Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Page 19 sur 21 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par atrium le Sam 19 Avr 2014 - 16:15

En primaire, nous avons été bombardés de projets d'école/de cycle/de circonscription, de réécriture des programmes pour changer une virgule, de réunions à gogo, de papiers divers et variés, d'intégration/inclusion, de gestion des AVS/aad etc, et ça continue avec la réforme des rythmes et ses conséquences.
Les collègues, en plus de la pression de la hiérarchie, n'ont pour beaucoup tout simplement plus ni le temps, ni l'énergie pour s'informer et réfléchir aux vrais problèmes.

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par PauvreYorick le Sam 19 Avr 2014 - 16:17

L'abrutissement n'est pas « une forme de » management. Razz

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par User5899 le Sam 19 Avr 2014 - 16:22

@PauvreYorick a écrit:On peut tout à fait être en L3, être assuré de l'obtenir, et échouer une fois sur deux à construire une interrogative indirecte.
En même temps, c'est très difficile, une interrogative indirecte professeur

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par Gryphe le Sam 19 Avr 2014 - 16:32

@V.Marchais a écrit:des projets chronophages plus ou moins exigés par les CDE, qu'on nous assomme de réunions, de PPRE,
on leur impose des classes sans notes, des évaluations à repenser avec des livrets à remplir à n'en plus finir... Je finis par penser que nous abrutir, c'est une forme de management !
Je pense qu'il en va de la formation des CDE comme de celle dans les IUFM-ESPE : il y a un certain nombre de "basics" incontournables : innovation, projets, bac-3/bac+3, licence pour tous, expérimentations pour tous, etc, etc. Le simple fait de penser autrement fait de vous un réactionnaire rétrograde.  bounce (Pourtant ça marche, mais ce n'est pas une preuve.)

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par atrium le Sam 19 Avr 2014 - 16:39

@Gryphe a écrit:
@V.Marchais a écrit:des projets chronophages plus ou moins exigés par les CDE, qu'on nous assomme de réunions, de PPRE,
on leur impose des classes sans notes, des évaluations à repenser avec des livrets à remplir à n'en plus finir... Je finis par penser que nous abrutir, c'est une forme de management !
Je pense qu'il en va de la formation des CDE comme de celle dans les IUFM-ESPE : il y a un certain nombre de "basics" incontournables : innovation, projets, bac-3/bac+3, licence pour tous, expérimentations pour tous, etc, etc. Le simple fait de penser autrement fait de vous un réactionnaire rétrograde.  bounce (Pourtant ça marche, mais ce n'est pas une preuve.)

http://www.references.be/carriere/choisir/Les-bullshit-jobs-ces-taches-inutiles

Extrait:

En France, la politologue Béatrice Hibou, auteur de « La bureaucratisation du monde à l’ère néolibérale » (2), préfère parler de « tâches à la con » : aussi intéressant que soit notre boulot, beaucoup d’entre nous ont vu leur barque s’alourdir de « paperasserie ». Nous sommes tous des bureaucrates, explique la politologue. Mais pour elle, cette évolution ne serait pas seulement liée au « méchant capital » : elle serait la conséquence d’une exigence partagée de sécurité et de transparence.

À l’heure où la société rêve d’une gouvernance « irréprochable » et d’entreprises éthiques, chacun doit démontrer sans relâche sa moralité, sa performance, sa raison d’être. Et n’a d’autre choix que de multiplier les évaluations, audits, timesheets, indicateurs de performance, labels de qualité, etc. Le pamphlet de Graeber oublierait donc de dire à quel point nous participons tous à ce système par nos nouvelles exigences de citoyen et de consommateur... Ce qui ne veut pas dire que les conséquences ne sont pas ravageuses pour le travailleur : rappelons que, selon l’OMS, travailler avec succès et de manière productive et être en mesure d'apporter une contribution à la communauté fait partie des critères de la santé mentale.


Il n'y a pas si longtemps si un établissement ou une circonscription en primaire "tournait", ça suffisait à dire que le CDE ou l'IEN faisaient leur boulot. Maintenant, il faut aussi qu'il y ait de l'"innovation", des "indicateurs de performance" etc...

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par PauvreYorick le Sam 19 Avr 2014 - 16:42

@Gryphe a écrit:
@V.Marchais a écrit:des projets chronophages plus ou moins exigés par les CDE, qu'on nous assomme de réunions, de PPRE,
on leur impose des classes sans notes, des évaluations à repenser avec des livrets à remplir à n'en plus finir... Je finis par penser que nous abrutir, c'est une forme de management !
Je pense qu'il en va de la formation des CDE comme de celle dans les IUFM-ESPE : il y a un certain nombre de "basics" incontournables : innovation, projets, bac-3/bac+3, licence pour tous, expérimentations pour tous, etc, etc. Le simple fait de penser autrement fait de vous un réactionnaire rétrograde.  bounce (Pourtant ça marche, mais ce n'est pas une preuve.)
Qu'est-ce qui « marche mais n'est pas une preuve » ?

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par Gryphe le Sam 19 Avr 2014 - 16:44

@atrium a écrit:Il n'y a pas si longtemps si un établissement ou une circonscription en primaire "tournait", ça suffisait à dire que le CDE ou l'IEN faisaient leur boulot. Maintenant, il faut aussi qu'il y ait de l'"innovation", des "indicateurs de performance" etc...
Depuis que j'ai une boussole unique "réussite des élèves" en tête, ce qui suppose une vie scolaire apaisée et des personnels qui travaillent dans de bonnes conditions, ça va beaucoup mieux.
Et ça permet de faire le tri entre l'accessoire et l'indispensable.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par Gryphe le Sam 19 Avr 2014 - 16:47

@PauvreYorick a écrit:Qu'est-ce qui « marche mais n'est pas une preuve » ?
Le fait d'avoir des élèves globalement en réussite qui trouvent une orientation, et de redevenir attractif, n'est pas une preuve du fait que les méthodes utilisées sont bonnes.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par doublecasquette le Sam 19 Avr 2014 - 17:09

@atrium a écrit:En primaire, nous avons été bombardés de projets d'école/de cycle/de circonscription, de réécriture des programmes pour changer une virgule, de réunions à gogo, de papiers divers et variés, d'intégration/inclusion, de gestion des AVS/aad etc, et ça continue avec la réforme des rythmes et ses conséquences.
Les collègues, en plus de la pression de la hiérarchie, n'ont pour beaucoup tout simplement plus ni le temps, ni l'énergie pour s'informer et réfléchir aux vrais problèmes.

Et vous verriez le portfolio numérique obligatoire pour la réécriture trisannuelle du projet d'école (mais bon sang, si ça marche, pourquoi réécrire cette couennerie tous les trois ans ? pourquoi ?), c'est à vomir.
Ce sont des pions que nous avons en face de nous et en aucun cas des enfants ! On clique sur des icônes pour déterminer des compétences à renforcer (chez qui, bandes de nuls, chez Pierre qui entre en Sixième à la rentrée ou sur Louane qui fera sa première rentrée en septembre prochain ?), des objectifs à atteindre (la retraite ! en septembre 2015  cheers ), des actions et des partenaires à "cibler (comme les cœurs de cible des supermarchés ?). Si on écrit, c'est dans les cadres comme sur Facebook ou Twitter et faut pas que ça dépasse. A vomir, je vous dis !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par doublecasquette le Sam 19 Avr 2014 - 17:10

@Gryphe a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Qu'est-ce qui « marche mais n'est pas une preuve » ?
Le fait d'avoir des élèves globalement en réussite qui trouvent une orientation, et de redevenir attractif, n'est pas une preuve du fait que les méthodes utilisées sont bonnes.

Non, ça, ça vient exclusivement du milieu, des familles et du microclimat.  yesyes yesyes yesyes 
Et puis, nous ne sommes pas là pour ça, d'abord.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par atrium le Sam 19 Avr 2014 - 17:14

@Gryphe a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Qu'est-ce qui « marche mais n'est pas une preuve » ?
Le fait d'avoir des élèves globalement en réussite qui trouvent une orientation, et de redevenir attractif, n'est pas une preuve du fait que les méthodes utilisées sont bonnes.

ça, c'est un très mauvais critère. Comment un simple parent pourrait-il comprendre ce qui est bon pour son enfant?  professeur 

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par PauvreYorick le Sam 19 Avr 2014 - 17:19

@Gryphe a écrit:
@PauvreYorick a écrit:Qu'est-ce qui « marche mais n'est pas une preuve » ?
Le fait d'avoir des élèves globalement en réussite qui trouvent une orientation, et de redevenir attractif, n'est pas une preuve du fait que les méthodes utilisées sont bonnes.
En toute rigueur c'est vrai, hein Very Happy

(Mais on souhaiterait que la même rigueur épistémologique soit également appliquée aux méthodes qui ne marchent pas, huhu.)


_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par egomet le Sam 19 Avr 2014 - 18:27

@V.Marchais a écrit:En physique, je ne sais pas. Mais en Français, je constate souvent ceci : des collègues qui me disent que oui, ce serait mieux en réapprenant à cloisonner, à penser des progressions en grammaire, en écriture, en développant une approche plus humaniste des textes, le vocabulaire... MAIS cela suppose, au moins pendant quelques années, de tout recommencer, de reprendre tous ses cours, de sortir de ses habitudes, de ce qu'on sait faire à peu près facilement et rapidement, de tâtonner à nouveau, alors même que nous passons de plus en plus de temps au collège pour des projets chronophages plus ou moins exigés par les CDE, qu'on nous assomme de réunions, de PPRE, de devoirs communs, que le nombre de classes dont nous avons la charge a augmenté, la norme étant passée de 3 classes en Français à 4, voire 5 pour certains collègues, ou 4 et demie (si, si) quand ils ont refusé la 5e classe et les heures sup qui vont avec ; on leur impose des classes sans notes, des évaluations à repenser avec des livrets à remplir à n'en plus finir... Je finis par penser que nous abrutir, c'est une forme de management !
En tout cas, l'effet est là : même s'ils sentent bien qu'ils gagneraient à explorer d'autres voies, ils n'en ont plus l'énergie, et je ne leur jette pas la pierre, étant dans la même situation qu'eux.

Sans parler du manque de supports. Faut-il phocopier un manuel ancien? Ecrire le sien? En tout cas, étudier la grammaire avec les manuels distribués aux collégiens est une gageure. Travailler sans est épuisant.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par V.Marchais le Sam 19 Avr 2014 - 18:45

@egomet a écrit:
Faut-il phocopier un manuel ancien? Ecrire le sien?

 Twisted Evil 
Je me suis posé les mêmes questions... et j'ai répondu.
Ras-le-bol d'attendre !  Laughing

Spoiler:
(Et si tu veux un manuel avec de vraies leçons de grammaires où on explique des concepts, au lieu de faire bidouiller, déplacer, supprimer pour ne rien définir du tout, bref, on l'on dit les notions clairement et simplement, comme dans les manuels anciens, avec une progression scrupuleuse élaborée avec ces instits dont je parlais plus haut, et des exercices vraiment pensés de façon à faire faire le tour des notions, mais aussi les réinvestir sans cesse, toutes, leçon après leçon, tu peux jeter un oeil...)

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par Padre P. Lucas le Sam 19 Avr 2014 - 19:49

@egomet a écrit:
Sans parler du manque de supports. Faut-il phocopier un manuel ancien? Ecrire le sien? En tout cas, étudier la grammaire avec les manuels distribués aux collégiens est une gageure. Travailler sans est épuisant.

Je rappelle à toutes fins utiles, la parution prochaine d'un "Précis d’analyse grammaticale et logique", par Cécile Revéret aux éditions du GRIP.

Padre P. Lucas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par adelaideaugusta le Sam 19 Avr 2014 - 20:55

Une question, D.C.
As-tu vu des "dyspraxiques" dans ta carrière, et si oui, peux-tu dire leur nombre ?

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par doublecasquette le Sam 19 Avr 2014 - 20:58

@adelaideaugusta a écrit:Une question, D.C.
As-tu vu des "dyspraxiques" dans ta carrière, et si oui, peux-tu dire leur nombre ?

Oui, deux, cette année. Dyspraxiques visuels dépistés tous deux par le même orthoptiste, nouveau dans la région.  Suspect

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par Olympias le Sam 19 Avr 2014 - 21:03

Je suis dans un lycée et voilà des années que je constate la dégradation de la maîtrise de la langue française par les élèves. Au plus haut niveau, il y a un évident refus de remettre les conditions nécessaires aux apprentissages : rigueur, progressivité, discipline, travail, efforts...
Sans parler du calme dans les établissement scolaires : surveillance importante, discipline, encadrement, sanctions, exclusions...
Mais le ministère veut pas, donc on va dans le mur (enfin, il ira sans moi, car personne ne me marchera sur les bottes dans ma salle de cours)

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par Elyas le Sam 19 Avr 2014 - 21:23

@V.Marchais a écrit:En physique, je ne sais pas. Mais en Français, je constate souvent ceci : des collègues qui me disent que oui, ce serait mieux en réapprenant à cloisonner, à penser des progressions en grammaire, en écriture, en développant une approche plus humaniste des textes, le vocabulaire... MAIS cela suppose, au moins pendant quelques années, de tout recommencer, de reprendre tous ses cours, de sortir de ses habitudes, de ce qu'on sait faire à peu près facilement et rapidement, de tâtonner à nouveau, alors même que nous passons de plus en plus de temps au collège pour des projets chronophages plus ou moins exigés par les CDE, qu'on nous assomme de réunions, de PPRE, de devoirs communs, que le nombre de classes dont nous avons la charge a augmenté, la norme étant passée de 3 classes en Français à 4, voire 5 pour certains collègues, ou 4 et demie (si, si) quand ils ont refusé la 5e classe et les heures sup qui vont avec ; on leur impose des classes sans notes, des évaluations à repenser avec des livrets à remplir à n'en plus finir... Je finis par penser que nous abrutir, c'est une forme de management !
En tout cas, l'effet est là : même s'ils sentent bien qu'ils gagneraient à explorer d'autres voies, ils n'en ont plus l'énergie, et je ne leur jette pas la pierre, étant dans la même situation qu'eux.

En HG, le retour au récit et l'autorisation du magistral effraient beaucoup de collègues qui pensent qu'on leur ment quand on dit que si, si, c'est officiel. Pire, faire une heure sur une seule activité paraît être une hérésie selon les collègues et, selon eux, les IA-IPR les sanctionneraient. Problème : les IA-IPR sont devenus des hérétiques si on suit ce raisonnement, ils sont les premiers à dire de briser le carcan et le dogme de la leçon émiettée née dans lesIUFM des années 90

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par elena3 le Dim 20 Avr 2014 - 1:58


Et quand des formateurs leur disent qu'il est normal que les écarts se creusent dès la maternelle et que c'est pour cela qu'il faut utiliser des "outils" aussi créateurs de discrimination négative que les Oralbums, comment voulez-vous qu'ils ressentent le besoin de changer de méthodes et d'aller voir ailleurs s'il existe d'autres méthodes qui seraient plus génératrices d'égalité ?
Ils peuvent toujours réfléchir au "potentiel éducatif"...Et ne surtout pas leur dire que la réussite scolaire dépend , en premier lieu, du fait que les parents soient propriétaires de leur logement...C'est pourtant le facteur déterminant...

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par InvitéF le Dim 20 Avr 2014 - 9:01

@Padre P. Lucas a écrit:
@egomet a écrit:
Sans parler du manque de supports. Faut-il phocopier un manuel ancien? Ecrire le sien? En tout cas, étudier la grammaire avec les manuels distribués aux collégiens est une gageure. Travailler sans est épuisant.

Je rappelle à toutes fins utiles, la parution prochaine d'un "Précis d’analyse grammaticale et logique", par Cécile Revéret aux éditions du GRIP.

Cécile Revéret, l'auteur de "Sagesse du professeur de français" ? Intéressant ; une date de sortie ?

_________________
"Lorsque la confection des lois, les travaux d’administration, la fonction de juger, deviennent des professions particulières réservées à ceux qui s’y sont préparés par des études propres à chacune, alors on ne peut plus dire qu’il règne une véritable liberté."
Condorcet, Premier Mémoire sur l'instruction publique (1791)

InvitéF
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par doublecasquette le Dim 20 Avr 2014 - 9:19

Frater a écrit:
@Padre P. Lucas a écrit:
@egomet a écrit:
Sans parler du manque de supports. Faut-il phocopier un manuel ancien? Ecrire le sien? En tout cas, étudier la grammaire avec les manuels distribués aux collégiens est une gageure. Travailler sans est épuisant.

Je rappelle à toutes fins utiles, la parution prochaine d'un "Précis d’analyse grammaticale et logique", par Cécile Revéret aux éditions du GRIP.

Cécile Revéret, l'auteur de "Sagesse du professeur de français" ? Intéressant ; une date de sortie ?

Oui, Cécile Revéret, l'auteur de "Sagesse du professeur de français". Pour la date, je ne l'ai pas, mais c'est d'ici peu.  I love you 

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par doublecasquette le Dim 20 Avr 2014 - 9:24

@elena3 a écrit:

Et quand des formateurs leur disent qu'il est normal que les écarts se creusent dès la maternelle et que c'est pour cela qu'il faut utiliser des "outils" aussi créateurs de discrimination négative que les Oralbums, comment voulez-vous qu'ils ressentent le besoin de changer de méthodes et d'aller voir ailleurs s'il existe d'autres méthodes qui seraient plus génératrices d'égalité ?
Ils peuvent toujours réfléchir au "potentiel éducatif"...Et ne surtout pas leur dire que la réussite scolaire dépend , en premier lieu, du fait que les parents soient propriétaires de leur logement...C'est pourtant le facteur déterminant...

Ah ça y est, je comprends enfin pourquoi ma mère a échoué à l'oral de l'agrégation d'anglais (et deux fois, en plus, la grosse nullarde) : ses parents étaient locataires, loi de 1948 qui plus est !
D'où ça sort, cette contre-vérité ? Ils disent vraiment ça en formation pédagogique ? Non, ne me dites pas que nous sommes tombés aussi bas !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par V.Marchais le Dim 20 Avr 2014 - 10:08

@doublecasquette a écrit:
Frater a écrit:
@Padre P. Lucas a écrit:

Je rappelle à toutes fins utiles, la parution prochaine d'un "Précis d’analyse grammaticale et logique", par Cécile Revéret aux éditions du GRIP.

Cécile Revéret, l'auteur de "Sagesse du professeur de français" ? Intéressant ; une date de sortie ?

Oui, Cécile Revéret, l'auteur de "Sagesse du professeur de français". Pour la date, je ne l'ai pas, mais c'est d'ici peu.  I love you 

Oui, c'est elle.
C'est aussi elle qui animait les formations de grammaire du GRIP, et je crois que je n'ai jamais autant appris qu'en l'entendant débattre avec Françoise Puel. Les deux n'étaient jamais d'accord, c'était très drôle, mais outre cela, quand deux personnes aussi calées échangent des arguments solides, c'est du nanan pour l'auditoire. Cela m'a obligée à aller moi-même au bout de ma réflexion et de mes choix pédagogiques. Cécile insiste beaucoup sur le sens des mots en grammaire, pour une grammaire qui fasse sens, justement, et son approche est très claire et très structurée. Son travail est vraiment à découvrir. Certains ici veulent bien m'accorder un peu de crédit sur le sujet, alors je me permets de leur recommander une réflexion rigoureuse et nourrissante : je pense qu'ils en tireront profit, tout comme moi.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par Celadon le Dim 20 Avr 2014 - 10:24

Tu me donnes envie de m'y plonger, V. bien que je n'aie plus à l'enseigner mais il est bon d'entretenir ses aptitudes à la réflexion, isn't it ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli donne la parole à Catherine Huby (Doublecasquette) dans le Point : "école élémentaire, mon cher Watson !"

Message par adelaideaugusta le Dim 20 Avr 2014 - 11:59

@doublecasquette a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:Une question, D.C.
As-tu vu des "dyspraxiques" dans ta carrière, et si oui, peux-tu dire leur nombre ?

Oui, deux, cette année. Dyspraxiques visuels dépistés tous deux par le même orthoptiste, nouveau dans la région.  Suspect

Je ferai le pari qu'ils ne le resteront pas longtemps ! Et qu'ils ne deviendront ni dyslexiques, ni dysorthographiques, ni dyscalculiques, ni dysgraphiques.

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 21 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum