Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
johel
Niveau 9

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par johel le Mer 2 Avr 2014 - 9:36
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voilà ça commence et on n'en a pas fini avec cette réforme des rythmes, ça va partir dans tous les sens...Deux ans que ça traine....Marre d'être trimballée....
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par PabloPE le Mer 2 Avr 2014 - 10:39
républicain a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je suis entièrement pour le retour aux 4 jours et demi avec samedi (1 samedi vaqué sur 3). Faut pas rêver ; on ne reviendra pas au samedi !

J'avoue que les 4 jours avec les 60 d'heure d'APC c'était juste infernal. Les 4 jours avec 36 h d'APC, c'est à peine mieux.

Sauf que je pense qu'avec Ségolène, on va morfler dans le sens où elle va vouloir reprendre cette réforme des rythmes, qu'elle va laisser chaque conseil d'école ou pire maire décider et qu'elle touchera aux vacances aussi. Elle l'a dit à l'automne dernier qu'il fallait avoir le courage de le faire....

... Et avec 35 h dans les écoles pour évitéléchecscolèr! yesyes 
On a fait les comptes avec mes collègues qui eux aussi craignaient les 35h de présence dans l'établissement et finalement si on prend les horaires classiques 8h20-11h40/13h20-16h40 sur 4 jours on est déjà à 8h20 de présence minimum (ie c'est rarissime Laughing ) par jour, multiplié par 4 jours plus les 108 heures on dépasse LARGEMENT.
Reste le cas des enseignants qui ont la chance de pouvoir rentrer chez eux sur la pause méridienne mais pas sûre qu'ils soient nombreux, chez moi sur 10 aucun ne le fait   

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par PabloPE le Mer 2 Avr 2014 - 10:40
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voilà ça commence et on n'en a pas fini avec cette réforme des rythmes, ça va partir dans tous les sens...Deux ans que ça traine....Marre d'être trimballée....
Personnellement si c'est pour qu'au final la réforme soit abrogée je veux bien être trimballée  yesyes 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par elena3 le Mer 2 Avr 2014 - 14:26
Dans un tweet, le 31 mars, Sébastien Sihr, secrétaire général du Snuipp , affirme que "nouveau ministre ou non, le Snuipp va poursuivre son engagement pour la transformation de l'école avec les enseignants". Formule précisée peu après : "pour les rythmes, dérogations du conseil d'école comme avant 2008 pour un après-midi libéré pour le périscolaire, un mercredi sur trois libéré, 4 jours allégés".

 affraid Mon dieu, pourvu que Hamon nje l'écoute pas !!!!
Suppression pure et simple du décret sur les rythmes; pour le reste on s'en fout un peu finalement...
elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par elena3 le Mer 2 Avr 2014 - 14:30
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voilà ça commence et on n'en a pas fini avec cette réforme des rythmes, ça va partir dans tous les sens...Deux ans que ça traine....Marre d'être trimballée....

Ben à choisir, je préfère largement cette proposition !
pour les vacances , on laissera les professionnels du tourisme expliquer pourquoi ils sont contre...  diable diable 
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par doublecasquette le Mer 2 Avr 2014 - 14:32
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Dans un tweet, le 31 mars, Sébastien Sihr, secrétaire général du Snuipp , affirme que "nouveau ministre ou non, le Snuipp va poursuivre son engagement pour la transformation de l'école avec les enseignants". Formule précisée peu après : "pour les rythmes, dérogations du conseil d'école comme avant 2008 pour un après-midi libéré pour le périscolaire, un mercredi sur trois libéré, 4 jours allégés".

 affraid Mon dieu, pourvu que Hamon nje l'écoute pas !!!!
Suppression pure et simple du décret sur les rythmes; pour le reste on s'en fout un peu finalement...

Le snuipp est pour les 18 heures de présence devant élèves et tout le reste en réunionnite aiguë. Avec eux, on est bien barrés, c'est sûr.  Suspect 

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par Rikki le Mer 2 Avr 2014 - 14:57
Mais a-t-on vraiment besoin d'être présent devant les élèves si on a bien préparé et qu'on s'est bien réunis en amont ? A mon avis, on doit pouvoir les laisser en autonomie avec des compétences à travailler, des outils d'auto-évaluation et autres, et superviser seulement de temps en temps.

Tu imagines les économies ? Un prof pour 5 classes, jamais devant les élèves, le rêve !

Tout le monde serait content :
- les enseignants, qui plus que tout détestent faire cours, c'est bien connu
- les contribuables, qui apprécieront l'économie
- les élèves, qui seront autonomes et responsabilisés, jamais humiliés par les instits
- les animateurs, qui auront enfin des jobs corrects, payés à surveiller les classes travaillant en autonomie
- les parents, qui auront libre accès en permanence aux salles, rebaptisées "salles d'apprentissages" pour se débarrasser définitivement de la notion obsolète de classe
- les fournisseurs d'ordinateurs, tablettes, téléphones portables et autres qui verront là un marché magnifique — relance de l'économie en perspective

_________________
mon site sur l'écriture : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Olympias
Prophète

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par Olympias le Mer 2 Avr 2014 - 14:58
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Dans un tweet, le 31 mars, Sébastien Sihr, secrétaire général du Snuipp , affirme que "nouveau ministre ou non, le Snuipp va poursuivre son engagement pour la transformation de l'école avec les enseignants". Formule précisée peu après : "pour les rythmes, dérogations du conseil d'école comme avant 2008 pour un après-midi libéré pour le périscolaire, un mercredi sur trois libéré, 4 jours allégés".

 affraid Mon dieu, pourvu que Hamon nje l'écoute pas !!!!
Suppression pure et simple du décret sur les rythmes; pour le reste on s'en fout un peu finalement...

Le snuipp est pour les 18 heures de présence devant élèves et tout le reste en réunionnite aiguë. Avec eux, on est bien barrés, c'est sûr.  Suspect 
 la transformation de l'école avec les enseignants". 


Le Snuipp est-il mandaté ainsi par ses adhérents ?? Suspect 
elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par elena3 le Mer 2 Avr 2014 - 15:07
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

 affraid Mon dieu, pourvu que Hamon nje l'écoute pas !!!!
Suppression pure et simple du décret sur les rythmes; pour le reste on s'en fout un peu finalement...

Le snuipp est pour les 18 heures de présence devant élèves et tout le reste en réunionnite aiguë. Avec eux, on est bien barrés, c'est sûr.  Suspect 
 la transformation de l'école avec les enseignants". 


Le Snuipp est-il mandaté ainsi par ses adhérents ?? Suspect 

J'espère que Hamon ne va pas l'écouter !En tout cas , heureusement que je ne suis pas au SNUIPP ! Il faudrait savoir ce qu'il veut enfin !!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par atrium le Mer 2 Avr 2014 - 15:11
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Dans un tweet, le 31 mars, Sébastien Sihr, secrétaire général du Snuipp , affirme que "nouveau ministre ou non, le Snuipp va poursuivre son engagement pour la transformation de l'école avec les enseignants". Formule précisée peu après : "pour les rythmes, dérogations du conseil d'école comme avant 2008 pour un après-midi libéré pour le périscolaire, un mercredi sur trois libéré, 4 jours allégés".

 affraid Mon dieu, pourvu que Hamon nje l'écoute pas !!!!
Suppression pure et simple du décret sur les rythmes; pour le reste on s'en fout un peu finalement...

Le snuipp est pour les 18 heures de présence devant élèves et tout le reste en réunionnite aiguë. Avec eux, on est bien barrés, c'est sûr.  Suspect 

L'automne prochain, nous aurons une occasion d'expliquer clairement au SNUIPP qu'ils font fausse route. Faire œuvre pédagogique, quoi.  diable 
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par atrium le Mer 2 Avr 2014 - 15:14
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais a-t-on vraiment besoin d'être présent devant les élèves si on a bien préparé et qu'on s'est bien réunis en amont ? A mon avis, on doit pouvoir les laisser en autonomie avec des compétences à travailler, des outils d'auto-évaluation et autres, et superviser seulement de temps en temps.

Tu imagines les économies ? Un prof pour 5 classes, jamais devant les élèves, le rêve !

Tout le monde serait content :
- les enseignants, qui plus que tout détestent faire cours, c'est bien connu
- les contribuables, qui apprécieront l'économie
- les élèves, qui seront autonomes et responsabilisés, jamais humiliés par les instits
- les animateurs, qui auront enfin des jobs corrects, payés à surveiller les classes travaillant en autonomie
- les parents, qui auront libre accès en permanence aux salles, rebaptisées "salles d'apprentissages" pour se débarrasser définitivement de la notion obsolète de classe
- les fournisseurs d'ordinateurs, tablettes, téléphones portables et autres qui verront là un marché magnifique — relance de l'économie en perspective

Dans le cadre de la modernisation du pays, on pourrait remplacer notre archaïque système de retraite par répartition par un fond de pension pour les enseignants investissant massivement dans les nouvelles technologies. Encore des économies en perspective.  cheers  jusqu'au prochain krach boursier
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par PabloPE le Mer 2 Avr 2014 - 15:57
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Dans un tweet, le 31 mars, Sébastien Sihr, secrétaire général du Snuipp , affirme que "nouveau ministre ou non, le Snuipp va poursuivre son engagement pour la transformation de l'école avec les enseignants". Formule précisée peu après : "pour les rythmes, dérogations du conseil d'école comme avant 2008 pour un après-midi libéré pour le périscolaire, un mercredi sur trois libéré, 4 jours allégés".

 affraid Mon dieu, pourvu que Hamon nje l'écoute pas !!!!
Suppression pure et simple du décret sur les rythmes; pour le reste on s'en fout un peu finalement...

Le snuipp est pour les 18 heures de présence devant élèves et tout le reste en réunionnite aiguë. Avec eux, on est bien barrés, c'est sûr.  Suspect 
Quel horreur! Je préférerais 27h devant les élèves et des réunions que si elles sont nécessaires sur du volontariat

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
User21714
Expert spécialisé

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par User21714 le Mer 2 Avr 2014 - 16:10
Vous pouvez aussi venir discuter de cela ici:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le blog n'est pas mort, même s'il a été déserté par ses initiateurs... 
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par doublecasquette le Mer 2 Avr 2014 - 16:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais a-t-on vraiment besoin d'être présent devant les élèves si on a bien préparé et qu'on s'est bien réunis en amont ? A mon avis, on doit pouvoir les laisser en autonomie avec des compétences à travailler, des outils d'auto-évaluation et autres, et superviser seulement de temps en temps.

Tu imagines les économies ? Un prof pour 5 classes, jamais devant les élèves, le rêve !

Tout le monde serait content :
- les enseignants, qui plus que tout détestent faire cours, c'est bien connu
- les contribuables, qui apprécieront l'économie
- les élèves, qui seront autonomes et responsabilisés, jamais humiliés par les instits
- les animateurs, qui auront enfin des jobs corrects, payés à surveiller les classes travaillant en autonomie
- les parents, qui auront libre accès en permanence aux salles, rebaptisées "salles d'apprentissages" pour se débarrasser définitivement de la notion obsolète de classe
- les fournisseurs d'ordinateurs, tablettes, téléphones portables et autres qui verront là un marché magnifique — relance de l'économie en perspective

Chhhhhhuuuuut ! On va te traiter d'adepte de la théorie du complot, voyons !  Laughing 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

 affraid Mon dieu, pourvu que Hamon nje l'écoute pas !!!!
Suppression pure et simple du décret sur les rythmes; pour le reste on s'en fout un peu finalement...

Le snuipp est pour les 18 heures de présence devant élèves et tout le reste en réunionnite aiguë. Avec eux, on est bien barrés, c'est sûr.  Suspect 

L'automne prochain, nous aurons une occasion d'expliquer clairement au SNUIPP qu'ils font fausse route. Faire œuvre pédagogique, quoi.  diable 

Voilà, voilà.  Twisted Evil 

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par elena3 le Mer 2 Avr 2014 - 16:56

"Probablement le ministre a-t-il sous-estimé l’état de crispation qui est celui de l’école et des instits après cinq années dévastatrices. Là où les instits attendent une revalorisation salariale après des années de diète, Peillon leur prend le mercredi, jour décisif et symbole du dernier des privilèges des profs : le temps. Le hiatus est complet.

Cette distance avec la base, malgré des diagnostics qui sont les bons, Peillon la doit peut-être paradoxalement à la grande concertation qu’il a lancée à l’été 2012, juste après son arrivée : sont alors convoqués pour ces « états généraux » de l’école des figures des corps intermédiaires, syndicats, mouvements associatifs et pédagogiques, experts des dossiers éducatifs, mais probablement pas suffisamment de profs de terrain. "

Il n'aura fallu QUE presque 2 ans pour s'en rendre compte!!!
C'est énorme!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par elena3 le Mer 2 Avr 2014 - 17:03, édité 1 fois
johel
Niveau 9

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par johel le Mer 2 Avr 2014 - 17:03
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Dans un tweet, le 31 mars, Sébastien Sihr, secrétaire général du Snuipp , affirme que "nouveau ministre ou non, le Snuipp va poursuivre son engagement pour la transformation de l'école avec les enseignants". Formule précisée peu après : "pour les rythmes, dérogations du conseil d'école comme avant 2008 pour un après-midi libéré pour le périscolaire, un mercredi sur trois libéré, 4 jours allégés".

 affraid Mon dieu, pourvu que Hamon nje l'écoute pas !!!!
Suppression pure et simple du décret sur les rythmes; pour le reste on s'en fout un peu finalement...

Oui pourvu qu'Hamon ne l'écoute pas car finalement le SNUIPP ne tranche pas et laisser la main au conseil d'école c'est finalement laisser la main aux mairies et là on risque vraiment d'avoir n'importe quoi et on se dirige droit vers la territorialisation de l'école ! Il faut un cadre national !

Quant au reste non on ne s'en fout pas : on ne peut pas demander la suppression du décret sans proposer ou savoir sur quel rythme on va fonctionner. (perso je l'ai déjà écrit, je suis pour 4 jours et demi avec samedi matin mais cette option ne sera pas retenu : la plupart des PE ne veut pas travailler le samedi matin et les parents veulent dormir alors....).

Quant au 4 jours allégés avec récupération sur les vacances proposés par le SNUIPP (parmi les autres idées...), je suis archi contre pour plusieurs raisons :
- oui je ne veux pas que l'on touche aux vacances, j'en ai besoin et c'est le seul truc qu'il nous reste.
- si on passe à 4 jours allégés de 5h15 (temps souhaitée par la réforme actuelle) par jour il faut rattraper 3 h par semaine soit 108 h avec les élèves. Il faut donc travailler 20 jours pendant les vacances soit 5 semaines de classe à 4 jours en plus !!!! C'est énorme....Beaucoup de PE se plaignent que la réforme actuelle fait revenir 36 journées de plus, là on serait à 20 jours à revenir et pendant les vacances en plus génial !!!! En plus, ces journées allégées même sur 4 jours posent toujours le problème du périscolaire après la classe...

Donc cette solution proposée par le SNUIPP n'est vraiment pas mieux à mon sens.

Du coup, je ne vois pas trop d'issue...Et ej crains le pire !!!!

elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par elena3 le Mer 2 Avr 2014 - 17:05
- janvier 2013, les instits parisiens sont en grève contre le projet mais se font tailler par tout le monde (profs du secondaire, médias, etc.)  diable , surtout ceux qui retourneront leur veste quelques mois plus tard ; en attendant, les instits en ont gros sur la patate… « Lettre d’un instit parisien écoeuré à lui-même (puisque personne ne veut l’entendre) ».
elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par elena3 le Mer 2 Avr 2014 - 17:11
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Dans un tweet, le 31 mars, Sébastien Sihr, secrétaire général du Snuipp , affirme que "nouveau ministre ou non, le Snuipp va poursuivre son engagement pour la transformation de l'école avec les enseignants". Formule précisée peu après : "pour les rythmes, dérogations du conseil d'école comme avant 2008 pour un après-midi libéré pour le périscolaire, un mercredi sur trois libéré, 4 jours allégés".

 affraid Mon dieu, pourvu que Hamon nje l'écoute pas !!!!
Suppression pure et simple du décret sur les rythmes; pour le reste on s'en fout un peu finalement...

Oui pourvu qu'Hamon ne l'écoute pas car finalement le SNUIPP ne tranche pas et laisser la main au conseil d'école c'est finalement laisser la main aux mairies et là on risque vraiment d'avoir n'importe quoi et on se dirige droit vers la territorialisation de l'école ! Il faut un cadre national !

Quant au reste non on ne s'en fout pas : on ne peut pas demander la suppression du décret sans proposer ou savoir sur quel rythme on va fonctionner. (perso je l'ai déjà écrit, je suis pour 4 jours et demi avec samedi matin mais cette option ne sera pas retenu : la plupart des PE ne veut pas travailler le samedi matin et les parents veulent dormir alors....).

Quant au 4 jours allégés avec récupération sur les vacances proposés par le SNUIPP (parmi les autres idées...), je suis archi contre pour plusieurs raisons :
- oui je ne veux pas que l'on touche aux vacances, j'en ai besoin et c'est le seul truc qu'il nous reste.
- si on passe à 4 jours allégés de 5h15 (temps souhaitée par la réforme actuelle) par jour il faut rattraper 3 h par semaine soit 108 h avec les élèves. Il faut donc travailler 20 jours pendant les vacances soit 5 semaines de classe à 4 jours en plus !!!! C'est énorme....Beaucoup de PE se plaignent que la réforme actuelle fait revenir 36 journées de plus, là on serait à 20 jours à revenir et pendant les vacances en plus génial !!!! En plus, ces journées allégées même sur 4 jours posent toujours le problème du périscolaire après la classe...

Donc cette solution proposée par le SNUIPP n'est vraiment pas mieux à mon sens.

Du coup, je ne vois pas trop d'issue...Et ej crains le pire !!!!


Mais pour les vacances, on laissera les restaurateurs et hôteliers descendre dans la rue à notre place... malmaisbien En vieillissant, j'ai compris beaucoup de choses...
Le périscolaire sera une étude surveillée comme cela existe de puis des lustres. Libre aux mairies de les améliorer si elles le peuvent ou le veulent. Du moment que la frontière entre le scolaire et le périsco est bien tracée, que l'on ne nous alloge pas les semaines et surtout qu'on ne touche pas au mercredi, je prends !
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par auléric le Mer 2 Avr 2014 - 17:32
le commentaire sur l'article du café péda va totalement à l'encontre de ce que ceux qui sont déjà aux 4.5j vivent. J'en discute régulièrement avec des collègues (de Paris , d'autres communes voisines aussi aux 4.5j) on pointe tous , parents compris, l'augmentation de la fatigue et de la tension nerveuse des gamins qui passent plus de temps en collectivités et en grand groupe (12 à18 gamins au moins , lors des TAP, 31 dans ma classe) ....et moi je constate des mises en train laborieuse le matin et des aprems improductifs au possible, où on gère plus de discipline que d'apprentissages ....

finalement , on courrait moins après le temps, et cela se passait bien mieux avec la semaine Darcos


Dernière édition par auléric le Mer 2 Avr 2014 - 17:34, édité 1 fois
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par arcenciel le Mer 2 Avr 2014 - 17:33
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:le commentaire sur l'article du café péda va totalement à l'encontre de ce que ceux qui sont déjà aux 4.5j vivent. J'en discute régulièrement avec des collègues (de Paris , d'autres communes voisines aussi aux 4.5j) on pointe tous , parents compris, l'augmentation de la fatigue et de la tension nerveuse des gamins qui passent plus de temps en collectivités et en grand groupe (12 à18 gamins au moins , lors des TAP, 31 dans ma classe) ....et moi je constate des mises en train laborieuse le matin et des aprems improductifs au possible, où on gère plus de discipline que d'apprentissages ....
Itou et mes plus mauvais jours sont le mercredi et le jeudi. Elèves énervés, improductifs.
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Alain Juppé milite pour que les communes obtiennent plus d'argent de l'Etat.

par auléric le Mer 2 Avr 2014 - 17:39
oui arc en ciel ici je n'arrive à travailler vraiment bien que le lundi entre 9h (le temps qu'ils se réveillent) et  la récré (après c'est déjà difficile) , le mardi matin et bizarrement ma meilleure matinée est le mercredi matin . le reste c'est police toutes les 2mn avec des pics récurrents sur toutes les classes de l'école les mardi et le jeudi aprem : le mardi car c'est 2h sans pause et le jeudi c'est la fatigue accumulée.
Je n'arrive à gérer le vendredi que parce que j'ai prévu des activités "cool" : bibliothèque/informatique et musique/ arts visuels .
La semaine dernière , j'ai du faire exceptionnellement de la géographie et des sciences le vendredi aprem, j'ai cru devenir chèvre et eux ont été incapables de se mettre en mode "travail" : 2h de pure police ... quel gain cette réforme vraiment !!

et ce sont des constats identiques dans les classes de mes collègues (en général quand on croise aux récrés , on se plaint exactement les mêmes jours aux mêmes créneaux , ce qui réduit l'effet "gestion de classe" dans l'histoire. Rassurant et désespérant en même temps)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum