Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
shepherd
Niveau 4

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par shepherd le Ven 4 Avr 2014 - 22:02
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Tous les pays, sauf la France, fonctionnent en 5/7 8.30-15 suivi du péri-scolaire. Oui, c'est fatiguant. Mais la vie est fatiguante. Et si on arrêtait de se plaindre?

Ben non. Des exemples ont été donnés plus haut. Dans combien de pays as-tu enseigné, sans indiscrétion?

Et bien des communes ne finiront pas à 15h grâce aux pauses méridiennes à rallonge (jusqu'à 3h). Certains maires ont même réussi à faire terminer les cours plus tard qu'avant la réforme.

Dans 3 pays. Le péri-scolaire a de nombreuses formes différentes en effet: "garderie" ou aide aux devoirs dans les locaux ou dans d'autres locaux rattachés à l'école, activités réelles dans l'école dans les salles de classe ou dans des locaux dédiés etc.
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par atrium le Ven 4 Avr 2014 - 22:15
J'ai aussi travaillé dans plusieurs pays mais dans un seul, autre que la France, en école publique lambda. Et la garderie était très peu fréquentée. Les élèves finissaient à 15h. Tout le monde mangeait à la cantine... en une demi-heure! Bref rien à voir avec la France.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
shepherd
Niveau 4

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par shepherd le Ven 4 Avr 2014 - 22:19
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'ai aussi travaillé dans plusieurs pays mais dans un seul, autre que la France, en école publique lambda. Et la garderie était très peu fréquentée. Les élèves finissaient à 15h. Tout le monde mangeait à la cantine... en une demi-heure! Bref rien à voir avec la France.

La cantine dure partout 30-40 minutes sauf en France. Enfin bref... on peut continuer à se plaindre des faux problèmes au lieu des problèmes réels qui ont eux cours aussi bien en France qu'à l'étranger.
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par dandelion le Ven 4 Avr 2014 - 22:21
Nope. Ici il y a deux heures de pause (les enfants mangent souvent à la maison et rentrent à pied).
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par atrium le Ven 4 Avr 2014 - 22:24
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'ai aussi travaillé dans plusieurs pays mais dans un seul, autre que la France, en école publique lambda. Et la garderie était très peu fréquentée. Les élèves finissaient à 15h. Tout le monde mangeait à la cantine... en une demi-heure! Bref rien à voir avec la France.

La cantine dure partout 30-40 minutes sauf en France. Enfin bref... on peut continuer à se plaindre des faux problèmes au lieu des problèmes réels qui ont eux cours aussi bien en France qu'à l'étranger.

Nous sommes d'accord. Les rythmes sont un faux problème, sauf pour les communes qui vont financer ça avec une DGH en baisse.

Dandelion, en expliquant comment fonctionne l’école de sa fille aux États-Unis, a pointé les vrais problèmes. Pour les résoudre, rien n'est prévu et on n'entend ni les pro-réformes, ni le gouvernement s'exprimer sur ces sujets. Je me demande bien pourquoi...

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par Une passante le Ven 4 Avr 2014 - 22:25
il y a sans doute des problèmes d'infrastructures en France que n'ont pas d'autres pays : déjeuner en 30-40 minutes serait impossible dans beaucoup d'écoles où plusieurs services sont nécessaires pour pouvoir faire passer tous les enfants.
Pour une vraie comparaison avec les autres pays, il faudrait prendre en compte beaucoup de facteurs : travail des femmes (disponibles ou non pour récupérer les enfants, même si cela fait caricatural de penser que ce sont toujours les femmes qui récupèrent les enfants), éloignement pour le travail du lieu de naissance (pour la proximité ou on des grand-parents), locaux scolaires, nombre d'élèves par classe etc...
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par dandelion le Ven 4 Avr 2014 - 22:33
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'ai aussi travaillé dans plusieurs pays mais dans un seul, autre que la France, en école publique lambda. Et la garderie était très peu fréquentée. Les élèves finissaient à 15h. Tout le monde mangeait à la cantine... en une demi-heure! Bref rien à voir avec la France.

La cantine dure partout 30-40 minutes sauf en France. Enfin bref... on peut continuer à se plaindre des faux problèmes au lieu des problèmes réels qui ont eux cours aussi bien en France qu'à l'étranger.

Nous sommes d'accord. Les rythmes sont un faux problème, sauf pour les communes qui vont financer ça avec une DGH en baisse.

Dandelion, en expliquant comment fonctionne l’école de sa fille aux États-Unis, a pointé les vrais problèmes. Pour les résoudre, rien n'est prévu et on n'entend ni les pro-réformes, ni le gouvernement s'exprimer sur ces sujets. Je me demande bien pourquoi...
Je n'habite pas aux Etats-Unis (pour l'instant, on ne sait jamais où on va se retrouver la prochaine fois  Very Happy ). Les enfants qui vont à la cantine sont encore l'exception, et de toute façon la cantine n'existe que depuis deux ou trois ans dans notre commune, et la garderie est confidentielle, avec un mode d'inscription très contraignant. De toute façon, tout est différent, il faudrait faire une comparaison très poussée pour pouvoir comparer sérieusement. Néanmoins, le travail massif des femmes allié avec une forte natalité est une particularité statistique française semble-t-il. Ici il n'y a pas de garderie la matin, en France, les garderies ouvraient à 7h ou 7h30 dans la région où nous vivions. Les modes de vie, et donc les besoins, sont différents.
shepherd
Niveau 4

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par shepherd le Ven 4 Avr 2014 - 23:04
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:il y a sans doute des problèmes d'infrastructures en France que n'ont pas d'autres pays : déjeuner en 30-40 minutes serait impossible dans beaucoup d'écoles où plusieurs services sont nécessaires pour pouvoir faire passer tous les enfants.
Pour une vraie comparaison avec les autres pays, il faudrait prendre en compte beaucoup de facteurs : travail des femmes (disponibles ou non pour récupérer les enfants, même si cela fait caricatural de penser que ce sont toujours les femmes qui récupèrent les enfants), éloignement pour le travail du lieu de naissance (pour la proximité ou on des grand-parents), locaux scolaires, nombre d'élèves par classe etc...

Pareil partout. Plusieurs services de déjeuner à partir de 10h30. De plus, beaucoup d'écoles à l'étranger servent non seulement un déjeuner mais aussi un petit déjeuner, et un snack de mi-journée. Evidemment, tout cela demande une réorganisation totale, mais arrêtons de dire que c'est totalement absurde d'être à 5/7 alors que c'est ce qui se fait partout sauf dans un seul pays.
Je veux bien croire que le repos forcé du mercredi ait créé chez les petits Francais et leurs enseignants des mutations génétiques telles qu'il leur soit à présent impossible de se lever 5 jours sur 7 mais tout de même...

avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par Celeborn le Ven 4 Avr 2014 - 23:13
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le problème est que les appels à la raison viennent soit de l'article de Celeborn dans le Figaro, soit de Bentolila pas vraiment encarté PCF... Il faudrait que la gauche se mobilise pour que Hamon bouge.

Juste pour éviter tout malentendu : ce n'est pas parce que c'est publié dans le Figaro que c'est de droite. Je ne dis pas ça dans le sens où le Figaro ne serait pas de droite, mais au sens où j'aurais écrit exactement le même article pour Libération ou L'Humanité. Ce n'est pas ma faute si c'est le Figaro qui me contacte pour ce genre de choses…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par atrium le Ven 4 Avr 2014 - 23:17
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:il y a sans doute des problèmes d'infrastructures en France que n'ont pas d'autres pays : déjeuner en 30-40 minutes serait impossible dans beaucoup d'écoles où plusieurs services sont nécessaires pour pouvoir faire passer tous les enfants.
Pour une vraie comparaison avec les autres pays, il faudrait prendre en compte beaucoup de facteurs : travail des femmes (disponibles ou non pour récupérer les enfants, même si cela fait caricatural de penser que ce sont toujours les femmes qui récupèrent les enfants), éloignement pour le travail du lieu de naissance (pour la proximité ou on des grand-parents), locaux scolaires, nombre d'élèves par classe etc...

Pareil partout. Plusieurs services de déjeuner à partir de 10h30. De plus, beaucoup d'écoles à l'étranger servent non seulement un déjeuner mais aussi un petit déjeuner, et un snack de mi-journée. Evidemment, tout cela demande une réorganisation totale, mais arrêtons de dire que c'est totalement absurde d'être à 5/7 alors que c'est ce qui se fait partout sauf dans un seul pays.
Je veux bien croire que le repos forcé du mercredi ait créé chez les petits Francais et leurs enseignants des mutations génétiques telles qu'il leur soit à présent impossible de se lever 5 jours sur 7 mais tout de même...


Les mutations génétiques les empêchent bien d'apprendre certaines parties du programme. En revanche, elles leur permettent d'être entassés à 30 en maternelle dès 3 ans sans que rien ne soit prévu pour y remédier.  Wink 
avatar
henriette
Médiateur

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par henriette le Ven 4 Avr 2014 - 23:22
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je suis à la retraite depuis peu, j'enseignais au lycée (les maths) et je travaillais le mercredi, mes petits enfants ont eu du mal à travailler le mercredi au collège, il leur a fallu chaque fois un trimestre pour s'y adapter, mais grâce à cela ils peuvent profiter de leurs deux  parents (famille recomposée oblige) le weekend, ce qui n'eût pas été possible avec le samedi travaillé! Le mercredi leur a toujours posé des problèmes de garde (grands parents actifs)

Je comprends bien que ta situation personnelle et celle de ta famille t'amènent à avoir cette position, mais comprends à ton tour que tout le monde n'est pas forcément dans le même cas quoi toi : ce qui se révèle être un avantage pour toi et les tiens, avec de grands petits enfants (collégiens si j'ai bien compris, donc ne vivant pas du tout cette réforme de l'intérieur à l'âge de la maternelle ou du primaire) ne l'est pas pour tous, en particulier les parents de très jeunes enfants (si tes "grands" collégiens ont eu du mal à s'adapter à la perte du mercredi, imagine pour les bouts de choux de 4 ou 5 ans).  Wink
profecoles
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par profecoles le Ven 4 Avr 2014 - 23:57
J'enseigne dans un milieu privilégié : 80 % des élèves ne vont pas au centre de loisirs le mercredi (soit maman ne travaille pas, soit maman ou papa le prend en congé, soit les grands-parents, soit une nounou assurent la garde) et en profitent pour se lever plus tard, pour avoir des moments calmes chez eux, et pour avoir des activités extrascolaires qu'ils ont choisies, avec de vrais professionnels.
Alors, oui, c'est vrai , ils ont de la chance.
Mais ce n'est pas en les mettant au même régime que ceux qui en ont moins qu'on aura l'égalité des chances parce qu'en l'occurrence ce sera l'"égalité de la malchance":  plus de collectivité (toujours la garderie jusqu'à 18H tous les jours + le mercredi matin voire après-midi si la nounou ou les grands-parents ne peuvent pas venir les chercher le mercredi midi en raison de la distance ou de l'absence de motorisation), des activités subies et non choisies dans les NAP (Nouvelles activités périscolaires), assurées par des "animateurs" pas toujours qualifiés et avec un taux d'encadrement aux normes abaissées. 
Et si encore cela avait la moindre chance de résoudre les problèmes d'échec scolaire ...
Mais les problèmes de l'Ecole ne viennent pas de là. Tout le monde le sait : 8 ou 9 demi-journées, le mercredi matin ou le samedi matin, en ce qui concerne l'efficacité de l'enseignement, cela ne changera pas grand-chose (surtout que 24H ....ça reste 24H avec 8,  9 ou même 10 demi-journées ...).
Il faut  :
1.changer les méthodes et former les maîtres aux méthodes efficaces
2. réduire les effectifs surtout en maternelle
3. refonder les programmes
4. reconstruire un réseau de classes de perfectionnement type CLAD pour la grande difficulté scolaire
5. supprimer les usines à gaz que sont les projets d'école 
6. supprimer la paperasserie en tout genre (type LPC and co) et remettre les gens chargés de la gérer et de la "commander" aux autres sur le terrain devant les élèves (Des économies en perspective ...)
7. Former efficacement les maîtres E et G et exiger qu'ils travaillent en lien étroit avec l'enseignant voire pour partie dans la classe
8. arrêter l'"inclusion" des élèves handicapés à tout prix (et surtout à moindre coût), le faire seulement quand le bénéfice retiré est réel pour tous.
9. ne pas donner la possibilité aux parents de contester les propositions de maintien au primaire au moins sauf exception
10. redonner à l'école son rôle premier : les apprentissages (quitte à ce qu'on invente des" écoles de parents" pour ceux qui ne savent comment éduquer les enfants).

Monsieur Hamon ? Si vous passez par là ....
Bouboule
Expert

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par Bouboule le Sam 5 Avr 2014 - 0:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il va faire un truc mou du genou ou même rien du tout !
Il va continuer les réformes comme le lui demandent nos chers syndicats majoritaires  furieux 
De toute façon les grèves n'ont pas été assez fortes

Cela me semble essentiel ! les enseignants ont prouvé (malheureusement) qu'ils n'étaient plus capables de se mobiliser, la majorité laisse faire, approuve, voire ne s'intéresse pas aux réformes en cours et ne se réveille que bien trop tard, en disant "mais que font les syndicats ???", et bien les syndicats ne peuvent pas faire de miracle s'ils ne sont pas appuyés par la "base". D'ailleurs, la baisse du nombre de syndiqués me semble symptomatique du désintérêt des enseignants pour la profession dans son ensemble. On les voit se réveiller quand ils se sentent personnellement touchés (cf les profs qui ne viennent aux heures d'info syndicale que lorsque leur poste est en danger, et une fois que leur poste est sauvé, on ne les voit plus....) mais quand il faut lutter contre ce qui touche toute la profession, ils restent endormis...
Bref, pour en revenir au sujet, il me semble que la dernière grève a montré à notre nouveau ministre qu'il n'avait rien à craindre et pourrait faire ce qu'il voulait...

Sur ce cas de la réforme des rythmes : la majorité dont vous parlez ne fait pas grève parce que c'est trop coûteux pour elle ou parce que cette réforme lui est égale ? (et quand je dis grève, je pense à une grève de plus d'un jour)
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par Celadon le Sam 5 Avr 2014 - 0:47
veneration Profecoles.
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par arcenciel le Sam 5 Avr 2014 - 7:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'enseigne dans un milieu privilégié : 80 % des élèves ne vont pas au centre de loisirs le mercredi (soit maman ne travaille pas, soit maman ou papa le prend en congé, soit les grands-parents, soit une nounou assurent la garde) et en profitent pour se lever plus tard, pour avoir des moments calmes chez eux, et pour avoir des activités extrascolaires qu'ils ont choisies, avec de vrais professionnels.
Alors, oui, c'est vrai , ils ont de la chance.
Mais ce n'est pas en les mettant au même régime que ceux qui en ont moins qu'on aura l'égalité des chances parce qu'en l'occurrence ce sera l'"égalité de la malchance":  plus de collectivité (toujours la garderie jusqu'à 18H tous les jours + le mercredi matin voire après-midi si la nounou ou les grands-parents ne peuvent pas venir les chercher le mercredi midi en raison de la distance ou de l'absence de motorisation), des activités subies et non choisies dans les NAP (Nouvelles activités périscolaires), assurées par des "animateurs" pas toujours qualifiés et avec un taux d'encadrement aux normes abaissées. 
Et si encore cela avait la moindre chance de résoudre les problèmes d'échec scolaire ...
Mais les problèmes de l'Ecole ne viennent pas de là. Tout le monde le sait : 8 ou 9 demi-journées, le mercredi matin ou le samedi matin, en ce qui concerne l'efficacité de l'enseignement, cela ne changera pas grand-chose (surtout que 24H ....ça reste 24H avec 8,  9 ou même 10 demi-journées ...).
Il faut  :
1.changer les méthodes et former les maîtres aux méthodes efficaces
2. réduire les effectifs surtout en maternelle
3. refonder les programmes
4. reconstruire un réseau de classes de perfectionnement type CLAD pour la grande difficulté scolaire
5. supprimer les usines à gaz que sont les projets d'école 
6. supprimer la paperasserie en tout genre (type LPC and co) et remettre les gens chargés de la gérer et de la "commander" aux autres sur le terrain devant les élèves (Des économies en perspective ...)
7. Former efficacement les maîtres E et G et exiger qu'ils travaillent en lien étroit avec l'enseignant voire pour partie dans la classe
8. arrêter l'"inclusion" des élèves handicapés à tout prix (et surtout à moindre coût), le faire seulement quand le bénéfice retiré est réel pour tous.
9. ne pas donner la possibilité aux parents de contester les propositions de maintien au primaire au moins sauf exception
10. redonner à l'école son rôle premier : les apprentissages (quitte à ce qu'on invente des" écoles de parents" pour ceux qui ne savent comment éduquer les enfants).

Monsieur Hamon ? Si vous passez par là ....
 veneration 
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par coindeparadis le Sam 5 Avr 2014 - 7:57
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Tous les pays, sauf la France, fonctionnent en 5/7 8.30-15 suivi du péri-scolaire.
Eh non ! Juste un exemple : l'Espagne.

Oui, c'est fatiguant. Mais la vie est fatiguante.

D'accord ! Donc la vie est injuste, faisons entrer l’injustice à l'Ecole ! Le racisme est présent en France, acceptons le dans les écoles !

Et si on arrêtait de se plaindre?
Acceptons tout y compris ce qui est inique, mauvais, détestable, soyons soumis en bons petits ouvriers qui ont peur de perdre leur emploi, et sacrifions nos enfants . 
abg :
abg 
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par coindeparadis le Sam 5 Avr 2014 - 8:03
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le problème est que les appels à la raison viennent soit de l'article de Celeborn dans le Figaro, soit de Bentolila pas vraiment encarté PCF... Il faudrait que la gauche se mobilise pour que Hamon bouge.

Juste pour éviter tout malentendu : ce n'est pas parce que c'est publié dans le Figaro que c'est de droite. Je ne dis pas ça dans le sens où le Figaro ne serait pas de droite, mais au sens où j'aurais écrit exactement le même article pour Libération ou L'Humanité. Ce n'est pas ma faute si c'est le Figaro qui me contacte pour ce genre de choses…

Je le sais Celeborn. La vision clivée des choses ne viendra pas de toi mais des hommes au pouvoir.
avatar
carolette
Érudit

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par carolette le Sam 5 Avr 2014 - 8:17
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:veneration Profecoles.

+1
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par Une passante le Sam 5 Avr 2014 - 8:19
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il va faire un truc mou du genou ou même rien du tout !
Il va continuer les réformes comme le lui demandent nos chers syndicats majoritaires  furieux 
De toute façon les grèves n'ont pas été assez fortes

Cela me semble essentiel ! les enseignants ont prouvé (malheureusement) qu'ils n'étaient plus capables de se mobiliser, la majorité laisse faire, approuve, voire ne s'intéresse pas aux réformes en cours et ne se réveille que bien trop tard, en disant "mais que font les syndicats ???", et bien les syndicats ne peuvent pas faire de miracle s'ils ne sont pas appuyés par la "base". D'ailleurs, la baisse du nombre de syndiqués me semble symptomatique du désintérêt des enseignants pour la profession dans son ensemble. On les voit se réveiller quand ils se sentent personnellement touchés (cf les profs qui ne viennent aux heures d'info syndicale que lorsque leur poste est en danger, et une fois que leur poste est sauvé, on ne les voit plus....) mais quand il faut lutter contre ce qui touche toute la profession, ils restent endormis...
Bref, pour en revenir au sujet, il me semble que la dernière grève a montré à notre nouveau ministre qu'il n'avait rien à craindre et pourrait faire ce qu'il voulait...

Sur ce cas de la réforme des rythmes : la majorité dont vous parlez ne fait pas grève parce que c'est trop coûteux pour elle ou parce que cette réforme lui est égale ? (et quand je dis grève, je pense à une grève de plus d'un jour)

les deux !

Profecoles   yesyes   c'est exactement cela !!!
avatar
carolette
Érudit

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par carolette le Sam 5 Avr 2014 - 8:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il va faire un truc mou du genou ou même rien du tout !
Il va continuer les réformes comme le lui demandent nos chers syndicats majoritaires  furieux 
De toute façon les grèves n'ont pas été assez fortes

Cela me semble essentiel ! les enseignants ont prouvé (malheureusement) qu'ils n'étaient plus capables de se mobiliser, la majorité laisse faire, approuve, voire ne s'intéresse pas aux réformes en cours et ne se réveille que bien trop tard, en disant "mais que font les syndicats ???", et bien les syndicats ne peuvent pas faire de miracle s'ils ne sont pas appuyés par la "base". D'ailleurs, la baisse du nombre de syndiqués me semble symptomatique du désintérêt des enseignants pour la profession dans son ensemble. On les voit se réveiller quand ils se sentent personnellement touchés (cf les profs qui ne viennent aux heures d'info syndicale que lorsque leur poste est en danger, et une fois que leur poste est sauvé, on ne les voit plus....) mais quand il faut lutter contre ce qui touche toute la profession, ils restent endormis...
Bref, pour en revenir au sujet, il me semble que la dernière grève a montré à notre nouveau ministre qu'il n'avait rien à craindre et pourrait faire ce qu'il voulait...

Sur ce cas de la réforme des rythmes : la majorité dont vous parlez ne fait pas grève parce que c'est trop coûteux pour elle ou parce que cette réforme lui est égale ? (et quand je dis grève, je pense à une grève de plus d'un jour)

Quand on ne se sent plus écouté par son N+1, déjà, on n'a plus forcément envie de faire grève en plus, et nombreux sont ceux qui font le dos rond pour pouvoir mieux profiter de tout ce qui n'est pas le travail. Quand les grèves de l'hiver 2013, pourtant bien suivies, n'ont engendré aucun fruit, on se dit que vraiment, cela ne sert à rien. C'est usant de se battre sans cesse.
En animation péda en petit groupe, je me rends bien compte que tout le monde est à bout, et particulièrement ceux qui exercent en ZEP ou zones assimilées.
Ce que les gouvernements successifs ont réussi, c'est de finir de démotiver nombre d'entre nous.
avatar
Docteur OX
Grand sage

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par Docteur OX le Sam 5 Avr 2014 - 8:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'enseigne dans un milieu privilégié : 80 % des élèves ne vont pas au centre de loisirs le mercredi (soit maman ne travaille pas, soit maman ou papa le prend en congé, soit les grands-parents, soit une nounou assurent la garde) et en profitent pour se lever plus tard, pour avoir des moments calmes chez eux, et pour avoir des activités extrascolaires qu'ils ont choisies, avec de vrais professionnels.
Alors, oui, c'est vrai , ils ont de la chance.
Mais ce n'est pas en les mettant au même régime que ceux qui en ont moins qu'on aura l'égalité des chances parce qu'en l'occurrence ce sera l'"égalité de la malchance":  plus de collectivité (toujours la garderie jusqu'à 18H tous les jours + le mercredi matin voire après-midi si la nounou ou les grands-parents ne peuvent pas venir les chercher le mercredi midi en raison de la distance ou de l'absence de motorisation), des activités subies et non choisies dans les NAP (Nouvelles activités périscolaires), assurées par des "animateurs" pas toujours qualifiés et avec un taux d'encadrement aux normes abaissées. 
Et si encore cela avait la moindre chance de résoudre les problèmes d'échec scolaire ...
Mais les problèmes de l'Ecole ne viennent pas de là. Tout le monde le sait : 8 ou 9 demi-journées, le mercredi matin ou le samedi matin, en ce qui concerne l'efficacité de l'enseignement, cela ne changera pas grand-chose (surtout que 24H ....ça reste 24H avec 8,  9 ou même 10 demi-journées ...).
Il faut  :
1.changer les méthodes et former les maîtres aux méthodes efficaces
2. réduire les effectifs surtout en maternelle
3. refonder les programmes
4. reconstruire un réseau de classes de perfectionnement type CLAD pour la grande difficulté scolaire
5. supprimer les usines à gaz que sont les projets d'école 
6. supprimer la paperasserie en tout genre (type LPC and co) et remettre les gens chargés de la gérer et de la "commander" aux autres sur le terrain devant les élèves (Des économies en perspective ...)
7. Former efficacement les maîtres E et G et exiger qu'ils travaillent en lien étroit avec l'enseignant voire pour partie dans la classe
8. arrêter l'"inclusion" des élèves handicapés à tout prix (et surtout à moindre coût), le faire seulement quand le bénéfice retiré est réel pour tous.
9. ne pas donner la possibilité aux parents de contester les propositions de maintien au primaire au moins sauf exception
10. redonner à l'école son rôle premier : les apprentissages (quitte à ce qu'on invente des" écoles de parents" pour ceux qui ne savent comment éduquer les enfants).

Monsieur Hamon ? Si vous passez par là ....

 veneration 
avatar
midjie
Niveau 8

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par midjie le Sam 5 Avr 2014 - 9:12
Je signale aussi que cette réforme a été faite pour que les enfants aient une matinée de plus d'apprentissage en français et mathématiques....
Resultat des courses, j'ai piscine, arts visuels, musique, sport le matin ( avec les PVP, je suis à Paris), puisque les après-midi sont trop courts !
Et donc français et maths les après-midi !!

_________________
Beautiful.....Your mind, body and soul, so perfectly designed for you.....
Beautiful.... I don't wanna let you go until I tell you that I love you...
S.MAHY
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par auléric le Sam 5 Avr 2014 - 9:18
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Quand on ne se sent plus écouté par son N+1, déjà, on n'a plus forcément envie de faire grève en plus, et nombreux sont ceux qui font le dos rond pour pouvoir mieux profiter de tout ce qui n'est pas le travail. Quand les grèves de l'hiver 2013, pourtant bien suivies, n'ont engendré aucun fruit, on se dit que vraiment, cela ne sert à rien. C'est usant de se battre sans cesse.
En animation péda en petit groupe, je me rends bien compte que tout le monde est à bout, et particulièrement ceux qui exercent en ZEP ou zones assimilées.
Ce que les gouvernements successifs ont réussi, c'est de finir de démotiver nombre d'entre nous.
exactement
avatar
carolette
Érudit

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par carolette le Sam 5 Avr 2014 - 10:54
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je ne savais que chez toi, vous auriez une après-midi d'une heure, Carolette. Je te rassure d'autres ont aussi eu cette idée saugrenue.  humhum 

Des matinées de 3h30, et des après-midi de 2h15 ou 1h en alternance avec l'école maternelle. Ça se défend : cela permet de monter de vrais projets sur 1h15 au lieu de 45 minutes, et éventuellement de faire intervenir les associations locales. Mais évidemment, pour ceux qui ont des enfants scolarisés en élémentaire et en maternelle, cela oblige à faire trois allers-retours dans l'après-midi. Et aucun jour ne ressemble au précédent : pour les petits, ce sera difficile.

L'adjointe au maire est dirlette, contre la réforme dans ses conditions, mais elle dit ne pas avoir le choix, et opter pour ce qui permettrait de limiter la casse et de ne pas proposer de la simple garderie.
Le projet initial prévoyait deux après-midi entiers libérés, sur le modèle des expérimentations de la chronobiologiste Claire Leconte.
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par doublecasquette le Sam 5 Avr 2014 - 10:57
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je signale aussi que cette réforme a été faite pour que les enfants aient une matinée de plus d'apprentissage en français et mathématiques....
Resultat des courses, j'ai piscine, arts visuels, musique, sport le matin ( avec les PVP, je suis à Paris), puisque les après-midi sont trop courts !
Et donc français et maths les après-midi !!

Ah celle-là, c'est peut-être la meilleure ! Mais quand nous écoutera-t-on enfin, bon sang de bon soir ?  furieux furieux furieux 

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par Celadon le Sam 5 Avr 2014 - 11:06
C'est la meilleure, mais c'était inévitable... et on n'a pas tout vu !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum