Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ascagne
Ascagne
Neoprof expérimenté

Évaluer et noter un commentaire composé de L2 Empty Évaluer et noter un commentaire composé de L2

par Ascagne le Jeu 10 Avr 2014 - 2:53
Bonjour à tous,

Doctorant contractuel depuis septembre (tout en étant agrégatif), j'ai reçu il y a peu mon premier paquet (plutôt massif, environ 70) de copies - des commentaires composés (sur une fameuse ballade de Villon). C'est la première fois que je dois corriger et évaluer des étudiants (ils sont en L 2) et j'avoue que la tâche est complexe. Tout va plutôt bien en ce qui consiste le fait de relever les fautes, les maladresses de rédaction et de style, les manques flagrants en ce qui concerne le commentaire proprement dit.
Cependant, même si des collègues (ou plutôt des supérieurs) m'ont donné des indications, je me dis qu'il est peut-être utile d'avoir d'autres avis (pour comparer) en ce qui concerne les exigences et la manière de noter... J'ai noté (provisoirement) 30 copies, et 19 sont égales ou inférieures à 8 (comme les alentours de 8 ont l'air d'être fort représentés, j'hésite parfois entre 7,5 et 8 par exemple).
J'ai commencé à noter en suivant le principe que pour atteindre la moyenne, la copie ne doit pas comporter trop de fautes (surtout de fautes graves) ou de maladresses de style, respecter grosso modo les règles de l'exercice, être claire, aborder ou évoquer au moins la plupart des idées qui apparaissent à l'issue d'une analyse un peu poussée, et suivre une problématique relativement assurée.
J'ai noté 6,5 des copies courtes (par exemple moins d'une page double manuscrite bien remplie) qui n'ont pas assez de matière et ne sont pas assez précises (pas de citations, etc.). J'ai noté deux copies pour l'instant autour de 9, mais j'hésite : en les re-parcourant, je vois qu'il n'y a pas énormément de différence avec celles qui ont 8...
Je ne sais pas vraiment comment être constant et équitable dans ma notation, étant donné le nombre de copies. Certains étudiants ont pris la peine de donner un travail plus complet (atteignant en quelque sorte la masse critique nécessaire) que ceux qui ont les notes précédentes, mais avec pas mal de maladresses...
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Évaluer et noter un commentaire composé de L2 Empty Re: Évaluer et noter un commentaire composé de L2

par User5899 le Jeu 10 Avr 2014 - 4:24
Déjà, si c'est fait chez eux, est-il raisonnable de lire au-delà de la 5e faute de langue ?
Autre chose : peut-on vraiment noter des copies en restant constant, sachant que pas une copie n'est semblable à une autre ? Vous auriez le problème de la constance si, dans le paquet, à vingt copies de distance, se trouvait une copie exactement identique à une autre notée précédemment et si vous ne lui donniez pas la même note.
Philomèle
Philomèle
Niveau 9

Évaluer et noter un commentaire composé de L2 Empty Re: Évaluer et noter un commentaire composé de L2

par Philomèle le Jeu 10 Avr 2014 - 9:21
@Ascagne a écrit:
J'ai commencé à noter en suivant le principe que pour atteindre la moyenne, la copie ne doit pas comporter trop de fautes (surtout de fautes graves) ou de maladresses de style, respecter grosso modo les règles de l'exercice, être claire, aborder ou évoquer au moins la plupart des idées qui apparaissent à l'issue d'une analyse un peu poussée, et suivre une problématique relativement assurée.

Bonjour Ascagne,

Quelques remarques personnelles :

- bien suivre les indications données par tes collègues. C'est important pour l'harmonisation finale : il ne faut pas qu'il y ait trop d'écart entre les différents paquets. Les étudiants pourraient contester et c'est toujours pénible.

- personnellement, je commence par corriger une dizaine de copies pour voir à peu près quels sont les points réussis et ratés, et j'établis mes exigences (pénalités et bonifications) à partir de ce premier échantillon. Ensuite, j'essaie de corriger en m'efforçant de fragmenter le moins possible la correction : sur deux jours, par exemple. Pour ma part, j'ai remarqué que j'avais tendance à être plus indulgente au fil de la correction, donc je me surveille.

- la notation dépend aussi du statut de ce travail dans le contrôle continu : travail d'entraînement (évaluation formative) ou travail final (évaluation sommative) ? Quel est le coefficient prévu ? On peut être plus généreux pour le contrôle continu si l'on valorise l'assiduité et être plus sévère lors de l'examen terminal, qui suppose alors que l'étudiant montre une maîtrise de l'exercice. On peut aussi être plus sévère en contrôle continu pour ménager un progrès dans les notes et plus généreux lors de l'examen terminal, qui récapitule le travail du semestre. Pour ma part, je choisis toujours la deuxième option en raison du jeu des coefficients.

- penser que les étudiants vont obtenir un diplôme, ils ne passent pas un concours. Cela signifie qu'il n'y a pas besoin de les classer entre eux, de discriminer finement au demi-point près. La question, c'est : compte tenu de la diversité d'approche et de niveau, ont-ils le niveau requis pour obtenir l'UE en question, qui participe de la L2 ? La copie est-elle suffisamment bonne pour obtenir la moyenne ?
On peut ensuite affiner, notamment au dessus de 10, pour les mentions.
(En l'occurrence, 19 copies au dessous de 8, cela me paraît un peu bas.)

- il me semble qu'il faut affiner la sanction des fautes d'orthographe. Est-ce qu'il y a eu des consignes communes ? Pénalité de quelques points à partir de X fautes ? En revanche, il est tout à fait possible, soit de faire apparaître une sanction (mais c'est une décision commune aux correcteurs), soit de minorer pour toi-même la note. Les étudiants savent qu'une mauvaise orthographe leur fait perdre nécessairement des points, mais cela n'apparaît alors pas explicitement dans la note.

- il me semble aussi qu'il faut affiner les critères de notation de l'exercice même. Qu'est-ce qui est le plus important selon toi en L2 ? Cela dépend aussi de ce qui a été travaillé en cours. Il me semble qu'on peut sanctionner la paraphrase, les négligences de composition ; au contraire, valoriser la finesse de la construction, l'alternance de l'interprétation et de l'analyse d'exemples. Pour ce qui me concerne, en L2, si ces aspects rhétoriques (qui présupposent déjà un engagement dans la lecture du texte) sont réussis, j'ai tendance à mettre la moyenne (sauf si l'interprétation commente un autre texte, évidemment).

- je pense que si la forme est acceptable, on trie ensuite selon la finesse de l'interprétation, le degré de pertinence, la conduite de l'argumentation, la culture mobilisée. De ce point de vue, je prends très peu en compte le critère de volume : il faut que l'exercice existe et soit achevé, c'est certain, mais je mets de bonnes notes à des travaux concis et efficaces, qui proposent des bonnes formules, et de mauvaises notes à des paraphrases diluées, impressionnistes, sans queue ni tête.

- point particulier sur l'étude d'un poème : les étudiants tendent en général à étudier un poème comme s'il s'agissait d'un texte en prose. Et pourtant, ce n'est pas faute d'insister et donner le bon exemple en cours, pour ce qui me concerne. Je sanctionne donc si je ne relève pas assez d'analyses du vers, du rythme, des rimes, de l'effet produit par les contraintes de la forme (une ballade, en l'occurrence) et je valorise l'effort de description dans le cas inverse.

- si c'est un travail en temps libre, être vigilant sur le plagiat. En fait, même si c'est un travail sur table... Il y a sans doute des consignes collectives sur la sanction du plagiat. Chez moi, la copie peut être notée zéro.
Ascagne
Ascagne
Neoprof expérimenté

Évaluer et noter un commentaire composé de L2 Empty Re: Évaluer et noter un commentaire composé de L2

par Ascagne le Jeu 10 Avr 2014 - 13:04
Merci beaucoup pour vos remarques.

Il s'agit d'un devoir de contrôle continu. Je les fais travailler aujourd'hui sur le devoir de langue médiévale, qui complètera leur note. Je suis gentil : le devoir porte sur l'un des textes étudiés (la moitié des points porte sur une traduction déjà faite en cours, l'autre sur des questions de grammaire, syntaxe, vocabulaire) et est relativement simple (avec un peu de mémoire et un travail un peu appliqué pendant le semestre, on dépasse largement 10). D'où ma volonté de ne pas brader tout de même l'évaluation du commentaire composé.

J'ai indiqué le poème à étudier dès le début du semestre. Je sais évidemment qu'une large part des étudiants a dû se mettre à travailler un peu avant la date de rendu (et certains dans l'urgence), mais dans l'absolu, je suis en droit d'attendre quelque chose qui tienne la route, au moins en ce qui concerne la rédaction.

Déjà, si c'est fait chez eux, est-il raisonnable de lire au-delà de la 5e faute de langue ?

Dans l'absolu, peut-être...
Mais je n'ai pas envie de passer le reste de mon contrat doctoral accompagné de gardes du corps chargés de dissuader ces étudiants de libérer leur rage contre moi... :mrgreen:
Plus sérieusement, je préfère tout de même éviter l'hécatombe. Plusieurs copies comptent un certain nombre de fautes (peu de graves) tout en atteignant la "masse critique" de remarques et en étant plutôt OK du point de vue des idées, du plan (même si la problématique est souvent maladroite ou passe-partout).

Certes, ce n'est pas un concours ! Mais il faut quand même "sélectionner", ne pas être trop indulgent (ce serait donner de faux espoirs, au lieu d'inviter à s'exercer davantage).

(En l'occurrence, 19 copies au dessous de 8, cela me paraît un peu bas.)

Ce n'est pas forcément représentatif de l'ensemble, j'ai commencé avec un premier paquet pas forcément représentatif de l'ensemble.
Pour l'instant, les notes données ne sont pas définitives (à part deux basses qui concernent deux étudiants ayant rendu un devoir d'une/deux pages). Je vais sans doute les augmenter un peu à la fin, lorsque j'aurai une vue tout à fait globale, mais il m'est difficile de donner la moyenne à des copies qui comprennent parfois des perles ou des formulations auxquelles je ne m'attendais pas en lettres en L2.

il me semble qu'il faut affiner la sanction des fautes d'orthographe. Est-ce qu'il y a eu des consignes communes ?

J'ai indiqué que la qualité de la langue et surtout les fautes d'orthographe seraient évaluées, mais je n'ai peut-être pas été précis sur ce point... C'est à mes yeux une évidence lorsqu'on est étudiant en lettres. J'ai donné 14 à une copie bonne sur le plan des idées, qui témoigne d'un investissement certain, mais j'y dénombre tout de même plus de trente fautes (dont quelques graves), donc je suppose que donner plus n'est peut-être pas adéquat.

il faut que l'exercice existe et soit achevé, c'est certain, mais je mets de bonnes notes à des travaux concis et efficaces, qui proposent des bonnes formules

Concernant cette concision et efficacité : plusieurs copies sont courtes (moins ou juste un peu plus d'une feuille double manuscrite, ou quatre pages imprimées avec un large interligne), ne citent pas le texte, sont trop rapides, peuvent parfois proposer quelques bonnes idées, mais qui sortent un peu de nulle part. J'ai du mal à les comparer pour l'évaluation aux copies un peu plus longues mais maladroites, qui restent trop descriptives.

- si c'est un travail en temps libre, être vigilant sur le plagiat. En fait, même si c'est un travail sur table... Il y a sans doute des consignes collectives sur la sanction du plagiat. Chez moi, la copie peut être notée zéro.

Je repère pour l'instant une copie qui reprend exactement une ou deux phrases de Wikipédia (!), quelques autres qui reprennent (paresseusement) sans préciser la citation des remarques extraites de l'anthologie utilisée en cours...
Auriez-vous des idées pour repérer efficacement les plagiats potentiels (dans 70 copies ?).
Philomèle
Philomèle
Niveau 9

Évaluer et noter un commentaire composé de L2 Empty Re: Évaluer et noter un commentaire composé de L2

par Philomèle le Jeu 10 Avr 2014 - 17:20
@Ascagne a écrit:
Certes, ce n'est pas un concours ! Mais il faut quand même "sélectionner", ne pas être trop indulgent (ce serait donner de faux espoirs, au lieu d'inviter à s'exercer davantage).

En principe, en L2, l'étape de la sélection naturelle est finie. Ils ont obtenu la L1, il n'y a pas de raison pour que ce soit l'hécatombe.
En revanche, je suis tout à fait d'accord avec l'idée de maintenir une relative pression qui "invite à s'exercer davantage". De toute façon, cette note de contrôle continu sera compensée.

@Ascagne a écrit:
Je repère pour l'instant une copie qui reprend exactement une ou deux phrases de Wikipédia (!), quelques autres qui reprennent (paresseusement) sans préciser la citation des remarques extraites de l'anthologie utilisée en cours...
Auriez-vous des idées pour repérer efficacement les plagiats potentiels (dans 70 copies ?).

Sur le plagiat, est-ce que des sanctions ont été annoncées, soit collectivement, soit pour ton propre cours ? Il ne faut pas non plus que les étudiants se sentent pris en traître.
Je rappelle toujours à mes étudiants qu'il s'agit d'un vol (cf. droit de la propriété intellectuelle). Je sanctionne donc très lourdement la malhonnêteté, d'autant plus que je n'aime pas être prise pour une poire. Si le plagiat est étendu, je mets zéro. S'il s'agit seulement de quelques phrases en introduction (souvent des éléments historiques ou biographiques issus de Wikipedia), je note sur dix.

Le plagiat se détecte très facilement : une assurance, un ton d'autorité inhabituel, qui repose sur des généralisations qu'un étudiant n'a pas le recul suffisant pour faire, une maturité de style, du vocabulaire insolite, technique ou très soutenu.
Et en général, quand on repère une phrase, il est rare que le reste du devoir ne comporte pas d'autres passages plagiés. On trouve parfois des montages qui recouvrent l'ensemble du travail.
En outre, si un étudiant a trouvé un texte qui lui a paru intéressant sur Internet, il serait étonnant que d'autres ne l'aient pas trouvé et exploité également. Sur soixante-dix copies, tu risques de retrouver les mêmes sources, les mêmes phrases.

Cela rend très difficile de donner un commentaire en temps libre sur un texte classique. Il vaut mieux envisager des devoirs sur table.


Dernière édition par Philomèle le Sam 12 Avr 2014 - 11:05, édité 2 fois (Raison : Orth. (& orth.))
avatar
User17706
Enchanteur

Évaluer et noter un commentaire composé de L2 Empty Re: Évaluer et noter un commentaire composé de L2

par User17706 le Jeu 10 Avr 2014 - 18:28
Pour wikipédia, la qualification en «vol» n'est pas possible.
Philomèle
Philomèle
Niveau 9

Évaluer et noter un commentaire composé de L2 Empty Re: Évaluer et noter un commentaire composé de L2

par Philomèle le Jeu 10 Avr 2014 - 20:08
PauvreYorick a écrit:Pour wikipédia, la qualification en «vol» n'est pas possible.

C'est-à-dire ? (C'est une vraie question.)

Nous parlons bien de la même chose, n'est-ce pas, c'est-à-dire du cas où un étudiant recopie un fragment de texte sans utiliser les conventions de la citation (guillemets, références de la source) ?
Dans la copie de l'étudiant, le texte de Wikipedia fait bien l'objet d'une appropriation indue : l'étudiant signe un texte dont il n'est pas l'auteur, de sorte qu'il se fait passer pour l'auteur. L'imposture repose sur un vol, non ?
avatar
User17706
Enchanteur

Évaluer et noter un commentaire composé de L2 Empty Re: Évaluer et noter un commentaire composé de L2

par User17706 le Jeu 10 Avr 2014 - 20:49
La licence de wikipédia implique le refus de tout droit de propriété: n'importe qui peut justement s'approprier ces textes et nombreux sont ceux qui ne s'en privent pas. C'est un concept «moral» de vol, si tu veux, mais juridiquement tout est fait pour que ça n'en soit pas un.

Donc fraude (dans la mesure où on leur demande de faire un travail original) mais «vol» est juridiquement la mauvaise qualification si ce sont des textes de ce type.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Licence_Creative_Commons_Paternit%C3%A9-Partage_des_Conditions_Initiales_%C3%A0_l%27Identique_3.0_non_transpos%C3%A9

Sauf erreur il ne serait même pas contraire à la licence de vendre des articles wikipédia imprimés.

L'entorse au droit consiste seulement ici à ne pas citer la source. Mais il n'y a pas ici de propriété, donc pas de vol, comme dirait Proudhon :·)
Philomèle
Philomèle
Niveau 9

Évaluer et noter un commentaire composé de L2 Empty Re: Évaluer et noter un commentaire composé de L2

par Philomèle le Ven 11 Avr 2014 - 15:41
PauvreYorick a écrit:La licence de wikipédia implique le refus de tout droit de propriété: n'importe qui peut justement s'approprier ces textes et nombreux sont ceux qui ne s'en privent pas. C'est un concept «moral» de vol, si tu veux, mais juridiquement tout est fait pour que ça n'en soit pas un.

Donc fraude (dans la mesure où on leur demande de faire un travail original) mais «vol» est juridiquement la mauvaise qualification si ce sont des textes de ce type.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Licence_Creative_Commons_Paternit%C3%A9-Partage_des_Conditions_Initiales_%C3%A0_l%27Identique_3.0_non_transpos%C3%A9

Sauf erreur il ne serait même pas contraire à la licence de vendre des articles wikipédia imprimés.

L'entorse au droit consiste seulement ici à ne pas citer la source. Mais il n'y a pas ici de propriété, donc pas de vol, comme dirait Proudhon :·)

Merci pour l'exposé de cette subtilité, que j'ignorais.
"Fraude" va faire moins d'effet sur les L1 que "vol", je le crains...  Very Happy
(Sauf si je brandis le double délit : fraude et vol ?)
avatar
User17706
Enchanteur

Évaluer et noter un commentaire composé de L2 Empty Re: Évaluer et noter un commentaire composé de L2

par User17706 le Ven 11 Avr 2014 - 19:12
Oui, et rien n'interdit d'exposer le cas général (wikipédia n'est qu'un cas particulier). Car il n'y a absence de vol qualifié que pour des textes placés sous une famille bien précise de licences.

L'important c'est l'honnêteté intellectuelle, après tout.
Ascagne
Ascagne
Neoprof expérimenté

Évaluer et noter un commentaire composé de L2 Empty Re: Évaluer et noter un commentaire composé de L2

par Ascagne le Sam 12 Avr 2014 - 17:12
Sur le plagiat, est-ce que des sanctions ont été annoncées, soit collectivement, soit pour ton propre cours ? Il ne faut pas non plus que les étudiants se sentent pris en traître.

Je suppose qu'ils sont au courant et, après tout, l'Université a son règlement... Je vais bien sûr le rappeler. Un des devoirs comprend une page entière de copié/collé de Wikipédia (ce qui n'échappe pas aux yeux d'un Wikipédien, évidemment)... Bref.

Cela rend très difficile de donner un commentaire en temps libre sur un texte classique. Il vaut mieux envisager des devoirs sur table.

Hélas... J'aurais pu leur donner un texte moins célèbre, ce qui eût diminué les risques, mais comme ils ont déjà des problèmes avec celui-là...

En principe, en L2, l'étape de la sélection naturelle est finie. Ils ont obtenu la L1, il n'y a pas de raison pour que ce soit l'hécatombe.

Hum... J'ai des doutes à ce sujet. Certes, cela dépend des exigences que l'on estime adéquates pour ce niveau. Enfin...
Au moins, j'essaie d'être précis pour leur indiquer les améliorations à faire, les encourager, etc. Mais une bonne partie d'entre eux ne liront pas vraiment les annotations (s'ils viennent chercher leur devoir, c'est déjà bien) !
Contenu sponsorisé

Évaluer et noter un commentaire composé de L2 Empty Re: Évaluer et noter un commentaire composé de L2

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum