Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par caribouc le Sam 15 Mar 2014 - 6:25

Je crois que mes puces auront plus appris niveau techniques et culture avec leurs PE de CM que moi durant toute ma scolarité. J'ai pourtant eu un "vrai" prof de dessin... enfin, dans le sens où il avait fait des études et qu'il était formidablement doué lui en dessin.

Sinon en tant que bonne gentille contractuelle de français ayant enseigné une année en LP, je suis considérée d'office comme bivalente et je fais passer l'oral d'HG du CAP depuis 2 ans
Par honnêteté intellectuelle, j'avais écrit à l'IPR la première année pour lui signifier que je ne me sentais pas compétente et c'est lui qui m'a appris ma "bivalence". Bon, je reconnais avoir suffisamment de connaissances pour faire passer cet exam´-là parce que j'aime l'histoire et suis curieuse comme un pou donc les volcans, les séismes, je "maîtrise"... Mais enseigner l'HG sans formation, mazette Rolling Eyes
Spoiler:
quoique, après réflexion, les 5e apprendraient certainement plus de choses - même incomplètes - avec moi qu'avec la calamité qu'ils se tapent dans mon bahut. Les élèves et les collègues s'arrachent les cheveux... Mais il est titulaire, hein, on ne peut rien faire pingouin

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par orelyde le Sam 15 Mar 2014 - 8:24

Je me retrouve parfaitement dans vos paroles Caribouc l'empereur !  veneration 

Je ne compte plus le nombre de matières que l'on m'a demandé d'enseigner... le rectorat me répondant : "mais vous n'êtes pas titulaire donc polyvalente"...  professeur 
Ben oui c'est vrai que pour 1250 euros nets (privé sous contrat) et un bac +5 tu peux tout enseigner !  scratch 
avatar
orelyde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par Capessou le Sam 15 Mar 2014 - 11:38

mimile a écrit:Pas trop mal ce reportage...
Mis à part qu'ils nous font croire que le TZR est payé à rien faire... Je ne connais aucun TZR qui peut rester chez lui quand il n'a pas de remplacement.
Et au début, ils mélangent tout : les profs absents pour une journée (formation, enfant malade) et les élèves qui n'ont pas eu cours depuis un mois  heu 

Tout à fait d'accord.
Si ce n'est qu'en regardant ce reportage on croit que BEAUCOUP de tzr sont payés à ne rien faire.

Caspar Goodwood a écrit:J'ai été ému par la petite fille moi ausi. Mais les TZR qui refusent le poste et les profs recrutés à bac + 2 "avant" WTF?

J'ai même versé ma petite larme. Pauvre puce qui stresse pour les divisions.  No 

Luigi_B a écrit:Le cas des professeurs de physique-chimie à Paris est bien connu mais assez anecdotique. Le problème, effectivement, c'est que souvent les gens ne retiennent que l'anecdote, surtout qu'ici elle n'a pas été mise en perspective. Le problème criant et général, c'est le vivier totalement asséché des remplaçants, affecté en priorité sur des postes à l'année parce que des postes ne sont pas pourvus en raison de la crise du recrutement.

Sur Twitter les mêmes qui fustigent les non-remplacements hurlent contre le principe même de professeur-remplaçant. Cherchez l'erreur.

Tout à fait et j'en connais dans mon entourage proche. D'ailleurs ces personnes critiquent souvent aussi les raisons des absences des professeurs... plutôt que le non remplacement. Tout est mélangé. Et trop simpliste. Il n'empêche qu'en tant que parents ils ne voient que les conséquences : trop d'heures non assurées. Le coupable le plus évident est le prof. pale 

micaschiste a écrit:
Sibylle a écrit:Pas mal du tout ce documentaire, il a abordé des situations très variées et qui ne sont pas trop anecdotiques, me semble-t-il, mais assez révélatrices de l'énorme problème qui existe actuellement, surtout dans certaines matières.
J'ai vraiment halluciné qu'on puisse envoyer enseigner en CP quelqu'un qui n'a aucune expérience à part celle de maman.  Quel massacre cela peut créer sur le long terme d'avoir appris lecture et écriture dans n'importe quelles conditions !

+1.
Je trouve que Rahima a bien posé les problèmes du recrutement (non vérification du casier judiciaire, non vérification de son niveau...). Du moment que les élèves ont une personne quelconque devant eux, tout va bien pour les services des rectorats. Mais l'intérêt des enfants  :confused: :confused: :confused: 

Très bien cette maman!  On cerne le problème d'avoir recours à des personnes non formées. Apprendre à lire à des CP, ça ne s' improvisé pas.....  affraid 
Pour information j'ai commencé comme ça en collège, vacataire, contractuelle, mais puisque mon objectif était d'être enseignante je me suis énormément documentée, j'ai aussi été sur néo et ce depuis 13 ans, et puis j'ai lu les textes officiels, et aussi bien sûr je poursuivais mes études littéraires tout en suivant un module de pre-professionnalisation aux métiers de l'enseignement.
Je sais à quel point il est difficile même pour quelqu'un dont c'est le but professionnel de ne pas avoir été formé, alors pour quelqu'un qui fait ça par défaut, c'est forcément encore plus dur.

Lefteris a écrit:
En français, quelqu'un qui a de bonnes notions de grammaire pourrait rapidement  enseigner la langue au collège (dictée, cours d'étymologie, de syntaxe, d'accords grammaticaux etc. ). Après, faire une progression "littéraire", c'est un peu plus difficile.  Mais je crois que les professeurs de langue , qui ont quand même une formation similaire, habitués à expliquer aussi des textes, s'en sortiraient plus facilement assez rapidement, ça serait du domaine du possible. D'autant qu'il y a quand même des ouvrages bien faits , qui permettent de guider une étude d'oeuvre complète, voire de groupements de textes.
Quant à la réciproque...  Je m'imagine mal donnant un cours de langue vivante , quelle qu'elle soit , quant aux autres matières,surtout scientifiques  je n'ose même pas y penser pale A brûle-pourpoint, en histoire ancienne, puisque j'en fais en latin ou grec, et que je documente même des collègues , sinon  scratch 

Mouais... pas forcément. On parle tous français, on n'est pas forcément apte à enseigner cette matière. Mais tu as sans doute raison, il est plus facile de passer de l'enseignement d'une langue à celui du français plutôt que dans l'autre sens. Quoique.  Bref, ces deux lignes que je viens d'écrire pour ne rien dire. Désolée.

Amaliah a écrit:
alanne a écrit:Je ne serais pas choquée de voir un TZR de physique occuper un poste de math au collège . Oiui les cours de sont pas prêts mais bon, les contractuels ou tzr qui débutent non plus n'ont pas tous leurs cours de prêts pour tous les niveaux !

Moi, ça me choque. Je suis prof de LM et je ne vois pas quelle serait ma légitimité à enseigner l'histoire quand bien même je me sers parfois de l'histoire pour apporter un éclairage à mes cours. C'est la même chose pour les maths qui sont utilisées en sciences physiques. Un prof de PC n'est pas forcément légitime à enseigner les maths.

Cela dit, remarque de midinette, il était beau, ce TZR de PC!!  Very Happy 

Pour le tzr, sans plus... chacon ses goûts, maisAmaliah, tes hormones te travaillent!  Lol lol! 
En tous cas je suis d'accord, passer d'une  matière à l'autre est difficile et ce n'est parce qu'on enseigne dans le même "pôle" (littéraire, scientisme...) que nous sommes légitimes pour enseigner une autre matière, à moins d'être très motivé et de beaucoup travailler pour cela.




Pour moi, en conclusion, c'est un assez bon reportage.
avatar
Capessou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par ore le Sam 15 Mar 2014 - 11:51

Ce qui m'a dérangé dans le reportage, c'est surtout le début: le surveillant qui prend en charge la classe pour un pseudo cours... Jamais vu ça dans les établissements que j'ai fréquenté, ça sent la mise en scène pour les caméras.
Le reste est pas trop mal mais le sujet n'est pas assez fouillé et le reportage trop court. Je suis restée sur ma faim.
avatar
ore
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par Lefteris le Sam 15 Mar 2014 - 11:54

Capessou a écrit:
Lefteris a écrit:
En français, quelqu'un qui a de bonnes notions de grammaire pourrait rapidement  enseigner la langue au collège (dictée, cours d'étymologie, de syntaxe, d'accords grammaticaux etc. ). Après, faire une progression "littéraire", c'est un peu plus difficile.  Mais je crois que les professeurs de langue , qui ont quand même une formation similaire, habitués à expliquer aussi des textes, s'en sortiraient plus facilement assez rapidement, ça serait du domaine du possible. D'autant qu'il y a quand même des ouvrages bien faits , qui permettent de guider une étude d'oeuvre complète, voire de groupements de textes.
Quant à la réciproque...  Je m'imagine mal donnant un cours de langue vivante , quelle qu'elle soit , quant aux autres matières,surtout scientifiques  je n'ose même pas y penser pale A brûle-pourpoint, en histoire ancienne, puisque j'en fais en latin ou grec, et que je documente même des collègues , sinon  scratch 

Mouais... pas forcément. On parle tous français, on n'est pas forcément apte à enseigner cette matière. Mais tu as sans doute raison, il est plus facile de passer de l'enseignement d'une langue à celui du français plutôt que dans l'autre sens. Quoique.  Bref, ces deux lignes que je viens d'écrire pour ne rien dire. Désolée.
Je reformule  Very Happy . je ne dis pas que ce serait les doigts dans le nez, au pied levé, mais que ça serait du domaine du possible (l'inverse serait dans plein de cas totalement impossible) , non parce qu'on parle français, mais parce que la formation est quand même proche. Et ça dépend aussi du "public". Avec les miens ...  Rolling Eyes 

En tous cas je suis d'accord, passer d'une  matière à l'autre est difficile et ce n'est parce qu'on enseigne dans le même "pôle" (littéraire, scientisme...) que nous sommes légitimes pour enseigner une autre matière, à moins d'être très motivé et de beaucoup travailler pour cela.
Oui, beaucoup travailler certes,  mais  pour quelqu'un qui a une matière très proche , qui maîtrise les contenus , ça n'est pas pire que pour un débutant . Là où ce serait l'enfer, c'est d'enseigner une matière dont on est obligé de tout apprendre ou presque, et l'administration semble se diriger à pas feutrés vers ça, avec les "mentions complémentaires" que l'on pousse les candidats à passer.[/quote]

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par dandelion le Sam 15 Mar 2014 - 13:53

Deux remarques:
- le reportage a été vu et commenté par mes collègues, francophones mais pas français, et ils en ont retenu que le prof de physique avait vraiment la mentalité française (comprendre paresseux et revendicatif), et que le système français était scandaleux puisqu'il permettait que des élèves restent sans enseignant pendant extrêmement longtemps.
- une collègue rencontrée ici, et qui avait exercé en Angleterre, m'a raconté qu'elle avait dû remplacer un prof d'allemand. Elle avait fait remarquer qu'elle ne parlait pas l'allemand, mais qu'elle voulait bien faire autre chose avec les élèves. Non, ce n'était pas possible, à l'emploi du temps, c'était un cours d'allemand, donc elle devait faire cours d'allemand. Et puis, on lui demandait d'enseigner l'allemand, pas de le parler de toute façon  Rolling Eyes 
avatar
dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par Caspar Goodwood le Sam 15 Mar 2014 - 14:07

C'est sûr qu'être prof en Angleterre it's another pair of sleeves!  Wink 
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par Amaliah le Sam 15 Mar 2014 - 14:23

paula54 a écrit:Ce qui m'a dérangé dans le reportage, c'est surtout le début: le surveillant qui prend en charge la classe pour un pseudo cours... Jamais vu ça dans les établissements que j'ai fréquenté, ça sent la mise en scène pour les caméras.
Le reste est pas trop mal mais le sujet n'est pas assez fouillé et le reportage trop court. Je suis restée sur ma faim.

Ah oui, ce surveillant...  Suspect 
Rien que l'intonation de la voix et le fait de se faire filmer pour dire une connerie devant le livre de géo m'ont laissée perplexe!  Shocked 
avatar
Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par Caspar Goodwood le Sam 15 Mar 2014 - 14:31

Oui, ça sent la mise en scène pour illustrer un propos: les AED ne sont pas des professeurs: scoop! Les mises en scène sont très fréquentes dans tous les reportages de toute façon: le ministre en train d'écrire à son bureau, le principal à son ordi et la porte qui se ferme toute seule de l'intérieur...c'est pour rendre les reportages plus vivants ou pour établir des transitions mais ça reste artificiel.
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par John le Sam 15 Mar 2014 - 14:32

Les mises en scène sont très fréquentes dans tous les reportages de toute façon: le ministre en train d'écrire à son bureau, le principal à son ordi et la porte qui se ferme toute seule de l'intérieur...
Ah non, les portes qui se ferment toutes seules de l'intérieur quand tu as une question urgente et compliquée à poser, j'ai déjà connu ça Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par Caspar Goodwood le Sam 15 Mar 2014 - 14:36

Very Happy Je parlais des reportages télé en général. je pense que beaucoup de téléspectateurs ne se rendent pas compte du côté "mise en scène", qui est sans doute inévitable pour rendre le reportage plus plaisant à regarder. Les émissions de "téléréalité" ou assimilées, genre Stéphane Plaza, sont carrément tournées comme des films: ils refont les prises pour avoir plus de joie, de tristesse etc Bon, j'enfonce des portes ouvertes, c'est le cas de le dire, et m'éloigne du sujet.
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par philann le Sam 15 Mar 2014 - 14:47

Amaliah a écrit:
paula54 a écrit:Ce qui m'a dérangé dans le reportage, c'est surtout le début: le surveillant qui prend en charge la classe pour un pseudo cours... Jamais vu ça dans les établissements que j'ai fréquenté, ça sent la mise en scène pour les caméras.
Le reste est pas trop mal mais le sujet n'est pas assez fouillé et le reportage trop court. Je suis restée sur ma faim.

Ah oui, ce surveillant...  Suspect 
Rien que l'intonation de la voix et le fait de se faire filmer pour dire une connerie devant le livre de géo m'ont laissée perplexe!  Shocked 

Le surveillant paraît idiot dans le reportage " les textes quand même...enfin y a plein de textes" ou un truc dans le genre...
Ceci dit: Mon frère avait eu comme remplaçante en lettres au lycée une AED qui possédait sa licence de LM. Et ce n'ai pas de la légende urbaine, j'étais alors dans le même lycée!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par Finrod le Sam 15 Mar 2014 - 14:47

caribouc a écrit:
Spoiler:
quoique, après réflexion, les 5e apprendraient certainement plus de choses - même incomplètes - avec moi qu'avec la calamité qu'ils se tapent dans mon bahut. Les élèves et les collègues s'arrachent les cheveux... Mais il est titulaire, hein, on ne peut rien faire pingouin

Le CDE peut faire un signalement. L'IRP peut rencontrer (ce)tte collègue.
avatar
Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par Caspar Goodwood le Sam 15 Mar 2014 - 14:51

Une AED de mon collège a une licence de lettres et une autre un master d'histoire, c'est assez courant je crois.
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par Lefteris le Sam 15 Mar 2014 - 14:54

Caspar Goodwood a écrit:Une AED de mon collège a une licence de lettres et une autre un master d'histoire, c'est assez courant je crois.
Oui certains préparent des concours en plus ...Nous avons un docteur parmi les AED.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par caribouc le Sam 15 Mar 2014 - 15:08

Finrod a écrit:
caribouc a écrit:
Spoiler:
quoique, après réflexion, les 5e apprendraient certainement plus de choses - même incomplètes - avec moi qu'avec la calamité qu'ils se tapent dans mon bahut. Les élèves et les collègues s'arrachent les cheveux... Mais il est titulaire, hein, on ne peut rien faire pingouin

Le CDE peut faire un signalement. L'IRP peut rencontrer (ce)tte collègue.
Oh mais il est connu comme le loup blanc et son dossier doit être aussi épais que la Recherche Rolling Eyes

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)
avatar
caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par philann le Sam 15 Mar 2014 - 15:12

Finrod a écrit:
caribouc a écrit:
Spoiler:
quoique, après réflexion, les 5e apprendraient certainement plus de choses - même incomplètes - avec moi qu'avec la calamité qu'ils se tapent dans mon bahut. Les élèves et les collègues s'arrachent les cheveux... Mais il est titulaire, hein, on ne peut rien faire pingouin

Le CDE peut faire un signalement. L'IRP peut rencontrer (ce)tte collègue.

On a récupéré un prof d'H/G dans mon collège cette année parce que ses collègues avaient fait pression pour qu'il dégage de leur collège! Shocked 
Celui-là même dont je parlais il y a quelques semaines. Manifestement, personne ne sait quoi en faire. En attendant cela se passe très mal avec les élèves et lui-même est très vraisemblablement réellement en souffrance sans trop de solutions proposées... Neutral 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par ProvençalLeGaulois le Sam 15 Mar 2014 - 15:16

Un des AED de mon collège a remplacé pendant 15 jours l'année dernière une prof d'histoire-géo pour ses classes de troisième, mais il a un master d'histoire et prépare le CAPES...

À vrai dire, dans mon collège, on est cinq AED à avoir un master (ou DESS), une a une licence, deux autres sont en première année de fac, et l'on est nombreux à tenter des concours...

Je n'ai pas encore vu ce reportage mais je ne vois pas en quoi un AED serait moins à même de donner un cours qu'un contractuel, à diplôme égal...
avatar
ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par Amaliah le Sam 15 Mar 2014 - 15:19

Une AED de mon collège est partie l'an dernier faire un remplacement en Arts plastiques vu qu'elle avait les diplômes requis, ça ne me choque pas du tout.
Quant au surveillant du reportage, en dehors de son manque de compétences évident, je trouve que sa manière de s'exprimer se rapproche de celle de certains élèves, ce qui me laisse perplexe...
avatar
Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par philann le Sam 15 Mar 2014 - 15:21

moi non plus! Surtout quand on sait que j'avais été recrutée comme contractuelle dans une discipline autre que celle étudiée à la fac!
Ceci dit le problème n'est pas tant la compétence disciplinaire là que le brouillage des fonctions au sein de l'établissement. On se dirige petit à petit vers les AED qui enseignent et les profs qui surveillent...pour combler les manques et les postes...

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par Gryphe le Sam 15 Mar 2014 - 15:41

ProvencalLeGaulois a écrit:Je n'ai pas encore vu ce reportage mais je ne vois pas en quoi un AED serait moins à même de donner un cours qu'un contractuel, à diplôme égal...
Le problème n'est pas le statut d'AED, mais la qualification pour enseigner la discipline en question et l'impréparation du "cours".
En l'occurrence, pour ceux qui n'auraient pas vu la séquence, c'est ici :
http://www.france2.fr/emissions/envoye-special/videos/rhozet_es_sujet2_20140313_62_13032014233721_F2?onglet=tous&page=1
1:48 à 2:43.

L'AED fait ce qu'il peut mais en l'occurrence il est en live-impro, ce qui peut parfois donner de bons résultats certes mais... pas là. (Sauf si c'était l'effet recherché, ce qui n'est pas impossible du tout.)
avatar
Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par PauvreYorick le Sam 15 Mar 2014 - 15:51

Gryphe a écrit: L'AED fait ce qu'il peut mais en l'occurrence il est en live-impro, ce qui peut parfois donner de bons résultats certes mais... pas là. (Sauf si c'était l'effet recherché, ce qui n'est pas impossible du tout.)
Au sens où ils auraient privilégié au montage une séquence montrant l'inadaptation du dispositif, voire carrément au sens où le collège aurait en quelque sorte forcé le trait pour servir à la démonstration?

_________________
τὸ λέγειν τοὺς λόγους τοὺς ἀπὸ τῆς ἐπιστήμης οὐδὲν σημεῖον·
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par Hermione0908 le Sam 15 Mar 2014 - 16:17

Gryphe a écrit:
C'est vrai qu'à Paris, on a vu un beau TZR de physique inoccupé.  Very Happy


Aurait-on croisé le même ? Wink

mblonde a écrit:En bonus, l'affiche des shadoks en arrière plan au rectorat de Paris



Je sais pas vous mais cette devise dans un rectorat ça me fait bien marrer

C'est actuellement ma couverture sur FB, je l'ai mise après avoir corrigé un énième paquet de... le mot m'échappe... Wink

Pour en revenir au sujet, il faut d'une part que les gens acceptent qu'il y ait des TZR inoccupés, si l'on veut pouvoir disposer d'un vivier de remplaçants au lieu de fonctionner en flux tendu comme c'est le cas actuellement. Et d'autre part, il faut que les TZR, moi la première, cessent de se sentir coupables envers tout et tout le monde s'ils n'ont pas de rempla. Ça ne m'est arrivé en tout et pour tout que cinq semaines (deux en début d'année, et trois en fin, la même année), et je me sens obligée de me justifier quand des gens "pas du milieu" m'en parlent, même par simple curiosité, sans animosité aucune.
avatar
Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par Malaga le Sam 15 Mar 2014 - 22:47

Dans mon établissement, une de nos surveillantes, titulaire d'une licence de lettres, a remplacé une prof de français (qui était en congé maternité) : le rectorat n'avait aucun remplaçant à nous envoyer. Heureusement, elle a parfaitement géré la situation.

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par yogi le Sam 15 Mar 2014 - 23:02

Malaga a écrit:Dans mon établissement, une de nos surveillantes, titulaire d'une licence de lettres, a remplacé une prof de français (qui était en congé maternité) : le rectorat n'avait aucun remplaçant à nous envoyer. Heureusement, elle a parfaitement géré la situation.

J'ai été 3 mois surveillante quand suis revenue en France et je l'ai fait aussi; j'avais un "CAPES" obtenu à l'étranger donc j'étais compétente. Ce fut d'ailleurs douloureux de faire prof,puis surveillante ,avant de pouvoir redevenir prof en France.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envoyé Spécial jeudi 13 mars : le remplacement des professeurs

Message par KinetteKinette le Dim 16 Mar 2014 - 13:07

Je n'ai pas vu le reportage... mais j'ai eu un retour d'une personne de ma famille.
Les choses qu'elle a retenu:
- le TZR qui  ne travaille pas de l'année (elle m'a parlé de ce reportage juste après qu'on ait parlé des économies que l'Etat doit faire... vous voyez le rapport)
- la fait qu'une personne a affirmé que tous les enseignants dont l'absence était prévue étaient bien remplacés (là j'ai bien ri ; le truc agaçant, c'est que pour la plupart des personnes, si c'est à la TV, c'est que c'est vrai, et vous avez beau essayer d'expliquer que, non, ce n'est pas ce qui se passe autour de vous, on vous croit à peine).
Donc, la conclusion du reportage: il y a trop d'enseignants (puisqu'on a trop de remplaçants, et qu'on arrive à remplacer toutes les absences prévues comme les congés maternité), il faut donc dégraisser...
Youpi...

K.
PS: bon, en discutant, on arrive à nuancer les choses, mais combien de personnes n'auront pas en face d'elles quelqu'un pour expliquer et corriger des inexactitudes?
avatar
KinetteKinette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum