Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par cliohist le Mer 26 Mar 2014 - 19:50

.

Trois sources pour un débat impossible :

- Un livre chez Stock :
Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique. Education. Tout va changer! Etes-vous prêts ?, Stock
http://www.editions-stock.fr/le-tsunami-numerique-9782234060548
« Suivi personnalisé des élèves à l’école primaire, correction des copies par ordinateur, cours magistraux consultables sur Internet (MOOC), tableaux blancs interactifs, formation continue des professeurs, le numérique va bouleverser le système éducatif en France… »


- Un entretien dans Le Café pédagogique :
http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2014/03/26032014Article635314144864742097.aspx


- L’émission Rue des Ecoles avec l’auteur ...
http://www.franceculture.fr/emission-rue-des-ecoles
et Divina Frau-Meigs (Paris 3).
http://www.univ-paris3.fr/frau-meigs-divina-29572.kjsp
http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/04/02/26810177.html

Pour ED, « l’Education devrait laisser travailler les gens qui innovent, voire, rêvons un peu, les encourager ».

quelques réactions sur twitter : https://twitter.com/search?q=%23RDE

.


Dernière édition par cliohist le Mer 26 Mar 2014 - 21:22, édité 2 fois

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par Finrod le Mer 26 Mar 2014 - 20:17

Davidenkoff a écrit:« Un tsunami s’apprête à déferler sur nos écoles, nos universités, nos grandes écoles. Du nord au sud de la Silicon Valley californienne, l’écosystème qui a converti en quelques décennies des milliards d’êtres humains au smartphone et à Internet a mis toute sa puissance de travail et d’innovation au service d’un objectif : réinventer l’éducation. »


Parents, enseignants, élèves, étudiants, nous sommes tous concernés. Le numérique, qu’on le veuille ou non, va bouleverser le système éducatif français, dont Emmanuel Davidenkoff dénonce au passage l’élitisme et la rigidité. Suivi personnalisé des élèves à l’école primaire, correction des copies par ordinateur, cours magistraux consultables sur Internet (MOOC), tableaux blancs interactifs, formation continue des professeurs… Si l’on veille à ne pas en laisser le monopole aux Américains, cette véritable révolution sera extrêmement bénéfi que : elle offrira une meilleure égalité des chances et une formation davantage tournée vers l’accès à l’emploi.
Mais sommes-nous prêts ?

Moi aussi je prédis l'avenir (mais gratuitement) : dans dix ans, la réponse avancée sera que non, on était pas prêts, car il faudra bien expliquer l'échec de la prévision.

D'ailleurs la station Mir aurait dû tomber sur paris en 99, mais les cosmonautes n'étaient pas prêts.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par Caspar Goodwood le Mer 26 Mar 2014 - 20:23

En plus le numérique est déjà là: utilisation d'internet en classe, TNI, salles informatiques, ENT, élèves qui rendent des devoirs sur clé USB... ce n'est quand même pas une grande nouveauté.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par Finrod le Mer 26 Mar 2014 - 21:21

Je pense qu'il est bien plus ambitieux que cela. Il voit surement des tableau interactifs façon minority report (en plus réaliste, tout tactile).

Actuellement avec un TBI, la seule chose utile que j'ai pu réaliser que je ne puisse faire à la craie fut de rétroprojeter une fiche de TD à trou à compléter sur le TBI. Cela n'a en fait pas vraiment d'impact sur le cours (on peut faire autrement).

Quand aux logiciels, ils sont souvent obsolètes ou inadaptés, car faire concevoir un bon logiciel coute cher et l'EN n'est pas rentable à court terme.

J'ai lu que Davidenkoff prévoit une baisse des couts du numérique (... moi je prévois une alternance aléatoire de jours de pluie et de soleil sur les prochaines année) et il indique que cela favorisera le privé si l'EN ne prend pas "sa chance"...
Encore une fois cela donnera une nouvelle excuse au déclin brutal du public, si celui-ci a lieu...

M, Davidenkoff est un très bon théoricien, tout se tient dans sa théorie. Il ne manque que la confrontation à la réalité par l'expérimentation - au sens scientifique - i.e. mettre en place, pour chaque thèse défendue, une expérience dont la fiabilité fait consensus et qui peut l'infirmer ou la confirmer.


Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par henriette le Mer 26 Mar 2014 - 21:38

"Tsunami" ? La vache, ça c'est de l'image constructive et positive ! Ça donne envie, y'a pas à dire...

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par Moonchild le Mer 26 Mar 2014 - 22:01

@henriette a écrit:"Tsunami" ? La vache, ça c'est de l'image constructive et positive ! Ça donne envie, y'a pas à dire...
Même réflexion ; j'avais bêtement toujours pensé qu'un tsunami était une catastrophe.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par Balthamos le Mer 26 Mar 2014 - 22:33

juste une question de politique et de sous.
Mon collège sera tout équipé l'année prochaine (une quinzaine d'ordi par salle, videoproj partout et qq TBI, voire une imprimante 3D pour la techno).Bref, c'est du lourd. De quoi faire un bon article pour venter l'action du conseil général.
Une question de sous, car avec notre budget, il faudra une centaine d'année pour renouveler le parc informatique quand celui ci sera obsolète.

Juste quelques réflexions terre à terre qui occultent la question beaucoup plus centrale de l'intérêt pédagogique et éducatif que je juge limité.
J'attends de voir. Et d'être formé.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par Olympias le Mer 26 Mar 2014 - 22:55

On attend la solution pour  que le numérique fasse travailler celui qui ne veut rien faire

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par Caspar Goodwood le Jeu 27 Mar 2014 - 13:38

Je repense à cet article lu quelque part (je n'ai plus la source désolé) sur un élu des Landes très surpris que les tablettes numériques distribuées aux élèves étaient souvent perdues ou endommagées par les élèves. N'ayant jamais vu de collégien de près depuis des décennies, je suppose qu'il pensait que ces petits chérubins allaient prendre soin de leur tablettes comme de la prunelle de leurs yeux.


Dernière édition par Caspar Goodwood le Jeu 27 Mar 2014 - 20:30, édité 1 fois

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par ysabel le Jeu 27 Mar 2014 - 18:28

le titre est bon, un tsunami c'est bien une catastrophe, non ?  Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par Finrod le Jeu 27 Mar 2014 - 18:43

@Caspar Goodwood a écrit:Je repense à cet article lu quelque part (je n'ai plus la source désolé) dur un élu des Landes très surpris que les tablettes numériques distribuées aux élèves étaient souvent perdues ou endommagées par les élèves. N'ayant jamais vu de collégien de près depuis des décennies, je suppose qu'il pensait que ces petits chérubins allaient prendre soin de leur tablettes comme de la prunelle de leurs yeux.

Il y a eu une émeute d'élèves dans un CLG pas loin de chez moi, la police a dû intervenir pour maîtriser les récalcitrants, l'ensemble du personnel, profs compris n'ayant pas suffit.

Je les imagine prendre soin de leurs tablettes.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par shepherd le Jeu 27 Mar 2014 - 18:59

@Caspar Goodwood a écrit:En plus le numérique est déjà là: utilisation d'internet en classe, TNI, salles informatiques, ENT, élèves qui rendent des devoirs sur clé USB... ce n'est quand même pas une grande nouveauté.

La France est quand même extrêmement décalée par rapport à la plupart des pays de même catégorie en ce qui concerne le numérique, et même par rapport à des pays émergents.
Cependant, étant très sceptique sur ce que le numérique peut réellement apporter, j'espère que ce décalage perdurera.

shepherd
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par Luigi_B le Sam 29 Mar 2014 - 15:24

Le ministre l'a dit luit-même. professeur 

Vincent Peillon a écrit:C'est un enjeu considérable pour les années qui viennent. Ce sont des pédagogies par le numérique : il ne faut pas croire que l'outil ou l'instrument - et donc avoir une illusion presque techniciste - va résoudre les problèmes pédagogiques. Si vous avez une tablette et que personne ne sait vous apprendre à vous en servir d'un point de vue pédagogique, ça ne sert à rien. Donc il faut accompagner d'ailleurs la France en a fait l'expérience car les régions, les conseils généraux ont fortement équipé à un moment donné leurs écoles, leurs collèges, leurs lycées mais comme on ne formait pas en même temps les professeurs, qu'on n'avait pas de logiciels pédagogiques, qu'on avait pas de nouvelles pédagogies adaptées à ces enseignements, ça n'a rien donné. Et donc il faut comprendre que le numérique doit être pensé d'un point de vue éducatif et pédagogique.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par Caspar Goodwood le Dim 30 Mar 2014 - 16:26

Moi j'aurais besoin d'une solide formation en tout cas, j'ai tout appris sur le tas (+ deux journées à l'IUFM il y a deux ou trois ans, intéressant mais pas suffisant).

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par the educator le Lun 31 Mar 2014 - 9:21

Actuellement avec un TBI, la seule chose utile que j'ai pu réaliser que je ne puisse faire à la craie fut de rétroprojeter une fiche de TD à trou à compléter sur le TBI. Cela n'a en fait pas vraiment d'impact sur le cours (on peut faire autrement).
Le TBI est sans cesse cité en exemple quand on parle de TICE. C'est sans doute le plus mauvais exemple possible. Je lis clé usb, tablettes aussi, mais de quoi parle t on?
Tout à ce sont des outils, certes informatiques, mais qui ne font pas "révolution". Le TBI, devenu totem, est un tableau noir amélioré, pas mieux:certes on peut en faire pas mal de choses pratiques (bien plus que ce que tu décris: rien que pouvoir sauvegarder ton tableau "en l'état" et repartir dessus la séance suivante... puis mailer l'exercice fait par la classe, dessins compris, aux élèves, y compris les absents, ou ceux qui ont des difficultés de lecture (vue) qui pourront se le fairelire par leur ordinateur), pouvoir rappeler énoncer + exo, au milieu de l'exo réafficher la page de cours, enfin bref...), mais après....
Les révolutions liées au numérique dans le rapport à la connaissance, elles concernent surtout les pratiques, la contributivité, l'accessibilité, les théories de l'information en général. Mais ça, on est loin d'être prêt, c'est une certitude.

---edit: je ne défends pas Davidenkoff, hein, lui aussi passe complètement à côté du problème avec son optimise d'actionnaire de microsoft....

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par Iphigénie le Lun 31 Mar 2014 - 9:49

@Luigi_B a écrit:Le ministre l'a dit luit-même. professeur 

Vincent Peillon a écrit:C'est un enjeu considérable pour les années qui viennent. Ce sont des pédagogies par le numérique : il ne faut pas croire que l'outil ou l'instrument - et donc avoir une illusion presque techniciste - va résoudre les problèmes pédagogiques. Si vous avez une tablette et que personne ne sait vous apprendre à vous en servir d'un point de vue pédagogique, ça ne sert à rien. Donc il faut accompagner d'ailleurs la France en a fait l'expérience car les régions, les conseils généraux ont fortement équipé à un moment donné leurs écoles, leurs collèges, leurs lycées mais comme on ne formait pas en même temps les professeurs, qu'on n'avait pas de logiciels pédagogiques, qu'on avait pas de nouvelles pédagogies adaptées à ces enseignements, ça n'a rien donné. Et donc il faut comprendre que le numérique doit être pensé d'un point de vue éducatif et pédagogique.
Ben qu'ils y pensent, et quand ils ont trouvé, on généralisera: là on est en train de dépenser des sommes folles en pure perte: nos TNI sont probablement déjà obsolètes (personne ne s'en sert quasiment!, ils servent juste à prendre la poussière) et on s'apprête à distribuer 120 tablettes offertes par nos impôts locaux: problème on ne sait pas très bien encore à qui on va les donner et pourquoi faire. Bref.
C'est comme le foirage coûteux dans les années 80(ah la gauche, décidément!) des premières formations aux ordinateurs bien français qui ont tenu un an avant la déferlante américano-japonaise.
D'abord on dépense après on réfléchit. Les conseils généraux pensent en terme: popularité pour les prochaines élections (  ), les CDE montrent qu'ils sont actifs et ouverts à la modernité moderne et les profs font ce qu'ils peuvent en se disant que sans TNI mais avec 5 élèves en moins par classe, déjà, ils feraient du meilleur travail.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par the educator le Lun 31 Mar 2014 - 12:08

os TNI sont probablement déjà obsolètes (personne ne s'en sert quasiment!, ils servent juste à prendre la poussière)
l'obsolescence est liée à l'usage? Moi je vois des gens s'en servir, et bien s'en servir, tous les jours, dans mon établissement. Ce n'est pas un outil miracle, il n'est pas utilisé systématiquement, mais en tout cas, rien que pour ces quelques profs là, l'investissement vaut largement la peine!
Je suis d'accord avec toi, on travaille souvent à l'envers (même si en collège les dotation sont souvent sur appel à projet. C'est fumeux mais on peut voir s'il y a des gens concernés ou pas), mais de là à tout rejeter en bloc parce qu'il se trouve que beaucoup d'enseignants ne savent pas, ou ne veulent pas (savoir) s'en servir...

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par Iphigénie le Lun 31 Mar 2014 - 12:21

On ne s'en sert pas parce qu'il ne suffit pas d'avoir un TNI ni même de vouloir s'en servir: encore faut-il avoir les conditions matérielles qui permettent de l'utiliser: j'ai 15 heures de cours dans 9 salles différentes, 3 avec TNI, 2 avec video seulement ,4 avec rien: je ne vais pas investir à préparer des cours TNI sans savoir si j'aurai la classe adéquate (je change à chaque heure).
Et comme c'est pareil pour tout le monde, les TNI restent éteints. Et si tu as l'idée saugrenue de les allumer, tu perds un quart d'heure de plus à les calibrer parce qu'ils ne sont pas opérationnels.
Le numérique, ça suppose une totale réflexion sur les conditions d'utilisation (je te passe les versions différentes non compatibles.)

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par the educator le Lun 31 Mar 2014 - 13:15

Le numérique, ça suppose une totale réflexion sur les conditions d'utilisation (je te passe les versions différentes non compatibles.)
je comprends tout à fait ces problématiques (j'y suis bien plus impliqué que j'en ai l'air et moi aussi ça me choque cette dotation en dépit du bon sens). Mais à tout ça on peut apporter, au moins en partie, des réponses.
Ici, par exemple, la direction aménage les EDT en fonction de ces besoin là aussi. Et pourtant on est en flux tendu sur l'utilisation des locaux. Si bien que les gros utilisateurs de TBI bougent nettement moins que les autres. ça, au niveau local, c'est possible avec une direction prête a se mouiller.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par Luigi_B le Lun 31 Mar 2014 - 14:55

@the educator a écrit:l'obsolescence est liée à l'usage? Moi je vois des gens s'en servir, et bien s'en servir, tous les jours, dans mon établissement. Ce n'est pas un outil miracle, il n'est pas utilisé systématiquement, mais en tout cas, rien que pour ces quelques profs là, l'investissement vaut largement la peine!
Je suis d'accord avec toi, on travaille souvent à l'envers (même si en collège les dotation sont souvent sur appel à projet. C'est fumeux mais on peut voir s'il y a des gens concernés ou pas), mais de là à tout rejeter en bloc parce qu'il se trouve que beaucoup d'enseignants ne savent pas, ou ne veulent pas (savoir) s'en servir...
L'obsolescence est liée aux matériels, aux logiciels, sans cesse changeants, et même aux concepts d'utilisation : certains réseaux, les salles informatiques ou les charriots nomades sont aujourd'hui obsolètes. Même les tableaux numériques évoluent sans cesse : il faut aujourd'hui qu'ils interagissent avec les tablettes des élèves. D'ailleurs ceux qui promeuvent l'achat de tablettes (pour remplacer les PC portables comme en Corrèze) sont à la ramasse puisqu'on entre dans l'ère du BYOD (bring your own device).

Les dotations sont sur projet dans certaines académies mais il en existe d'autres où des départements entiers équipent les collégiens de tablettes avec des budgets de plusieurs millions d'euros. A côté de ça on se plaint de l'état des toilettes dans les établissements : allez comprendre.

Enfin pour ta dernière phrase ne pas oublier qu'il y a des enseignants qui n'en ont tout simplement pas l'utilité dans leur discipline ou qui distinguent nettement l'équipement des professeurs et l'équipement des élèves.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par Luigi_B le Lun 31 Mar 2014 - 14:59

@the educator a écrit:Ici, par exemple, la direction aménage les EDT en fonction de ces besoin là aussi. Et pourtant on est en flux tendu sur l'utilisation des locaux. Si bien que les gros utilisateurs de TBI bougent nettement moins que les autres. ça, au niveau local, c'est possible avec une direction prête a se mouiller.
Je vais demander un TBI, dans ce cas.  Laughing 

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par the educator le Lun 31 Mar 2014 - 15:53

Enfin pour ta dernière phrase ne pas oublier qu'il y a des enseignants qui n'en ont tout simplement pas l'utilité dans leur discipline ou qui distinguent nettement l'équipement des professeurs et l'équipement des élèves.
ça je suis d'accord. Et contrairement à la plupart des inspecteurs, je suis définitivement convaincu par le fait qu'un bon cours maitrisé bien frontal vaut mieux que du bricolage new age.

Je vais demander un TBI, dans ce cas.

Je sais que tu plaisantes, mais voila le genre de remarques ou de dérives qui font que rien n'avance. On va parler d'inégalité de traitement (j'ai déjà entendu cet argument des centaines de fois dans ma salle des profs), alors qu'il s'agit juste de faciliter une pratique rendue impossible sinon. Quand on propose une solution à un problème, aussi simple soit il, il faut le généraliser à la France entière par soucis d'équité. C'est une des raisons pour lesquelles j'aspire à une gestion locale et managériale: se simplifier la vie et aller à l'efficace.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par cliohist le Lun 31 Mar 2014 - 18:50

On attend la solution pour que le numérique fasse travailler celui qui ne veut rien faire
La motivation ferait-elle parfois défaut dans l'enseignement traditionnel ?

Les réactions négatives (à la promo ? à l'usage de l'ordi ? à la politique scolaire ? au monde actuel ?) ont un intérêt : elles aident à lister les arguments utilisés par les antis.

L'e-revolution entre à l'école. L'Express (26.03.2014) consacre 5 pages à des extraits de l'ouvrage (et à la pub).
En insistant sur la critique du collège unique et sur la marchandisation du supérieur.

La fréquentation de ce forum suggère que l'ordi fait partie de la vie des profs, et de leur travail, à domicile ou en classe. (Il est même au coeur de quelques disciplines).
Il appartient aussi à l'horizon des collégiens et des lycéens.
Mais pourquoi vouloir se fatiguer ?
Continuons de reproduire des techniques mises en place au XIXe,
longtemps avant la massification du secondaire...  Sad 

.

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par doctor who le Lun 31 Mar 2014 - 20:58

C'est vrai qu'en histoire de l'éduc, il y a l'école du XIXe siècle, et immédiatement après, la massification du secondaire. Et comme, l'importance de l'ordinateur pour les élèves est une conséquence de ladite massification...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff, Le tsunami numérique

Message par Moonchild le Lun 31 Mar 2014 - 21:12

Dans mon bahut, pendant trois ou quatre ans, on a eu des TNI qui sont apparus au fur et à mesure que la région a généreusement lâché des crédits ; mais vu que chaque année la région a changé de fournisseur alors on se retrouve avec des TNI d'au moins 3 marques différentes, qui ne fonctionnent pas avec le même logiciel, n'ont pas exactement les mêmes caractéristiques et ont des menus/interfaces qui bien sûr ne sont pas identiques. Le seul point commun à tous nos TNI, c'est qu'ils sont déjà dépassés parce qu'on ne peut pas les piloter avec une tablette... ah et puis aussi, on n'arrive pas bien à écrire à la craie dessus.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum