Question de grammaire 4ème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question de grammaire 4ème

Message par susannah_283 le Mar 25 Mar 2014 - 19:50

Une élève m'a demandé aujourd'hui quelle était la différence entre la situation d'énonciation et le contexte. J'ai répondu qu'on parlait de situation d'énonciation en cas de dialogue et de contexte pour le récit.
Je ne suis pas sûre d'avoir bien répondu, donc je me tourne vers vous afin d'avoir vos lumières! (que je transmettrai à mon élève!)

Merci de vos explications!

susannah_283
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question de grammaire 4ème

Message par tannat le Mar 25 Mar 2014 - 21:56

La situation d'énonciation n'est pas le dialogue (ou bien je n'ai rien compris à mes cours d'il y a maintenant si longtemps). La situation d'énonciation, c'est ce qui renvoie à ce que l'énonciateur prend en charge : le discours mais aussi le moment et le lieu où il le prend en charge (le "je, ici, maintenant"). L'énonciateur peut laisser une trace ou des traces de cette prise en charge. L'analyse de la situation d'énonciation permet de répondre aux questions qui parle + à qui, quand, où et pourquoi (dans quel but).
Exemple :
"Il faut que je vous conte une petite historiette, qui est très vraie et qui vous divertira. Le Roi se mêle depuis peu de faire des vers ; Messieurs de Saint-Aignan et Dangeau lui apprennent comme il faut s’y prendre."
La situation d'énonciation :
Qui parle : Madame de SEVIGNE
A qui parle-t-elle  : Au Marquis de Pomponne
Où et quand : À Paris, le lundi 1er décembre 1664
Dans quelle intention (explicite  et/ ou implicite) : elle souhaite raconte une anecdote...

Le contexte :
C'est tout ce que le texte ne dit pas mais que le lecteur sait, peut savoir, pourrait connaître.
Le roi = c'est Louis XIV,
le marquis de Pomponne = un ami de Mme de S...

Autre exemple :
"Le Mal est dans la chose même et le remède est violent. Il faut porter la cognée à la racine. Il faut faire connaître au peuple ses droits et l'engager à les revendiquer ; il faut lui mettre les armes à la main, se saisir dans tout le royaume des petits tyrans qui le tiennent opprimé, renverser l'édifice monstrueux de notre gouvernement, en établir un nouveau sur une base équitable." Marat, Les chaînes de l’esclavage (1774).
La situation d'énonciation :
Qui parle : Marat
A qui parle-t-il  : à ses contemporains
Où et quand : Londres, 1774.
Dans quelle intention (explicite  et/ ou implicite) :  dénoncer, haranguer, faire campagne...

Le contexte :
Ce que le texte ne dit pas mais que le lecteur sait, peut savoir, pourrait connaître...
1774 mort de Louis XV, Louis XVI devient roi, texte écrit 25 ans avant la révolution (Marat, lui, ne le sait pas au moment où il écrit).

Le contexte n'a que peu ou pas de rapport avec la situation d'énonciation. Il s'agit là plutôt des circonstances générales. Le contexte peut être historique, politique, sociale... Il apporte un éclairage particulier sur le texte. Il peut permettre de lever des ambiguïtés pour le lecteur. Mais ce n'est pas la même chose. (ou je n'ai rien compris à rien ; ce qui, bien entendu, est tout à fait possible.)

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question de grammaire 4ème

Message par babace972 le Mar 25 Mar 2014 - 23:43

@tannat a écrit:La situation d'énonciation n'est pas le dialogue (ou bien je n'ai rien compris à mes cours d'il y a maintenant si longtemps). La situation d'énonciation, c'est ce qui renvoie à ce que l'énonciateur prend en charge : le discours mais aussi le moment et le lieu où il le prend en charge (le "je, ici, maintenant"). L'énonciateur peut laisser une trace ou des traces de cette prise en charge. L'analyse de la situation d'énonciation permet de répondre aux questions qui parle + à qui, quand, où et pourquoi (dans quel but).
Exemple :
"Il faut que je vous conte une petite historiette, qui est très vraie et qui vous divertira. Le Roi se mêle depuis peu de faire des vers ; Messieurs de Saint-Aignan et Dangeau lui apprennent comme il faut s’y prendre."
La situation d'énonciation :
Qui parle : Madame de SEVIGNE
A qui parle-t-elle  : Au Marquis de Pomponne
Où et quand : À Paris, le lundi 1er décembre 1664
Dans quelle intention (explicite  et/ ou implicite) : elle souhaite raconte une anecdote...

Le contexte :
C'est tout ce que le texte ne dit pas mais que le lecteur sait, peut savoir, pourrait connaître.
Le roi = c'est Louis XIV,
le marquis de Pomponne = un ami de Mme de S...

Autre exemple :
"Le Mal est dans la chose même et le remède est violent. Il faut porter la cognée à la racine. Il faut faire connaître au peuple ses droits et l'engager à les revendiquer ; il faut lui mettre les armes à la main, se saisir dans tout le royaume des petits tyrans qui le tiennent opprimé, renverser l'édifice monstrueux de notre gouvernement, en établir un nouveau sur une base équitable." Marat, Les chaînes de l’esclavage (1774).
La situation d'énonciation :
Qui parle : Marat
A qui parle-t-il  : à ses contemporains
Où et quand : Londres, 1774.
Dans quelle intention (explicite  et/ ou implicite) :  dénoncer, haranguer, faire campagne...

Le contexte :
Ce que le texte ne dit pas mais que le lecteur sait, peut savoir, pourrait connaître...
1774 mort de Louis XV, Louis XVI devient roi, texte écrit 25 ans avant la révolution (Marat, lui, ne le sait pas au moment où il écrit).

Le contexte n'a que peu ou pas de rapport avec la situation d'énonciation. Il s'agit là plutôt des circonstances générales. Le contexte peut être historique, politique, sociale... Il apporte un éclairage particulier sur le texte. Il peut permettre de lever des ambiguïtés pour le lecteur. Mais ce n'est pas la même chose. (ou je n'ai rien compris à rien ; ce qui, bien entendu, est tout à fait possible.)

Je n'aurai pas mieux répondu !

babace972
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question de grammaire 4ème

Message par Paole le Mer 26 Mar 2014 - 7:19

Pour moi , la situation d'énonciation est une notion de grammaire (de linguistique) , le contexte non; il me semble que le contexte est une notion plus "floue" qui renvoie davantage à l'environnement "historique".
La situation d'énonciation correspond aux données précises de production de l'énoncé (énoncé oral ou écrit): qui parle, ou, quand. De la , il existe deux types d'énoncés, ancrés ou coupés de la situation d'énonciation (discours/ récit chez Benveniste) avec plus ou moins de traces de l'énonciateur....

Paole
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question de grammaire 4ème

Message par susannah_283 le Mer 26 Mar 2014 - 7:44

Merci! En fait, la définition de la situation d'énonciation est très claire, mais dans le cahier de grammaire que j'ai, la leçon fait la différence entre la situation d'énonciation indispensable pour comprendre le dialogue (ou comment je/ici/ maintenant varient en fonction des circonstances de production de l'énoncé) et le contexte, mais sans définir avec précision ce dernier, le mettant seulement en rapport avec le récit. C'est ce dernier point qui me gêne!

En tout cas, merci tannat de ta réponse détaillée!  topela 

susannah_283
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question de grammaire 4ème

Message par Paole le Mer 26 Mar 2014 - 7:47

Je n'ai jamais vu d'évocation du terme contexte dans les manuels de grammaire (ni dans mes cours de fac), comme toi, je vois peu ce que cela signifie précisément , et je ne vois pas le rapport au récit.Il me semble que pour discours comme pour récit la notion de situation d'énonciation est valide.

Paole
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question de grammaire 4ème

Message par Nom d'utilisateur le Mer 26 Mar 2014 - 8:33

@susannah_283 a écrit:la définition de la situation d'énonciation est très claire, mais dans le cahier de grammaire que j'ai, la leçon fait la différence entre la situation d'énonciation indispensable pour comprendre le dialogue (ou comment je/ici/ maintenant varient en fonction des circonstances de production de l'énoncé) et le contexte, mais sans définir avec précision ce dernier, le mettant seulement en rapport avec le récit. C'est ce dernier point qui me gêne!
topela 

Ce doit être parce qu'on dit le récit détaché de la situation d'énonciation, indices temporels et personnels ne renvoyant qu'à des éléments présents dans l'entourage du texte.

Nom d'utilisateur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question de grammaire 4ème

Message par susannah_283 le Mer 26 Mar 2014 - 16:02

Je ne m'étais pas méfiée ( Embarassed ), mais c'est vrai que cet emploi du mot "contexte" complique singulièrement la chose à mon avis!

susannah_283
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum