c'est tout bénef, si j'obtiens par exemple juste le C, je sécurise un salaire et je monterai par la suite à l'interne en B puis en A, c'est faisable normalement ou je me trompe ?

Après, l'autre souci que je vois est que visiblement, les concours, en plus d'offrir très très peu de places, n'ont même pas lieu tous les ans .... J'ai trouvé que 2012 pour assistant de bilbiothèque, 2013 pour bibliothécaire, mais seulement 2011 pour magasinier O_o
avatar
Mr_Z
Niveau 5

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par Mr_Z le Jeu 13 Mar 2014 - 12:06
kratosangel peut-être qu'il faudrait que tu trouves un établissement avec des élèves plus respectueux pour la rentrée prochaine, c'est possible ?
supersoso
supersoso
Grand sage

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par supersoso le Jeu 13 Mar 2014 - 12:15
La différence entre les concours d'Etat et les concours territoriaux ets que pour ces derniers, tu dois ensuite être recruté par une collectivité. Or, si tu n'as ni formation bibli, ni expérience, il y a de fortes chances que tu ne trouves pas de poste. Par ailleurs, beaucoup de gens passent les concours des 3 catégories, donc préparer un A n'est pas une condition de réussite pour avoir un C.

Sinon, tu as aussi d'autres options que les concours. Tu as des compétences en anglais, en informatique. Ça peut intéresser des recruteurs, peut-être éventuellement en rajoutant une formation sur certains outils ou techniques. Dans tous les cas, il me semble que quand on se retrouve à être parti dans plusieurs directions sans qu'aucune ne soit satisfaisante, il peut être judicieux de s'arrêter un peu pour voir ce qu'on souhaite vraiment plutôt que de repartir tête baissée sur une nouvelle piste (et je sais de quoi je parle puisque je suis - même si les circonstances sont bien différentes - un peu dans ce cas).
Nadejda
Nadejda
Monarque

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par Nadejda le Jeu 13 Mar 2014 - 12:34
En gros, parce qu'il y a des nuances suivant les concours, les concours d'Etat amènent à travailler dans les BU et dans les bibliothèques des grands établissements littéraires et scientifiques, à la BNF, à la BPI, dans les bibliothèques municipales classées (pour les conservateurs) tandis que les concours territoriaux mènent aux bibliothèques municipales et bibliothèques départementales de prêt. Il ne vaut mieux pas préparer les concours territoriaux (sauf celui de conservateur, moins fléché) si on n'a aucune expérience à faire valoir auprès des employeurs. Quant aux taux de réussite, ils sont peu élevés, en effet. Pour les concours de catégorie A, il faut suivre de très près l'actualité générale et l'actualité des bibliothèques, multiplier les visites de bibliothèques (si un stage n'est pas possible), s'entretenir avec des professionnels, approfondir le plus possible sa culture générale (à l'oral, ça va de l'histoire de France au street-art, pour aller vite), travailler la méthodologie de la note de la synthèse. Selon les sujets sur lesquels on tombe (à l'oral, parce que les écrits, pour peu qu'on ait des connaissances et qu'on se soit entraîné, sont relativement abordables), la part de chance n'est pas négligeable. Les concours de catégories B et C sont plus techniques (connaissances en bibliothéconomie, étude de cas pratiques), ils ne s'improvisent pas du tout. Vu la sélectivité des concours de bibliothèques, beaucoup passent en effet un peu tous les concours (mais attention, certains ont lieu le même jour). Regarde sur le site de l'ENSSIB (rubriques "Pôles thématiques" et "Services et ressources") pour d'autres informations, le site est très riche.
B-Becker
B-Becker
Niveau 7

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par B-Becker le Jeu 13 Mar 2014 - 17:10
@kratosangel a écrit:Je comprends pas trop comment en catégorie B ça peut être possible par rapport à catégorie A o_O

Si je prépare le concours de catégorie A, en théorie ça devrait être possible de décrocher un B ou C non ?
Concernant le salaire, il faut comprendre qu'il se constitue :
- de la rémunération brute : c'est la partie facile à calculer, environ 4,63 x INM, ce dernier dépend de ton grade et de ton échelon, il est généralement plus élevé en A qu'en B, en tout cas il progresse beaucoup plus vite en A
- de primes plus ou moins nombreuses selon que le ministère qui nous accueille est généreux ou non  Smile

Dans l'EN, l'ISOE doit être la seule prime qui tombe tous les mois et elle n'est pas très importante. Aux finances publiques, par exemple, les primes sont plus nombreuses et certaines sont plus élevées. Je pense que le salaire d'un cadre B aux finances publiques est assez proche de celui d'un cadre A à l'EN, toutes primes confondues, en début et en milieu de carrière (la fin de carrière profitant nécessairement au cadre A parce que son INM augmente rapidement).

Néanmoins, ces primes ne sont pas comptées dans le calcul de la retraite. Passer cadre A reste donc un objectif à terme mais ce n'est pas forcément une case obligatoire pour le tout début de carrière.

Concernant ta deuxième question, il s'agit de bien cerner les métiers proposés. Si ta remarque peut être pertinente pour les écrits, je ne crois pas qu'elle le soit pour les oraux qui disposent d'un coefficient important. Au cours d'un entretien d'embauche (l'oral de motivation n'est pas grand chose d'autre, même si un certain cadre est imposé pour entamer la discussion, les modalités sont souvent un prétexte pour que le jury comprenne à qui il a à faire), le risque pour un surdiplomé, c'est de présenter un profil inadapté. Supposons qu'un docteur ès sciences se rende à un oral de concours de catégorie B, je ne crois pas qu'il parte gagnant pour autant, bien au contraire (j'en connais un... qui a réussi !). Chaque oral est différent parce que chaque métier est différent, chaque formation a ses avantages, ses contraintes (géographiques entre autres), donc il y a un vrai travail en amont qui n'est pas forcément réutilisable pour un concours différent.
avatar
kratosangel
Niveau 1

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par kratosangel le Ven 14 Mar 2014 - 12:56
Merci pour vos réponses encore une fois Smile
Ce n'est pas que je veuille foncer tête baissée dans quelque chose, c'est plutôt que j'ai déjà perdu assez d'années comme ça en études, et il va bien falloir que je gagne ma vie un jour ! Pour l'instant je suis une sorte de Tanguy, mais pour combien de temps encore ?
Il y a cette pression aussi, l'argent ne tombe pas du ciel hélas.

Ok pour la rémunération, je vois un peu mieux.

Donc, si je résume pour les concours de bibliothèques, ils sont quand même accessibles malgré la sélectivité très élevée et même en juste préparant via des ouvrages ou des formations proposées.
Possible aussi de préparer plusieurs en un pour les écrits mais une fois l'admissibilité passée, il faudrait donc se concentrer davantage sur les spécificités de chaque pour ne pas se faire coincer (en même temps, en passant comme ça 3 concours, rien que d'être admissible à l'un des 3 serait déjà très bien !).
Pour ce qui est de la note de synthèses, je devrais savoir m'en sortir ... Globalement pour le CAPES, synthétiser/résumer on fait que ça et on me reprochait justement de trop résumer/rester trop à la surface, ce qu'il faut davantage faire ici.
Je suis conscient néanmoins que ce n'est pas tout à fait le même type et que des documents spécialisés peuvent déstabiliser mais globalement, avec de l'entraînement ça devrait être faisable.

Sinon, tu as aussi d'autres options que les concours. Tu as des compétences en anglais, en informatique. Ça peut intéresser des recruteurs, peut-être éventuellement en rajoutant une formation sur certains outils ou techniques.
Ca oui je veux bien mais encore faudrait-il savoir comment ça peut se faire ....
L'anglais oui mais en général, les entreprises demandent plutôt du technique, pas du théorique/universitaire/littéraire, ils auront un peu que faire que je sache dire des figures de style en anglais, l'histoire de la Grande Bretagne/ des Etats Unis et que je sache faire des commentaires grammaticaux de 2-3 pages sur un seul ou quelques mots Very Happy
Quant à l'informatique, je n'ai fait que 2 ans donc 4 semestres, sachant que les 3 premiers semestres n'étaient pas spécialisés, c'était des semestres généraux de sciences avec un peu de tout : merci la fac, grâce à ça il a fallu que j'attende le S4 pour voir que ça m'intéressait pas du tout ! Deux ans de perdus au lieu de quelques mois ou 1 an grâce à leurs conneries ...
C'est la différence avec l'anglais : l'informatique, c'est direct, dans les études que ça ne m'a pas plus (vive la programmation oh god >_<).
Alors que en anglais, j'aime bien, sauf certaines matières/certains aspects bien sûr ^^ mais c'est juste le métier de prof à la fin qui me convient pas ...
En bref, pour savoir ce qu'il y aurait de possible et qui consulter pour voir si il pourrait y avoir des choses du genre, c'est coton ...
doubledecker
doubledecker
Esprit éclairé

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par doubledecker le Ven 14 Mar 2014 - 13:05
@kratosangel a écrit:Merci pour vos réponses.
Alors déjà, malheureusement pour les autres reconversions dans l'anglais, c'est très mince :s
Traduction/interprétariat : ne m'intéresse pas trop, très bouché et j'aurai pas trop le niveau.

Pour l'international, je peux pas viser car ma petite amie continue elle dans la voie de prof et doit donc rester en France ... impossible donc d'envisager de travailler à l'étranger (toute façon beaucoup de postes à l'international nécessitent au moins une 2e langue, ce que je n'ai pas ...)

Le bilan de compétences, de ce que j'ai lu, le vrai et utile est utlra cher et offert seulement aux enseignants en poste depuis plus de 4 ou 10 ans je crois .... et à priori les autres sont pas super utiles ...
Après je n'y connais rien personnellement donc peut être que je me trompe.
La formation pour adulte, j'y avais pensé, mais c'est assez délicat, pas mal de pression et peu de stabilité ... et pour le moment, parler d'enseignement c'est tabou Very Happy

ben si la deuxième langue ça peut être le français.
et pour le bilan de compétences, les conseils qui ont déjà été donnés sont plus que judicieux : se rapporcher d'une antenne pôle emploi, avoir un entretien avec un conseiller, évoquer le bilan de compétences.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
Kimberlite
Kimberlite
Fidèle du forum

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par Kimberlite le Ven 14 Mar 2014 - 18:49
Quand j'ai souhaité changer de job (mon job précédent), j'ai pu discuter avec un conseiller VAE (j'envisageais de faire valider des acquis sur deux jobs différents). Au final je n'ai rien validé, mais la discussion a été intéressante, car la personne que j'ai eu en face de moi était à l'écoute, a pris pas mal de temps pour étudier mon cas, et avait l'air plutôt au courant des différents jobs et diplômes existant. Même si on ne pense pas pouvoir valider quelque chose, ça peut être une façon de faire le point sur ce que l'on sait faire et ce que l'on peut valoriser.

Il y a aussi l'APEC... bon, personnellement je ne suis pas tombée sur les bonnes personnes (je suis tombée sur un con qui m'a bien fait comprendre que le produit de la fac que j'étais n'avait pas de raisons de se considérer comme un cadre...), mais l'agence a pas mal de ressources documentaires, et il doit être possible d'y rencontrer des conseillers moins cons que cette personne dont je parle.

Pour une reconversion, tu peux aussi zieuter du côté du CNAM: http://www.cnam.fr/
Ça peut donner des idées...
K.
avatar
kratosangel
Niveau 1

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par kratosangel le Lun 17 Mar 2014 - 11:07
Ok merci, j'irai faire un tour du côté de Pole Emploi à l'occasion.
Merci aussi pour le site de la cnam ça peut toujours servir !
J'ai aussi un autre rendez-vous dans un CIO le 3 avril, même si je doute que ça fasse avancer bien plus ces affaires ....

Sinon je me demandais ... est-ce que ça vaut le coup quand même de passer l'oral du CAPES du coup ?
Si je l'ai, ça peut servir pour débuter sur un échelon plus élevé au cas où je partirais sur le diplôme catégorie B ou C non ?
Mais en même temps, j'ai peur que ça me coincer et que je puisse pas reporter le stage ou quoi ...
Mais ça pourrait toujours faire un plus sur le CV pour le cas où je partirais dans le privé, ça montre bien que c'est juste que ça me convenait pas, plutôt que "ouais lui il a foiré son CAPES, il avait pas le niveau donc il s'est recyclé là où il pouvait, donc pas de motivation etc ...."
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par Pseudo le Lun 17 Mar 2014 - 11:38
A chaque fois que je lis le titre de ce post, je me dis : "mais parce qu''il y a des cas simples de reconversion ?"

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
gaena
Niveau 1

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par gaena le Lun 17 Mar 2014 - 14:01
Bien d'accord avec pseudo. Quant aux concours territoriaux des bibliothèques, ils ne sont pas à bannir: beaucoup plus de postes qu'en état et l'expérience peut s'acquérir comme contractuel ou stagiaire, voire en reprenant une petite formation.
supersoso
supersoso
Grand sage

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par supersoso le Lun 17 Mar 2014 - 15:59
Honnêtement, n'essaie pas de te mettre dans la tête d'un recruteur pour savoir ce qu'il pensera. Fais ce qui te semble le mieux pour toi et si on te pose des questions, il sera toujours temps de montrer le côté positif de la chose.

Pour les bibli, je ne serais pas aussi optimiste que certains. Si tu 'as pas une formation dedans, tu auras du mal à avoir des contrats. Autant le savoir avant quand même.
Leclochard
Leclochard
Empereur

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par Leclochard le Mer 19 Mar 2014 - 13:30
@Pseudo a écrit:A chaque fois que je lis le titre de ce post, je me dis : "mais parce qu''il y a des cas simples de reconversion ?"

Il n'y en a pas car ça demande un effort intellectuel, personnel, financier et parfois d'affronter ses peurs, de s'opposer à son entourage.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par Pseudo le Mer 19 Mar 2014 - 15:39
@Leclochard a écrit:
@Pseudo a écrit:A chaque fois que je lis le titre de ce post, je me dis : "mais parce qu''il y a des cas simples de reconversion ?"

Il n'y en a pas car ça demande un effort intellectuel, personnel, financier et parfois d'affronter ses peurs, de s'opposer à son entourage.

Tout à fait. C'était bien le sens de mon questionnement.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
kratosangel
Niveau 1

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par kratosangel le Dim 23 Mar 2014 - 14:13
Hello,

Pour clarifier les choses, le compliqué du titre ne voulait pas dire qu'il pouvait y avoir des reconversions facile, je faisais juste référence à la situation qui est compliquée : cette histoire de Master admissible à la session exceptionnelle du CAPES, qui se déroule en parallèle de la session normalement, donc on est étudiants mais prof en même temps ... x)
Voilà ce que je qualifiais de compliqué, désolé si ça a été mal interprété.
Bref, ça me dit toujours pas si ça vaut le coup de passer le CAPES quand même ou pas :/
Contenu sponsorisé

Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ? Empty Re: Reconversion ? Comment faire dans un cas compliqué ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum