Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Enzo17
Niveau 7

L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par Enzo17 le Dim 6 Avr 2014 - 16:10
Un élève a téléchargé sur le net des fiches-méthodes concernant l'oral de français, bien entendu j'ai vérifié les informations et les conseils.
Cependant, j'ai lu que lors de l'accroche ,une biographie de l'auteur est obligatoire, or j'ai toujours appris à mes lycéens de faire une accroche sur le mouvement littéraire, le genre, le contexte histoire...mais je vois que lors de l'oral, une accroche sur une biographie est impératif.

Quelqu'un pourrait-il m'éclairer?

_________________
"*Non jamais, plutôt crever, que laisser la vie me descendre...*"
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par User5899 le Dim 6 Avr 2014 - 16:12
C'est faux, c'est tout Smile
avatar
Kan-gourou
Neoprof expérimenté

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par Kan-gourou le Dim 6 Avr 2014 - 16:12
Je confirme, une biographie de l'auteur n'est pas obligatoire, et elle est même inutile si elle n'éclaire pas le sens du texte.
avatar
mafalda16
Modérateur

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par mafalda16 le Dim 6 Avr 2014 - 16:13
Accroche biographique = 99% de chance de planter l'intro.
 Wink 
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par Iphigénie le Dim 6 Avr 2014 - 16:19
Qu'est-ce qu'on sombre dans le formalisme encore et toujours!
Perso, par commodité je leur donne la forme suivante pour l'intro à l'oral :
l'auteur (pas la bio, mais en rapport avec le texte)
l'oeuvre (pas le résumé mais le contexte du texte)
le texte (pas le titre seulement mais l'enjeu)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par User5899 le Dim 6 Avr 2014 - 18:00
C'est du même tonneau que ces élèves qui n'arrivent pas à faire un plan autre que celui du texte avec un contenu purement paraphrastique et qui font une fixation sur La Fameuse Ouverture A La Fin De La Conclusion. Voui, l'ouverture, le machin genre "Mais ne pourrait-on pas se demander si la farine de gruau est meilleure pour les crêpes ?", pour achever un commentaire sur "Mai"...
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par nlm76 le Dim 6 Avr 2014 - 18:05
Et puis, tout de même, "ouvrir" quand il s'agit de fermer !

Cela dit, iphigénie, je suppose que vous demandez de situer le texte dans l'œuvre. Pourquoi 95% des élèves s'y refusent-ils ?

Autre chose: le "mouvement littéraire", je trouve cela complètement dépourvu d'intérêt; en revanche, dire quelques mots d'histoire pour cadrer le moment d'écriture (politique, économie, culture), cela m'intéresse beaucoup plus.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
mafalda16
Modérateur

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par mafalda16 le Dim 6 Avr 2014 - 18:06
"Mai... que va t-il se passer ensuite??"
Quoi c'est pas ça l'ouverture idéale?? Pourtant j'OUVRE vers la porte de sortie...  pingouin 
thrasybule
Oracle

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par thrasybule le Dim 6 Avr 2014 - 18:10
Je ne sais pas vous mais ce sont les trois-quarts des candidats qui commencent par : Voltaire grand auteur bla bla bla né en ...mort en...
J'en peux plus! On s'en polit le chinois de ces "accroches" à la Stéphane Bern!

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
Kan-gourou
Neoprof expérimenté

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par Kan-gourou le Dim 6 Avr 2014 - 18:18
@thrasybule a écrit:Je ne sais pas vous mais ce sont les trois-quarts des candidats qui commencent par : Voltaire grand auteur bla bla bla né en ...mort en...
J'en peux plus! On s'en polit le chinois de ces "accroches" à la Stéphane Bern!

 mdr yesyes 
avatar
ysabel
Devin

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par ysabel le Dim 6 Avr 2014 - 18:39
@thrasybule a écrit:Je ne sais pas vous mais ce sont les trois-quarts des candidats qui commencent par : Voltaire grand auteur bla bla bla né en ...mort en...
J'en peux plus! On s'en polit le chinois de ces "accroches" à la Stéphane Bern!


+1

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
doctor who
Vénérable

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par doctor who le Dim 6 Avr 2014 - 18:45
Moi non plus, cela ne me plaît pas.

Mais je me demande si la connaissance de la vie de l'auteur n'est pas une sorte de nécessité pour nos jeunes élèves, un préalable psychologique sans lequel ils n'ont pas l'impression de pouvoir dire quoi que ce soit sur le texte, par défaut d'incarnation.

Une hypothèse : donnons-leur de véritables connaissances biographiques, laissons-les se dépatouiller avec, en sanctionnant très sèchement le psittacisme et le biographisme.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par Iphigénie le Dim 6 Avr 2014 - 18:50
Je crois surtout que c'est ce qu'ils trouvent sur des corrigés internet dont ils pensent qu'ils remplacent la prise de notes en cours.
Et en plus ça les dispense de réfléchir.
Intro)" Hugo est un grand écrivain français qui a écrit les Misérables. Je vais vous parler d'Hernani."
Relance)"Mais on pourrait se demander si Ronsard dit la même chose."
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par nlm76 le Dim 6 Avr 2014 - 18:56
Pour ce qui est de quelques éléments de biographie, je ne suis pas forcément contre, surtout pour les élèves médiocres. Au fond, je préfère les entendre raconter la vie de l'auteur, plutôt que l'immonde paraphrase qui va suivre. Au moins, c'est une connaissance.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
thrasybule
Oracle

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par thrasybule le Dim 6 Avr 2014 - 19:04
Quand c'est asséné comme une sorte de litanie, avec seulement les dates de naissance et de mort, je ne trouve pas que l'on puisse parler de connaissance. J'ai l'impression de visiter le Père-Lachaise.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
User17706
Enchanteur

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par User17706 le Dim 6 Avr 2014 - 19:11
En philosophie j'interdis strictement.

Et cependant j'exige que ce soit su (ou plutôt, j'exige qu'un auteur puisse être historiquement situé, ce qui ne revient pas à une connaissance de ses dates à l'année près).

Ça peut donner l'occasion, d'ailleurs, de leur faire remarquer un réflexe qu'ils ont; parce qu'ils sont souvent quelques-uns à se demander pourquoi il faudrait savoir quelque chose qu'on n'a pas le droit de dire dans une copie. Leur faire remarquer le présupposé de leur interrogation peut être fructueux.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Enzo17
Niveau 7

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par Enzo17 le Lun 7 Avr 2014 - 7:21
@thrasybule a écrit:Quand c'est asséné comme une sorte de litanie, avec seulement les dates de naissance et de mort, je ne trouve pas que l'on puisse parler de connaissance. J'ai l'impression de visiter le Père-Lachaise.

Je suis tout à fait d'accord avec toi.
Quand mes élèves élaborent une accroche par le biais d'une biographie, je leur indique que la date de naissance ou de mort de l'auteur est totalement inutile puisqu'elle ne rend pas l'accroche pertinente. Le fait que Victor Hugo est né en 1802, 1803 ou 1804 ne change en rien la portée du commentaire et rend l'accroche totalement futile.

_________________
"*Non jamais, plutôt crever, que laisser la vie me descendre...*"
avatar
doctor who
Vénérable

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par doctor who le Lun 7 Avr 2014 - 7:29
@Enzo17 a écrit:
@thrasybule a écrit:Quand c'est asséné comme une sorte de litanie, avec seulement les dates de naissance et de mort, je ne trouve pas que l'on puisse parler de connaissance. J'ai l'impression de visiter le Père-Lachaise.

Je suis tout à fait d'accord avec toi.
Quand mes élèves élaborent une accroche par le biais d'une biographie, je leur indique que la date de naissance ou de mort de l'auteur est totalement inutile puisqu'elle ne rend pas l'accroche pertinente. Le fait que Victor Hugo est né en 1802, 1803 ou 1804 ne change en rien la portée du commentaire et rend l'accroche totalement futile.

Il y a en chronologie quelque chose qui me fait penser à la notion d'ordre de grandeur, en physique et en maths : une évaluation de la pertinence de la précision des mesures. Souvent, il est plus juste de dire que Voltaire a vécu au XVIIIe siècle, parfois qu'il est mort en 1778.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par Iphigénie le Lun 7 Avr 2014 - 8:09
Le problème c'est que tout se tient: avez-vous essayé de faire faire une biographie d'écrivain à vos élèves? (je veux dire en suivant pas à pas leur travail?) Impossible pour eux de savoir quels sont les événements signifiants: parce que pour savoir ce qui est signifiant il faut d'abord connaître l'oeuvre.
Grâce à WIKI, ils vous citent des oeuvres totalement inconnues ou des faits totalement microscopiques...
Pour le XVIIIe avez-vous remarqué aussi chez vous que de plus en plus d'élèves disent:" Voltaire fut une des Lumières"?
avatar
Enzo17
Niveau 7

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par Enzo17 le Lun 7 Avr 2014 - 8:13
@iphigénie a écrit:Le problème c'est que tout se tient: avez-vous essayé de faire faire une biographie d'écrivain à vos élèves? (je veux dire en suivant pas à pas leur travail?) Impossible pour eux de savoir quels sont les événements signifiants: parce que pour savoir ce qui est signifiant il faut d'abord connaître l'oeuvre.
Grâce à WIKI, ils vous citent des oeuvres totalement inconnues ou des faits totalement microscopiques...
Pour le XVIIIe avez-vous remarqué aussi chez vous que de plus en plus d'élèves disent:" Voltaire fut une des Lumières"?

Pour ma part, j'ai déjà fait travailler des biographies à mes élèves tout en leur expliquant quels sont les critères les plus pertinents.
Ce que j'entends le plus souvent de leur part, c'est : "Beaumarchais a écrit au XVIIIe siècle, il est un philosophe des Lumières"

 Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes 

_________________
"*Non jamais, plutôt crever, que laisser la vie me descendre...*"
avatar
doctor who
Vénérable

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par doctor who le Lun 7 Avr 2014 - 8:16
En même temps, si on ne leur parle pas de Beaumarchais, il ne sauront jamais que ce n'était pas un philosophe des Lumières.
Mais davantage que des connaissances classificatoires, il serait heureux que les élèves sachent un peu qui était le personnage, comment il écrivait ses livres, pourquoi, pour qui, comment ils étaient reçus, sur quel support ils étaient lus, etc.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par Iphigénie le Lun 7 Avr 2014 - 8:27
On est bouffés en lettres par la méthodologie.
Plus ça va mal, plus la hiérarchie des IPR se crispe sur la méthode: on n'est plus très loin de ce que disait déjà Voltaire pour d'autres raisons : "on étouffe l'esprit des enfants sous un amas de connaissances inutiles" -qui les écartent un peu plus des connaissances réelles.
(encore qu'il faudrait remplacer "connaissances" par "réflexes")
La conception de nos programmes (: génériques et répétitifs) est totalement mortifère.
Chez nous on atteint le pire (encore que le pire recule chaque fois qu'on croit l'avoir atteint): un amas de contraintes formelles pour l'enseignant pour aboutir à valoriser in fine la moindre respiration chez l'élève:
pour l'enseignant, méthode, méthode, méthode (problématique, problématique, problématique)
Pour l'élève: spontanéité,spontanéité, spontanéité: il y a peu de chances qu'on se rejoigne.


Dernière édition par iphigénie le Lun 7 Avr 2014 - 8:29, édité 1 fois
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par nlm76 le Lun 7 Avr 2014 - 8:29
Je trouve que commencer par :
"Duschmoll a vécu à la fin du énième siècle, et a publié Machintruc en telle année. C'était le règne de Bidule Ier... etc"

n'est jamais importun.

Mais encore une fois, ce que je trouve dommage, c'est d'abord que les introductions que j'entends ne font jamais le moindre cadrage historique; or cela me paraît fondamental pour nos élèves.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par Iphigénie le Lun 7 Avr 2014 - 8:37
Si ce que tu veux dire, nlm, c'est l'intérêt de l'histoire littéraire, et de l'histoire tout court pour contextualiser les textes, on est bien d'accord.
Ce que je déplore avec, me semble-t-il quelques autres, c'est le savoir inerte qui consiste à dire quelque chose sans se préoccuper du sens qu'elle peut avoir.
Dire qu'Hugo est né en 1802 ça peut être utile pour expliquer "Ce siècle avait deux ans".
Mais dire qu'il est né en 1802 ne sert pas à commenter les Châtiments.
Et surtout c'est que pour les élèves, donner les dates de vie et de mort des auteurs c'est un réflexe commode pour surtout ne pas penser.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par User5899 le Lun 7 Avr 2014 - 11:44
@doctor who a écrit:Moi non plus, cela ne me plaît pas.

Mais je me demande si la connaissance de la vie de l'auteur n'est pas une sorte de nécessité pour nos jeunes élèves, un préalable psychologique sans lequel ils n'ont pas l'impression de pouvoir dire quoi que ce soit sur le texte, par défaut d'incarnation.

Une hypothèse : donnons-leur de véritables connaissances biographiques, laissons-les se dépatouiller avec, en sanctionnant très sèchement le psittacisme et le biographisme.
J'ai passé l'EAF en juin 82 à Aix-Marseille. A l'époque, c'était LagMich et biographies à toutes les sauces.
Et on a eu, en commentaire, un texte de Milosz, "Fanny ma nostalgique aux yeux couleur de cieux
défunts" Very Happy
Super, pour la biographie Laughing
Cela dit, c'est difficile de couvrir le champ complet des auteurs susceptibles de sortir à l'écrit. Pour l'oral, en revanche, je sanctionne les présentations qui présentent des éléments inutiles pour contextualiser l'extrait. Il faut savoir trier dans ce qu'on sait (si on sait quelque chose).
Et au fait, les plans structurés autour de "on pourrait", vous acceptez ? Je me tue à expliquer qu'une fois l'intro écrite, le plan est le chemin nécessaire qui conduit à la conclusion. Et donc que les "on peut" sont impossibles, car si on peut faire ça, c'est qu'on peut aussi ne pas le faire, et donc que ce n'est pas nécessaire (et pas motivé). Je suis fou ? Laughing
Contenu sponsorisé

Re: L'accroche en introduction de commentaires lors de l'oral.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum