Déclaration solennelle des Présidents Départementaux de la FCPE pour Benoît Hamon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Déclaration solennelle des Présidents Départementaux de la FCPE pour Benoît Hamon.

Message par JEMS le Mar 8 Avr - 9:02

Monsieur le ministre,

La FCPE, première fédération de parents d'élèves, porteuse des valeurs de coéducation, réaffirme la nécessité impérieuse de mener à son terme la refondation de l'Ecole engagée par la loi du 8 juillet 2013, pour tous les enfants.

La réforme des rythmes scolaires doit être poursuivie. L'urgence de mieux répartir le temps scolaire sur la semaine est reconnue par tous, afin que chaque enfant puisse mieux apprendre à l'école. C'est également une formidable occasion de mettre de la cohérence entre les différents temps de vie des enfants. Pour cela, la FCPE demande la pérennisation du financement par l'Etat de la mise en place des activités périscolaires.

Poursuivre la refondation nécessite de tenir bon également sur la promesse des 60 000 créations de postes dans l'Education nationale. Les engagements annoncés, en termes de scolarisation des moins de trois ans, d'inclusion des élèves en situation de handicap, de refonte de l'éducation prioritaire notamment, sont à ce prix. Le gouvernement doit tenir compte des prévisions d'accroissement des effectifs des élèves de la direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance pour les prochaines rentrées et de l'insuffisance actuelle du nombre d'enseignants.

La refonte des contenus des programmes scolaires est au cœur du projet de refondation de l'Ecole. Les travaux engagés par le Conseil supérieur des programmes pour aller vers une plus grande cohérence entre les cycles, entre l'école primaire et le collège, pour décloisonner les disciplines, pour mieux articuler les contenus d'enseignement et la recherche, doivent être poursuivis.

Enfin, la réforme du collège doit être engagée. Il y a urgence à transformer ces quatre années pour atténuer les ruptures avec l'école primaire, développer l'interdisciplinarité, préparer les élèves à construire leurs propres choix d'orientation, dans des établissements qui soient de véritables lieux de vie pour des adolescents et des futurs citoyens.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration solennelle des Présidents Départementaux de la FCPE pour Benoît Hamon.

Message par Thierry30 le Mar 8 Avr - 9:17

@JEMS a écrit:Monsieur le ministre,

La FCPE, première fédération de parents d'élèves, porteuse des valeurs de coéducation, réaffirme la nécessité impérieuse de mener à son terme la refondation de l'Ecole engagée par la loi du 8 juillet 2013, pour tous les enfants.

La réforme des rythmes scolaires doit être poursuivie. L'urgence de mieux répartir le temps scolaire sur la semaine est reconnue par tous, afin que chaque enfant puisse mieux apprendre à l'école. C'est également une formidable occasion de mettre de la cohérence entre les différents temps de vie des enfants. Pour cela, la FCPE demande la pérennisation du financement par l'Etat de la mise en place des activités périscolaires.

Poursuivre la refondation nécessite de tenir bon également sur la promesse des 60 000 créations de postes dans l'Education nationale. Les engagements annoncés, en termes de scolarisation des moins de trois ans, d'inclusion des élèves en situation de handicap, de refonte de l'éducation prioritaire notamment, sont à ce prix. Le gouvernement doit tenir compte des prévisions d'accroissement des effectifs des élèves de la direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance pour les prochaines rentrées et de l'insuffisance actuelle du nombre d'enseignants.

La refonte des contenus des programmes scolaires est au cœur du projet de refondation de l'Ecole. Les travaux engagés par le Conseil supérieur des programmes pour aller vers une plus grande cohérence entre les cycles, entre l'école primaire et le collège, pour décloisonner les disciplines, pour mieux articuler les contenus d'enseignement et la recherche, doivent être poursuivis.




Enfin, la réforme du collège doit être engagée. Il y a urgence à transformer ces quatre années pour atténuer les ruptures avec l'école primaire, développer l'interdisciplinarité, préparer les élèves à construire leurs propres choix d'orientation, dans des établissements qui soient de véritables lieux de vie pour des adolescents et des futurs citoyens.

Valls et Hamon sont pris entre le marteau des enseignants qui refusent massivement cette "réforme" et les enclumes de la FCPE...

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration solennelle des Présidents Départementaux de la FCPE pour Benoît Hamon.

Message par User5899 le Mar 8 Avr - 15:54

Valls vient de parler, me semble-t-il (j'écoutais distraitement) d'un assouplissement des articles réglementaires.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration solennelle des Présidents Départementaux de la FCPE pour Benoît Hamon.

Message par Modulo le Mar 8 Avr - 16:19

"Enclume de la FCPE"

Définitivement, je n'arrive pas à comprendre pourquoi on donne un tel pouvoir aux parents. Il y a quelque chose qui m'échappe. Faudra qu'on m'explique.

Modulo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration solennelle des Présidents Départementaux de la FCPE pour Benoît Hamon.

Message par elena3 le Ven 11 Avr - 0:40

Trouvé sur Wiki (mais déjà relaté sur ce forum)
Subventions[modifier | modifier le code]
En 2012 la FCPE reçoit une subvention de 333 000 euros du ministère de l'Éducation nationale. En 2013, cette subvention est portée à 480 000 euros. Selon le ministre, Vincent Peillon, cette augmentation de subvention correspond à un « rattrapage » par rapport au précédent quinquennat20. Les médias n'hésitent pas à faire le lien entre le changement d'attitude de la FCPE vis-à-vis de la réforme des rythmes scolaires et la subvention supplémentaire accordée par Vincent Peillon21.

https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9d%C3%A9ration_des_conseils_de_parents_d%27%C3%A9l%C3%A8ves#Subventions

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déclaration solennelle des Présidents Départementaux de la FCPE pour Benoît Hamon.

Message par Thalia de G le Ven 11 Avr - 4:49

@JEMS a écrit:Poursuivre la refondation nécessite de tenir bon également sur la promesse des 60 000 créations de postes dans l'Éducation nationale. Les engagements annoncés, en termes de scolarisation des moins de trois ans, d'inclusion des élèves en situation de handicap, de refonte de l'éducation prioritaire notamment, sont à ce prix. Le gouvernement doit tenir compte des prévisions d'accroissement des effectifs des élèves de la direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance pour les prochaines rentrées et de l'insuffisance actuelle du nombre d'enseignants.
Bien sûr qu'on ne peut qu'y être favorables, mais pas dans les conditions dans lesquelles nous le vivons ou l'avons vécu les uns et les autres. Je crains que cela ne reste à moyens constants


@JEMS a écrit:La refonte des contenus des programmes scolaires est au cœur du projet de refondation de l'École. Les travaux engagés par le Conseil supérieur des programmes pour aller vers une plus grande cohérence entre les cycles, entre l'école primaire et le collège, pour décloisonner les disciplines, pour mieux articuler les contenus d'enseignement et la recherche, doivent être poursuivis.
Elle est annoncée pour quand, la réforme des programmes ? (j'ai zappé l'info  Embarassed ) Y serons-nous associés ? J'ai comme un gros doute.


@JEMS a écrit:Enfin, la réforme du collège doit être engagée. Il y a urgence à transformer ces quatre années pour atténuer les ruptures avec l'école primaire, développer l'interdisciplinarité, préparer les élèves à construire leurs propres choix d'orientation, dans des établissements qui soient de véritables lieux de vie pour des adolescents et des futurs citoyens.
Nous avons l'an dernier mené une action l'an dernier dans mon collège, dans plusieurs disciplines. En français, c'était présentation de plusieurs livres. Bénéfices de l'action = 0. Je ne recommence pas.
Par ailleurs, il a été question d'échanges entre établissements. Les enseignants du secondaire sont (étaient ?) pressentis pour aller donner des cours à des élèves du primaire, tandis que des PE viendraient assurer des heures d'APE (accompagnement personnalisé de l'élève, soutien pour faire court). Mais apparemment cela pose des problèmes logistiques et juridiques complexes.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum