Gestion de classe: stmg

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par Zenxya le Sam 15 Mar - 23:34

@Feyn a écrit: A un moment donné, il n'y a pas une lumière interne rouge qui s'allume pour dire : "stop, je ne peux pas supporter ça !" ?

C'est peut-être pour ça qu'elle a posté ce soir.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par Invité le Sam 15 Mar - 23:35

C'est la peur de sanctionner et de réagir qui est en jeu: là encore, ça pourrait se régler avec un peu d'humour, mais la répartie vient avec un peu d'assurance, et quand elle fait défaut...
Mais tu as raison, Feyn, bien sûr, simplement, si ce n'était qu'une question de "bon sens près de chez vous", la gestion de classe poserait peu de problèmes.


Dernière édition par holderfar le Sam 15 Mar - 23:35, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par kim254 le Sam 15 Mar - 23:35

Je n'ai toléré cette semi-obscurité qu'une fois psq j'étais prise au dépourvu. J'ai raconté certaines de ces annecdotes à mes collègues et ils étaient morts de rire sauf dans le cas des bruits de téléphones, où ils auraient exclu les élèves et fait un rapport (en fait, je ne savais pas qui était responsable et les punitions collectives n'étant pas autorisées, j'ai préféré continuer le cours)

kim254
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par Feyn le Sam 15 Mar - 23:44

Je comprends tout à fait pour l'avoir vécu (et je le revivrai encore...) la sensation d'être pris au dépourvu, de ne pas savoir comment réagir sur l'instant... Surtout face à des élèves qui connaissent nos failles et savent les exploiter, qui sont dans le "test" face au prof (c'est à qui fera le truc le plus osé...).

En tout cas j'espère que tu vas réagir vivement et même si c'est dur, appliquer les punitions que tes élèves méritent kim !

Feyn
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par anthinéa le Sam 15 Mar - 23:44

Si Tu sais pas qui sanctionner , interromps ton cours quand même et hausse le ton .
Si le coupable se dénonce , parfait , Sinon Tu as montré que Tu n'acceptes pas  .

Juste une chose , on peut aimer , etre aimé d'une classe ET ne rien laisser passer ...
Comme un enfant , un élève a besoin de limites.


Dernière édition par Serge le Lun 17 Mar - 22:08, édité 2 fois (Raison : Non respect systématique de la typographie normale des majuscules et des ponctuations, malgré les rappels)

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par kim254 le Sam 15 Mar - 23:59

C'est noté. Merci de vos conseils.

kim254
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par roxanne le Dim 16 Mar - 7:55

Je vais un peu dénoter et te donner un conseil inattendu ( et en profiter pour faire  mon coming-out télévisuel ) . Regarde plus belle la vie , le feuilleton, il y a un jeune homme bombardé prof vacataire (Nathan) et qui pour paraître sympa et croyant être apprécié des élèves leur a laissé le pouvoir , et ç ressemble à ce que tu décris , ilsamènent  des films , font tout pour s'amuser , tout en reprochant au prof de ne pas avoir assez d'autorité et se moquant de lui . Là il vient de s'en rendre compte , et décidé de réagir, à suivre . Plus sérieusement, tu dois rester maître de ta classe , donc tu leur parles clairement en disant qu'ils ont abusé de ta gentillesse et que tu sais aussi mordre , tu établis des règles simples et claires et tu colles le premier qui déroge .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par Botticelli le Dim 16 Mar - 8:14

Tu peux reprendre le contrôle de ta classe en définissant des règles de vie de classe et en les appliquant. Profite de cette expérience ( je sais que c 'est facile à dire) pour ne plus reproduire les mêmes erreurs et instaurer une ambiance de travail dès le début de l'année.

Botticelli
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par Kalisto le Dim 16 Mar - 8:41

@kim254 a écrit:En fait, j'ai un peu peur de sanctionner car au début de l'année, une secrétaire m'avait presque reproché d'avoir collé et exclu un "petit élève qui lui faisait mal au coeur car il avait des problèmes à la maison" alors que le petit élève en question perturbait mon cours depuis un mois...En plus, mes collègues de stmg plus qui ont plus d'expérience ne sanctionnent que rarement, leur autorité "naturelle" semble suffisante". En septembre, ils m'avaient prévenu d'être très sévère, de ne pas hésiter à lever la voix ect... mais j'ai préféré faire des "ice-breakers" puisque j'enseigne les langues vivantes. Les élèves ont adoré mais ils n'étaient plus dans un esprit de travail et de discipline. Enfin, bon, des erreurs de débutants...
j'avoue qu'on m'a dit exactement la même chose à la formation avec les IPR!
et puis quand je le faisais on m'a dit tout le contraire au collège...
mais fais juste attention car trop crier, ça va les amuser et tu risques de perdre pied facilement... après ça n'aura plus d'effet... et ils s'amuseront plus qu'autre chose...

_________________
"La victoire sur soi est la plus grande des victoires."

Kalisto
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par roxanne le Dim 16 Mar - 8:46

Non , il ne faut pas trop crier , mais être clair sur les changements annonces pour leur bien d'ailleurs et sur les limites franchies .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par anthinéa le Dim 16 Mar - 9:49

@roxanne a écrit:Je vais un peu dénoter et te donner un conseil inattendu ( et en profiter pour faire  mon coming-out télévisuel ) . Regarde plus belle la vie , le feuilleton, il y a un jeune homme bombardé prof vacataire (Nathan) et qui pour paraître sympa et croyant être apprécié des élèves leur a laissé le pouvoir , et ç ressemble à ce que tu décris , ilsamènent  des films , font tout pour s'amuser , tout en reprochant au prof de ne pas avoir assez d'autorité et se moquant de lui . Là il vient de s'en rendre compte , et décidé de réagir, à suivre . Plus sérieusement, tu dois rester maître de ta classe , donc tu leur parles clairement en disant qu'ils ont abusé de ta gentillesse et que tu sais aussi mordre , tu établis des règles simples et claires et tu colles le premier qui déroge .

Moi aussi, en lisant son message, j'ai pensé à PBLV Wink

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par inviteeM le Dim 16 Mar - 10:06

Comme mes collègues, je pense qu'il est urgent que tu sanctionnes ces comportements, pour rétablir une distance entre toi et eux et leur donner à comprendre quelles sont les limites à ne pas dépasser. Ils en ont besoin.
Courage, il n'est pas toujours simple de savoir comment se positionner. N'hésite pas à te tourner vers ton équipe pour réfléchir à la façon dont tu peux réagir face à diverses provocations (car ce n'est au fond rien d'autre, ou presque!). Je suis stagiaire donc également dans ma première année, et discuter avec ma tutrice, l'équipe, la CPE ou même la direction de certaines choses m'aide vraiment beaucoup.

inviteeM
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par MarieL le Dim 16 Mar - 10:40

Si Kim254 poste, je présume que la situation lui pèse. Mais honnêtement, je trouve les réactions précédentes bien sévères sans rien connaître de l'établissement. Les élèves qui se retrouvent en STMG ici sont plus puérils que méchants, réagir calmement à leurs provocations peut tout à fait suffire à marquer les limites - sans qu'ils renoncent pour autant à une autre blague lorsqu'ils en ont l'occasion. Alors que sévir peut facilement les braquer et les amener à l'escalade.

Pour les baisers de la main, ici cela arrive régulièrement (en collège c'est vrai) et ça me paraît tellement inapproprié que je reprends assez vigoureusement les élèves concernés mais ce sont toujours des gentils qui ne pensaient pas à mal.
Spoiler:
Il faut dire que certains collègues apprécient les manifestations exagérées des élèves, voire les encouragent, ça n'aide pas non plus...

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par kero le Dim 16 Mar - 11:01

@kim254 a écrit:En fait, j'ai un peu peur de sanctionner car au début de l'année, une secrétaire m'avait presque reproché d'avoir collé et exclu un "petit élève qui lui faisait mal au coeur car il avait des problèmes à la maison" alors que le petit élève en question perturbait mon cours depuis un mois...

La secrétaire n'a pas à se mêler de ta gestion de classe. Tu es en charge de la classe, tu prends les décisions qui s'imposent.

@kim254 a écrit:En plus, mes collègues de stmg plus qui ont plus d'expérience ne sanctionnent que rarement, leur autorité "naturelle" semble suffisante". En septembre, ils m'avaient prévenu d'être très sévère, de ne pas hésiter à lever la voix ect...

Leur autorité est sans doute installée car ils savent, lorsque c'est nécessaire, mettre des limites. Même si tu ne le vois pas forcément lorsque c'est le cas. Ce n'est pas un hasard si justement eux, qui ont de l'expérience, t'ont incitée à être sévère si nécessaire.

@kim254 a écrit:mais j'ai préféré faire des "ice-breakers" puisque j'enseigne les langues vivantes. Les élèves ont adoré mais ils n'étaient plus dans un esprit de travail et de discipline. Enfin, bon, des erreurs de débutants...

Un professeur peut faire de l'humour et passer du bon temps avec ses élèves (si les conditions le permettent, c'est même une très bonne chose), mais il faut impérativement savoir aussi recadrer la situation lorsque ça ne fonctionne pas.

Tu as clairement un problème de positionnement. On dirait que tu as du mal à assumer l'autorité qui doit être la tienne. Ce n'est pas un drame: tu débutes et ça s'apprend.

Maintenant, dans le cas de cette classe particulière: je ne pense pas que tu doives sanctionner les actes passés, car ça n'aurait pas de sens. Je pense que tu devrais plutôt commencer par faire un recadrage général et seulement ensuite, réagir lorsque certaines attitudes sont déplacées. Accessoirement, ça ne veut pas dire que tu dois, de but en blanc, devenir intraitable sur tout, ni faire une grosse gueulante. Comme plusieurs l'ont fait remarquer ici, les attitudes que tu décris n'ont pas à être dramatisées. S'agit juste de poser des limites. Ça peut être expliqué très calmement et sereinement.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par kim254 le Dim 16 Mar - 11:09

Il s'agit effectivement d'un bon établissement où les stmg sont davantage puérils que méchants. Ils cherchent toutes les occasions de s'amuser et de faire diversion surtout au bout de 20 ou 30 min de cours. Concernant les baisers de la main, ils le font aussi avec d'autres collègues, essentiellement des nouveaux venus. Au début de l'année, ils voulaient même faire la bise...En fait, je culpabilise de les sanctionner car je me dis qu'ils n'agissent pas par méchanceté, que j'ai juste en face de moi des gamins immatures qui ont besoin qu'on leur redresse un peu les bretelles. Donc, je pense qu'à la prochaine trangression, je vais les prévenir calmement des sanctions qu'ils encourent et en user s'ils ne changent pas d'attitude. Contrairement, au prof de PBLV, je ne cherche pas spécialement à me faire apprécier de mes élèves en fermant les yeux sur leurs bêtises, je veux éviter qu'ils se braquent et qu'ils deviennent carrément hostiles aux apprentissages. J'ai experimenté, sans doute à tort, ce que ça donnait en lâchant du leste. D'ailleurs, au début de l'année, j'avais mis une retenue à un élève, qui avait ensuite séché plusieurs séances et qui n'avait pas vraiment changé de comportement à son retour. Maintenant, que je le laisse un peu tranquille, il vient à chaque cours et participe de temps en temps. Par contre, je crois qu'il est l'auteur des sons téléphoniques à connotation sexuelle. Bref, il m'est difficile de savoir sur quel pied danser pour tirer le maximum de ces jeunes gens.

kim254
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par skindiver le Dim 16 Mar - 11:24

Il faut peut être y aller en douceur, leur expliquer calmement dans un premier temps que certains comportement doivent cesser et que tu seras obligée de sanctionner si ça ne marche pas. Mais fait attention à ne pas les braquer.
Ils ont l'air d'oser beaucoup mais ont l'air d'être de gentils élèves.

Pour le coup de l'orgasme sur un magnéto, je dois avouer que je m'étais bien amusé à faire ça quand j'étais au lycée... On avait une prof qui était à coté de la plaque et qui pensait qu'il y avait un chat qui miaulait.... On lui avait répondu que ça devait être surement une chatte.... (ça nous avait bien fait rire, mais en final l'image qu'on avait de cette prof était l'image d'une prof laxiste et ça ne laisse pas une très bonne image en final....)


skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par Kalisto le Dim 16 Mar - 11:29

osteoboy a écrit:
Pour le coup de l'orgasme sur un magnéto, je dois avouer que je m'étais bien amusé à faire ça quand j'étais au lycée... On avait une prof qui était à coté de la plaque et qui pensait qu'il y avait un chat qui miaulait.... On lui avait répondu que ça devait être surement une chatte.... (ça nous avait bien fait rire, mais en final l'image qu'on avait de cette prof était l'image d'une prof laxiste et ça ne laisse pas une très bonne image en final....)

 affraid affraid lol! 

_________________
"La victoire sur soi est la plus grande des victoires."

Kalisto
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par Provence le Dim 16 Mar - 11:34

@kim254 a écrit:Il s'agit effectivement d'un bon établissement où les stmg sont davantage puérils que méchants. Ils cherchent toutes les occasions de s'amuser et de faire diversion surtout au bout de 20 ou 30 min de cours.
Voilà, mais toi, ton objectif, c'est de les faire travailler, qu'ils le veuillent ou non.

Concernant les baisers de la main, ils le font aussi avec d'autres collègues, essentiellement des nouveaux venus.

C'est révélateur...

En fait, je culpabilise de les sanctionner car je me dis qu'ils n'agissent pas par méchanceté, que j'ai juste en face de moi des gamins immatures qui ont besoin qu'on leur redresse un peu les bretelles.
Tu te contredis: ils ont besoin d'être remis sur les rails, mais tu culpabilises de le faire. La plupart des élèves ne sont pas méchants, ils profitent justes des failles dans l'autorité des adultes. Je me demande si tu as peur de paraître méchante à leurs yeux ou aux tiens.  Wink 

Contrairement, au prof de PBLV, je ne cherche pas spécialement à me faire apprécier de mes élèves en fermant les yeux sur leurs bêtises, je veux éviter qu'ils se braquent et qu'ils deviennent carrément hostiles aux apprentissages.
Ça reste un rapport de chantage affectif, à mon sens.  Wink 

D'ailleurs, au début de l'année, j'avais mis une retenue à un élève, qui avait ensuite séché plusieurs séances et qui n'avait pas vraiment changé de comportement à son retour.
J'espère bien qu'il a été sanctionné pour avoir séché les cours!  Shocked 

Maintenant, que je le laisse un peu tranquille, il vient à chaque cours et participe de temps en temps. Par contre, je crois qu'il est l'auteur des sons téléphoniques à connotation sexuelle.
S'il n'a pas été sanctionné correctement, il est gagnant dans le rapport de force... C'est lui qui mène la danse, là.

Bref, il m'est difficile de savoir sur quel pied danser pour tirer le maximum de ces jeunes gens.
Le maximum, tu l'obtiendras quand tu leur opposeras une stature rassurante d'adulte qui s'impose pour les guider. Même si cela paraît facile à dire, il faut que tu prennes davantage confiance en toi, que tu te sentes davantage légitime face à eux. Si tu n'es pas sûre de toi, fais semblant pour commencer.

J'espère que mes remarques ne te paraissent pas trop brutales.  fleurs

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par kim254 le Dim 16 Mar - 11:35

Donc osteoboy, si ta prof t'avais mis un avertissement pour cette charmante plaisanterie, tu aurais eu une meilleure image d'elle au final?  veneration 

kim254
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par Provence le Dim 16 Mar - 11:41

J'ai eu, l'année où j'étais néo-titulaire, une classe de 4e que j'ai trouvée très difficile à gérer. j'étais débutante et j'ai commis beaucoup d'erreurs: je mettais du temps à me rendre compte que les provocations en étaient; je tolérais trop d'écarts. Je n'ai pas cédé et j'ai puni. j'ai réussi à redresser la barre aux cours de l'année, mais à la force du poignet, si j'ose dire. L'ambiance de classe était tendue. Mais:
- je préférais passer pour une peau de vache qu'on craint plutôt que pour une faible qu'on méprise.
- ça m'a permis de mettre vraiment les élèves au travail.
- j'ai beaucoup appris, cette année-là, sur la gestion de classe!

Il ne faut pas s'attarder vraiment sur l'image qu'on renvoie ou qu'on craint de renvoyer, dans un premier temps, mais plutôt sur les conditions de travail, à mon avis.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par kim254 le Dim 16 Mar - 12:01

Donc en résumé, je sévis pour les recadrer mais pas au point de les braquer. Tout est une question de dosage professeur 

kim254
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par Provence le Dim 16 Mar - 12:08

@kim254 a écrit:Donc en résumé, je sévis pour les recadrer mais pas au point de les braquer. Tout est une question de dosage professeur 

Pourquoi parles-tu toujours de les braquer? Pourquoi se braqueraient-ils? Et quand bien même? Se poser la question, c'est entrer dans un rapport de chantage affectif.

S'ils veulent bouder, qu'ils boudent, et puis c'est tout...

Le seul dosage, c'est celui d'une certaine justice. Mais c'est une question de bon sens...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par MarieL le Dim 16 Mar - 12:58

@Provence a écrit:
@kim254 a écrit:Donc en résumé, je sévis pour les recadrer mais pas au point de les braquer. Tout est une question de dosage professeur 

Pourquoi parles-tu toujours de les braquer? Pourquoi se braqueraient-ils? Et quand bien même? Se poser la question, c'est entrer dans un rapport de chantage affectif.

S'ils veulent bouder, qu'ils boudent, et puis c'est tout...

Le seul dosage, c'est celui d'une certaine justice. Mais c'est une question de bon sens...

Mais ce n'est vraiment pas facile, surtout en débutant. A propos de "braquer", un adjoint nous a raconté qu'il avait totalement cessé de travailler dans une matière, en seconde, après une remarque d'un enseignant qu'il avait trouvé (et trouve toujours) humiliante alors que celui-ci pensait sans doute avoir fait de l'humour. Je ne crois pas qu'on puisse vraiment éliminer l'affectif en classe.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par Provence le Dim 16 Mar - 13:25

Je n'ai pas dit qu'il fallait éliminer l'affectif: il ne faut pas pour autant anticiper les réactions des élèves en les redoutant...

Avoir peur, par principe, de braquer ses élèves, c'est aussi avoir peur de faire usage de son autorité.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par kero le Dim 16 Mar - 15:14

@kim254 a écrit:Donc en résumé, je sévis pour les recadrer mais pas au point de les braquer. Tout est une question de dosage professeur 

Sévir, impliquerait que tu passes directement à la sanction. En l'état, comme déjà dit, ça n'aurait pas de sens.

Dans un premier temps, tu recadres en expliquant certaines choses. Un topo du mode "Certains comportements dans la classe posent problème. À partir de maintenant, je ne veux plus voir de trousses voler en classe. Etc. etc.". Le tout expliqué très calmement. Pas besoin d'en faire des tartines. L'important c'est juste qu'ils soient briefés sur le fait que certaines limites ne doivent plus être dépassées. Ce n'est que par la suite que, ponctuellement, lorsque tu constateras quelque chose qui ne te convient pas, tu en feras la remarque. Et si là, les actes se répètent, tu punis.

S'agit pas de passer de laxiste à tyran. S'agit de trouver un juste milieu, qui te convienne.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de classe: stmg

Message par skindiver le Dim 16 Mar - 16:08

Kim254, dison qu'avec les autres profs jamais je ne me serais permis de faire ce genre de choses....

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum