Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 29 Mar 2014 - 12:21

@Aevin a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Aevin a écrit:
Je la fais avec des lycéens. La première fois, ils ont parlé du cours de manière générale, mais la deuxième, ça allait déjà mieux et ils parlent davantage des deux heures. Le début est difficile, parce qu'ils n'ont pas l'habitude de donner leur avis, mais ça commence à aller mieux et bien sûr, les réactions sont différentes de la 2nde à la Terminale (question de maturité).

Eh ben chapeau.
Essaye-le, tu verras que ça ne fait même pas mal  Wink 

J'enseigne dans le supérieur, l'évaluation des enseignements, elle se fait naturellement et mes cours ne sont pas désertés, donc ça va.  Very Happy 

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par Aevin le Sam 29 Mar 2014 - 12:22

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Aevin a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Eh ben chapeau.
Essaye-le, tu verras que ça ne fait même pas mal  Wink 

J'enseigne dans le supérieur, l'évaluation des enseignements, elle se fait naturellement et mes cours ne sont pas désertés, donc ça va.  Very Happy 
Effectivement  Very Happy 

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par Chocolat le Sam 29 Mar 2014 - 12:31

@Aevin a écrit:
Notez quelques phrases concernant ces deux heures de cours. Il n'est pas question de rédiger un protocole. Décrivez ce qui vous semblait nouveau, personnellement important, ce qui vous a étonné, des questions auxquelles vous n'avez pas eu de réponses, des observations concernant les méthodes de travail, des éléments qui vous ont dérangés etc. Je vous demande vos propres réflexions concernant le cours et ses contenus.
S'il-vous plaît, écrivez en phrases entières !

C'est très sympa, comme démarche, et plus efficace que le retour en fin d'année scolaire.
En collège, je ne le fais pas à l'écrit, mais sous forme de mini-débat, en fin de période.
Cela me permet de réajuster certaines choses pour repartir du bon pied.

Je reconnais par ailleurs que je les fais participer au choix des œuvres et extraits qui seront étudiés pendant l'année scolaire ; il est évident qu'ils choisissent à partir d'un corpus que je propose mais le fait qu'ils aient la possibilité de participer à la construction du projet annuel les motive (à l'exception des un ou deux schtroumpfs grognonoparesseux qui ne voudront de toute façon jamais rien faire).



_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par neomath le Sam 29 Mar 2014 - 12:41

@PauvreYorick a écrit:Et donc, quelqu'un peut-il dire quelle est «la» différence entre évaluer et juger, qui apparemment est difficile à faire mais que tout le monde ici (à part moi) sait faire clairement? Very Happy
En tout cas ce ne sera pas moi. J'avoue que je me range dans la catégorie des adultes moyens pour qui cette distinction n'a rien dévident. Et je dois dire que votre perplexité me rassure, je ne suis pas le seul.  Wink

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par Invité-B le Sam 29 Mar 2014 - 13:19

J'avoue trouver incroyable que des collègues ici ne soient pas choqués par le fait qu' un CDE, un chef de département, etc. aient quasiment des fiches de commentaires sur les enseignants (ceux qui croient que les étudiants évaluent les enseignements et non les enseignants se mettent le doigt dans l'œil). Ce sera quoi l'étape d'après de ce flicage? Des webcams dans chaque classe pour vérifier qu'à 10h34, vous étiez bien en train de travailler? Ou qu'à 14h12, la digestion ne vous a pas rendu moins efficace que d'habitude?

Invité-B
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par LG2073 le Sam 29 Mar 2014 - 13:56

mes élèves de CAP en public prioritaire vont m'évaluer
mais oui...

_________________
LG2073
Enseignant préventeur / hygiéniste

LG2073
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par Chocolat le Sam 29 Mar 2014 - 14:04

Bel-Ami a écrit:J'avoue trouver incroyable que des collègues ici ne soient pas choqués par le fait qu' un CDE, un chef de département, etc. aient quasiment des fiches de commentaires sur les enseignants (ceux qui croient que les étudiants évaluent les enseignements et non les enseignants se mettent le doigt dans l'œil). Ce sera quoi l'étape d'après de ce flicage? Des webcams dans chaque classe pour vérifier qu'à 10h34, vous étiez bien en train de travailler? Ou qu'à 14h12, la digestion ne vous a pas rendu moins efficace que d'habitude?

Si les CDE ou les chefs de DPT ont des fiches de commentaires sur les enseignants, c'est que l'outil est mal fait et que les gens qui l'acceptent ont un fonctionnement et des objectifs bizarres.

Il y a une différence énorme entre le prof qui accepte de proposer à ses élèves/étudiants une évaluation de son enseignement en termes de contenus, méthodes, etc., et le fait de lui imposer une évaluation de son enseignement sans réflexion commune préalable et sans validation des modalités d'évaluation, donc sans son accord.

Ceci étant dit, ce qui me fait rire, c'est que personne ne bronche devant les évaluations inégales (voire arbitraires) et peu réalistes de certains IPR qui viennent évaluer sur une heure de cours le travail d'un enseignant avec ses classes, mais que tout le monde s'insurge contre des évaluations plus globales, simplement parce qu'elles ne sont pas faites par un supérieur hiérarchique de sa discipline.

Pardon, mais quand j'enseignais à la fac, mon thermomètre était l'assiduité de mes étudiants, à l'exception des filières avec présence obligatoire.
En collège, si j'attends l'IPR pour remettre en question mes contenus et mes pratiques...  Rolling Eyes d'autant plus que je peux très bien faire ce qu'il attend le jour J puis reprendre mon fonctionnement habituel après son départ. C'est n'importe quoi, mais beaucoup de collègues le font, pour avoir la paix ; et je peux les comprendre, parce qu'aller au clash, pour défendre ses choix didactiques et pédagogiques, ce n'est pas une partie de plaisir.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par PauvreYorick le Sam 29 Mar 2014 - 14:34

@Chocolat a écrit: tout le monde s'insurge contre des évaluations plus globales, simplement parce qu'elles ne sont pas faites par un supérieur hiérarchique de sa discipline.
«Simplement»: ce n'est pas non plus anodin. Il y a la question de l'utilité, bien sûr, mais également celle de la légitimité. Après, bien d'accord pour dire que le système de l'inspection (1h tous les 3 ans dans le meilleur des cas) est sujet à critique.

Sur la question de l'utilité, comme plusieurs l'ont remarqué, la question est plutôt de savoir dans quelle mesure la mise en place de questionnaires est capable de mieux renseigner l'enseignant sur ses propres pratiques et sur leur pertinence que ne le fait déjà la veille informelle qui ne peut pas ne pas se mettre en place dès lors qu'on est un tout petit peu attentif aux effets de ce qu'on fait.

Sinon, je n'ai toujours pas compris ce que voulaient exclure ceux qui disaient qu'«évaluer n'est pas juger». Je ne demande pas une définition, hein, juste une explicitation.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par Chocolat le Sam 29 Mar 2014 - 16:00

@PauvreYorick a écrit:
@Chocolat a écrit: tout le monde s'insurge contre des évaluations plus globales, simplement parce qu'elles ne sont pas faites par un supérieur hiérarchique de sa discipline.
«Simplement»: ce n'est pas non plus anodin. Il y a la question de l'utilité, bien sûr, mais également celle de la légitimité. Après, bien d'accord pour dire que le système de l'inspection (1h tous les 3 ans dans le meilleur des cas) est sujet à critique.

Sur la question de l'utilité, comme plusieurs l'ont remarqué, la question est plutôt de savoir dans quelle mesure la mise en place de questionnaires est capable de mieux renseigner l'enseignant sur ses propres pratiques et sur leur pertinence que ne le fait déjà la veille informelle qui ne peut pas ne pas se mettre en place dès lors qu'on est un tout petit peu attentif aux effets de ce qu'on fait.

Sinon, je n'ai toujours pas compris ce que voulaient exclure ceux qui disaient qu'«évaluer n'est pas juger». Je ne demande pas une définition, hein, juste une explicitation.

Si ce qui est légitime n'est pas utile et si ce qui est utile n'est pas légitime, je ne vois qu'une solution : la suppression de toutes les évaluations.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par PauvreYorick le Sam 29 Mar 2014 - 16:03

@Chocolat a écrit: Si ce qui est légitime n'est pas utile et si ce qui est utile n'est pas légitime, je ne vois qu'une solution : la suppression de toutes les évaluations.
À cette condition un peu étrange, certes il n'y aurait que cette solution. Mais qui envisage une chose pareille?

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par dandelion le Sam 29 Mar 2014 - 16:11

Evaluer: faire une liste de pour et de contre.
Juger: c'est nul, c'est trop cool.
L'évaluation doit avoir des critères.
J'ajoute également pour ceux qui craignent que les CDE n'aient des fiches de commentaires sur les enseignants, que je préfère encore la version 'ouverte' que celle qui prévaut actuellement: bruits de couloir, remontées des parents (en bien ou en mal, plus ou moins entendues selon qu'elles viendront de parents influents, qu'on aura de bonnes relations avec son CDE, etc). Les 'fiches' existent déjà j'en ai peur.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par Chocolat le Sam 29 Mar 2014 - 16:16

@PauvreYorick a écrit:
@Chocolat a écrit: Si ce qui est légitime n'est pas utile et si ce qui est utile n'est pas légitime, je ne vois qu'une solution : la suppression de toutes les évaluations.
À cette condition un peu étrange, certes il n'y aurait que cette solution. Mais qui envisage une chose pareille?

C'est en tout cas ce qui se dégage de ta réponse.

Par ailleurs, perso, cela ne me dérangerait pas que l'on mette un bon coup de pied dans la fourmilière du système d'évaluation français, trop hypocrite pour être efficace.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par PauvreYorick le Sam 29 Mar 2014 - 17:00

@Chocolat a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@Chocolat a écrit: Si ce qui est légitime n'est pas utile et si ce qui est utile n'est pas légitime, je ne vois qu'une solution : la suppression de toutes les évaluations.
À cette condition un peu étrange, certes il n'y aurait que cette solution. Mais qui envisage une chose pareille?

C'est en tout cas ce qui se dégage de ta réponse.
Absolument pas. Ce n'est pas parce qu'on peut envisager X sous deux angles différents correspondant à deux propriétés différentes que, nécessairement, rien de ce qui vérifie la première ne vérifie la seconde, et inversement. Par exemple, ce n'est pas parce qu'on peut ranger les élèves d'une classe en garçons et filles et blonds et bruns que, nécessairement, aucune fille n'est brune et aucun garçon blond.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par PauvreYorick le Sam 29 Mar 2014 - 17:03

@dandelion a écrit:Evaluer: faire une liste de pour et de contre.
Juger: c'est nul, c'est trop cool.
L'évaluation doit avoir des critères.
D'accord, merci: mais si c'est ça, alors c'est un peu un faux débat, vu que, je pense, personne ne demande jamais aux élèves de se contenter de «c'est nul, c'est trop cool», et qu'on doit avoir les moyens d'éviter au moins en partie que leurs réponses ne se résument à ça.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par Iphigénie le Sam 29 Mar 2014 - 18:00

Bon , allez c'est ok.
Mais uniquement lorsque les enseignants pourront évaluer leur CDE, leur IPR et leur ministre. Pas question d'être seul évalué par tout le monde, suis pas un canard sauvage, comme dirait Audiard.

Sinon, il revient quand Cripure? parce que là on s'ennuie ferme. Laughing 

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par Ruthven le Sam 29 Mar 2014 - 18:16

Voilà une question décisive et urgente qui sauvera le système !

[Mode mauvaise foi on] J'en ai des plus urgentes pour ma part: peut-on imaginer un jour que mes TL viennent tous faire leur évaluation jusqu'au bout avant de m'évaluer ?  lol!  [Mode mauvaise foi off] (avant qu'on me jette des cailloux, je précise que j'aime bien mes TL, qu'ils ressemblent à des vrais L (malheureusement jusqu'à la caricature)).

Ce type de questionnement me paraît totalement déconnecté de la réalité des élèves que je vois et encore une fois vise à institutionnaliser des pratiques informelles (rares sont quand même les collègues qui ne discutent pas avec les élèves pour savoir ce qu'ils ont compris, s'ils ont compris etc ...) Mais c'est comme pour les missions liées, il faut écrire, institutionnaliser, évaluer, faire des croix, car l'enseignant n'est pas responsable, il faut le fliquer à tout prix.


Dernière édition par Ruthven le Sam 29 Mar 2014 - 18:19, édité 1 fois

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par retraitée le Sam 29 Mar 2014 - 18:18

@iphigénie a écrit:Bon , allez c'est ok.
Mais uniquement lorsque les enseignants pourront évaluer leur CDE, leur IPR et leur ministre. Pas question d'être seul évalué par tout le monde, suis pas un canard sauvage, comme dirait Audiard.

Sinon, il revient quand Cripure? parce que là on s'ennuie ferme. Laughing 

Banni un mois, de retour vers le 5 avril. Pas de MP, il ne peut les lire.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par Chocolat le Sam 29 Mar 2014 - 18:50

@iphigénie a écrit:Bon , allez c'est ok.
Mais uniquement lorsque les enseignants pourront évaluer leur CDE, leur IPR et leur ministre. Pas question d'être seul évalué par tout le monde, suis pas un canard sauvage, comme dirait Audiard.

Sinon, il revient quand Cripure? parce que là on s'ennuie ferme. Laughing 

Mais où est-il, ou plutôt, qu'a-t-il encore fait dit ?

Sinon, quand je parlais de l'évaluation proposée à tous, je faisais bien référence à tout le monde ; donc aux CDE, IPR & co aussi.


@retraitée a écrit:
Banni un mois, de retour vers le 5 avril. Pas de MP, il ne peut les lire.

Ah oui, quand même.
Il sait être insupportable, mais je l'aime bien, moi, papy Cripure.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par Reine Margot le Sam 29 Mar 2014 - 20:16

holderfar a écrit:
@angelxxx a écrit:C'est certain que entre "réfléchir par soi-même" et "juger un adulte représentant l'autorité" il n'y a strictement aucune différence.  cafe 
Je vous trouve assez incroyable, Aevin.
Ce qui est incroyable c'est de ne pas faire la différence entre juger et évaluer, quoi qu'on pense de la pertinence de l'évaluation des profs par les élèves.

Je ne suis pas sûre que les élèves fassent cette différence, pour beaucoup un questionnaire sera l'occasion de "casser" un prof avec lequel il a un conflit à un moment donné. Les élèves sont dans l'affectif notamment au collège et je ne crois pas que ce soit compatible avec une vision objective des situations.
Pour moi l'évaluation se fait sur des critères objectifs et est "professionnelle"(genre cocher les compétences, voir ce que l'agent maîtrise, ce qu'il peut améliorer), le jugement s'apparente plus à de la "morale" et une vision subjective de l'individu (il est "bon prof"/"pas bon prof")

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par yogi le Sam 29 Mar 2014 - 20:22

@Chocolat a écrit:
@iphigénie a écrit:Bon , allez c'est ok.
Mais uniquement lorsque les enseignants pourront évaluer leur CDE, leur IPR et leur ministre. Pas question d'être seul évalué par tout le monde, suis pas un canard sauvage, comme dirait Audiard.

Sinon, il revient quand Cripure? parce que là on s'ennuie ferme. Laughing 

Mais où est-il, ou plutôt, qu'a-t-il encore fait dit ?

Sinon, quand je parlais de l'évaluation proposée à tous, je faisais bien référence à tout le monde ; donc aux CDE, IPR & co aussi.


@retraitée a écrit:
Banni un mois, de retour vers le 5 avril. Pas de MP, il ne peut les lire.

Ah oui, quand même.
Il sait être insupportable, mais je l'aime bien, moi, papy Cripure.

Je veux qu'il revienne vite!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par dandelion le Sam 29 Mar 2014 - 21:12

@Reine Margot a écrit:
holderfar a écrit:
@angelxxx a écrit:C'est certain que entre "réfléchir par soi-même" et "juger un adulte représentant l'autorité" il n'y a strictement aucune différence.  cafe 
Je vous trouve assez incroyable, Aevin.
Ce qui est incroyable c'est de ne pas faire la différence entre juger et évaluer, quoi qu'on pense de la pertinence de l'évaluation des profs par les élèves.

Je ne suis pas sûre que les élèves fassent cette différence, pour beaucoup un questionnaire sera l'occasion de "casser" un prof avec lequel il a un conflit à un moment donné. Les élèves sont dans l'affectif notamment au collège et je ne crois pas que ce soit compatible avec une vision objective des situations.
Pour moi l'évaluation se fait sur des critères objectifs et est "professionnelle"(genre cocher les compétences, voir ce que l'agent maîtrise, ce qu'il peut améliorer), le jugement s'apparente plus à de la "morale" et une vision subjective de l'individu (il est "bon prof"/"pas bon prof")
Cela dit, la différence entre 'évaluer' et 'juger' ça peut être aussi la différence entre 'rationaliser' et 'licencier', un mot perçu comme positif et neutre qui cache une réalité souvent laide.
Sinon je rêve ou Chocolat a osé appeler Cripure 'papy Cripure'? C'est pour garantir l'ambiance à son retour  Twisted Evil  On ne pourrait pas lui accorder une remise de peine pour bonne conduite par contumace ou pour services rendus au forum? Entre nous, j'ai perçu une baisse de la qualité de l'orthographe depuis qu'il ne vient plus. Je proposerais bien d'évaluer l'apport des différents contributeurs au forum, mais je sens que je me ferais virer   

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par PauvreYorick le Sam 29 Mar 2014 - 21:26

OK, donc «juger» était un peu un équivalent de «louer ou blâmer sans beaucoup étayer» (voire, j'imagine, de «condamner», un peu comme en anglais courant, don't be judging me). Et ce qui a été nommé «évaluer» par opposition à «juger», c'est en gros ce que, dans bien d'autres contextes, on appellerait juger. À moins que ce ne soit un usage déjà vieilli du terme.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par dandelion le Sam 29 Mar 2014 - 21:33

@PauvreYorick a écrit:OK, donc «juger» était un peu un équivalent de «louer ou blâmer sans beaucoup étayer» (voire, j'imagine, de «condamner», un peu comme en anglais courant, don't be judging me). Et ce qui a été nommé «évaluer» par opposition à «juger», c'est en gros ce que, dans bien d'autres contextes, on appellerait juger. À moins que ce ne soit un usage déjà vieilli du terme.
Oui, il s'agit surtout d'un problème de connotation positive ou négative du terme, plus que du sens réel. Je ne serais pas surprise de constater une augmentation de l'usage du terme 'évaluation' (qui a remplacé 'contrôle' ou 'devoir' dans l'EN d'ailleurs), main dans la main avec les termes 'optimisation', 'rationalisation', et autres termes propres au management.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par PauvreYorick le Sam 29 Mar 2014 - 21:41

Je crois que tu as tout à fait raison.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par Chocolat le Sam 29 Mar 2014 - 21:57

@dandelion a écrit:

Sinon je rêve ou Chocolat a osé appeler Cripure 'papy Cripure'? C'est pour garantir l'ambiance à son retour  Twisted Evil  On ne pourrait pas lui accorder une remise de peine pour bonne conduite par contumace ou pour services rendus au forum? Entre nous, j'ai perçu une baisse de la qualité de l'orthographe depuis qu'il ne vient plus. Je proposerais bien d'évaluer l'apport des différents contributeurs au forum, mais je sens que je me ferais virer     

Non, non, tu ne rêves pas.
Quand il est là, je l'appelle papa et quand il n'est pas là, je l'appelle papy.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on un jour imaginer en France les élèves évaluant leurs enseignants ?

Message par dandelion le Sam 29 Mar 2014 - 22:01

@Chocolat a écrit:
@dandelion a écrit:

Sinon je rêve ou Chocolat a osé appeler Cripure 'papy Cripure'? C'est pour garantir l'ambiance à son retour  Twisted Evil  On ne pourrait pas lui accorder une remise de peine pour bonne conduite par contumace ou pour services rendus au forum? Entre nous, j'ai perçu une baisse de la qualité de l'orthographe depuis qu'il ne vient plus. Je proposerais bien d'évaluer l'apport des différents contributeurs au forum, mais je sens que je me ferais virer     

Non, non, tu ne rêves pas.
Quand il est là, je l'appelle papa et quand il n'est pas là, je l'appelle papy.
En vrai tu ne t'appelles pas Luke quand même  Suspect (en même temps, Chocolat, ça fait plutôt côté obscur de la force  pale 

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum