Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par dandelion le Dim 6 Avr 2014 - 21:54

holderfar a écrit:
@John a écrit:Les plus tristes ne sont pas les eleves, mais certains commentateurs.
Si le clip s'était appelé Sursum Corda et avait été chanté en latin sur un air de lyre, ça aurait sans doute tout changé.

Après, tous les clips ne sont pas de la même qualité. Certains ont une vraie mise en scène, d'autres non ; certains sont des lipdubs, d'autres non...
Simplement, ça me semble dommage de tout condamner en bloc au prétexte que les élèvent dansent et qu'ils ont l'air contents. Qu'on n'en aime pas certains, pourquoi pas, mais qu'on dise que ce sont forcément tous des crétins aliénés, je trouve cela injuste.
Pour moi, ça ressemble plus, pour certains qui sont réussis, à l'équivalent moderne de la kermesse ou de la fête de l'année, si ce n'est qu'au lieu de s'ennuyer dans le public en baillant, on peut en profiter chez soi.
Exactement. L'ouverture d'esprit, c'est dans les deux sens, et on ne convainc personne de la richesse de la culture classique en crachant sur les autres (et surtout sur ceux qui osent montrer leur penchant pour les cultures "autres").
Surtout que l'on peut aimer Pharrell Williams et la musique classique et le jazz et... Cette chanson donne vraiment envie de danser, elle donne envie aux gens de se réunir pour faire un flashmob ou un lipdub, et ils y donnent le nom de leur collège, lycée, école, village ou ville, voilà tout. Je ne vois pas en quoi le fait de se réunir pour danser et chanter ferait d'eux des victimes de la société de consommation.
@PauvreYorick Non, moi et la quarantaine d'élèves d'hypokhâgne d'alors, mais je ne sais pas si cela constitue une circonstance atténuante ou aggravante  Embarassed

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par Moonchild le Dim 6 Avr 2014 - 21:55

holderfar a écrit:
@John a écrit:Les plus tristes ne sont pas les eleves, mais certains commentateurs.
Si le clip s'était appelé Sursum Corda et avait été chanté en latin sur un air de lyre, ça aurait sans doute tout changé.


Après, tous les clips ne sont pas de la même qualité. Certains ont une vraie mise en scène, d'autres non ; certains sont des lipdubs, d'autres non...
Simplement, ça me semble dommage de tout condamner en bloc au prétexte que les élèvent dansent et qu'ils ont l'air contents. Qu'on n'en aime pas certains, pourquoi pas, mais qu'on dise que ce sont forcément tous des crétins aliénés, je trouve cela injuste.
Pour moi, ça ressemble plus, pour certains qui sont réussis, à l'équivalent moderne de la kermesse ou de la fête de l'année, si ce n'est qu'au lieu de s'ennuyer dans le public en baillant, on peut en profiter chez soi.
Exactement. L'ouverture d'esprit, c'est dans les deux sens, et on ne convainc personne de la richesse de la culture classique en crachant sur les autres (et surtout sur ceux qui osent montrer leur penchant pour les cultures "autres").
M'enfin d'un autre côté, ce n'est pas moins ridicule de s'enthousiasmer pour la moindre manifestation de "spontanéité" et de la "créativité" de la culture jeune ; tout comme il aura été grotesque de s'extasier devant l'originalité de dandelion parcourant Marseille en toge en vendant du pq...

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par PauvreYorick le Dim 6 Avr 2014 - 21:56

@dandelion a écrit: Surtout que l'on peut aimer Pharrell Williams et la musique classique et le jazz et...  
C'est vrai: la preuve, c'est qu'on peut aimer le jazz et la glace à la pistache Razz

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par Lefteris le Dim 6 Avr 2014 - 21:57

@philann a écrit:
@Dinosaura a écrit:
@Lefteris a écrit:
Bon j'ai au mois appris ce qu'était un "lip dub" (j'ai fait une recherche).  
Finalement, on les forme à la société de demain, dans laquelle ils seront acteurs de leur propre exploitation après l'avoir été de leurs [immenses] savoirs : au moins, ils pourront faire sans rechigner des "flashmob"  en se dandinant sur la dernière nazerie, sur injonction de leur manager  , quand ils auront leur CDD à 600 € par mois dans une grande surface...

La fête triste... Même le rire est récupéré par la société de consommation, c'est l'entertainment (je suis situationniste ce soir...)

 veneration  veneration  veneration à vos divers commentaires

@John a écrit:Les plus tristes ne sont pas les eleves, mais certains commentateurs.
Si le clip s'était appelé Sursum Corda et avait été chanté en latin sur un air de lyre, ça aurait sans doute tout changé.

Evidemment que cela aurait tout changé! Là, la même chose, la même chanson, le même principe... originalité zero mais on est content et on présente notre lieu de vie. [ à pleurer]

Le WE dernier j'ai eu une pensée émue en ressortant d'un concert (Requiem de Mozart par  "à coeur joie") pour ma prof de musique de collège qui avait proposé à ses élèves d'un collège de ZEP pour la plupart non musiciens de chanter dans une grande chorale le Kyrie de Schubert et du Mendelssohn.

Autre chose quoi!  Rolling Eyes 
Moi, ça pourrait être n'importe quoi, du moment que ça se fait en troupeau, et ici à grande échelle ... Rolling Eyes Ou pour vendre son "lieu de vie".
Là, circonstance aggravante effectivement, c'est la "culture" show-biz ( je connaissais même le nom de ce type moi) , la soupe de la crétinisation commerciale mondialisée. Enfin, du moment qu'on ne nous impose pas encore de participer et d'apparaître dans ce genre de trucs, qu'ils se trémoussent.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par Ruthven le Dim 6 Avr 2014 - 22:01

@Lefteris a écrit:
Moi, ça pourrait être n'importe quoi, du moment que ça se fait en troupeau, et ici à grande échelle ... Rolling Eyes Ou pour vendre son "lieu de vie".
Là, circonstance aggravante effectivement, c'est la "culture" show-biz ( je connaissais même le nom de ce type moi) , la soupe de la crétinisation commerciale mondialisée. Enfin, du moment qu'on ne nous impose pas encore de participer et d'apparaître dans ce genre de trucs, qu'ils se trémoussent.

Tu dis cela parce que tu n'as pas bien lu la réécriture des décrets ; les missions liées comprennent l'animation collective et ta participation endiablée au lip dub de ton collège  lol! araignée ...

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par dandelion le Dim 6 Avr 2014 - 22:05

@PauvreYorick a écrit:
@dandelion a écrit: Surtout que l'on peut aimer Pharrell Williams et la musique classique et le jazz et...  
C'est vrai: la preuve, c'est qu'on peut aimer le jazz et la glace à la pistache Razz
Et même le jazz et une petite laitue avec de la mayonnaise, c'est dire  professeur  (je ne suis pas sûre de saisir ce qui se cache derrière cette glace à la pistache, bien qu'elle constitue un paravent forcément temporaire  scratch ).
Je voulais juste dire que ce n'est pas parce que c'est populaire que c'est nul. L'inverse étant vrai également cela dit.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par JEMS le Dim 6 Avr 2014 - 22:07

Moi j'aime bien aussi. Ce n'est pas la mort, les jeunes s'amusent sur une musique qui est sympa. Faut arrêter de voir nos établissements comme des sanctuaires hermétiques.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par Lefteris le Dim 6 Avr 2014 - 22:08

@Ruthven a écrit:
@Lefteris a écrit:
Moi, ça pourrait être n'importe quoi, du moment que ça se fait en troupeau, et ici à grande échelle ... Rolling Eyes Ou pour vendre son "lieu de vie".
Là, circonstance aggravante effectivement, c'est la "culture" show-biz ( je connaissais même le nom de ce type moi) , la soupe de la crétinisation commerciale mondialisée. Enfin, du moment qu'on ne nous impose pas encore de participer et d'apparaître dans ce genre de trucs, qu'ils se trémoussent.

Tu dis cela parce que tu n'as pas bien lu la réécriture des décrets ; les missions liées comprennent l'animation collective et ta participation endiablée au lip dub de ton collège  lol! araignée ...

Alors là

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par PauvreYorick le Dim 6 Avr 2014 - 22:10

@dandelion a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@dandelion a écrit: Surtout que l'on peut aimer Pharrell Williams et la musique classique et le jazz et...  
C'est vrai: la preuve, c'est qu'on peut aimer le jazz et la glace à la pistache Razz
Et même le jazz et une petite laitue avec de la mayonnaise, c'est dire  professeur  (je ne suis pas sûre de saisir ce qui se cache derrière cette glace à la pistache, bien qu'elle constitue un paravent forcément temporaire  scratch ).
Je voulais juste dire que ce n'est pas parce que c'est populaire que c'est nul. L'inverse étant vrai également cela dit.
Et je suis d'accord !

Je voulais dire en fait qu'on pouvait aimer ces différentes choses tout en leur accordant une place entièrement différente dans sa vie, suffisamment même pour trouver étrange de les placer toutes trois sous l'appellation commune «musique».

Je te rejoins sur la laitue. En revanche, le paravent temporaire, ça dépend de la latitude.


Dernière édition par PauvreYorick le Dim 6 Avr 2014 - 22:14, édité 1 fois

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par Dinosaura le Dim 6 Avr 2014 - 22:12

@Lefteris a écrit:
@philann a écrit:
@Dinosaura a écrit:

La fête triste... Même le rire est récupéré par la société de consommation, c'est l'entertainment (je suis situationniste ce soir...)

 veneration  veneration  veneration à vos divers commentaires

@John a écrit:Les plus tristes ne sont pas les eleves, mais certains commentateurs.
Si le clip s'était appelé Sursum Corda et avait été chanté en latin sur un air de lyre, ça aurait sans doute tout changé.

Evidemment que cela aurait tout changé! Là, la même chose, la même chanson, le même principe... originalité zero mais on est content et on présente notre lieu de vie. [ à pleurer]

Le WE dernier j'ai eu une pensée émue en ressortant d'un concert (Requiem de Mozart par  "à coeur joie") pour ma prof de musique de collège qui avait proposé à ses élèves d'un collège de ZEP pour la plupart non musiciens de chanter dans une grande chorale le Kyrie de Schubert et du Mendelssohn.

Autre chose quoi!  Rolling Eyes 
Moi, ça pourrait être n'importe quoi, du moment que ça se fait en troupeau, et ici à grande échelle ... Rolling Eyes Ou pour vendre son "lieu de vie".
Là, circonstance aggravante effectivement, c'est la "culture" show-biz ( je connaissais même le nom de ce type moi) , la soupe de la crétinisation commerciale mondialisée. Enfin, du moment qu'on ne nous impose pas encore de participer et d'apparaître dans ce genre de trucs, qu'ils se trémoussent.

+1 Le problème c'est de confondre le lycée avec un centre aéré.
Au passage, je parle là en tant que prof/citoyen = personne publique, et pas en tant que Dinosaura = personne privée. Car à titre personnel, j'aime bien cette chanson, j'ai beaucoup de sous-culture, j'aime bien aussi m'amuser de choses superficielles, et j'ai même de la vraie culture underground (NTM et le "vrai" rap en général c'est ma génération), je ne renie rien, mais je ne fais pas l'amalgame entre mes deux moi. Et j'aimerais bien que l'école en fasse de même et reste à l'écart de la "culture" instantanée et des séductions (illusoires) de la société.

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par Dinosaura le Dim 6 Avr 2014 - 22:22

@Jacq a écrit:Mais NTM c'est très commercial aussi !

Oui, mais si tu m'as bien lue, je n'irais pas en faire la promotion à l'école. C'est là la différence.

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par dandelion le Dim 6 Avr 2014 - 22:23

@PauvreYorick a écrit:
@dandelion a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
C'est vrai: la preuve, c'est qu'on peut aimer le jazz et la glace à la pistache Razz
Et même le jazz et une petite laitue avec de la mayonnaise, c'est dire  professeur  (je ne suis pas sûre de saisir ce qui se cache derrière cette glace à la pistache, bien qu'elle constitue un paravent forcément temporaire  scratch ).
Je voulais juste dire que ce n'est pas parce que c'est populaire que c'est nul. L'inverse étant vrai également cela dit.
Et je suis d'accord !

Je voulais dire en fait qu'on pouvait aimer ces différentes choses en dépit de leur accorder une place entièrement différente dans sa vie, suffisamment même pour trouver étrange de les placer toutes trois sous l'appellation commune «musique».

Je te rejoins sur la laitue. En revanche, le paravent temporaire, ça dépend de la latitude.
Aaargh, tu me rappelles que ma fille m'a récemment demandé si les Esquimaux mangeaient de la glace, j'avais réussi à écarter ce questionnement métaphysique, et là, paf, ça va encore m''empêcher de dormir affraid 
Spoiler:
A moins que, suivant l'exemple de Bart Simpson qui a appelé un petit Australien pour savoir si l'eau tournait dans le même sens chez lui, je n'appelle un Esquimau?
@Dinosaura, quand j'étais enfant, nous brûlions le bonhomme hiver, mangions des crêpes, préparions avec ardeur un spectacle de fin d'année (à l'école primaire), nous allions au loto du collège, etc. Comme le disait John, ce n'est pas la plupart du temps une activité pédagogique, plutôt une activité libératrice en commun dirais-je.  Après, que les gens soient fiers de l'endroit où ils vivent et étudient, ça me semble plutôt sain. Cette chanson étant très fédératrice, je comprends qu'on y ait recours (d'ailleurs je ne considère pas que ce soit de la sous-culture).

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par Dinosaura le Dim 6 Avr 2014 - 22:28

J'entends les arguments des uns et des autres (le fait qu'il s'agisse d'une soupape) mais je pense qu'on n'arrivera pas à se mettre d'accord. J'arrive pas à concevoir le lycée comme autre chose qu'un lieu où on devrait transmettre une culture classique. Mais je suis assez têtue, ce doit être pour ça.

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par Fesseur Pro le Dim 6 Avr 2014 - 22:29

Les élèves et personnels de mon collège ont participé à un de ces clips inclus dans celui fait par une assoce de ma ville.
Un bon moment festif et sympa pendant la récré et hop, on a repris les cours avec 5 mn de retard.
Un bon souvenir.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par Une passante le Dim 6 Avr 2014 - 22:31

@dandelion a écrit:
@Dinosaura, quand j'étais enfant, nous brûlions le bonhomme hiver, mangions des crêpes, préparions avec ardeur un spectacle de fin d'année (à l'école primaire), nous allions au loto du collège, etc. Comme le disait John, ce n'est pas la plupart du temps une activité pédagogique, plutôt une activité libératrice en commun dirais-je.  Après, que les gens soient fiers de l'endroit où ils vivent et étudient, ça me semble plutôt sain. Cette chanson étant très fédératrice, je comprends qu'on y ait recours (d'ailleurs je ne considère pas que ce soit de la sous-culture).

Mais tout ceci s'effectuait à l'école primaire, que des enfants de moins de 10 ans fassent ce genre d'activités ne me dérangent pas mais au lycée ! c'est quand même un lieu de travail (et c'est peut-être ce qui est en train de disparaître, le travail...)


Dernière édition par Une passante le Dim 6 Avr 2014 - 22:33, édité 1 fois

Une passante
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par Lefteris le Dim 6 Avr 2014 - 22:32

@dandelion a écrit: Après, que les gens soient fiers de l'endroit où ils vivent et étudient, ça me semble plutôt sain. Cette chanson étant très fédératrice, je comprends qu'on y ait recours (d'ailleurs je ne considère pas que ce soit de la sous-culture).
Etre fier de l'endroit où l'on bosse ...  Comme si ce n'était pas dû au hasard scratch . Ca fait un peu "culture d'entreprise"...
Quand j'étais au lycée, j'étais déjà un peu comme dans le monde du travail : ma vie et mes loisirs en dehors.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par Jacq le Dim 6 Avr 2014 - 22:33

Désolé, je viens de virer mon premier message, et je ne peux le remettre comme il y a eu post après.


Oui Dinosaura, suis d'accord. Pour résumer ce que je disais. Je préfère que les gamins fassent cela qu'autre chose. Cela ne mange pas de pain, ça ne nuit à personne (sauf éventuellement ceux qui y participent), cette chanson n'est pas la pire du moment (étant donné la production), et je préfère cela aux gamins qui postent les vidéo des prof se prenant des objets dans la gueule ou des prof qu'ils déculottent en classe. Et puis là ils ne font la promotion de rien, mais c'est vrai ils suivent un mouvement... Bon, mais je m'en tape.

Par contre ce qui me frappe en voyant certaines de ces vidéo (je n'ai pas tout regardé) c'est d'avoir vraiment sous les yeux ce que nous connaissons tous : la ségrégation de notre société.
Nous enseignons, nous avons les gamins sous les yeux, mais là je vois dans ces vidéo faites pour s'amuser, par des gamins, la situation de notre France, et la marque de la ségrégation sociale et ethnique. Moi qui suis dans un bahut dit de "cité", je vois ici des univers totalement différents. A un instant T nous avons devant les yeux la non mixité de notre société, et pas seulement dans les statistiques que nous connaissons tous. C'est une remarque bête, mais cela me frappe en voyant ces vidéo sans intérêt réel autre que d'amuser nos élèves.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par Dinosaura le Dim 6 Avr 2014 - 22:39

@Lefteris a écrit:
@dandelion a écrit: Après, que les gens soient fiers de l'endroit où ils vivent et étudient, ça me semble plutôt sain. Cette chanson étant très fédératrice, je comprends qu'on y ait recours (d'ailleurs je ne considère pas que ce soit de la sous-culture).
Etre fier de l'endroit où l'on bosse ...  Comme si ce n'était pas dû au hasard scratch. Ca fait un peu "culture d'entreprise"...
Quand j'étais au lycée, j'étais déjà un peu comme dans le monde du travail :  ma vie et mes loisirs en dehors.

Oui, c'est ça, une forme de laïcité en fait...

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par dandelion le Dim 6 Avr 2014 - 22:49

@Une passante a écrit:
@dandelion a écrit:
@Dinosaura, quand j'étais enfant, nous brûlions le bonhomme hiver, mangions des crêpes, préparions avec ardeur un spectacle de fin d'année (à l'école primaire), nous allions au loto du collège, etc. Comme le disait John, ce n'est pas la plupart du temps une activité pédagogique, plutôt une activité libératrice en commun dirais-je.  Après, que les gens soient fiers de l'endroit où ils vivent et étudient, ça me semble plutôt sain. Cette chanson étant très fédératrice, je comprends qu'on y ait recours (d'ailleurs je ne considère pas que ce soit de la sous-culture).

Mais tout ceci s'effectuait à l'école primaire, que des enfants de moins de 10 ans fassent ce genre d'activités ne me dérangent pas mais au lycée ! c'est quand même un lieu de travail (et c'est peut-être ce qui est en train de disparaître, le travail...)
Mais si c'est juste un jour, c'est un peu comme un chahut organisé (qui existaient dans les lycées les plus classiques). Hermione parlait il y a quelque temps d'une tradition, 'Père cent' je crois, cent jours avant le bac, ça relève un peu de ça.
@Jacq, je me suis fait la même réflexion. L'argent joue vraiment de plus en plus sur l'apparence physique. Cela dit, cela se retrouve au sein d'un même établissement quand il est mixte (souvenir d'élèves petites et fortes, issues de milieux très défavorisés, côtoyant des lianes aux cheveux parfaitement lisses, à 14 ans, tout est déjà beaucoup joué  No ). C'était très différent quand j'étais élève.
@Lefteris, peut-être est-ce parce que je viens d'une famille d'artisans, mais ça me semble important d'aimer ce que l'on fait, d'essayer d'avoir une bonne ambiance de travail pour tous. En plus, des entreprises ou des établissements scolaires où les gens travaillent en bonne entente, ça existe quand même!

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par John le Dim 6 Avr 2014 - 22:51

@Fesseur Pro a écrit:Les élèves et personnels de mon collège ont participé à un de ces clips inclus dans celui fait par une assoce de ma ville.
Un bon moment festif et sympa pendant la récré et hop, on a repris les cours avec 5 mn de retard.
Un bon souvenir.
Oui, voilà.
Sachant que certains clips ont aussi nécessité du travail et de la coordination.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par philann le Dim 6 Avr 2014 - 22:58

Par ailleurs faire quelque chose ensemble dont on est fier...peut être quelque chose d'exigeant. Dans mon collège l'an dernier les élèves faisaient de la Batucada. Entraînement tous les mercredis ap. midi, spectacle en fin d'année. Les élèves étaient très fiers ET ils pouvaient. Ils ont été capables de jouer ensemble et avec un ensemble d'adultes.

Personnellement je trouve que cela a une autre "gueule" que la promotion de son ego personnel ou collectif.

Quant au pseudo-respect de toutes les cultures. Je ne suis pas là pour apprendre à mes élèves que tout se vaut, mais au contraire que le monde est vaste et infiniment plus large que leur monde d'adolescent qui n'est qu'un moment de passage, une transition entre l'enfance et l'âge adulte.

Pour le reste, je rejoins assez Dinosaura.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par Sphinx le Lun 7 Avr 2014 - 0:30

Je me sens légèrement visée par le message de John sur la lyre et le latin... euh, je n'ai rien contre Pharrell Williams, hein. Je suis assez convaincue qu'il a sué sang et eau pour produire ce morceau, qu'il y a beaucoup de travail derrière, et même si personnellement son style n'est pas ma tasse de thé, loin de moi l'idée de mépriser son travail.

En revanche, tu ne m'ôteras pas de l'idée que, de travail derrière ces lipdubs, il n'y en a aucun. Regarde les lipdubs faits par des facs ou des lycées américains, j'ai beau vomir le concept pour son absence absolue de créativité, il y a au moins un travail réel de coordination du mouvement des lèvres sur le son de la vidéo. Là, non, même pas. Je ne vois que des gamins qui secouent vaguement les bras de droite et de gauche sur toujours la même musique. Alors qu'ils fassent ça si ça les amuse, mais on ne m'obligera pas à m'extasier et à trouver ça intéressant.

J'ai moi-même dansé, quand j'étais étudiante, sur de la musique dite pourrie, hein, de Britney Spears à Cascada... On faisait au moins l'effort d'inventer la choré nous-mêmes et de la travailler longuement. Le choix de la musique, sincèrement, on s'en moque. C'est ce qui est fait dessus qui est intéressant. Là : rien.

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par the educator le Lun 7 Avr 2014 - 10:29

Je suis assez convaincue qu'il a sué sang et eau pour produire ce morceau, qu'il y a beaucoup de travail derrière, et même si personnellement son style n'est pas ma tasse de thé, loin de moi l'idée de mépriser son travail.
Mais on s'en fout du travail, même s'il l'a pondu en 5 minutes sur un coin de table, ce qui compte c'est le résultat, pas le nombre de litres de sueur réellement écoulé...
D'où on mesure la valeur d'une production au temps de travail?

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par John le Lun 7 Avr 2014 - 10:37

@the educator a écrit:
Je suis assez convaincue qu'il a sué sang et eau pour produire ce morceau, qu'il y a beaucoup de travail derrière, et même si personnellement son style n'est pas ma tasse de thé, loin de moi l'idée de mépriser son travail.
Mais on s'en fout du travail, même s'il l'a pondu en 5 minutes sur un coin de table, ce qui compte c'est le résultat, pas le nombre de litres de sueur réellement écoulé...
D'où on mesure la valeur d'une production au temps de travail?
Ah bon ? Valoriser l'effort, c'est interdit ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 7 Avr 2014 - 10:39

@the educator a écrit:
Je suis assez convaincue qu'il a sué sang et eau pour produire ce morceau, qu'il y a beaucoup de travail derrière, et même si personnellement son style n'est pas ma tasse de thé, loin de moi l'idée de mépriser son travail.
Mais on s'en fout du travail, même s'il l'a pondu en 5 minutes sur un coin de table, ce qui compte c'est le résultat, pas le nombre de litres de sueur réellement écoulé...
D'où on mesure la valeur d'une production au temps de travail?

Le problème, c'est que généralement le résultat de la production est lié au travail fourni. Faire croire aux élèves que n'importe qui peut être un génie qui remplace l'effort par le talent est un mensonge qui les conforte dans ce qu'ils pensent déjà malheureusement trop souvent.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les collèges et lycées français enchaînent les clips et lipdubs sur le tube "Happy" de Pharrel Williams

Message par the educator le Lun 7 Avr 2014 - 11:40

Le problème, c'est que généralement le résultat de la production est lié au travail fourni. Faire croire aux élèves que n'importe qui peut être un génie qui remplace l'effort par le talent est un mensonge qui les conforte dans ce qu'ils pensent déjà malheureusement trop souvent.
J'apprécie le généralement. Je suis généralement d'accord avec toi. Mais pas toujours. Du coup, j'ai tendance à penser qu'une production porte sa qualité en elle même, et ce indépendamment de son auteur, de sa vie, ou du temps passé sur l'oeuvre.

Ah bon ? Valoriser l'effort, c'est interdit ?
Non, mais pour moi corréler le litre de sueur et la qualité du résultat, c'est une erreur qui rend incompréhensible la notion d'effort. Il n'y a pas qu'un seul chemin vers une production de qualité. L'effort n'est que l'un de cela.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum