Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Caspar
Esprit sacré

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par Caspar le Dim 23 Mar 2014 - 20:53
bravo Roxanne, je te félicite!  yesyes 
avatar
roxanne
Devin

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par roxanne le Dim 23 Mar 2014 - 20:54
Peut-être, j'emploie généralement le mot "papa" quand je parle du père de mon fils...
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par Caspar le Dim 23 Mar 2014 - 20:55
edit: erreur de fil


Dernière édition par Caspar Goodwood le Dim 23 Mar 2014 - 20:58, édité 1 fois
avatar
roxanne
Devin

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par roxanne le Dim 23 Mar 2014 - 20:55
Mais il n'a que deux ans mon fils  Embarassed
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par Marcel Khrouchtchev le Dim 23 Mar 2014 - 20:56
@roxanne a écrit:Peut-être , j'emploie généralement le mot " papa" quand je parle du père de mon fils ....

Moi aussi, mais quand je m'adresse à mes enfants, pas au personnel de la crèche.
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par Dimka le Lun 24 Mar 2014 - 14:35
Bonjour,
Autant, ça me semble cohérent de parler du père et de la mère de ses élèves, pour garder une certaine distance et employer un langage neutre afin de ne pas les mettre mal à l’aise, autant j’ai du mal à comprendre la polémique sur le reste. Ça me semble un peu excessif : les gens appellent bien leurs parents, leurs conjoints et leurs chats comme ils veulent, sans que l’on y voit matière à démarrer une réflexion sur l’évolution de la société ou une psychanalyse, non ?

Perso, je parle assez facilement de « ma môman » (bon, avec mes amis, ceux qui me connaissent suffisamment), justement parce qu’à l’adolescence, j’avais voulu me moquer de mes condisciples qui avaient honte à l’idée que l’on puisse se rendre compte qu’ils aient des parents. Ça me paraît évident qu’un adulte qui emploie le terme « maman » le fait avec plus de recul, de distance, et parfois d’ironie (pas méchante) qu’un enfant, et qu’il n’est donc pas le crétin infantilisé et régressif que vous semblez voir. À la limite, si l’évolution de l’enfant, sa maman et son doudou vers l’ado, sa mère et sa honte me semble assez logique (il grandit et sort de l’enfance), je vois plutôt la sortie de l’adolescence comme le moment où l’on cesse d’avoir honte de tout, et où l’on peut reprendre sa maman (et son doudou) parce que l’on sait que l’on a plus besoin ni des apparences, ni de s’affirmer comme non-enfant pour l’être.

Par contre, ça me semble un peu triste de vouloir une société aseptisée où ne pas parler de façon froide et neutre serait stigmatisé ou jugé. Je trouve la démarche un peu rigide et uniformisante.

_________________
Spoiler:
avatar
florestan
Grand sage

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par florestan le Lun 24 Mar 2014 - 14:58
@Dimka a écrit:Bonjour,
Autant, ça me semble cohérent de parler du père et de la mère de ses élèves, pour garder une certaine distance et employer un langage neutre afin de ne pas les mettre mal à l’aise, autant j’ai du mal à comprendre la polémique sur le reste. Ça me semble un peu excessif : les gens appellent bien leurs parents, leurs conjoints et leurs chats comme ils veulent, sans que l’on y voit matière à démarrer une réflexion sur l’évolution de la société ou une psychanalyse, non ?

Perso, je parle assez facilement de « ma môman » (bon, avec mes amis, ceux qui me connaissent suffisamment), justement parce qu’à l’adolescence, j’avais voulu me moquer de mes condisciples qui avaient honte à l’idée que l’on puisse se rendre compte qu’ils aient des parents. Ça me paraît évident qu’un adulte qui emploie le terme « maman » le fait avec plus de recul, de distance, et parfois d’ironie (pas méchante) qu’un enfant, et qu’il n’est donc pas le crétin infantilisé et régressif que vous semblez voir. À la limite, si l’évolution de l’enfant, sa maman et son doudou vers l’ado, sa mère et sa honte me semble assez logique (il grandit et sort de l’enfance), je vois plutôt la sortie de l’adolescence comme le moment où l’on cesse d’avoir honte de tout, et où l’on peut reprendre sa maman (et son doudou) parce que l’on sait que l’on a plus besoin ni des apparences, ni de s’affirmer comme non-enfant pour l’être.

Par contre, ça me semble un peu triste de vouloir une société aseptisée où ne pas parler de façon froide et neutre serait stigmatisé ou jugé. Je trouve la démarche un peu rigide et uniformisante.

 Je t'assure que ça n'est pas toujours le cas. Certains ont beaucoup de mal à grandir.
avatar
surfeuse
Niveau 8

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par surfeuse le Mer 26 Mar 2014 - 9:39
Merci à tous les commentateurs pour leur contribution à ce débat.

J'avais depuis assez longtemps quelque difficulté à trouver les mots justes afin d'analyser mon agacement devant ces glissements sémantiques auxquels il me semble malsain de s'habituer (ou, plutôt, de s'être habitués) Ne lit-on pas non plus assez souvent, trop souvent, ce genre de propos : "Le président de la SNCF s'est fait tirer les oreilles..." ?

Je reviens donc pour partager avec vous d'autres réflexions sur ce sujet très peu médiatique (et pour cause) de la puérilisation des ados (et de l'infantilisation des adultes - il n'y a qu'à voir les pubs !) car il est évident que ce n'est pas seulement un phénomène éphémère de mode langagière gnangnan...
En cherchant encore un peu, j'ai trouvé ceci :

- Lu sur des forums : "bizarrement, pour moi père et mère sont des termes plutôt péjoratifs." >>> Ce qui rejoint ma constatation et certains témoignages ici même. Le "bizarrement" montre par ailleurs que la question interpelle l'auteur de la phrase lui-même. comme c'est bizarre...
"Enfant, j'ai assez vite trouvé que dire "mon père ma mère", ça faisait plus grand; et j'étais fière de montrer que je parlais comme une grande." >>> Là, on est bien au cœur du problème !

- coup de gueule d'un blogueur : Marre des "maman" et des "papa"
http://777socrate.blogspot.fr/2008/02/marre-des-maman-et-papa.html
J'aime cette conclusion :
"Cette utilisation abusive 'des mots "papa" et "maman"me semble récente. Le parfait exemple de la société des sentiments qui nous envahit. Appréciée par les storytellers en politique. Tout ce qui nous guide transite par les émotions. Ce qui ne se vit pas ne mérite plus d'attentions. Alors on en rajoute des couches et des couches. Pour toujours et encore toucher le public, le consommateur, l'électeur au plus profond de ses tripes. L'individualisation de la société se compense par la proximité fictive transmise par les médias."

- ce billet d'humeur, non dénué d'humour : http://www.musarder.fr/blog/index.php?post/2010/07/22/
"La maman". Parler de “la maman de (prénom)”, c’est infantilisant, c’est familier dans un contexte qui ne l’est pas, bref ça ne colle pas. On me dira qu’il s’agit d’ajouter un peu de tendresse dans un monde de brutes. Soit ! Pourquoi alors appeler l’enfant par son prénom ? Pourquoi ne pas écrire “la maman du petit trésor" (...)“Mère” ne s’écrit pas avec un d, que je sache, on peut donc le dire sans se fâcher avec celle à qui on le dit.

- cet article très intéressant paru dans Libé il y a déjà 10 ans : Maman, une «hypercorrection petite-bourgeoise» http://www.liberation.fr/vous/2004/06/05/maman-une-hypercorrection-petite-bourgeoise_481961
"Pourquoi tant de «maman» dans la bouche d'adultes ? «Comment va votre maman ?», «elle est à la retraite, votre maman ?» Adressées à des personnes sorties de l'enfance depuis belle lurette, ces questions ont un air incongru. Propulsant l'interrogé des années en arrière, à un stade infantile. Et pourtant, de plus en plus souvent entre «grandes personnes» le mot «maman» remplace le mot «mère». Vous voilà alors, vous qui êtes questionné et votre mère avec, enrobés de guimauve, dans un flot d'affection. La langue des médias en use et abuse."
Après cette entrée en matière, l'auteur analyse des causes probables de ce phénomène linguistique : eh bien, on n'est pas sortis de l'auberge (euh... l'auberge ? non ! plutôt de la maison de "papa et mômon", d'où père et mère se sont mis aux abonnés absents).
 :bebe:  ...
N'hésitez pas à m'envoyer ici vos commentaires ou/et des liens vers d'autres analyses de la déferlante de ces mots familiers entrés dans l'usage : j'ai envie de creuser encore la question...  humhum    :gratte: 

_________________
"L'école est faite pour libérer les enfants de l'amour de leurs parents. C'est une machine de guerre contre la famille "
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." (Alain).
avatar
Nestya
Bon génie

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par Nestya le Mer 26 Mar 2014 - 9:55
Je n'utilise "papa et "maman" que lorsque je parle de mes parents avec mes frères. Sinon, c'est"mon père et "ma mère".
Au collège, quand je parle des parents de mes élèves...ben, en fait, je ne sais pas, je n'ai jamais fait attention. Je pense que je dis surtout "le père de..." "la mère de..." mais il est possible que "le papa de..." ou "la maman de..." m'échappe parfois.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
avatar
grandesvacances
Érudit

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par grandesvacances le Mer 26 Mar 2014 - 10:02
Quelques remarques décousues...

Que l'on considère les mots "père" et "mère" comme péjoratifs me fait tomber de l'armoire : pour moi ce sont des termes neutres et descriptifs et je croyais pouvoir les employer en toutes circonstances sans risquer de vexer personne...

Il est vrai que dans le milieu scolaire "maman" et "papa" (surtout "maman", d'ailleurs) se sont répandus ces dix dernières années : c'est peut-être le signe d'un comportement plus maternant à l'égard des élèves, qui dans la bouche de certains collègues deviennent des "gamins".

Hors contexte scolaire, l'emploi de "maman" (et de "papa" dans une moindre mesure) se rattache selon moi à une espèce de tradition vieille-France-bcbg : l'une de mes amies, pourtant septuagénaire, a coutume de dire : "Toi qui as bien connu maman..." ou "Quand j'étais petite fille..."
Là, il me vient à l'idée que je n'ai jamais entendu un homme dire "Quand j'étais petit garçon...". Sauf ce bon Michel Sardou, mais cela n'a sans doute rien à voir...
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par MelanieSLB le Mer 26 Mar 2014 - 10:39
Je dis toujours maman, mais ça ne me dérange pas de dire mon père: relation affective très forte avec maman je suppose, d'autant qu'elle va (très) mal.
Pour les élèves, quand je dois dire ta mère/maman, c'est systématiquement maman, depuis que j'ai eu des conflits très violents avec des élèves qui ont commencé par un innocent, 'je vais demander à voir ta mère'. Le problème ne se pose pas pour le père.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par Marcel Khrouchtchev le Mer 26 Mar 2014 - 11:09
@Nestya a écrit:Je n'utilise "papa et "maman" que lorsque je parle de mes parents avec mes frères. Sinon, c'est"mon père et "ma mère".

Exactement pareil.
avatar
mdd
Niveau 9

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par mdd le Mer 26 Mar 2014 - 11:12
Un incident a eu lieu dans il y a quelques temps en classe : Je reprends un élève sur le fait d'effacer le tableau avec sa manche, un autre dit "on dirait ta mère!". Le "on dirait" n'a même pas été entendu, l'élève au tableau a tout de suite vu rouge et la tension est montée. J'ai mis 5 minutes à récupérer la situation et l'élève qui était intervenu intempestivement a assuré qu'il n'y avait rien d'une insulte dans ses propos (je sais que c'était le cas, il était juste étonné que je me préoccupe de l'état de la manche de son camarade).
Bref l'emploi de "ta mère" dans une phrase innocente par un autre élève provoque tout de suite une réaction très vive....
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par Caspar le Mer 26 Mar 2014 - 11:25
Il y a le fameux "ta mère" bien sûr, peu utilisé par mes élèves il me semble (petit collège auvergnat), mais le mot "mère" est en effet en train de devenir presque trop dur, ou réservé à des contextes administratifs, ça m'agace, comme je l'ai dit plus haut, mais il est vain de lutter, si la langue évolue dans ce sens nous ne pouvons pas y faire grand chose.
avatar
surfeuse
Niveau 8

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par surfeuse le Mer 26 Mar 2014 - 12:08
@ Caspar Goodwood : Nous pouvons au moins en parler... et éviter d'employer ces vocables bêtifiants qui auraient dû rester des vocatifs ou des appellatifs à réserver à la sphère intime.

_________________
"L'école est faite pour libérer les enfants de l'amour de leurs parents. C'est une machine de guerre contre la famille "
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." (Alain).
avatar
surfeuse
Niveau 8

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par surfeuse le Mer 26 Mar 2014 - 12:10
@ MelanieSLB : je comprends enfin (merci mdd) pourquoi les élèves avaient tiqué... Mais (peut-être facile à dire), j'aurais expliqué, je n'aurais pas capitulé.

_________________
"L'école est faite pour libérer les enfants de l'amour de leurs parents. C'est une machine de guerre contre la famille "
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." (Alain).
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par Caspar le Mer 26 Mar 2014 - 12:12
Je suis bien d'accord avec toi, comme je l'ai écrit plus haut et expliqué en long en large et en travers.  Very Happy Je déteste aussi ce langage bêtifiant mais comment faire quand les élèves prennent presque le mot "mère" comme une agression? Comment résister quand tout le monde autour de soi, quand les médias ne parlent que de "papas" et de "mamans"... On finit par se surprendre à le dire à force de l'entendre. Un élève a dit "bisous" à une collègue en quittant la salle, mais ce n'était pas de la provocation, pour lui c'est la façon normale de dire au revoir.
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par Carabas le Mer 26 Mar 2014 - 12:15
Caspar Goodwood a écrit:Je suis bien d'accord avec toi, comme je l'ai écrit plus haut et expliqué en long en large et en travers.  Very Happy Je déteste aussi ce langage bêtifiant mais comment faire quand les élèves prennent presque le mot "mère" comme une agression? Comment résister quand tout le monde autour de soi, quand les médias ne parlent que de "papas" et de "mamans"... On finit par se surprendre à le dire à force de l'entendre. Un élève a dit "bisous" à une collègue en quittant la salle, mais ce n'était pas de la provocation, pour lui c'est la façon normale de dire au revoir.
Oui, j'y ai aussi déjà eu droit.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
surfeuse
Niveau 8

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par surfeuse le Mer 26 Mar 2014 - 12:22
 Suis jalouse. 😢  Moi, en lycée, pas encore.  Very Happy 
Mais il faut dire aussi que dans le monde des Bisounours, je reste une "mamy" qui fait de la résistance.  bounce 

_________________
"L'école est faite pour libérer les enfants de l'amour de leurs parents. C'est une machine de guerre contre la famille "
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." (Alain).
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par Caspar le Mer 26 Mar 2014 - 12:26
Ah oui on les avait oubliés ceux-là, les "papys" et les "mamies" (orthographe incertaine).  Very Happy  Je trouve ça vraiment condescendant dans ce cas: "ma voisine est une petite mamie très gentille."  furieux 
avatar
zeprof
Vénérable

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par zeprof le Mer 26 Mar 2014 - 13:13
ohlala je vous trouve bien jugeants sur ce coup là...

quand je parle de mes parents, je dis souvent "mon papa" ou "ma maman" et si ça me donne un coté gnangnan eh bien je l'assume, on n'a qu'un seul père et qu'une seule mère, je suis proche d'eux, c'est grace à eux en grande partie si je suis comme je suis et droite dans mes bottes. c'est de l'affection effectivement et c'est comme ça. j'aurais même tendance à le revendiquer...

quant à parler du "papa" ou de la "maman" d'un élève, eut-il 15 ans ou plus, ça ne me choque pas outre mesure... ça dépend du contexte, ou pas. j'ai déjà dit "j'ai rencontré la maman d'untel" ou "le papa de machin", la CPE le dit aussi, mes collègues pareil... je le redirai probablement. parfois aussi on dit "le père ou la mère de..."
honnêtement je trouve que c'est se triturer un peu pour rien.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
surfeuse
Niveau 8

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par surfeuse le Mer 26 Mar 2014 - 13:19
Je ne voulais attaquer ou culpabiliser personne en ouvrant ce sujet.
Tu exprimes ton opinion, qui correspond peut-être à l'usage des mots de la majorité des gens aujourd'hui.
J'ai aussi usé de mon droit de donner la mienne mais en argumentant : j'y vois une régression de notre société, une infantilisation.

_________________
"L'école est faite pour libérer les enfants de l'amour de leurs parents. C'est une machine de guerre contre la famille "
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." (Alain).
avatar
zeprof
Vénérable

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par zeprof le Mer 26 Mar 2014 - 13:25
@surfeuse a écrit:Je ne voulais attaquer ou culpabiliser personne en ouvrant ce sujet.
Tu exprimes ton opinion, qui correspond peut-être à l'usage des mots de la majorité des gens aujourd'hui.
J'ai aussi usé de mon droit de donner la mienne mais en argumentant : j'y vois une régression de notre société, une infantilisation.

ce n'était pas spécialement pour toi, mais j'ai quand même lu des commentaires pas forcément très sympas sur la question... ceci étant ça m'est égal, je ne culpabilise absolument pas (manquerait plus que ça tiens  Laughing ) j'agis en conformité avec ce que je suis et ce que je pense et voilà tout, je suis intervenue simplement car après avoir parcouru le fil j'ai eu une impression de jugement globalisant fort désagréable.
sujet clos pour moi.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par Elaïna le Mer 26 Mar 2014 - 13:44
@zeprof a écrit:ohlala je vous trouve bien jugeants sur ce coup là...

quand je parle de mes parents, je dis souvent "mon papa" ou "ma maman" et si ça me donne un coté gnangnan eh bien je l'assume, on n'a qu'un seul père et qu'une seule mère, je suis proche d'eux, c'est grace à eux en grande partie si je suis comme je suis et droite dans mes bottes. c'est de l'affection effectivement et c'est comme ça. j'aurais même tendance à le revendiquer...

quant à parler du "papa" ou de la "maman" d'un élève, eut-il 15 ans ou plus, ça ne me choque pas outre mesure... ça dépend du contexte, ou pas. j'ai déjà dit "j'ai rencontré la maman d'untel" ou "le papa de machin", la CPE le dit aussi, mes collègues pareil... je le redirai probablement. parfois aussi on dit "le père ou la mère de..."
honnêtement je trouve que c'est se triturer un peu pour rien.

Je suis assez d'accord. Pour certains grands dadais qui marchent beaucoup à l'affectif, dire "votre papa" ou "votre maman", ça peut avoir son sens. A l'un de mes secondes boulets, dont j'ai rencontré la mère (à première vue querelleuse, mais nous nous sommes très bien entendues quand elle a compris que je n'en voulais pas particulièrement à son fils), j'ai dit "dites à votre maman que je la verrai de telle heure à telle heure", ma foi, ça m'a semblé naturel. Maintenant quand je parle de mes parents je dis "mon père" et "ma mère", et de fait, je ne suis pas très proche d'eux, nous ne sommes pas vraiment complices, c'est ainsi. Dans le cas de mes élèves, c'est aussi parce que je n'arrive pas à les voir autrement que des gros bébés (mes secondes boulets sont vraiment des bébés), qui sont plus proches de mon fils de deux ans que de moi.
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par Caspar le Mer 26 Mar 2014 - 13:46
Je ne visais personne personnellement, sur ce fil on ne fait que constater une espèce d'imitation du langage enfantin chez les adultes, qui aurait paru incongru il y a quelques décennies.

Il y a aussi une différence entre l'usage personnel, intime, dans le cercle familial ou amical et l'invasion des papas et des mamans dans des situations plus formelles ou officielles.

Nous avons tous des avis différents, c'est bien normal sinon à quoi bon en débattre sur un forum?
avatar
Nestya
Bon génie

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par Nestya le Mer 26 Mar 2014 - 13:47
@zeprof a écrit:ohlala je vous trouve bien jugeants sur ce coup là...

quand je parle de mes parents, je dis souvent "mon papa" ou "ma maman" et si ça me donne un coté gnangnan eh bien je l'assume, on n'a qu'un seul père et qu'une seule mère, je suis proche d'eux, c'est grace à eux en grande partie si je suis comme je suis et droite dans mes bottes. c'est de l'affection effectivement et c'est comme ça. j'aurais même tendance à le revendiquer...

quant à parler du "papa" ou de la "maman" d'un élève, eut-il 15 ans ou plus, ça ne me choque pas outre mesure... ça dépend du contexte, ou pas. j'ai déjà dit "j'ai rencontré la maman d'untel" ou "le papa de machin", la CPE le dit aussi, mes collègues pareil... je le redirai probablement. parfois aussi on dit "le père ou la mère de..."
honnêtement je trouve que c'est se triturer un peu pour rien.
Avec un possessif, ça ne me gêne pas. Mais quand un adulte me parle de ses parents en disant juste "papa" ou "maman", là, je tique. C'est comme si pour lui, ses parents étaient aussi les miens et j'avoue que ça me hérisse.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
Contenu sponsorisé

Re: Pourquoi les mots "pères" et "mères" disparaissent-ils au profit de "papas" et "mamans" ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum