Collège Jean-Vilar (Saint-Gilles, Gard) : une enseignante agressée par la mère et la soeur d'une élève.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Collège Jean-Vilar (Saint-Gilles, Gard) : une enseignante agressée par la mère et la soeur d'une élève.

Message par John le Ven 4 Avr 2014 - 20:10

Tout commence jeudi matin, vers 10h. La mère et la soeur d'une collégienne entrent dans le collège, normalement, par la porte d'entrée, arguant d'un rendez-vous avec une professeure d'anglais, ce qui est faux.

Une fois devant la classe de l'enseignante, les 2 femmes attendent le fin du cours, la sortie des élèves puis entrent. Là, elles insultent et menacent la prof car elles ne sont pas d'accord avec une punition infligée à la collégienne. L'enseignante a décidé de porter plainte.

Ce n'est pas le premier incident dans ce collège de 700 élèves. Les personnels dénoncent aussi la suppression d'un poste et demi de surveillant. Ce vendredi matin, une réunion a eu lieu entre les enseignants, la direction du collège et un représentant de l'inspection académique du Gard.
http://languedoc-roussillon.france3.fr/2014/04/04/les-professeurs-d-un-college-de-saint-gilles-font-valoir-leur-droit-de-retrait-452919.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Jean-Vilar (Saint-Gilles, Gard) : une enseignante agressée par la mère et la soeur d'une élève.

Message par Thalia de G le Ven 4 Avr 2014 - 21:04

@John a écrit:
Tout commence jeudi matin, vers 10h. La mère et la soeur d'une collégienne entrent dans le collège, normalement, par la porte d'entrée, arguant d'un rendez-vous avec une professeure d'anglais, ce qui est faux.

Une fois devant la classe de l'enseignante, les 2 femmes attendent le fin du cours, la sortie des élèves puis entrent. Là, elles insultent et menacent la prof car elles ne sont pas d'accord avec une punition infligée à la collégienne. L'enseignante a décidé de porter plainte.

Ce n'est pas le premier incident dans ce collège de 700 élèves. Les personnels dénoncent aussi la suppression d'un poste et demi de surveillant. Ce vendredi matin, une réunion a eu lieu entre les enseignants, la direction du collège et un représentant de l'inspection académique du Gard.
http://languedoc-roussillon.france3.fr/2014/04/04/les-professeurs-d-un-college-de-saint-gilles-font-valoir-leur-droit-de-retrait-452919.html
Chez moi (enfin dans mon collège), quand on a rdv avec un parent ou n'importe quelle personne extérieure, on le signale à la loge et le nom du parent est alors écrit sur un cahier.
Cela peut paraître un peu flic, mais c'est un gage de sécurité.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Jean-Vilar (Saint-Gilles, Gard) : une enseignante agressée par la mère et la soeur d'une élève.

Message par Marillion le Ven 4 Avr 2014 - 22:02

Tu as raison, Thalia, mais nous ne le faisons pas systématiquement.

Voici le communiqué de presse du personnel :
COMMUNIQUÉ DE L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
DES PERSONNELS ENSEIGNANTS ET D'ÉDUCATION
DU COLLÈGE JEAN VILAR À SAINT-GILLES

(avec le soutien de l'intersyndicale SE-UNSA / SNES-FSU / Sud éducation)


Saint-Gilles, le 04 avril 2014,


Hier, l'une de nos collègues a été victime d'une agression violente dans l'exercice de ses fonctions : une personne s'est introduite sous un faux prétexte dans notre établissement, s'est rendue dans la salle de cours de notre collègue et l'a menacée verbalement et physiquement. Il a fallu l'intervention de nombreux personnels pour protéger celle-ci.

Ce fait grave est l'illustration d'une dégradation du climat dans notre établissement ces dernières années. C'est en effet quasiment au quotidien que tous les personnels de l'établissement déplorent des faits graves notamment à la vie scolaire, à la loge, au réfectoire et dans la cour où les agressions verbales sont permanentes : menaces, insultes, intimidations, diffamations, dégradations de matériel, racket, voire comportement agressif et remise en question des compétences et de l'autorité des personnels d'éducation de la part de parents et d'élèves, et ce même aux abords de l'établissement.

Le 20 février dernier, nous avons été reçus en audience par le DASEN (ex Inspection d'Académie) pour dénoncer la baisse de nos moyens pour la rentrée prochaine, et l'avons alerté de l'insuffisance de notre taux d'encadrement (perte d'un poste et demi de surveillant, de deux postes de CUI depuis 2010 et d'un poste et demi d'enseignement), ainsi que de l'inadaptation de nos locaux qui ne permettent pas une sécurité optimale pour les personnels et les élèves. Nous lui avons affirmé que ces situations risquaient d'induire une dégradation des conditions de travail des personnels et des usagers ainsi que l'augmentation des incivilités. Aujourd'hui ces événements déplorables viennent malheureusement confirmer les craintes que nous avions exprimées alors.

Si des individus peuvent s'introduire dans l'enceinte de l'établissement pour s'en prendre physiquement à certains d'entre nous, alors ni les personnels, ni les élèves ne sont en sécurité (plusieurs plaintes pour intrusion ont été déposées à la gendarmerie depuis le début de l'année). C'est pourquoi les personnels d'enseignement et d'éducation réunis en Assemblée Générale ce vendredi 04 avril ont décidé collectivement de faire valoir leur droit de retrait.

Nous voulons que nos collègues, victimes d'agressions, bénéficient de tout le soutien, y compris juridique, de la part de l'institution.

Parce que nous sommes attachés à un service public de qualité, nous demandons également que soit prise en compte la situation réelle de notre établissement classé ZEP-APV, au-delà d'une simple analyse comptable. Afin d'éviter la multiplication de tels actes inadmissibles, nous devons pouvoir bénéficier d'un taux d'encadrement suffisant.

C'est pourquoi nous revendiquons le rétablissement de l'ensemble des moyens perdus.



Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Jean-Vilar (Saint-Gilles, Gard) : une enseignante agressée par la mère et la soeur d'une élève.

Message par Thalia de G le Sam 5 Avr 2014 - 5:03

Je frémis. Nous avons actuellement les moyens de filtrer les entrées, mais nous allons perdre un poste et nous craignons que la sécurité ne soit plus optimale.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Jean-Vilar (Saint-Gilles, Gard) : une enseignante agressée par la mère et la soeur d'une élève.

Message par Jaenelle le Sam 5 Avr 2014 - 13:44

@Thalia de G a écrit:
@John a écrit:
Tout commence jeudi matin, vers 10h. La mère et la soeur d'une collégienne entrent dans le collège, normalement, par la porte d'entrée, arguant d'un rendez-vous avec une professeure d'anglais, ce qui est faux.

Une fois devant la classe de l'enseignante, les 2 femmes attendent le fin du cours, la sortie des élèves puis entrent. Là, elles insultent et menacent la prof car elles ne sont pas d'accord avec une punition infligée à la collégienne. L'enseignante a décidé de porter plainte.

Ce n'est pas le premier incident dans ce collège de 700 élèves. Les personnels dénoncent aussi la suppression d'un poste et demi de surveillant. Ce vendredi matin, une réunion a eu lieu entre les enseignants, la direction du collège et un représentant de l'inspection académique du Gard.
http://languedoc-roussillon.france3.fr/2014/04/04/les-professeurs-d-un-college-de-saint-gilles-font-valoir-leur-droit-de-retrait-452919.html
Chez moi (enfin dans mon collège), quand on a rdv avec un parent ou n'importe quelle personne extérieure, on le signale à la loge et le nom du parent est alors écrit sur un cahier.
Cela peut paraître un peu flic, mais c'est un gage de sécurité.
Dans mon établissement, les parents attendent à la loge et ne peuvent circuler dans l'établissement. Certes, c'est contraignant pour les professeurs qui doivent se déplacer mais cela évite la plupart des agressions.

Jaenelle
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège Jean-Vilar (Saint-Gilles, Gard) : une enseignante agressée par la mère et la soeur d'une élève.

Message par Derborence le Sam 5 Avr 2014 - 14:02

@Jaenelle a écrit:
@Thalia de G a écrit:
Chez moi (enfin dans mon collège), quand on a rdv avec un parent ou n'importe quelle personne extérieure, on le signale à la loge et le nom du parent est alors écrit sur un cahier.
Cela peut paraître un peu flic, mais c'est un gage de sécurité.
Dans mon établissement, les parents attendent à la loge et ne peuvent circuler dans l'établissement. Certes, c'est contraignant pour les professeurs qui doivent se déplacer mais cela évite la plupart des agressions.
+ 1

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum