Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Cameroun : 46 élèves exclus du lycée classique et du lycée bilingue de Bafoussam

par John le Dim 6 Avr 2014 - 0:11
Stéphanie, élève en classe de 3e, âgée de 17 ans et exclue du lycée classique de Bafoussam pour « relation sexuelle coupable avec son camarade de classe » et « consommation de stupéfiant », vit un second calvaire. [...] ses parents [...] menacent de l’expulser du domicile familial [...] Elle ne sait comment faire pour continuer ses études. Car les responsables des établissements scolaires privés de la localité refusent de l’admettre, tout comme les 45 autres élèves exclus du lycée classique et lycée bilingue de Bafoussam, juste après la première quinzaine du mois de mars dernier. Jonas Sipomo, principal d’un collège privé bilingue de la ville est formel. «Je dispose avec moi, d’une liste d’élèves dangereux. Ils ne pourraient pas solliciter une inscription dans mon établissement. Nous tenons au respect de la discipline.[...]

Rappelons que l’exclusion de six élèves de la classe de 3e Espagnol âgés de 13 à 16 ans du lycée classique de Bafoussam semble être le point de départ de cette campagne contre les pratiques malsaines en milieu scolaire à Bafoussam. Selon le proviseur de ce lycée, Tadée Wafo, le 18 mars dernier, cinq élèves ont organisé une partouze pour abuser sexuellement de sept de leurs camarades filles. [...] Au niveau du lycée bilingue de Bafoussam, le proviseur Michel Ngueti reste en éveil. Et entend poursuivre le travail d’assainissement des comportements en milieu scolaire.
http://www.237online.com/article-79468-cameroun--indiscipline-dans-des-lycees-de-bafoussam-les-colleges-prives-refusent-de-recevoir-les-46-eleves-exclus.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum