Le débat surréaliste de Frigide Barjot et Chantal Delsol dans Le Figaro : "Je suis hostile à la légitimation de l'homosexualité".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le débat surréaliste de Frigide Barjot et Chantal Delsol dans Le Figaro : "Je suis hostile à la légitimation de l'homosexualité".

Message par John le Dim 6 Avr 2014 - 21:38

Le Figaro - Quid des couples gays mariés?

Frigide BARJOT. - On se bornera à requalifier leur union égale en mairie en revenant sur ce problème majeur qu'est l'adoption plénière. Dans la même logique, nous proposons que le parent non biologique ait un statut, à déterminer, qui ne sera pas égal au statut du parent biologique. Il aura un droit d'éducation, certes, mais qui ne changera en aucun cas le droit de filiation de l'enfant. Rien de bouleversant donc dans nos propositions étayées, si ce n'est, précisément, le refus du ­bouleversement de civilisation voulu et annoncé à l'Assemblée nationale par Christiane Taubira. Je rappelle que, déjà, une proposition d'alliance civile a été émise en ce sens par l'UMP pendant la discussion parlementaire de janvier 2013. Elle a été soutenue notamment par François Fillon et Nathalie Kosciusko-Morizet, avec des droits d'union égaux quels que soient les couples, mais pas d'ouverture à la procréation artificielle par le biais du transfert d'adoption plénière, réservée aux couples homme-femme… A L'Avenir pour tous, nous, citoyens, sommes là pour aider les futurs élus à aboutir en leur ­apportant la majorité citoyenne nécessaire.

Chantal DELSOL. - A tout cela je répondrai en deux temps. D'abord, je doute de l'intérêt d'un référendum dans une nation centralisée comme la nôtre où ce type de consultation confine parfois à une tentative de dictature. À la différence des votations en Suisse, pays décentralisé, un tel scrutin n'est pas dans notre tradition. On risque, dans cette occurrence, de se voir poser une question controuvée, axée sur l'homophobie, dont tout citoyen ne manquera pas de se défendre. Faire sentir aux gens que n'être pas favorable à la loi revient à être homophobe peut faire partie de la manigance…

En second lieu, je ne vois pas à quoi peut servir votre projet d'union, dans la mesure où existe déjà le pacs lequel, je vous le rappelle, a été inventé pour les homosexuels, même s'il a depuis fait la bonne fortune de nombre de professeurs qui ont pu, par ce biais légal, changer de ville sans avoir beaucoup de points d'avancement. Le pacs garantissant certains intérêts administratifs et financiers, remplissant donc nombre de vos conditions, pourquoi, dès lors, aller plus loin? Parlons net: autant je suis favorable à la tolérance de l'homosexualité, autant je suis hostile à sa légitimation. Il y a deux types de tolérance, l'une qui vise au respect des personnes et de leurs croyances, c'est le sens chrétien, avec un sentiment intime de ce qu'est la vérité, l'autre qui respecte les opinions d'autrui car on n'est pas certain d'avoir raison ni que la vérité existe, c'est la vision de Locke, l'incertitude constante aboutissant au relativisme. On comprend dès lors pourquoi la tolérance conçue au sens chrétien est aujourd'hui si suspecte. Ainsi, par exemple, du philosophe slovène Slavoj Žižek, qui s'élève contre elle au prétextequ'être tolérant signifie que l'on pense qu'il y a une vérité, et donc qu'il y a une bonne vie. Tout un mouvement de pensée s'attache à supprimer la tolérance pour la remplacer par la légitimité. Or ce n'est pas parce que des gens s'aiment qu'il faut instituer des unions civiles. Tolérance et légitimation sont deux concepts distincts qu'on ne saurait confondre ni intervertir sans aboutir à une profonde nuit de l'esprit. On peut tolérer quelque chose, tout en considérant que ce n'est pas la meilleure vie qui existe. Je suis donc contre la légitimation de l'homosexualité.

http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2014/04/04/01006-20140404ARTFIG00201-mariage-pour-tousle-debat-continue.php

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat surréaliste de Frigide Barjot et Chantal Delsol dans Le Figaro : "Je suis hostile à la légitimation de l'homosexualité".

Message par PauvreYorick le Dim 6 Avr 2014 - 21:43

Chantal Delsol est à la ville l'épouse de Charles Millon. C'est quelqu'un qui n'a jamais fait mystère de son positionnement (catholique traditionaliste, anticommuniste «primaire», élève de Pierre Boutang).

Peut-être est-il bon de préciser que ce qu'elle raconte sur Locke est parfaitement absurde.

N'est pas relativiste qui veut; notamment, il est impossible à la fois d'être relativiste et de confesser une ignorance (puisque pour le relativiste, il n'y a rien à savoir et donc rien à ignorer). Ce qui vaut pour l'ignorance vaut, ici, pour l'incertitude; et de toute façon l'argument est assez lointain, pour ne pas dire plus, du contenu réel de la Lettre sur la Tolérance.

Pour une analogie, c'est un peu comme si on disait que Jésus disant: «qui jettera la première pierre?» fait une apologie du laxisme en matière pénale, ou une apologie de la disparition de tout droit pénal.

Il devrait être évident qu'il est possible de n'être pas suffisamment certain de X pour s'autoriser à criminaliser une conduite, sans pour autant affirmer par là même que rien n'est certain ni même que toutes les conduites se valent. Mais malheureusement dans certains contextes ce genre d'amalgame passe comme une lettre à la poste.


Dernière édition par PauvreYorick le Dim 6 Avr 2014 - 22:03, édité 3 fois

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat surréaliste de Frigide Barjot et Chantal Delsol dans Le Figaro : "Je suis hostile à la légitimation de l'homosexualité".

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 6 Avr 2014 - 21:43

Cette argumentation est navrante.
Et au passage un petit tacle aux profs et à leurs stratégies de mutation... Ça plaît toujours aux lecteurs du Figaro.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat surréaliste de Frigide Barjot et Chantal Delsol dans Le Figaro : "Je suis hostile à la légitimation de l'homosexualité".

Message par Leclochard le Dim 6 Avr 2014 - 21:57

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Cette argumentation est navrante.
Et au passage un petit tacle aux profs et à leurs stratégies de mutation... Ça plaît toujours aux lecteurs du Figaro.

Pourquoi parler des profs pacsés dans une discussion sur l'homosexualité ? Cette femme est barge.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat surréaliste de Frigide Barjot et Chantal Delsol dans Le Figaro : "Je suis hostile à la légitimation de l'homosexualité".

Message par Marcel Khrouchtchev le Dim 6 Avr 2014 - 21:58

@Leclochard a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Cette argumentation est navrante.
Et au passage un petit tacle aux profs et à leurs stratégies de mutation... Ça plaît toujours aux lecteurs du Figaro.

Pourquoi parler des profs pacsés dans une discussion sur l'homosexualité ? Cette femme est barge.

Absolument. La seule explication que je vois est que cette frange de la droite a des obsessions maladives et qu'il s'agissait là de parler insidieusement de l'une d'elles dans une discussion relative à une des autres.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat surréaliste de Frigide Barjot et Chantal Delsol dans Le Figaro : "Je suis hostile à la légitimation de l'homosexualité".

Message par Olympias le Dim 6 Avr 2014 - 22:02

Nous allons finir par croire que le choix par Virginie Tellenne de son pseudo relevait en fin de compte d'une forme de prédestination.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat surréaliste de Frigide Barjot et Chantal Delsol dans Le Figaro : "Je suis hostile à la légitimation de l'homosexualité".

Message par PauvreYorick le Dim 6 Avr 2014 - 22:37

Je repense à Locke, tiens. Parce qu'en fait c'est névralgique comme question.

La doctrine lockienne de la tolérance est à la fois ce que des gens comme Chantal Delsol caricaturent au profit de leur propre position qui implique une hiérarchie objective des biens (je ne dis pas qu'il n'y en a pas, d'ailleurs; je suis simplement persuadé que les pratiques sexuelles ne se laissent pas hiérarchiser moralement en tant que telles - Locke non plus ne dit pas qu'il n'y en a pas, de hiérarchie des biens, mais il se méfie un peu plus de ceux qui sont persuadés de la détenir...), et ce que, d'un tout autre bord politique, quelqu'un comme Catherine Kintzler (absolument non suspecte de sympathie pour l'intégrisme religieux quel qu'il soit!) essaie de contester au profit d'une conception de la laïcité qui serait distincte de la (simple) tolérance (beaucoup de choses à ce sujet dans le dernier livre de C. K.). La lecture de Locke est beaucoup plus honnête chez Catherine Kintzler, et à mon avis ce n'est pas un hasard.

Mais de fait, Locke est une cible multiple en ce moment. C'est lié au fait qu'aux yeux des Français il représente une forme anglo-saxonne de la modernité, peut-être, qui ne leur convient pas tout à fait.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat surréaliste de Frigide Barjot et Chantal Delsol dans Le Figaro : "Je suis hostile à la légitimation de l'homosexualité".

Message par User5899 le Lun 7 Avr 2014 - 0:22

Décidément, perdre des élections assure désormais un open access aux médias sur tous les sujets possibles...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum