Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Lefteris
Empereur

L'école et le protocole de Lisbonne.

par Lefteris le Mar 8 Avr 2014 - 16:40
Un petite piqûre de rappel utile -surtout pour les plus jeunes- des effets de la ploutocratie sur l'école.

Connaissez-vous le protocole de Lisbonne ? Non ? Vous avez tort : c'est, depuis quatorze ans, le programme qui réglemente l'école de la République.

Mais, dites-vous, il n'y a plus guère d'école.

Ben, oui. Ni, d'ailleurs, de République. Il m'est arrivé, par pur esprit polémique bien entendu, de dire que la rue de Grenelle, où se trouve le ministère de l'Éducation, commence et finit à Bercy, tant la politique scolaire a été conditionnée, ces dernières années, par les oukases du ministère des Finances. Approximation ! La rue de Grenelle commence et finit à Bruxelles, grâce à la "stratégie de Lisbonne". Géographie curieuse ! Mais comme on n'enseigne plus trop la toponymie...

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-le-cauchemar-de-l-ecole-europeenne-07-04-2014-1809737_1886.php

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: L'école et le protocole de Lisbonne.

par Celadon le Mar 8 Avr 2014 - 17:08
Hélas.  furieux 
User21714
Expert spécialisé

Re: L'école et le protocole de Lisbonne.

par User21714 le Mar 8 Avr 2014 - 20:34
Tout est démonté de façon magistrale.
Merci pour le lien.
avatar
eridann
Niveau 2

cauchemar lisbonne

par eridann le Mer 9 Avr 2014 - 10:02
Sur les politiques (et les financements) éducatives à l'échelon européen, on ne peut faire l'économie du rappel de certaines avancées notamment sur la formation professionnelle (au delà de certains clichés avancées sur l'âge de l'apprentissage) et sur l'enseignement supérieur (harmonisation).

Voici un lien plus intéressant :
http://eduscol.education.fr/cid47513/politique-europeenne-en-matiere-d-education.html

_________________
"Quo non ascendas ?"
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: L'école et le protocole de Lisbonne.

par Celadon le Mer 9 Avr 2014 - 12:08
Il est heureux que beaucoup de néos pensent comme lui, ce qui ne fait pas de lui un gourou ni les partisans de la transmission une secte ! Il faut arrêter de délirer, là.
avatar
John
Médiateur

Re: L'école et le protocole de Lisbonne.

par John le Mer 9 Avr 2014 - 12:40
Un petite piqûre de rappel utile -surtout pour les plus jeunes- des effets de la ploutocratie sur l'école.
Quel rapport avec "la ploutocratie" ? heu 

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Lefteris
Empereur

Re: L'école et le protocole de Lisbonne.

par Lefteris le Mer 9 Avr 2014 - 21:49
@John a écrit:
Un petite piqûre de rappel utile -surtout pour les plus jeunes- des effets de la ploutocratie sur l'école.
Quel rapport avec "la ploutocratie" ? heu 
Par qui est dirigée l'Europe ? Qui tire les ficelles derrière ? Quelles sont les injonctions permanentes ? Quelle est la "philosophie" de l'Europe, hormis une doctrine épicière de "concurrence libre et non faussée" ?
Derrière les marionnettes , il faut suivre les fils et passer derrière le décor.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum