Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par atrium le Ven 4 Avr 2014 - 20:36
Les conditions d'accueil, notamment en maternelle, sont mauvaises en France et rallonger le temps passé en collectivité dans ces conditions est inutile.

Ceci-dit, le but principal de la réforme est de préparer le terrain à une décentralisation voulue par une bonne partie des têtes pensantes. la réussite des élèves n'a rien à voir là-dedans.

Personnellement, je pense que c'est sur ce point qu'il faudra insister encore dans les mois qui viennent auprès des collègues, à l'approche des élections professionnelles en espérant, sans trop d'espoir tout de même, que les syndicats qui soutiennent ce projet coûte que coûte changent de ton ou soient sanctionnés dans les urnes.
avatar
Fraser
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par Fraser le Ven 4 Avr 2014 - 20:36
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:au conseil d'école enseignants comme parents ont dressé un bilan négatif de la réforme, fatigue , énervement etc ...
les parents qui négocient depuis le début de l'année un changement d'emploi du temps (nous fonctionnons comme PAris avec un edt irrégulier selon les jours) se sont fait rembarrer par la mairie qui a brandi la menace d'une pause méridienne rallongée (c'est vraiment comme çà que nous l'avons vécu , eux comme nous) et la supression des études surveillées gratuites... leur seule priorité : ne pas rallonger le temps de travail des employés municipaux, pouvoir continuer à faire tourner les animateurs de TAP dans les écoles selon les jours pour limiter les frais.

C'est un argument qui s'entend bien sûr , vu le budget , mais l'intérèdézenfants hein ....
et chez nous le maire , même si c'est nettement moins largement qu'en 2007, a été réelu donc pour eux, c'est que tout le monde est content de ce qu'ils ont fait.
Pourquoi les enfants français (qui sont les seuls à avoir un jour de libre dans la semaine) sont-ils fatigués quand il leur manque le mercredi? Peut-être sont-ce les parents qui ne les envoient au lit à l'heure? C'est une vraie question, pas une critique!

C'est un fait qui ne peut être nié dans certains cas (qui ne sont pas la majorité des 4 millions d'élèves). Toutefois réduire le problèmes des rythmes à cette seule interrogation me semble extrêmement caricatural.
Je pense qu'il faudrait que tu t'interroges sur la question du temps en collectivité des élèves qui a augmenté entre l'année dernière et cette année.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par Celadon le Ven 4 Avr 2014 - 20:41
Benoît Hamon, Ne perdez pas de temps sur les rythmes scolaires !

Il vous faut donc inscrire au coeur du projet politique d'éducation le pouvoir de résilience de l'école et ne pas perdre de temps en vaines batailles sur des rythmes scolaires qui ne changeront rien au destin des enfants les moins favorisés. Ce pouvoir de résilience signifie que l'attention singulière portée aux plus fragiles de nos élèves, l'ambition et l'exigence signifiées aux plus démunis et enfin l'accompagnement constant de ceux qui n'ont reçu que silence et indifférence ont la vertu d'élargir leur horizon d'espoir scolaire et social. Dans l'évaluation des systèmes éducatifs, le taux de résilience est devenu un indicateur de première importance au plan international.

La France l'utilise fort peu et on comprend pourquoi: le pourcentage d'enfants résilients (élèves performants malgré un handicap socio-économique) y est de 8% alors qu'il atteint 15% en Corée, de 14% en Finlande et qu'il dépasse 12% dans bien des pays qui consacre des moyens bien moins importants que nous à l'éducation. La route sera donc longue et difficile pour rejoindre les nations bien plus soucieuses que nous du destin de leurs enfants les moins chanceux. Vous ne gagnerez pas cette bataille nécessaire en octroyant aveuglément des moyens supplémentaires ou en tranchant tout aussi aveuglément dans le vif. Car ne l'oubliez pas, ce n'est pas l'augmentation des moyens qui induit les changements fertiles, ce sont les changements utiles qui imposent les moyens nécessaires.

En savoir plus sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par atrium le Ven 4 Avr 2014 - 20:44
forrester1 a écrit:
Je pense qu'il faudrait que tu t'interroges sur la question du temps en collectivité des élèves qui a augmenté entre l'année dernière et cette année.

En se demandant par exemple, qu'est-ce qui est le plus fatigant, une heure de travail au calme ou dans le bruit?

avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par coindeparadis le Ven 4 Avr 2014 - 20:56
Le problème est que les appels à la raison viennent soit de l'article de Celeborn dans le Figaro, soit de Bentolila pas vraiment encarté PCF... Il faudrait que la gauche se mobilise pour que Hamon bouge.


Dernière édition par coindeparadis le Ven 4 Avr 2014 - 21:02, édité 1 fois
badin
Niveau 7

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par badin le Ven 4 Avr 2014 - 20:58
Je voulais juste montrer que l'argument: "les élèves ont besoin du mercredi" n'était pas un bon argument. C'est une habitude, c'est tout. On peut très bien imaginer que les parents, au lieu de se libérer le mercredi pourraient demander à finir plus tôt certains jours.
emmat
Niveau 4

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par emmat le Ven 4 Avr 2014 - 20:59
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:A l'étranger les enfants travaillent le mercredi matin mais finissent tôt la journée : 12h à Mayotte, 13h dans le Golfe persique, 15h maximum dans d'autres pays et les enfants partent vraiment à ces heures. En France ils cessent la classe à 15h30, 16h00 mais enchaînent sur du périscolaire et de la garderie. Ce qui leur fait des journées longues. le mercredi représente alors une coupure nécessaire (à fortiori en maternelle) qui disparaît. Lorsqu'on travaillait le samedi matin, le mercredi représentait une journée de repos pour les enfants.
Tout a fait d' accord.
Je travaille a l' etranger. Dans le pays ou j' enseigne (US), les enfants ont classe 5 jours/7. Certes, ils finissent plus tot (a 15h15) mais sont epuises...(en plus, moins de vacances qu' en France. Une seule semaine de break entre janvier et juin)...resultats des courses: des enfants super fatigues, qui deviennent vite difficiles a gerer en classe et surtout beaucoup d' absenteisme....(les parents leur font manquer l' ecole car ce rythme est epuisant....). Les profs aussi souffrent...
badin
Niveau 7

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par badin le Ven 4 Avr 2014 - 21:02
Et l'absentéisme du samedi matin dans les écoles maternelles et même dans le primaire vous vous en souvenez?
avatar
Fraser
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par Fraser le Ven 4 Avr 2014 - 21:03
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je voulais juste montrer que l'argument: "les élèves ont besoin du mercredi" n'était pas un bon argument. C'est une habitude, c'est tout. On peut très bien imaginer que les parents, au lieu de se libérer le mercredi pourraient demander à finir plus tôt certains jours.

Mon employeur ne veut pas! Twisted Evil 

Et celui de ma femme, qui s’obstine à vouloir fermer son magasin à 22h, non plus!


Dernière édition par forrester1 le Ven 4 Avr 2014 - 21:04, édité 1 fois
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par coindeparadis le Ven 4 Avr 2014 - 21:03
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je voulais juste montrer que l'argument: "les élèves ont besoin du mercredi" n'était pas un bon argument. C'est une habitude, c'est tout. On peut très bien imaginer que les parents, au lieu de se libérer le mercredi pourraient demander à finir plus tôt certains jours.
Je ne sais pas si vous enseignez en primaire. sans doute pas , sans quoi vous n'avanceriez pas ce verdict...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par arcenciel le Ven 4 Avr 2014 - 21:03
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:A l'étranger les enfants travaillent le mercredi matin mais finissent tôt la journée : 12h à Mayotte, 13h dans le Golfe persique, 15h maximum dans d'autres pays et les enfants partent vraiment à ces heures. En France ils cessent la classe à 15h30, 16h00 mais enchaînent sur du périscolaire et de la garderie. Ce qui leur fait des journées longues. le mercredi représente alors une coupure nécessaire (à fortiori en maternelle) qui disparaît. Lorsqu'on travaillait le samedi matin, le mercredi représentait une journée de repos pour les enfants.
Tout a fait d' accord.

Je travaille a l' etranger. Dans le pays ou j' enseigne (US), les enfants ont classe 5 jours/7. Certes, ils finissent plus tot (a 15h15) mais sont epuises...(en plus, moins de vacances qu' en France. Une seule semaine de break entre janvier et juin)...resultats des courses: des enfants super fatigues, qui deviennent vite difficiles a gerer en classe et surtout beaucoup d' absenteisme....(les parents leur font manquer l' ecole car ce rythme est epuisant....). Les profs aussi souffrent...
Ah! C'est bien la première fois que j'entends parler du rythme épuisant des 5 jours consécutifs à l'étranger! Merci.
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par arcenciel le Ven 4 Avr 2014 - 21:05
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et l'absentéisme du samedi matin dans les écoles maternelles et même dans le primaire vous vous en souvenez?
En primaire c'était quand même exceptionnel.
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par Presse-purée le Ven 4 Avr 2014 - 21:08
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je voulais juste montrer que l'argument: "les élèves ont besoin du mercredi" n'était pas un bon argument. C'est une habitude, c'est tout. On peut très bien imaginer que les parents, au lieu de se libérer le mercredi pourraient demander à finir plus tôt certains jours.
Je ne sais pas si vous enseignez en primaire. sans doute pas , sans quoi vous n'avanceriez pas ce verdict...

Le problème de cette réforme tient moins au mercredi qu'au fait qu'on dépouille une catégorie de personnels d'une partie de son travail. C'est un coup porté à l'identité professionnelle de nos collègues PE, une manière de leur retirer des prérogatives, une négation du caractère pluridisciplinaire de leur approche, un moyen de réduire leur marge de manœuvre pédagogique. C'est un décret scélérat.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par atrium le Ven 4 Avr 2014 - 21:10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et l'absentéisme du samedi matin dans les écoles maternelles et même dans le primaire vous vous en souvenez?
En primaire c'était quand même exceptionnel.

Autant que l'absentéisme du vendredi après-midi, de début septembre ou du mois de juin.  Wink 

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par atrium le Ven 4 Avr 2014 - 21:10
Doublon


Dernière édition par atrium le Ven 4 Avr 2014 - 21:28, édité 2 fois

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par auléric le Ven 4 Avr 2014 - 21:11
et pour répondre à la question de Badin : j'ai suivi mes élèves , les familles n'ont pas changé entre cette année et la précédente. Et le coucher tôt était la majorité dans ma classe ... sasn changement. Parents et moi sommes tombés d'accord pour les trouver bien plus fatigués.  (certes c'est une échantillon  d'une 30aine de gamins mais c'est déjà çà )
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par arcenciel le Ven 4 Avr 2014 - 21:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je voulais juste montrer que l'argument: "les élèves ont besoin du mercredi" n'était pas un bon argument. C'est une habitude, c'est tout. On peut très bien imaginer que les parents, au lieu de se libérer le mercredi pourraient demander à finir plus tôt certains jours.
Je ne sais pas si vous enseignez en primaire. sans doute pas , sans quoi vous n'avanceriez pas ce verdict...

Le problème de cette réforme tient moins au mercredi qu'au fait qu'on dépouille une catégorie de personnels  d'une partie de son travail. C'est un coup porté à l'identité professionnelle de nos collègues PE, une manière de leur retirer des prérogatives, une négation du caractère pluridisciplinaire de leur approche, un moyen de réduire leur marge de manœuvre pédagogique. C'est un décret scélérat.
Tu as trouvé le mot: scélérat, c'est exactement ça un décret scélérat!
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par arcenciel le Ven 4 Avr 2014 - 21:13
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:et pour répondre à la question de Badin : j'ai suivi mes élèves , les familles n'ont pas changé entre cette année et la précédente. Et le coucher tôt était la majorité dans ma classe ... sasn changement. Parents et moi sommes tombés d'accord pour les trouver bien plus fatigués.  (certes c'est une échantillon  d'une 30aine de gamins mais c'est déjà çà )
Moi aussi j'ai suivi mes élèves et mêmes conclusions avec leurs parents.
badin
Niveau 7

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par badin le Ven 4 Avr 2014 - 21:14
Je suis à la retraite depuis peu, j'enseignais au lycée (les maths) et je travaillais le mercredi, mes petits enfants ont eu du mal à travailler le mercredi au collège, il leur a fallu chaque fois un trimestre pour s'y adapter, mais grâce à cela ils peuvent profiter de leurs deux parents (famille recomposée oblige) le weekend, ce qui n'eût pas été possible avec le samedi travaillé! Le mercredi leur a toujours posé des problèmes de garde (grands parents actifs)
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par coindeparadis le Ven 4 Avr 2014 - 21:27
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Le problème de cette réforme tient moins au mercredi qu'au fait qu'on dépouille une catégorie de personnels  d'une partie de son travail. C'est un coup porté à l'identité professionnelle de nos collègues PE, une manière de leur retirer des prérogatives, une négation du caractère pluridisciplinaire de leur approche, un moyen de réduire leur marge de manœuvre pédagogique. C'est un décret scélérat.
C'est évident ! Et c'est d'autant plus ridicule que l'on nous vante les vertus de l'interdisciplinarité. Or, en classe - et plus encore en cycle 1 et 2 - tout est relié : le sport, les maths et les arts plastiques, le français et l'histoire... Donner à des animateurs bafa les disciplines jugées mineures ne va pas améliorer la qualité de l'enseignement. Mais cela ne représente pas un argument aux yeux des parents. Par contre la fatigue de Petit Chéri, si.
shepherd
Niveau 4

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par shepherd le Ven 4 Avr 2014 - 21:51
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:A l'étranger les enfants travaillent le mercredi matin mais finissent tôt la journée : 12h à Mayotte, 13h dans le Golfe persique, 15h maximum dans d'autres pays et les enfants partent vraiment à ces heures. En France ils cessent la classe à 15h30, 16h00 mais enchaînent sur du périscolaire et de la garderie. Ce qui leur fait des journées longues. le mercredi représente alors une coupure nécessaire (à fortiori en maternelle) qui disparaît. Lorsqu'on travaillait le samedi matin, le mercredi représentait une journée de repos pour les enfants.
Tout a fait d' accord.
Je travaille a l' etranger. Dans le pays ou j' enseigne (US), les enfants ont classe 5 jours/7. Certes, ils finissent plus tot (a 15h15) mais sont epuises...(en plus, moins de vacances qu' en France. Une seule semaine de break entre janvier et juin)...resultats des courses: des enfants super fatigues, qui deviennent vite difficiles a gerer en classe et surtout beaucoup d' absenteisme....(les parents leur font manquer l' ecole car ce rythme est epuisant....). Les profs aussi souffrent...

Tous les pays, sauf la France, fonctionnent en 5/7 8.30-15 suivi du péri-scolaire. Oui, c'est fatiguant. Mais la vie est fatiguante. Et si on arrêtait de se plaindre?
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par doublecasquette le Ven 4 Avr 2014 - 21:54
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je voulais juste montrer que l'argument: "les élèves ont besoin du mercredi" n'était pas un bon argument. C'est une habitude, c'est tout. On peut très bien imaginer que les parents, au lieu de se libérer le mercredi pourraient demander à finir plus tôt certains jours.
Je ne sais pas si vous enseignez en primaire. sans doute pas , sans quoi vous n'avanceriez pas ce verdict...

Le problème de cette réforme tient moins au mercredi qu'au fait qu'on dépouille une catégorie de personnels  d'une partie de son travail. C'est un coup porté à l'identité professionnelle de nos collègues PE, une manière de leur retirer des prérogatives, une négation du caractère pluridisciplinaire de leur approche, un moyen de réduire leur marge de manœuvre pédagogique. C'est un décret scélérat.

Tout à fait.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par dandelion le Ven 4 Avr 2014 - 21:56
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
forrester1 a écrit:
Je pense qu'il faudrait que tu t'interroges sur la question du temps en collectivité des élèves qui a augmenté entre l'année dernière et cette année.

En se demandant par exemple, qu'est-ce qui est le plus fatigant, une heure de travail au calme ou dans le bruit?

Sachant qu'ici on travaille le mercredi matin, mais les enfants sont maximum 20 par classe, et encore pas tout le temps puisque tout ce qui est orthophonie, enseignement spécialisé, etc, est fait sur le temps de classe (l'instit de ma fille a demandé que les parents lui laissent deux matinées avec tous les enfants, ce qui signifie bien que le reste du temps ce n'est pas le cas). Et en termes d'infrastructures c'est le jour et la nuit (classes spacieuses, matériel en abondance, école propre, toilettes garçons et toilettes filles au moins dans chaque bâtiment, ça change des toilettes au fond de la cour que nous connaissions en France). Pour l'enseignant comme pour les enfants, c'est beaucoup moins de fatigue (contrairement à ce que dit Shepherd, c'est plutôt chouette de ne plus vivre toujours dans l'épuisement, on n'est plus toujours sur les nerfs, on se parle, tout ça, même si je conçois bien que la vie est fatigante et en plus mortelle, et puis qu'il y a plein d'enfants qui aimeraient bien aller à l'école cinq jours par semaine plutôt qu'à la mine, et que bon, hein, du coup, de quoi se plaint-on?).
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par atrium le Ven 4 Avr 2014 - 21:57
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Tous les pays, sauf la France, fonctionnent en 5/7 8.30-15 suivi du péri-scolaire. Oui, c'est fatiguant. Mais la vie est fatiguante. Et si on arrêtait de se plaindre?

Ben non. Des exemples ont été donnés plus haut. Dans combien de pays as-tu enseigné, sans indiscrétion?

Et bien des communes ne finiront pas à 15h grâce aux pauses méridiennes à rallonge (jusqu'à 3h). Certains maires ont même réussi à faire terminer les cours plus tard qu'avant la réforme.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par atrium le Ven 4 Avr 2014 - 22:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
forrester1 a écrit:
Je pense qu'il faudrait que tu t'interroges sur la question du temps en collectivité des élèves qui a augmenté entre l'année dernière et cette année.

En se demandant par exemple, qu'est-ce qui est le plus fatigant, une heure de travail au calme ou dans le bruit?

Sachant qu'ici on travaille le mercredi matin, mais les enfants sont maximum 20 par classe, et encore pas tout le temps puisque tout ce qui est orthophonie, enseignement spécialisé, etc, est fait sur le temps de classe (l'instit de ma fille a demandé que les parents lui laissent deux matinées avec tous les enfants, ce qui signifie bien que le reste du temps ce n'est pas le cas). Et en termes d'infrastructures c'est le jour et la nuit (classes spacieuses, matériel en abondance, école propre, toilettes garçons et toilettes filles au moins dans chaque bâtiment, ça change des toilettes au fond de la cour que nous connaissions en France). Pour l'enseignant comme pour les enfants, c'est beaucoup moins de fatigue (contrairement à ce que dit Shepherd, c'est plutôt chouette de ne plus vivre toujours dans l'épuisement, on n'est plus toujours sur les nerfs, on se parle, tout ça, même si je conçois bien que la vie est fatigante et en plus mortelle, et puis qu'il y a plein d'enfants qui aimeraient bien aller à l'école cinq jours par semaine plutôt qu'à la mine, et que bon, hein, du coup, de quoi se plaint-on?).

Voilà. Tout est dit.
J'ajoute qu'en école publique dans pas mal de bleds américains, très peu d'enfants restent en garderie après les cours.

Si on veut, comme le font certains nous parler d'autres pays, on peut aussi se demander pourquoi les petits français ont besoin d'une pause méridienne aussi longue. Pour mieux apprendre, c'est ça?  Wink 
shepherd
Niveau 4

Re: Rythmes scolaires : Que va faire Hamon ?

par shepherd le Ven 4 Avr 2014 - 22:02
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Tous les pays, sauf la France, fonctionnent en 5/7 8.30-15 suivi du péri-scolaire. Oui, c'est fatiguant. Mais la vie est fatiguante. Et si on arrêtait de se plaindre?

Ben non. Des exemples ont été donnés plus haut. Dans combien de pays as-tu enseigné, sans indiscrétion?

Et bien des communes ne finiront pas à 15h grâce aux pauses méridiennes à rallonge (jusqu'à 3h). Certains maires ont même réussi à faire terminer les cours plus tard qu'avant la réforme.

Dans 3 pays. Le péri-scolaire a de nombreuses formes différentes en effet: "garderie" ou aide aux devoirs dans les locaux ou dans d'autres locaux rattachés à l'école, activités réelles dans l'école dans les salles de classe ou dans des locaux dédiés etc.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum