Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par kaneto le Sam 22 Mar 2014 - 9:42

@EU1 a écrit:Et quant à jeter des productions d'élèves (même si c'est une punition) à la poubelle devant eux, je trouve ça incroyable qu'en tant qu'enseignant certains réagissent ainsi. Qu'y gagnez-vous à faire ça ?

À chaud, on n'a pas les réactions que l'on devrait toujours avoir. Je suis d'accord avec toi qu'il ne faudrait pas jeter ce que les élèves ont fait, mais si je n'avais pas réfléchi à cette situation bien avant d'y être confronté, et si je n'avais pas décidé par avance de ne pas les jeter, alors j'aurais probablement réagi à vif comme kim254 et j'aurais partagé son malaise après coup.

Conserver cette réaction me paraît, comme à toi, nettement plus discutable.

kaneto
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Volubilys le Sam 22 Mar 2014 - 10:01

@EU1 a écrit:

Et au lieu de le déchirer vous-mêmes, vous ne pouvez pas leur demander de refaire et qu'ils arrachent eux-mêmes leur première page une fois qu'elle a été correctement copiée ?
Je trouve que déchirer une page d'un cahier ça peut vraiment être vexant pour un élève, surtout en primaire.

As-tu déjà enseigner dans le primaire?  Nos élèves ont moins de 10 ans, 5 pour certains en entrant au CP... Le coup de leur faire arracher eux-même après recopie, c'est utopique (il faut déjà qu'ils sachent arracher une page sans détruire le cahier), ou alors ça ne fonctionne qu'avec les bons élèves soigneux (c'est à dire pas ceux qui transforment leur cahier en torchon).

Je n'arrache pas sans prévenir avant, quand j'arrache/déchire je leur ai déjà demandé de s'appliquer car leur travail était sale et que s'ils continuaient comme ça j'arrachais et ils recommençaient. Ils connaissent la règle. Je suis la maîtresse, la dépositaire de l'autorité, je fais appliquer la règle.
Une punition est vexante, quelle qu'elle soit, c'est le principe de la punition.


Dernière édition par Volubilys le Sam 22 Mar 2014 - 10:02, édité 1 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Marie Laetitia le Sam 22 Mar 2014 - 10:01

@Volubilys a écrit:Quand je donne des lignes à copier, je corrige (car ils doivent refaire autant de ligne que je trouve d'erreur) puis je déchire et jette. Je ne vais pas en faire collection, si?

Il m'arrive aussi d'arracher des pages dans les cahiers ou de déchirer la feuille si le travail est trop sale et illisible, ils doivent alors refaire le travail proprement cette fois.

Je suis une monstre...

Les deux situations ne me semblent pas comparables.

Il m'est arrivé d'enlever une page sale, gâchée. Je ne le fais pas brutalement, j'explique et j'essaie d'adoucir le geste en expliquant qu'on va refaire quelque chose de propre et comme il faut. Ça peut être un geste très douloureux pour les petits.

J'ai la réputation d'être très sévère mais cela me gêne de voir des "je suis un monstre" comme si ce n'était rien. Trop de trop tue le trop...

Pour les punitions, l'année dernière, je déchirais et jetais devant eux. Cette année, je ne le fais plus. Cela les choque et peut effectivement créer des tensions, c'est inutile. En revanche, je ne leur cache pas que ça ira à la poubelle, parce que je ne vais pas refaire la déco de ma maison avec ces papiers...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Reine Margot le Sam 22 Mar 2014 - 10:04

je ne les déchirais pas devant eux, mais quand ils me demandaient ce que j'en faisais, je disais que je les faisais encadrer et mettre au-dessus de mon lit.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Hermiony le Sam 22 Mar 2014 - 10:09

@Derborence a écrit:Je ne déchire ni ne jette les punitions devant les élèves : je le fais quand je suis seule.
Je regarde si la punition est faite en entier mais je ne la corrige jamais : hors de question de me punir.

+1

Je ne corrige que les verbes qu'ils ont à recopier lors des contrôles de conjugaison. Si c'est mal fait, à refaire. Et je leur demande de garder ces feuilles pour réviser la prochaine fois.

Je déchire en revanche les pages mal écrites ou les fiches remplies n'importe comment, ainsi que les choses qui n'ont rien à voir avec mon cours. En général, ça les calme et ils évitent de recommencer.


Dernière édition par Hermiony le Sam 22 Mar 2014 - 10:12, édité 1 fois

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Volubilys le Sam 22 Mar 2014 - 10:10

@Marie Laetitia a écrit:
Il m'est arrivé d'enlever une page sale, gâchée. Je ne le fais pas brutalement, j'explique et j'essaie d'adoucir le geste en expliquant qu'on va refaire quelque chose de propre et comme il faut. Ça peut être un geste très douloureux pour les petits.
Je n'ai jamais dit que j'arrachais la page brutalement, comme une furies, sans expliquer à l'élève.  scratch 

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par kim254 le Sam 22 Mar 2014 - 10:15

On se sent effectivement mal après et on n'a plus du tout envie de le refaire même si je pense que "some lessons are learned in pain" que soir pour l'enseignant ou pour l'élève. En plus, dans ce cas précis, j'ai vraiment sorti l'artillerie lourde: travail supplémentaire et contrôle surprise d'une heure portant uniquement sur la séance où ils avaient été bavards qu'ils ont complétement raté (2 élèves seulement ont eu la moyenne...). Lorsque j'ai déchiré les punitions, certains ont suggéré que toute la classe déchire le contrôle surprise mais personne n'a osé passer à l'action. Du coup, je m'attends à un accueil glacial à la séance suivante, peut-être une classe morte ou qu'ils décident de déchirer un document distribué (je vais anticiper en leur demandant de travailler sur le manuel...).

kim254
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par abricotedapi le Sam 22 Mar 2014 - 10:23

Je ne me vois pas déchirer quoi que ce soit...  

Quand ils me rendent une punition, je la regarde rapidement pour vérifier que le travail a été fait puis je la range dans mes affaires. Je les jette ensuite, sans la présence des élèves.
Même si c'est un torchon je ne déchire pas, je fais refaire (en doublant la punition, par exemple).

Ceci dit, dans le feu de l'action, face à des élèves pénibles, on ne fait pas toujours des choses qu'on trouve judicieuses ensuite.


_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par kiwi le Sam 22 Mar 2014 - 10:28

Même chose que beaucoup : je vérifie, je pose sur le bureau et jette à la poubelle une fois le cours terminé.
Pour les travaux sales, je déchire, mets à la poubelle, redonne une feuille vierge et demande à l'élève de faire un travail propre sinon il reviendra en retenue.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par tiptop77 le Sam 22 Mar 2014 - 10:32

@Derborence a écrit:Je ne déchire ni ne jette les punitions devant les élèves : je le fais quand je suis seule.
Je regarde si la punition est faite en entier mais je ne la corrige jamais : hors de question de me punir.

+1

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Jézabel le Sam 22 Mar 2014 - 10:35

@kim254 a écrit:On se sent effectivement mal après et on n'a plus du tout envie de le refaire même si je pense que "some lessons are learned in pain" que soir pour l'enseignant ou pour l'élève. En plus, dans ce cas précis, j'ai vraiment sorti l'artillerie lourde: travail supplémentaire et contrôle surprise d'une heure portant uniquement sur la séance où ils avaient été bavards qu'ils ont complétement raté (2 élèves seulement ont eu la moyenne...). Lorsque j'ai déchiré les punitions, certains ont suggéré que toute la classe déchire le contrôle surprise mais personne n'a osé passer à l'action. Du coup, je m'attends à un accueil glacial à la séance suivante, peut-être une classe morte ou qu'ils décident de déchirer un document distribué (je vais anticiper en leur demandant de travailler sur le manuel...).

Je comprends ton inquiétude, face à une bande d'ados de 15 ans rebelles qui se croient tout permis et qui sont capables de s'entendre pour t'enquiquiner les prochaines fois. Cela dit il faut qu'ils comprennent. Après s'ils déchirent les documents que tu leur distribues c'est leur problème, tu les interroges dessus au prochain contrôle c'est tout.

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Kan-gourou le Sam 22 Mar 2014 - 10:40

@EU1 a écrit:Et quant à jeter des productions d'élèves (même si c'est une punition) à la poubelle devant eux, je trouve ça incroyable qu'en tant qu'enseignant certains réagissent ainsi. Qu'y gagnez-vous à faire ça ?

Comme je l'ai dit, je l'ai fait une fois, et je ne recommencerai jamais. Je me suis sentie assez mal pendant et après. Je ne l'avais pas du tout prémédité. Depuis plusieurs cours, j'étais invisible à leurs yeux. Exténuée et profondément blessée d'être traitée comme une sous-merde, j'ai voulu leur montrer ce que je ressentais. Et cela a servi, puisque je ne me suis pas contentée de mettre leur travail à la poubelle, mais je leur ai expliqué pourquoi je le faisais. Je leur ai rappelé que j'étais un être humain, que je faisais mon travail pour eux, que j'avais toujours été à leurs côtés et que ça ne changerait pas, et par conséquent que je méritais un minimum de respect. Ils l'ont très bien compris et ne m'en ont pas voulu.
En bref, en tant qu'êtres humains, ils nous arrivent de ne pas agir de la bonne façon sur le moment. Est-ce qu'on doit pour autant être jugés pour cela ?

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par EU1 le Sam 22 Mar 2014 - 10:47

PFC : faire un écart, cela arrive à tout le monde, moi y compris. Je ne jugerai jamais un collègue qui s'est laissé emporter, nous sommes humains et parfois on ne réagit pas comme on le devrait et, d'un certain côté, c'est presque rassurant car cela montre que nous ne sommes pas des machines qui agissons toujours de façon froide et distante...

Je ne disais pas vraiment cela pour toi mais pour d'autres personnes qui avouent le faire souvent. Là, c'est bien différent et je trouve que cela n'apporte rien de positif.

 Wink

EU1
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Chocolat le Sam 22 Mar 2014 - 10:55

@Volubilys a écrit:
@arcenciel a écrit:
@Volubilys a écrit:Quand je donne des lignes à copier, je corrige puis je déchire et jette. Je ne vais pas en faire collection, si?

Il m'arrive aussi d'arracher des pages dans les cahiers ou de déchirer la feuille si le travail est trop sale et illisible, ils doivent alors refaire le travail proprement cette fois.

Je suis une monstre...
Je fais pareil. Nous sommes 2 monstres.
Je crois que ce sont des pratiques courantes dans le primaire en fait.
L'arrachage de la page est la punition la plus efficace que je connaisse contre le travail qui ressemble à un torchon (l'élève s'applique beaucoup plus après, et ça sert de leçon aussi aux autres élèves qui n'ont pas envie de perdre leurs pages.)

C'est la première fois que j'en entende parler (et tant mieux, j'ai envie de dire).

Pourquoi n'utilisez-vous pas le brouillon ?

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Kan-gourou le Sam 22 Mar 2014 - 11:04

@kim254 a écrit: Du coup, je m'attends à un accueil glacial à la séance suivante, peut-être une classe morte ou qu'ils décident de déchirer un document distribué (je vais anticiper en leur demandant de travailler sur le manuel...).

A ta place, plutôt que de chercher comment éviter les conflits, si je me rendais compte que les élèves sont "hostiles", j'entamerais le dialogue avec eux. Il n'y a rien de pire qu'une classe avec laquelle la communication ne passe plus. Si chacun (élève comme professeur) exprime son ressenti, on peut repartir sur de meilleures bases. Enfin ce n'est que mon avis...

Et rassure-toi, avec le week-end, ils auront peut-être tout simplement tout oublié !  Smile 

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Lilypims le Sam 22 Mar 2014 - 11:04

@Chocolat a écrit:
@Volubilys a écrit:
@arcenciel a écrit:
Je fais pareil. Nous sommes 2 monstres.
Je crois que ce sont des pratiques courantes dans le primaire en fait.
L'arrachage de la page est la punition la plus efficace que je connaisse contre le travail qui ressemble à un torchon (l'élève s'applique beaucoup plus après, et ça sert de leçon aussi aux autres élèves qui n'ont pas envie de perdre leurs pages.)

C'est la première fois que j'en entende parler (et tant mieux, j'ai envie de dire).

Pourquoi n'utilisez-vous pas le brouillon ?

Qui te dit qu'ils n'utilisent pas le brouillon ?
Il m'arrive également d'arracher des feuilles de classeur en collège. Certains ne prennent pas la peine de soigner leur travail parce qu'ils n'y accordent aucune importance, pas parce qu'ils ne peuvent pas. Quand une feuille de leçon ressemble à un torchon, je l'enlève du classeur et l'élève recommence.

J'édite pour ajouter que je l'ai souvent vu faire en primaire quand le cahier de leçons était mal tenu.


Dernière édition par Lilypims le Sam 22 Mar 2014 - 11:05, édité 1 fois

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Kan-gourou le Sam 22 Mar 2014 - 11:05

@EU1 a écrit:PFC : faire un écart, cela arrive à tout le monde, moi y compris. Je ne jugerai jamais un collègue qui s'est laissé emporter, nous sommes humains et parfois on ne réagit pas comme on le devrait et, d'un certain côté, c'est presque rassurant car cela montre que nous ne sommes pas des machines qui agissons toujours de façon froide et distante...

Je ne disais pas vraiment cela pour toi mais pour d'autres personnes qui avouent le faire souvent. Là, c'est bien différent et je trouve que cela n'apporte rien de positif.

 Wink

Je suis rassurée !  topela 

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Cath le Sam 22 Mar 2014 - 11:09

PFC a écrit:
@EU1 a écrit:Et quant à jeter des productions d'élèves (même si c'est une punition) à la poubelle devant eux, je trouve ça incroyable qu'en tant qu'enseignant certains réagissent ainsi. Qu'y gagnez-vous à faire ça ?

Comme je l'ai dit, je l'ai fait une fois, et je ne recommencerai jamais. Je me suis sentie assez mal pendant et après. Je ne l'avais pas du tout prémédité. Depuis plusieurs cours, j'étais invisible à leurs yeux. Exténuée et profondément blessée d'être traitée comme une sous-merde, j'ai voulu leur montrer ce que je ressentais. Et cela a servi, puisque je ne me suis pas contentée de mettre leur travail à la poubelle, mais je leur ai expliqué pourquoi je le faisais. Je leur ai rappelé que j'étais un être humain, que je faisais mon travail pour eux, que j'avais toujours été à leurs côtés et que ça ne changerait pas, et par conséquent que je méritais un minimum de respect. Ils l'ont très bien compris et ne m'en ont pas voulu.
En bref, en tant qu'êtres humains, ils nous arrivent de ne pas agir de la bonne façon sur le moment. Est-ce qu'on doit pour autant être jugés pour cela ?

Moi, c'est votre réaction qui me fait halluciner. Vous ne voulez pas qu'on aille chez le psy non plus ou qu'on s'excuse à genoux devant la classe ?
Ça fait x années que je pratique ainsi, et ça n'a jamais détérioré mes relations avec mes élèves. Ce ne sont pas de fragiles créatures qui se froisseraient irrémédiablement.
Leur punition est vérifiée (faudrait pas qu'ils pensent pouvoir m'arnaquer)puist déchirée et jetée à la poubelle. Parce que sinon ils la récupèrent et la mettent de côté pour la refiler à un autre collègue à une autre occasion.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Cath le Sam 22 Mar 2014 - 11:12

Tiens un de mes anciens élèves est passé cette semaine au lycée. Je l'avais en cours il y a 3 ou 4 ans.

Il est venu me saluer avec un sourire jusqu'aux oreilles, tout content de me voir. Il a interpellé mes élèves actuels qui passaient à côté "Alors Madame Cath, elle donne toujours des punitions ? Toujours des conjugaisons et elle double quand ça n'est pas fait ?".
Au ton nostalgique qu'il a employé, j'ai cru qu'il allait m'en demander une petite, là, vite fait, dans la cour.
L'avait pas l'air traumatisé.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Volubilys le Sam 22 Mar 2014 - 11:18

@Chocolat a écrit:
@Volubilys a écrit:
@arcenciel a écrit:
Je fais pareil. Nous sommes 2 monstres.
Je crois que ce sont des pratiques courantes dans le primaire en fait.
L'arrachage de la page est la punition la plus efficace que je connaisse contre le travail qui ressemble à un torchon (l'élève s'applique beaucoup plus après, et ça sert de leçon aussi aux autres élèves qui n'ont pas envie de perdre leurs pages.)

C'est la première fois que j'en entende parler (et tant mieux, j'ai envie de dire).

Pourquoi n'utilisez-vous pas le brouillon ?
Le brouillon? Car tu leur fais tout faire au brouillon avant de faire au propre? Par exemple : tu leur fais copier une leçon au brouillon avant de la leur faire faire au propre?  Shocked 
Bien évidement que je leur fais utiliser le brouillon quand cela est nécessaire (recherche, premier jet de la rédaction...) mais pour beaucoup d'activité, c'est complètement idiot de le faire faire au brouillon avant pour le leur faire recopier (surtout que copier ne veut pas dire travail propre.)
Ou alors tu fais tout faire au brouillon, tu te fiches du soin et de la présentation et ne corriges rien?
Mes élèves travaillent sur cahier du jour, qui est un outil de travail donc ils travaillent dedans (logique), et ils doivent s'appliquer, cela fait parti du travail.

Non mais sérieusement, la propreté du travail est un gros travail en primaire, ce n'est pas inné, on passe un temps fou à le leur apprendre, et enlever la page pour garder le cahier propre, en fait parti.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Chocolat le Sam 22 Mar 2014 - 11:20

@Volubilys a écrit:
@EU1 a écrit:

Et au lieu de le déchirer vous-mêmes, vous ne pouvez pas leur demander de refaire et qu'ils arrachent eux-mêmes leur première page une fois qu'elle a été correctement copiée ?
Je trouve que déchirer une page d'un cahier ça peut vraiment être vexant pour un élève, surtout en primaire.

As-tu déjà enseigner dans le primaire?  Nos élèves ont moins de 10 ans, 5 pour certains en entrant au CP... Le coup de leur faire arracher eux-même après recopie, c'est utopique (il faut déjà qu'ils sachent arracher une page sans détruire le cahier), ou alors ça ne fonctionne qu'avec les bons élèves soigneux (c'est à dire pas ceux qui transforment leur cahier en torchon).

Je n'arrache pas sans prévenir avant, quand j'arrache/déchire je leur ai déjà demandé de s'appliquer car leur travail était sale et que s'ils continuaient comme ça j'arrachais et ils recommençaient. Ils connaissent la règle. Je suis la maîtresse, la dépositaire de l'autorité, je fais appliquer la règle.
Une punition est vexante, quelle qu'elle soit, c'est le principe de la punition.

Non, le principe de la punition est qu'elle soit utile.
(et la circulaire de 2000 le précise très clairement)


Puis l'humiliation est une pratique contre-productive et de nombreuses recherches l'ont démontré il y a belle lurette - le théorème de Thomas, les recherches de Rosenthal&Jacobson...
Alors bon, comment dire... persister dans cette voie et la revendiquer comme faisant partie des pratiques courantes me paraît pour le moins... étrange.



_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Kan-gourou le Sam 22 Mar 2014 - 11:21

Cath, il s'agissait d'interrogations, et non de punitions. Ils s'attendaient donc à être notés pour leur travail. En ce qui concerne les punitions, je ne les jette pas devant eux, tout simplement parce que je me souviens très bien à quel point j'avais été vexée en CM2 que le maître jette la punition que j'avais faite très consciencieusement. Je sais bien que mes élèves ne le prendraient pas si mal, mais je ne vois pas l'intérêt de jeter leur travail devant eux.

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Cath le Sam 22 Mar 2014 - 11:27

Bien sûr, je ne jette jamais une interrogation, et l'élève qui s'avise de la jeter parce qu'il est vexé de sa note se fait vertement reprendre...
Pour le reste, mes élèves ont au moins 15 ans et le cuir un peu plus épais...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Volubilys le Sam 22 Mar 2014 - 11:34

@Chocolat a écrit:

Puis l'humiliation est une pratique contre-productive et de nombreuses recherches l'ont démontré il y a belle lurette - le théorème de Thomas, les recherches de Rosenthal&Jacobson...
Alors bon, comment dire... persister dans cette voie et la revendiquer comme faisant partie des pratiques courantes me paraît pour le moins... étrange.


Je n'ai pas parlé d'humiliation, à aucun moment, je n'humilie pas mes élèves, et le fait que ce soit vexant est une constatation, une punition ne fait JAMAIS plaisir, même enrobée de toute notre bienveillance.
Il y a des règles en classe, je préviens puis si le comportement problématique continue, je sanctionne selon la punition prévue par le règlement.
Dans le cas ici, l'élève me fait un travail sale, je le préviens deux fois, s'il ne s'applique pas après les deux avertissements, j'enlève la page et il recommence. J'applique la règle!

Par exemple, je fais un excès de vitesse sur la route, le gendarme m'arrête, me met un PV  de manière froide et polie, et je repars. Je suis vexée, mortifiée, mais à aucun moment je n'ai été humiliée. Le gendarme a fait son travail en appliquant la règle.


Dernière édition par Volubilys le Sam 22 Mar 2014 - 11:43, édité 2 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par Chocolat le Sam 22 Mar 2014 - 11:36

@Lilypims a écrit:
@Chocolat a écrit:
@Volubilys a écrit:
Je crois que ce sont des pratiques courantes dans le primaire en fait.
L'arrachage de la page est la punition la plus efficace que je connaisse contre le travail qui ressemble à un torchon (l'élève s'applique beaucoup plus après, et ça sert de leçon aussi aux autres élèves qui n'ont pas envie de perdre leurs pages.)

C'est la première fois que j'en entende parler (et tant mieux, j'ai envie de dire).

Pourquoi n'utilisez-vous pas le brouillon ?

Qui te dit qu'ils n'utilisent pas le brouillon ?
Il m'arrive également d'arracher des feuilles de classeur en collège. Certains ne prennent pas la peine de soigner leur travail parce qu'ils n'y accordent aucune importance, pas parce qu'ils ne peuvent pas. Quand une feuille de leçon ressemble à un torchon, je l'enlève du classeur et l'élève recommence.

J'édite pour ajouter que je l'ai souvent vu faire en primaire quand le cahier de leçons était mal tenu.

Ah mais, ça, je le comprends en lisant ce fil.  Shocked 
Et je suis ravie de ne pas l'avoir vécu en tant qu'élève, maman ou prof.

Bref, ce fil me met très mal à l'aise ; je crois que je vais arrêter de lire.  humhum 

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déchirer et/ou jeter les punitions des élèves en face d'eux

Message par philann le Sam 22 Mar 2014 - 11:40

@Chocolat a écrit:


Puis l'humiliation est une pratique contre-productive et de nombreuses recherches l'ont démontré il y a belle lurette - le théorème de Thomas, les recherches de Rosenthal&Jacobson...
Alors bon, comment dire... persister dans cette voie et la revendiquer comme faisant partie des pratiques courantes me paraît pour le moins... étrange.


Ce n'est pas parce que des recherches tendent à montrer quelque chose qu'il s'agit d'une vérité acquise! Les recherches sont au mieux un état des lieux d'une conception dominante à un moment T parmi des chercheurs... En général, cette conception change au cours du temps, y compris en sciences "dures".

Je suis contre l'humiliation des élèves pour des raisons morales...mais je ne suis pas du tout convaincue de leur inefficacité, en tout cas pas plus que de l'efficacité de la valorisation continuelle et du renforcement de l'ego. C'est simplement que le jeu (blesser volontairement quelqu'un et prendre le risque de le traumatiser) n'en vaut pas la chandelle (amélioration "possible" des résultats). Mais c'est tout.

Autre point: ce serait bien de ne pas voir de l'humiliation partout où il y a moment désagréable pour un chérubin. Qu'un élève puisse très mal prendre le fait de déchirer sa copie oui, que cela puisse le braquer encore oui, qu'il soit question d'humiliation bof bof
Une humiliation est un rabaissement de l’autre conduisant à une mortification, un état d'impuissance ou soumission. L'humiliation peut être faite depuis une agression, intimidation, maltraitance physique ou mentale, ou par embarras lorsque le comportement d'un individu est perçu comme socialement ou légalement inacceptable.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum