vocabulaire Robinson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

vocabulaire Robinson

Message par Kiki le Ven 28 Mar 2014 - 20:22

Robinson (dans Vendredi ou la vie sauvage de Tournier) a vu trop grand pour son bateau (construire une barque aurait suffi). Peut-on dire qu'il a été trop ambitieux ? Ou est-ce un autre mot, cela m'échappe. Il n'a pas été prévoyant ?
Merci pour votre aide.

Kiki
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: vocabulaire Robinson

Message par Provence le Ven 28 Mar 2014 - 22:22

Il a fait preuve de démesure?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: vocabulaire Robinson

Message par Dragons le Ven 28 Mar 2014 - 22:40

Personnellement j'ai surtout insisté sur le fait qu'il ne fonctionne pas selon un ordre logique: d'abord il agit (il construit le bateau) puis il réfléchit ensuite (comment l'amener à la mer?).

J'ai montré aux élèves que, paradoxalement, Robinson avait fait preuve d'une grande ingéniosité quant aux techniques de fabrication du bateau (fabrication de la colle, etc.), mais il a bêtement construit ce dernier loin de la mer! En ce sens, même s'il commence à faire preuve de débrouillardise, sa naïveté d'homme civilisé (qui a trop lu la Bible) n'est pas encore en adéquation avec "la vie sauvage" qu'il va devoir mener.

Lors des hallucinations, Robinson imagine qu'un immense paquebot vient le chercher. Il me semble que chacune des hallucinations est un fantasme directement lié à sa condition présente: 1) Il rêve qu'il est avec sa famille dans sa patrie car il est seul et loin de chez lui. 2) Il rêve qu'il est un bébé entouré de grandes personnes car il a besoin qu'on s'intéresse à lui, qu'on s'occupe de lui, lui qui est seul sur l'île. De plus, la position foetale peut symboliser la protection dont il aurait tant besoin à ce moment-là.  3) Il rêve qu'un paquebot vient le délivrer de cette île alors même que son évasion en bateau a échoué. Sans parler de la luxueuse fête qui s'y déroule à bord, lui qui est dans le dénuement le plus total. Quant à la jeune fille tout de blanc vêtue... Wink

Pour essayer de répondre à ta question, et si je ne devais choisir qu'un seul adjectif, je pense que je pencherais pour le terme naïf. En effet, il me semble que Tournier insiste sur le fait que la lecture de la Bible ait ôté chez lui une certaine logique, un certain ancrage dans la réalité.

Dragons
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: vocabulaire Robinson

Message par Kiki le Sam 29 Mar 2014 - 9:28

Je m'en étais arrêté à ta première idée. Merci pour tes explications claires.

Kiki
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum