Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 15:52

Non, mais lui, de toute façon....
Cela dit, introduire progressivement plus de liberté de circulation me paraîtrait une bonne chose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Volubilys le Dim 23 Mar 2014 - 15:54

@Caspar Goodwood a écrit:Gabriel Cohn-Bendit, frère de Daniel, trouve que demander à aller aux toilettes, c'est humiliant: l'élève doit se lever et y aller. (Je relance une nouvelle polémique? Non, pas du tout... Twisted Evil )
 lol! 

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Caspar Goodwood le Dim 23 Mar 2014 - 15:55

Si on peut faire confiance aux élèves oui, mais ils manquent parfois d'autonomie et de maturité  Wink . les toilettes sont en face de ma salle, ce qui me permet de surveiller de près (mais pas trop) ce qui s'y passe.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 15:57

Oui mais justement: point d'autonomie sans marge de manoeuvre. Laisser plus de liberté permet aussi de la restreindre chez ceux qui en abusent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Volubilys le Dim 23 Mar 2014 - 16:00

Et quand on lit les faits divers d'élèves gravement blessés, qui s'enfuient.. ou le tas de sottises qu'ils sont capables de faire (vols, dégradations...) car on les a laissés aller aux toilettes pendant le temps de classe alors qu'ils sont sous notre responsabilité, bha, on peut toujours se brosser pour que je laisse libre les allées et venues.  Razz 

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par ysabel le Dim 23 Mar 2014 - 16:03

Quand je vois ce que font de leurs copies les élèves qui sont souvent les punis, j'ai comme un doute sur l'humiliation subie...
bon, je ne déchire pas les punitions mais je les mets dans la corbeille après avoir jeté un œil dessus pour voir si tous les vb ont bien été conjugués à tous les temps et tous les modes.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Reine Margot le Dim 23 Mar 2014 - 16:03

Vu le nombre de fois où des élèves m'ont demandé de sortir pour pouvoir se promener...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 16:06

Mais plus on met de contraintes, plus l'élève va chercher à les contourner. Et moins on va faire confiance...
C'est un cercle vicieux difficile à rompre, et plus l'élève est grand, et moins c'est facile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Lilypims le Dim 23 Mar 2014 - 16:08

PFC a écrit:
@Chocolat a écrit: Sinon, ce que je considère comme étant indéfendable, c'est le fait de cautionner ce qui est noté dans le titre du fil - "Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux" - comme une pratique pédagogique parmi d'autres.

Je ne crois pas qui que ce soit ait vu cela comme une pratique pédagogique, ou alors j'ai mal lu (ou me suis mal exprimé). Il s'agit plutôt d'une habitude qui n'a aucun but pédagogique. C'est seulement un geste pratique: on a une feuille qui ne nous sert à rien, on la jette. Que ce soit devant les élèves ou pas, à chacun de faire son choix selon l'élève qu'il a en face de lui.

C'est aussi comme ça que je le vois. Je n'associe à ce geste aucune émotion ni affirmation d'autorité. Un élève transgresse une règle, il est puni, il rend sa punition ; le professeur la contrôle puis s'en débarrasse et l'incident est clos. Évidemment, si c'est accompagné d'un grand éclat de rire sadique, c'est autre chose.  Laughing 

Bon sinon, ce que je fais : je garde toutes les punitions, je les classe par élève et je les rends aux élèves concernés à la fin de l'année pour qu'ils voient concrètement la masse que représente leur absence de travail. Généralement, ils ouvrent de grands yeux pleins d'étoiles devant l'ampleur de la chose et nous remplissons de concert et sous les applaudissements d'une foule en délire la corbeille à papier.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par PabloPE le Dim 23 Mar 2014 - 16:11

@Feyn a écrit:
@Volubilys a écrit: A l'école primaire, on passe énormément de temps pour leur apprendre à tenir un cahier et à écrire sur feuille. On apprend à prendre la page dans le bon sens, à écrire sur les lignes  et sur la bonne ligne (car une page seyes, c'est plein de lignes et on n'écrit que sur la grosse/violette), à commencer à la marge, à sauter des lignes, à remplir la ligne ou à en changer selon l'activité demandée, à tourner la page, à souligner, changer de couleur selon les besoins,  l'alinéa, les césures de mot, écrire un titre, où mettre son nom, dessiner un tableau, faire des colonnes, ne pas gribouiller, ne pas froisser, gommer proprement, découper et coller proprement, travailler avec les mains propres, utiliser le stylo bille, le crayon et le stylo plume...
En arrivant en primaire, un enfant ignore toutes ces choses.

 
C'est ma première année et avec les sixièmes que j'ai, j'ai été assez surpris de ce que certains me rendaient en DM en début d'année. Certains ne savaient pas suivre une ligne, ils me rendaient un brouillon ignoble.

La première fois, je leur ai dit que je ne voulais plus voir ça.

La deuxième fois, je les ai averti que c'était la dernière fois que je prenais un travail pareil.

La troisième fois, deux élèves m'ont encore rendu quelque chose d’innommable. J'ai déchiré devant la classe les deux DM. Depuis, ils me rendent quelque chose de correct. Mon tuteur m'a dit qu'en fait dans certaines classes de CM2, les élèves ne rendent quasiment jamais de copie (en maths), ils remplissent des devoirs à trous... Et que ça explique bien des choses... Mais aujourd'hui, je suis satisfait de voir que n'importe quel élève est capable de me rendre une feuille double A4 bien présentée et rédigée, à force de remarques et de travail (ils en sont au DM n°12).

Je m'appuie sur ce qu'a dit Volubilys pour contredire ton tuteur. Même si en CM2 il peut arriver qu'ils tombent sur un instit qui ne fait que des fiches (je n'en connais pas mais admettons) dans tous les cas il aura passé 4 ans minimum à copier, les bases sont là.
Je suis depuis ^lus de 15 ans en CM2 et mes élèves écrivent pour certains plus mal qu'en CP, je n'en connais pas la cause exacte mais c'est certain, mes collègues de CP "pleurent" quand elles voient mes copies d'expression écrite.
Enh outre il n'est pas rare en fin d'année de les voir changer d'écriture à l'approche du collège, cette terre de liberté où ils perdent leur part d'enfance.. et leur écriture cursive Razz 
@Volubilys a écrit:Sérieux, tu penses vraiment qu'ils font les punitions en pensant qu'on les garde religieusement après, genre la maîtresse fait collection de "Je suis en classe pour travailler, pas pour bavarder." ?  Shocked 
topela Personnellement je trouve que jeter en douce leur feuille est bien pire que de le faire devant eux, ils ne sont pas idiots, ils savent qu'on va les jeter de toutes façons alors pourquoi leur mentir à ce sujet?
@bikkhou a écrit:C'est un sujet intéressant. J'ai lu en diagonale vos réactions.

Peut-être que, quand on éprouve le besoin de déchirer et mettre la punition à la poubelle devant un élève, on a mal choisi la sanction.
Je m'explique : une sanction est adaptée à la gravité d'une situation x à un moment T et doit permettre de repartir sur des bases saines. Elle remet les pendules à l'heure. Pour toute la classe, d'ailleurs. Le professeur a le contrôle. Point.
Jeter ainsi la punition montre que l'émotion domine encore, quoi qu'on en dise, et c'est une sorte d'aveu de faiblesse, en soi.
Cela souligne aussi le fait que les sanctions "classiques" comme les travaux supplémentaires ne seraient plus adaptées aux comportements de certains élèves/classes d'aujourd'hui.

Dans mon établissement, c'est comme un jeu : ils comparent avec fierté leurs "scores" en comptant le nombre d'observations portées sur les carnets et les heures de colle accomplies. En conséquence, "ils" ont le contrôle sur le prof et la classe. Aussi, j'ai pris l'habitude d'impliquer la famille systématiquement. Je sanctionne extrêmement rarement. La punition est réfléchie et prise en charge par les parents et moi-même, puis ses effets contrôlés, jusqu'à ce que les élèves comprennent que je ne lâche jamais l'affaire, "pour leur bien" et celui de l'ensemble de la classe. Le mot passe rapidement, en début d'année, et mes classes fonctionnent plutôt bien de cette manière.
Cela ne règle pas le problème de l'élève au profil "décrocheur" qui cherchera jusqu'au bout le clash et ce problème est géré de manière plus globale avec l'ensemble de l'équipe éducative, CPE et direction compris.

Je suis prof, je ne suis pas assistant d'éducation parentale. Je ne délègue donc pas mon autorité sur les parents. Quand vraiment je dois les avertir c'est que les faits sont exceptionnellement graves mais c'est tout.

@Cath a écrit:Absolument.
Je ne suis sous le coup d'aucune émotion quand je donne une punition, ni quand je la vérifie/déchire/jette. Je ne fais pas d'envolée de manches, c'est sobre et dépassionné: la punition a été faite, on passe à autre chose et notre relation (élève/prof) ne garde aucune trace de cet incident, comme je ne garde aucune trace de la punition.
Et on avance.
veneration 
@Nita a écrit:
@tannat a écrit:Pourquoi ne pas simplement la leur rendre cette punition ? C'est ce qui me semble le plus sensé, non ? (cela a sans doute déjà été évoqué je n'ai pas pris le temps de tout lire).

@Cath a écrit:Ils la refilent à un autre prof.

Je la leur rends avec, en travers, au feutre (j'en ai de toutes les couleurs, comme les gamins) vu le... et un gribouillis qui me tient lieu de signature...
Ils me disent : "je peux la jeter ?" ou "j'en fais quoi ?"
Je les regarde, et je réponds "plaît-il ?"
Ils reformulent leur interrogative (je sais qu'ils le font exprès, mais nous aimons bien les rites), et je réponds : elle est à toi, tu en fais ce que tu veux.

Ils la jettent, ou ils la rangent dans leur classeur.


Ceux dont les parents vérifient le classeur les jettent systématiquement. Wink 
 topela

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."

PabloPE
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Caspar Goodwood le Dim 23 Mar 2014 - 16:15

L'humiliation marche dans les deux sens remarquez: si un élève me rend une copie blanche ou très sale et bâclée je me sens humilié (ou qu'il déchire une copie fraîchement rendue et la met à la poubelle sous mes yeux, ce qui arrive parfois, ou qu'il maltraite une photocopie que je viens de distribuer).

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Reine Margot le Dim 23 Mar 2014 - 16:16

holderfar a écrit:Mais plus on met de contraintes, plus l'élève va chercher à les contourner. Et moins on va faire confiance...
C'est un cercle vicieux difficile à rompre, et plus l'élève est grand, et moins c'est facile.

justement les élèves agissaient ainsi au début, quand je laissais facilement aller aux toilettes...après que je me sois fait avoir 2 ou 3 fois j'ai repéré les "fausses demandes" et ils n'ont plus essayé ce truc-là.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par ysabel le Dim 23 Mar 2014 - 16:20

@Caspar Goodwood a écrit:L'humiliation marche dans les deux sens remarquez: si un élève me rend une copie blanche ou très sale et bâclée je me sens humilié (ou qu'il déchire une copie fraîchement rendue et la met à la poubelle sous mes yeux, ce qui arrive parfois, ou qu'il maltraite une photocopie que je viens de distribuer).

+1

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Volubilys le Dim 23 Mar 2014 - 16:27

Etrangement, ils ont envie d'aller aux toilettes quand ils ont un travail à faire et qu'ils n'ont pas envie de le faire.
Etrangement, les envies d'aller aux toilettes sont contagieuses, si un élève y va, un quart de la classe à envie d'y aller.
Etrangement, je suis responsable de mes élèves tout le temps de classe, même quand ils sont hors de la classe pour aller aux toilettes et s'il y a accident, il y aura défaut de surveillance et je serais en tort. Ma responsabilité légale est en jeu, les autorisations de sortir de la salle sont exceptionnelles. Ils ont récrée toutes les 1h15 environ, ils n'ont qu'à aller aux toilettes à ces moments là. Seuls les élèves ayant un soucis de santé (ou les élèves de maternelle) peuvent y aller quand ils veulent, et encore doivent-ils me prévenir car je dois savoir à tout moment où ils sont, du coup ils n'abusent pas.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Elyas le Dim 23 Mar 2014 - 16:51

Je ne déchire pas ou ne jette pas les punitions de mes élèves devant eux.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par yogi le Lun 24 Mar 2014 - 5:05

La raison aussi pour laquelle je déchire : si on est plusieurs profs à avoir donné une punition identique à un élève, ce dernier nous la refourgue. Maintenant,il m'est arrivée de déchirer en face d'élèves très peu de fois-je les compte sur les doigts de la main-pas de quoi me pendre sur la place publique.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Malaga le Lun 24 Mar 2014 - 7:22

@yogi a écrit:La raison aussi pour laquelle je déchire : si on est plusieurs profs à avoir donné une punition identique à un élève, ce dernier nous la refourgue. Maintenant,il m'est arrivée de déchirer en face d'élèves très peu de fois-je les compte sur les doigts de la main-pas de quoi me pendre sur la place publique.

Perso, je donne toujours comme punition le recopiage d'une page du manuel, page qui concerne la leçon que nous étudions. Il est impossible qu'un élève la redonne à un autre enseignant.

Je trouve très différent de jeter une punition devant l'élève ou plus tard, quand la classe est sortie. De même que je me doute que certains élèves jettent leur copie chez eux une fois qu'elle est corrigée, surtout lorsqu'il s'agit de petits contrôles rapides. Mais je n'accepterai pas ce comportement devant moi en classe.
En disant cela, je ne mets pas à égalité enseignant et élève : je veux simplement dire que le moment où l'on réalise certains actes compte.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par skindiver le Lun 24 Mar 2014 - 13:33

@Caspar Goodwood a écrit:L'humiliation marche dans les deux sens remarquez: si un élève me rend une copie blanche ou très sale et bâclée je me sens humilié (ou qu'il déchire une copie fraîchement rendue et la met à la poubelle sous mes yeux, ce qui arrive parfois, ou qu'il maltraite une photocopie que je viens de distribuer).

Je suis bien d'accord avec toi.

Ce que je n'arrive pas à comprendre par contre c'est que lorsque nous punissons en général nous sanctionnons un manque de respect (absence de travail, comportement incorrect en classe), comment pouvons nous faire preuve d'autant de manque de respect à notre tour en déchirant la punition d'un élève devant lui? Je trouve ça très irrespectueux et se mettre au même niveau que l'élève qui nous a manqué de respect.

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par florestan le Lun 24 Mar 2014 - 14:17

Je ne comprends pas l'intérêt de déchirer une punition sous les yeux de l'élève. Je trouve ça assez méchant (mais je suis neuneue parfois) et inutilement blessant.
Je les jette directement à la poubelle quand la classe est sortie.

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par florestan le Lun 24 Mar 2014 - 14:20

@Caspar Goodwood a écrit:L'humiliation marche dans les deux sens remarquez: si un élève me rend une copie blanche ou très sale et bâclée je me sens humilié (ou qu'il déchire une copie fraîchement rendue et la met à la poubelle sous mes yeux, ce qui arrive parfois, ou qu'il maltraite une photocopie que je viens de distribuer).

 +1 mais là on sanctionne de toute manière (points en moins, devoir à refaire, photocopie à recopier......)
 Franchement je ne comprends pas pourquoi jeter sous les yeux de l'élève concerné.

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Caspar Goodwood le Lun 24 Mar 2014 - 16:49

Moi non plus, et dix pages sur le sujet ça me semble énorme (mais je viens d'ajouter un euro dans la machine  Embarassed ).

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par grandesvacances le Lun 24 Mar 2014 - 16:52

@florestan a écrit:Je ne comprends pas l'intérêt de déchirer une punition sous les yeux de l'élève. Je trouve ça assez méchant (mais je suis neuneue parfois) et inutilement blessant.

+ 1. Pourquoi en remettre une couche ?
C'est inutilement vexant et si l'élève a la tête près du bonnet il risque de péter un câble.

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Cath le Lun 24 Mar 2014 - 17:16

Rolling Eyes 

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par neomath le Lun 24 Mar 2014 - 17:34

@grandesvacances a écrit:
@florestan a écrit:Je ne comprends pas l'intérêt de déchirer une punition sous les yeux de l'élève. Je trouve ça assez méchant (mais je suis neuneue parfois) et inutilement blessant.

+ 1. Pourquoi en remettre une couche ?
C'est inutilement vexant et si l'élève a la tête près du bonnet il risque de péter un câble.
+1
D'autant que dans mon établissement la jurisprudence est qu'un élève qui déchire ostensiblement le contrôle que vient de lui rendre un professeur se prend deux heures de colle.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par yogi le Lun 24 Mar 2014 - 17:39

@neomath a écrit:
@grandesvacances a écrit:
@florestan a écrit:Je ne comprends pas l'intérêt de déchirer une punition sous les yeux de l'élève. Je trouve ça assez méchant (mais je suis neuneue parfois) et inutilement blessant.

+ 1. Pourquoi en remettre une couche ?
C'est inutilement vexant et si l'élève a la tête près du bonnet il risque de péter un câble.
+1
D'autant que dans mon établissement la jurisprudence est qu'un élève qui déchire ostensiblement le contrôle que vient de lui rendre un professeur se prend deux heures de colle.

Ho joli!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Caspar Goodwood le Lun 24 Mar 2014 - 17:57

Chez nous les colles ont lieu le lundi de 16h30 à 17h30, autant pisser dans un violon.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum