Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
florestan
Grand sage

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par florestan le Sam 5 Avr 2014 - 21:23
Je trouve ce document excessivement rigide. Je conçois qu'il puisse servir de base des collègues qui débutent et rament vraiment  mais il faut être très très discipliné soi même pour réussir à l'appliquer. Je pense que chacun doit trouver sa méthode , il n'y a pas une seule manière d'être "respecté". ce document n'en propose qu'une seule: la peur de la punition. Je trouve cette manière de voir beaucoup trop normative. A mon avis chacun tâtonne au début avant de trouver ce qui lui convient comme manière de fonctionner.















avatar
yogi
Grand sage

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par yogi le Sam 5 Avr 2014 - 21:38
@Finrod a écrit:
@yogi a écrit:

C'est justement ce que fait SOS Education: du racolage,comme d'hab!

Dans les IUFM, on nous a souvent servi de l'histoire de l'éducation, au lieu d'expliquer vraiment comment s'en sortir,maintenant, en classe. Je trouve cette tendance regrettable.



Je trouve ce document pertinent. Il m'aurait été utile la première année.

Tu déduis son "inutilité" de ton seul exemple c'est une généralisation abusive, tu n'es pas représentatif de la profession.

Je trouve au contraire vraiment dommage d'abandonner des documents aussi précieux aux extrêmes !  et qu'affirmes-tu pour justifier cela ? Que tu ne crois pas en un possible apprentissage de l'autorité ? et que c'est chacun pour soi ?  Merci bien.

C'est justement parce que ton avis, du moins son côté nihiliste, est trop largement partagé chez les enseignants que nous avons tant de mal à porter quoi que ce soit qui ressemble à une réflexion concertée cohérente à grande échelle - quel que soit le sujet. Ce que nous faisons de plus pertinent, c'est de vagues topics perdus sur néos entre d'autres sujets moins sérieux. C'est précisément cela, ces tabous, cette absence de réflexion collective, qui fait le terreau des extrêmes et qui assure que, si une opportunité se présente à eux, ils finiront par apparaitre légitimes et nous n'aurons aucune arme à leur opposer (si ce n'est un sacrifice, libre à chacun).

C'est désagréable de ne pas être lue correctement. J'ai dis que ce document ne m'apporte rien à MOI. Tant mieux si c'est utile à d'autres!
Aussi depuis le début ,sur ce fil, on fait justement la différence entre autorité et charisme, ce qui est pertinent. L'autorité s'apprend, le charisme,non.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
yogi
Grand sage

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par yogi le Sam 5 Avr 2014 - 21:47
@florestan a écrit:Je trouve ce document excessivement rigide. Je conçois qu'il puisse servir de base des collègues qui débutent et rament vraiment  mais il faut être très très discipliné soi même pour réussir à l'appliquer. Je pense que chacun doit trouver sa méthode , il n'y a pas une seule manière d'être "respecté". ce document n'en propose qu'une seule: la peur de  la punition. Je trouve cette manière de voir beaucoup trop normative. A mon avis chacun tâtonne au début avant de trouver ce qui lui convient comme manière de fonctionner.

+1
Je trouve qu'il y a un ton injonctif et culpabilisant aussi. Du genre, "si tu n'y arrives pas, t'es un naze!"
Ce n'est pas parce qu'on suit une recette, qu'on la réussit à tous les coups. Et si on est fragile ,parfois, ne pas se dévaluer pour autant. On fait des choses dont on n'est pas fier mais on est humain. On n'est pas parfait en tout temps et c'est bien normal!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
yogi
Grand sage

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par yogi le Sam 5 Avr 2014 - 21:49
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Je "pratique" ce document depuis quelques temps. Mais il y a des mystères qui pour moi persistent :
- Comment fait-on pour obtenir une entrée en salle silencieuse ? Avec beaucoup d'efforts et de temps, je peux obtenir un relatif silence dans les rangs. Mais le bruit reprend ensuite dans la classe. Il n'arrive jamais que je ne sois pas obligé de demander deux fois le silence : dans les rangs, puis dans la salle.
- Il me semble difficile de rappeler silencieusement à l'ordre un élève qui, précisément parce qu'il ne suit pas le cours, n'est pas non plus en train de vous regarder... Et je n'ai pas observé que les élèves répondaient moins !
- Par quoi remplacer le très désuet "Tu seras puni !" ? :/

Je me suis reconnu dans la tendance excessive à la digression. J'en avais perçu aussi les conséquences en termes de discipline. Ma tutrice avait aussi noté cela. J'y travaille, j'y travaille, mais c'est chaque fois tellement tentant... C'est nourri par un mauvais souvenir, je crois : j'avais tendance à remettre en cause la compétence des professeurs qui ne voulaient pas répondre à mes questions.

Bin c'était possible en... 1939  Laughing 

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par Volubilys le Sam 5 Avr 2014 - 22:06
Je ne connaissais pas ce document jusqu'à maintenant, par contre pas mal des conseils qu'il donne me sont familiers.
- Attendre le silence avant l'entrée en classe (et faire ressortir de la classe si le bruit reprend quand ils avancent) m'a été donné par un IMF quand j'étais à l'iufm. On le trouve aussi couramment sur les sites qui parlent de gestion de classe. (En début d'année, ça peut prendre un peu de temps pour entrer en classe, mais on finit par y arriver, et ce temps perdu au début évite d'en perdre beaucoup toute l'année.)
- Punir à froid : Ne pas donner la punition de suite mais attendre la fin de la séance, ne pas la donner sous le coup de la colère... : c'est aussi expliquer dans le livre de Jean-Claude Richoz. (J'utilise ce système et ça fonction pas mal.)
- le coup des punitions réutilisées ou volées dans la poubelle pour resservir : on en parlait il n'y a pas si longtemps sur le forum.
- la gradation des punitions ressemble à ce qui s'applique généralement.
- la manière de se tenir, l'utilisation du regard, parler peu... sont des choses que j'applique quotidiennement et ça fonctionne bien.
...
enfin bref,  ce sont des conseils qui peuvent aider un débutant. Je ne vois pas bien en quoi ces conseils sont excessivement rigides.  :gratte:

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Lizdarcy
Fidèle du forum

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par Lizdarcy le Dim 6 Avr 2014 - 2:15
L'autorité et le charisme sont deux choses bien distinctes en effet.
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par Volubilys le Dim 6 Avr 2014 - 9:08
Personnellement, je ne vois pas trop l'intérêt de vouloir développer son charisme dans notre profession, nous ne sommes pas gourous de secte, ni politiciens... Nous n'avons pas à séduire notre publique.
Par ailleurs, je ne pense pas que le charisme se travaille vraiment.
Enfin, il existe plein de livre pour développer son charisme.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par Al le Dim 6 Avr 2014 - 9:19
@yogi a écrit:
@florestan a écrit:Je trouve ce document excessivement rigide. Je conçois qu'il puisse servir de base des collègues qui débutent et rament vraiment  mais il faut être très très discipliné soi même pour réussir à l'appliquer. Je pense que chacun doit trouver sa méthode , il n'y a pas une seule manière d'être "respecté". ce document n'en propose qu'une seule: la peur de  la punition. Je trouve cette manière de voir beaucoup trop normative. A mon avis chacun tâtonne au début avant de trouver ce qui lui convient comme manière de fonctionner.

+1
Je trouve qu'il y a un ton injonctif et culpabilisant aussi. Du genre, "si tu n'y arrives pas, t'es un naze!"
Ce n'est pas parce qu'on suit une recette, qu'on la réussit à tous les coups. Et si on est fragile ,parfois, ne pas se dévaluer pour autant. On fait des choses dont on n'est pas fier mais on est humain. On n'est pas parfait en tout temps et c'est bien normal!

Ce document a surtout pour immense mérite de poser clairement que mieux vaut ne pas être bienveillant avec ses élèves le 1er jour, et qu'excès de rigueur / sévérité est la base, pour "relâcher" s'il y a lieu après et changer le mode de relation (c'est bien expliqué, d'une crainte diffuse à un respect sincère). L'an dernier j'avais peur pour ma titularisation et je me suis "instinctivement" comportée comme ça. Cette année sur les conseils de profs plus "modernes" j'ai zappé l'étape de la "crainte"... je le regrette tous les jours, parce que les élèves ont zappé l'étape du "respect"... j'ai "rattrapé" le coup un peu, mais pas totalement.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
Kan-gourou
Neoprof expérimenté

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par Kan-gourou le Dim 6 Avr 2014 - 9:20
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Je "pratique" ce document depuis quelques temps. Mais il y a des mystères qui pour moi persistent :
- Comment fait-on pour obtenir une entrée en salle silencieuse ? Avec beaucoup d'efforts et de temps, je peux obtenir un relatif silence dans les rangs. Mais le bruit reprend ensuite dans la classe. Il n'arrive jamais que je ne sois pas obligé de demander deux fois le silence : dans les rangs, puis dans la salle.

On ne peut pas obtenir une entrée en classe silencieuse. Par contre, on peut faire en sorte que le silence s'instaure le plus vite possible. Quand ils entrent en classe, mes élèves savent qu'ils ne pourront s'asseoir que lorsque le silence sera complet. Je me positionne devant la classe, au centre, bras croisés, je regarde un élève qui parle (ou qui ne se tient pas correctement), sans rien dire, jusqu'à ce qu'il se taise, et quand il l'a fait, je passe au suivant, jusqu'à ce que chaque élève soit silencieux. Je ne demande jamais le silence, je me contente de les regarder fixement. Quand le silence est instauré, je dis: "Bonjour à tous, vous pouvez vous asseoir." Si les bavardages reprennent aussitôt, j'ajoute "Sortez vos affaires, et n'oubliez pas de poser votre carnet sur votre table." Puis je les mets rapidement en activité.

- Il me semble difficile de rappeler silencieusement à l'ordre un élève qui, précisément parce qu'il ne suit pas le cours, n'est pas non plus en train de vous regarder... Et je n'ai pas observé que les élèves répondaient moins !

Si je me rends compte qu'un élève n'écoute pas, je m'arrête en plein milieu d'une phrase, et je le regarde fixement, bras croisés. L'élève qui bavarde se rend compte très vite qu'il n'y a plus un bruit et que toute la classe le regarde. Il se tait et baisse les yeux. S'il recommence quelques minutes plus tard, je continue le cours tout en prenant son carnet. Il ne se calme toujours pas ? Je remplis le carnet sans arrêter le cours. En fin d'heure, je lui rends son carnet en lui indiquant que j'espère ne plus avoir à y mettre de mot.

- Par quoi remplacer le très désuet "Tu seras puni !" ? :/

Par la punition directement. Ils connaissent les règles et les conséquences de leurs actes. A eux d'assumer.

Je me suis reconnu dans la tendance excessive à la digression. J'en avais perçu aussi les conséquences en termes de discipline. Ma tutrice avait aussi noté cela. J'y travaille, j'y travaille, mais c'est chaque fois tellement tentant... C'est nourri par un mauvais souvenir, je crois : j'avais tendance à remettre en cause la compétence des professeurs qui ne voulaient pas répondre à mes questions.

Si tu aimes les digressions, ne t'en prive pas, mais il ne faut pas que cela dure trop longtemps, sinon les élèves ne comprennent plus rien. Ils ont besoin de sentir que tout est cadré. Lors d'une digression, je m'arrête au bout d'une minute et je leur dis que ce n'était qu'une parenthèse, mais qu'ils peuvent mettre ces informations dans un coin de leur tête car elles nous serviront plus tard. Ce n'est pas toujours vrai, mais ça leur donne l'impression que je sais parfaitement où je les mène.
avatar
Finrod
Expert

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par Finrod le Dim 6 Avr 2014 - 9:22
@yogi a écrit:
C'est désagréable de ne pas être lue correctement. J'ai dis que ce document ne m'apporte rien à MOI. Tant mieux si c'est utile à d'autres!
Aussi depuis le début ,sur ce fil, on fait justement la différence entre autorité et charisme, ce qui est pertinent. L'autorité s'apprend, le charisme,non.

Au temps pour moi.

Il n'en reste pas moins que le charisme n'est pas 100% inné

+1 pour le "c'était possible en 1939"

Cela dit en diversifiant un peu les approches, certains arrivent à un résultat similaire. Une de mes collègues avait une manière de dire "s'il te plait" quand elle demandait le silence, les pires élèves s'arrêtaient et lui jetaient un regard penaud.

Je pense que le mimétisme, donc une certaine forme de tutorat peuvent beaucoup aider à mettre en place certains repères. Libre après au jeune enseignant de prendre des libertés lorsqu'il se sent à l'aise.
avatar
kero
Grand sage

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par kero le Dim 6 Avr 2014 - 9:42
@florestan a écrit:il n'y a pas une seule manière d'être "respecté". ce document n'en propose qu'une seule: la peur de  la punition.

On n'a pas dû lire le même texte.
avatar
Magic Marmotte
Fidèle du forum

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par Magic Marmotte le Dim 6 Avr 2014 - 9:54
A mon sens, le charisme ne peut s'exprimer pleinement que lorsque un rapport sain avec la classe est établi. Cela ne se fait qu'avec des règles instaurées et respectées. L'autorité précède le charisme.
avatar
kero
Grand sage

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par kero le Dim 6 Avr 2014 - 10:12
@Magic Marmotte a écrit:A mon sens, le charisme ne peut s'exprimer pleinement que lorsque un rapport sain avec la classe est établi. Cela ne se fait qu'avec des règles instaurées et respectées. L'autorité précède le charisme.

Max Weber ne serait pas tout à fait d'accord  Razz 

Mais il est vrai qu'il n'utilise probablement pas le mot charisme dans le même sens qui est entendu ici.
avatar
yogi
Grand sage

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par yogi le Dim 6 Avr 2014 - 10:30
@Al a écrit:
@yogi a écrit:
@florestan a écrit:Je trouve ce document excessivement rigide. Je conçois qu'il puisse servir de base des collègues qui débutent et rament vraiment  mais il faut être très très discipliné soi même pour réussir à l'appliquer. Je pense que chacun doit trouver sa méthode , il n'y a pas une seule manière d'être "respecté". ce document n'en propose qu'une seule: la peur de  la punition. Je trouve cette manière de voir beaucoup trop normative. A mon avis chacun tâtonne au début avant de trouver ce qui lui convient comme manière de fonctionner.

+1
Je trouve qu'il y a un ton injonctif et culpabilisant aussi. Du genre, "si tu n'y arrives pas, t'es un naze!"
Ce n'est pas parce qu'on suit une recette, qu'on la réussit à tous les coups. Et si on est fragile ,parfois, ne pas se dévaluer pour autant. On fait des choses dont on n'est pas fier mais on est humain. On n'est pas parfait en tout temps et c'est bien normal!

Ce document a surtout pour immense mérite de poser clairement que mieux vaut ne pas être bienveillant avec ses élèves le 1er jour, et qu'excès de rigueur / sévérité est la base, pour "relâcher" s'il y a lieu après et changer le mode de relation (c'est bien expliqué, d'une crainte diffuse à un respect sincère). L'an dernier j'avais peur pour ma titularisation et je me suis "instinctivement" comportée comme ça. Cette année sur les conseils de profs plus "modernes" j'ai zappé l'étape de la "crainte"... je le regrette tous les jours, parce que les élèves ont zappé l'étape du "respect"... j'ai "rattrapé" le coup un peu, mais pas totalement.

Je pense que le terme est mal choisi.Laxiste ou bienveillant? Ce n'est pas du tout pareil. On est bienveillant en tout temps et c'est très important,je trouve. Bienveillant et strict,ce n'est pas incompatible.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
mafalda16
Modérateur

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par mafalda16 le Dim 6 Avr 2014 - 11:07
@yogi a écrit: Bienveillant et strict, ce n'est pas incompatible.

+10 Et heureusement!
avatar
Ragnetrude
Expert

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par Ragnetrude le Lun 7 Avr 2014 - 18:29
C'est quand même un peu risqué de conseiller aux débutants de donner des sanctions disproportionnées pour assoir son autorité en début d'année : selon le public sur lequel on tombe, on peut se mettre à dos des élèves et ça peut devenir très très pénible pour le prof.

Je pense que la voix, le ton, jouent effectivement beaucoup dans ce "charisme".
avatar
kero
Grand sage

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par kero le Lun 7 Avr 2014 - 19:10
@Ragnetrude a écrit:C'est quand même un peu risqué de conseiller aux débutants de donner des sanctions disproportionnées pour assoir son autorité en début d'année : selon le public sur lequel on tombe, on peut se mettre à dos des élèves et ça peut devenir très très pénible pour le prof.

Oui enfin bon, après il y a une mesure dans la disproportion. Je pense que personne ne va mettre un rapport de discipline à un gamin parce qu'il sort une bétise en début d'heure.

Plus généralement, on peut peut-être quand même partir du principe que même un néophyte qui lirait un texte comme celui là est capable d'exercer un minimum d'esprit critique et se rendre compte qu'il faut adapter une vision de 1939 au monde de 2014. S'il n'en est pas capable, c'est que lui manquent les outils intellectuels de base nécessaires pour être prof.
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par atrium le Mar 8 Avr 2014 - 12:59
chacun est surpris que le cours soit déjà terminé.

J'adore quand un élève lève le nez de son travail à la sonnerie et dit "Déjà?"  Very Happy 

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
maria holic
Niveau 5

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par maria holic le Mar 8 Avr 2014 - 13:25
Pour moi la première règle c'est : si tu dis que tu vas faire quelque chose, fais-le.

La seconde c'est : jamais d'injustice

La troisième : ne jamais se laisser marcher sur les pieds par les élèves

La quatrième : ne pas voir peur d'être trop strict

On est prof avec ce que l'on est intrinsèquement. A mon sens, il n'y a aucune solution miracle et il y a autant de bons profs différents que de poils sur la queue de mon chat (belle image, non ?)

Quand j'ai commencé à enseigné, on m'a dit qu'il fallait que je joue un rôle. Ce que je n'ai jamais fait. Et si je devais conseiller un néotit, c'est ce que je lui dirais. Etre soi-même et suivre quelques règles simples. Une fois la relation construite avec les élèves (ce qui prend plus ou moins de temps (surtout en ZEP)), le plus dur est fait.
avatar
maria holic
Niveau 5

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par maria holic le Mar 8 Avr 2014 - 13:28
Rhooo, d'ailleurs je viens de me souvenir d'une anecdote :

Quand j'enseignais en ZEP, à la fin de ma première année qui avait été plus que sportive, j'ai discuté avec une de mes classes de 4ème à la fin de l'année. Au détour de la discussion, je leur demande comment ils me perçoivent. Je leur dis "strict, non ?"
Ils me répondent : "oh, non, vous êtes cool".

Le choc ! Moi qui me perçois comme quelqu'un de plutôt strict (et mes collègues aussi)... Comme quoi...
avatar
sandoval
Niveau 7

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par sandoval le Mar 8 Avr 2014 - 19:47
@atrium a écrit:chacun est surpris que le cours soit déjà terminé.

J'adore quand un élève lève le nez de son travail à la sonnerie et dit "Déjà?"  Very Happy 

Je suis encore jeune prof mais ça m'est déjà arrivé, c'est très agréable en effet!
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par Sylvain de Saint-Sylvain le Mar 8 Avr 2014 - 20:00
Jouer un rôle, être soi, cela n'est pas contraire : c'est plutôt qu'il faut trouver un rôle en accord avec sa personnalité, et pour ce faire déceler ses modèles implicites. Je vois mal comment il pourrait en être autrement : qu'est-ce à dire, ne pas jouer un rôle ? Quelle catastrophe si j'étais resté tel quel tout au long de l'année devant mes élèves... Je n'ai pas d'autorité naturelle. Je n'ai guère de charisme. Punir me fait de la peine. Il m'a bien fallu inventer un personnage susceptible d'affronter mes classes.

_________________
Les moyens sont le contraire des procédés; se borner à obtenir une perfection formelle déjà créée, c’est se donner pour but le jeu de moyens déjà établis et connus. Ce n’est ni un noble effort à tenter ni un but élevé à atteindre. (Reverdy, "Certains avantages d'être seul")
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par Volubilys le Mar 8 Avr 2014 - 20:51
Quand je suis en classe, j'endosse mon costume de maîtresse, j'ai un rôle à tenir. Mon rôle diffère selon le public : je ne suis pas la même maîtresse selon que je suis avec des petites-sections, des CP ou des CM2. Mon langage corporel, mes intonations, ma façon de parler... changent.
Je ne vois pas en quoi ça pose soucis.  :gratte: 

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
gelsomina31
Grand Maître

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par gelsomina31 le Mar 8 Avr 2014 - 21:11
@maria holic a écrit:Pour moi la première règle c'est : si tu dis que tu vas faire quelque chose, fais-le.

La seconde c'est : jamais d'injustice

La troisième : ne jamais se laisser marcher sur les pieds par les élèves

La quatrième : ne pas voir peur d'être trop strict
   même si j'ai encore du mal à appliquer ces règles parfaitement tous les jours.

@maria holic a écrit: On est prof avec ce que l'on est intrinsèquement. A mon sens, il n'y a aucune solution miracle et il y a autant de bons profs différents que de poils sur la queue de mon chat (belle image, non ?)

Quand j'ai commencé à enseigné, on m'a dit qu'il fallait que je joue un rôle. Ce que je n'ai jamais fait. Et si je devais conseiller un néotit, c'est ce que je lui dirais. Etre soi-même et suivre quelques règles simples. Une fois la relation construite avec les élèves (ce qui prend plus ou moins de temps (surtout en ZEP)), le plus dur est fait.
J'ai essayé d'endosser le rôle de la maitresse sévère, strict, etc... au début de ma carrière. Ce fut un carnage pour moi.  pale  Non seulement je n'étais pas crédible auprès des élèves (moi, un dragon autoritaire ?!?  Laughing ) mais je me mettais la rate au court bouillon, les nerfs en pelote et me détestais moi-même.  No 

Depuis que j'ai accepté d'être moi-même , c'est à dire plutôt "maternante" et sensible et que je joue de mon étourderie  et mon émotivité (au lieu de m'auto-flageller pour ces défauts devenues des qualités), les choses se passent beaucoup mieux avec les élèves, je prends de l'assurance et je pense être une meilleure maitresse.
Mes classes (je suis remplaçante) ne sont pas toujours silencieuses et hyper disciplinées mais mes élèves apprennent pleins de choses en ma compagnie, sont heureux de me retrouver, me disent que je suis belle (en maternelle) et gentille (en élémentaire) avec des sourires. J'arrive même à ne pas trop m'attirer les foudres de mes élèves "psychopathes" car ils voient bien que je n'ai rien contre eux.    

Mon positionnement en tant qu'enseignante n'est pas la panacée, ni le modèle vendu par l'IUFM ou les ESPE  Twisted Evil  mais au moins, je suis mieux dans mes baskets d'adulte un peu fofolle et ma relation pédagogique avec les élèves est bien meilleure.  Wink 


Dernière édition par gelsomina31 le Mar 8 Avr 2014 - 21:15, édité 1 fois

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

« De chacun selon ses forces, à chacun selon ses besoins. »
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par Caspar le Mar 8 Avr 2014 - 21:13
Nous nous posons tous des questions sur la "gestion de classe" et la discipline, non? Si tout était tout le temps parfait et rien ne "posait souci" comme tu dis, ce genre de fil n'existerait pas.
avatar
Dinaaa
Esprit éclairé

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par Dinaaa le Mar 8 Avr 2014 - 21:21
@Volubilys a écrit:Quand je suis en classe, j'endosse mon costume de maîtresse, j'ai un rôle à tenir. Mon rôle diffère selon le public : je ne suis pas la même maîtresse selon que je suis avec des petites-sections, des CP ou des CM2. Mon langage corporel, mes intonations, ma façon de parler... changent.
Je ne vois pas en quoi ça pose soucis.  :gratte: 

+1

Les dadets de 3e me disent parfois "z'étiez plus sympa quand on était en 6e", ce à quoi je réponds invariablement "toi aussi !".

Quand j'entre en classe, je joue le rôle que les élèves attendent de moi : je suis sévère mais juste, et je fais attention à chacun. Je me mets à la porte et aucun élève n'entre sans m'avoir dit bonjour (et m'avoir présenté son carnet de liaison, accessoirement).
Je pense qu'eux aussi jouent le rôle que j'attends d'eux, et je m'efforce donc de traiter chaque élève comme s'il était intéressant et comme si j'avais plaisir à le retrouver. Ce qui n'est évidemment pas le cas, puisque j'ai une bonne paire d'abrutis insupportables dans toutes mes classes, comme tout le monde, mais je suis vraiment persuadée que si on fait comprendre à un enfant qu'on le trouve débile, il se comportera en débile. Si on lui montre qu'on lui fait confiance, il y a une petite chance qu'il y croit et améliore son comportement. Bref, je crois plus à une relation de confiance qui s'instaure qu'à une relation basée sur la crainte de la punition. Bien sûr, ça ne marche pas à tous les coups, mais pour la majorité des élèves, c'est très efficace.

En y réfléchissant, je ne suis pas sûre que ça ait grand chose à voir avec le charisme.   
Contenu sponsorisé

Re: Comment développer son "charisme" d'enseignant ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum