Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par User5899 le Dim 13 Avr - 13:07

@FelixA a écrit:
Cripure a écrit:
@Al a écrit:Cripure, le conditionnel c'est pas un temps de l'indicatif ? c'est-ce-qu-on-m'a-dit-à-la-fac-moua ; parait qu'en raison du r du futur + terminaisons de l'imparfait, ça se rapproche + de l'indicatif, c'est pas un mode à part entière...
On voit par là que le recrutement en fac pose parfois des problèmes Very Happy

D'après la GMF, p.555: "Le conditionnel connait, comme le futur auquel il s'oppose, deux séries d'emplois, temporels et modaux, dans des cadres syntaxiques en grande partie analogue. Il convient donc de ranger le conditionnel parmi les temps de l'indicatif, à la suite du futur."
Pitié, pas le coup de boule, Sieur Cripure  Embarassed
D'accord sur le constat, pas sur la conclusion, qui amène une absurdité dans le classement systémique. On va avoir un indicatif présent, un subjonctif présent, un impératif présent, un participe présent, un indicatif conditionnel présent. Toi aussi, cherche l'intrus Smile
L'indicatif avec le futur est logique : on présente l'avenir comme certain. Tout le sens du conditionnel l'éloigne du sens de l'indicatif. Même avec valeur prétendument temporelle pure.
Encore une pseudo règle formulée uniquement pour faire parler de soi en ne faisant pas comme les autres. Aucun intérêt.
Fin du HS pour moi Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par User5899 le Dim 13 Avr - 13:08

@Raoul Volfoni a écrit:On peut répondre gentiment : "Oui, moi aussi, j'aurais bien aimé avoir un vrai métier, comme toi, mais on fait ce qu'on peut !"
*ici, pousser un profond soupir désabusé, et embrayer sur le boulot de l'interlocuteur : c'est vrai qu'il peut aller sur Facebook (ou partir à la recherche de plans cul virtuels) pendant les heures ouvrables ? vrai que si son téléphone sonne, il peut répondre ? vrai que s'il a envie de pisser, il peut y aller sans attendre la sonnerie ? vraiment chouette, ce job...*
 veneration 

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par User5899 le Dim 13 Avr - 13:09

@Olympias a écrit:
@albertine02 a écrit:Tout pareil que Stench….
Parfois même, je me contente de répondre que la conversation ne m'intéresse pas !

Et à ceux qui me demandent d'un air narquois quand a lieu la prochaine grève, je m'empresse de répondre qu'elle est imminente et que naturellement, je la ferai, ce ne sera qu'un jour de plus non travaillé, additionné à tous mes stages, tous mes arrêts maladie de complaisance et à toutes mes vacances.
Surtout ne pas oublier de dire que nous sommes payés pour faire grève !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 Suspect
Mais seulement dix mois sur douze professeur

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par Daphné le Dim 13 Avr - 13:09

@Olympias a écrit:
@albertine02 a écrit:Tout pareil que Stench….
Parfois même, je me contente de répondre que la conversation ne m'intéresse pas !

Et à ceux qui me demandent d'un air narquois quand a lieu la prochaine grève, je m'empresse de répondre qu'elle est imminente et que naturellement, je la ferai, ce ne sera qu'un jour de plus non travaillé, additionné à tous mes stages, tous mes arrêts maladie de complaisance et à toutes mes vacances.
Surtout ne pas oublier de dire que nous sommes payés pour faire grève !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 Suspect

Ben oui quoi, les manifs c'est é-pui-sant  acc

D'ailleurs, tout bien réfléchi, on ne fait pas assez grève, on devrait en faire largement plus  Razz 

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par Pseudo le Dim 13 Avr - 13:12

J'utilise parfois la sur enchère, comme d'autres plus haut. Style, "oui, c'est un métier de planqué, t'imagines même pas".
Mais le plus souvent je ne dis rien, et je regarde ailleurs. Comme si toute cette conversation ne me concernait pas le moins du monde.
Et surtout, si le chieur insiste, ou tient des propos vraiment scandaleux à mon sens, je fuis dès que possible et je le raye de mon carnet d'adresse. A quoi bon passer du temps avec des gens qui passent leur temps à dire du mal des autres ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par littlemary le Dim 13 Avr - 13:37

Comme beaucoup j'ironise...
Ton conjoint n'a pas tout à fait tort : dans quelques années, si tu gardes les mêmes niveaux et avec l'expérience, le travail de préparation s'allège considérablement...Tout n'est plus à faire !

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par Cyan_asgard le Dim 13 Avr - 13:38

Je vais essayer de jouer la carte de la surenchère et de l'ironie la prochaine fois que je me retrouve dans cette désagréable situation !
Et effectivement, je pense que si ça doit m'amener à faire le tri dans mon entourage, c'est bien triste mais nécessaire.

Cyan_asgard
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par trompettemarine le Dim 13 Avr - 13:53

Moi, je ne supporte plus ces remarques et aujourd'hui je réagis très mal. Du coup, ceux qui me connaissent commencent un peu à me lâcher...

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par Thalia de G le Dim 13 Avr - 13:56

Je dois reconnaître que je n'ai jamais vraiment été victime de ces critiques. Au contraire, dans ma petite ville, quand je cause avec mes petits commerçants, ils m'admirent de gérer des collégiens de plus en plus durs qui ne veulent pas bosser et en affirmant qu'eux, ils ne pourraient pas.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par Oudemia le Dim 13 Avr - 13:58

@Thalia de G a écrit:Je dois reconnaître que je n'ai jamais vraiment été victime de ces critiques. Au contraire, dans ma petite ville, quand je cause avec mes petits commerçants, ils m'admirent de gérer des collégiens de plus en plus durs qui ne veulent pas bosser et en affirmant qu'eux, ils ne pourraient pas.
Pareil pour moi (c'est plutôt moi qui suis presque honteuse de mentionner que je suis de nouveau en vacances).

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par pailleauquebec le Dim 13 Avr - 14:02

@Cyan_asgard a écrit:Je vais essayer de jouer la carte de la surenchère et de l'ironie la prochaine fois que je me retrouve dans cette désagréable situation !
Et effectivement, je pense que si ça doit m'amener à faire le tri dans mon entourage, c'est bien triste mais nécessaire.

C'est dommage tu dois pouvoir continuer à t'entendre avec ta famille et tes amis. En fait ils sont en souffrance à leur travail et sont probablement victimes de clichés.

Je commence par désamorcer la discussion en étant honnête sur les avantages de notre métier : la possibilité de s'occuper de nos enfants (libre en soirée) et de s'organiser comme on le souhaite pour faire le travail, l'emploi du temps qui est fixe (pas de dérapage comme dans beaucoup de métiers où il n'y a pas d'horaires,...), la relativement grande liberté qu'on a pour faire nos cours, les vacances bien sûr, la sécurité de l'emploi, la liste est assez longue...

Puis généralement ce sont eux qui viennent ensuite sur le terrain des inconvénients du métier : supporter les ados, organisation administrative du MEN, salaire, évolution de carrière, la nécessité de se renouveler, l'exigence des parents, la liste est assez longue aussi...

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par atrium le Dim 13 Avr - 14:10

@labaroline a écrit:

Atrium, j'adore ta réplique sur la couleur, j'imagine le vent de perplexité qui doit planer à ce moment là sur l'assemblée, excellent (je dis ça parce que je pourrais le faire aussi mais ça ne m'est pas venu à l'idée, merci !)

Pour une fois qu'on peut en profiter, tu aurais tort de te priver.  diable 

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par Babayaga le Dim 13 Avr - 14:14

Je n'ai pas encore lu les réponses donc je vais répondre au message initial :
Ca ne me viendrait même pas à l'idée de contrer ce genre de remarques.
Ca me glisse dessus à un point... C'est un métier tellement facile, convoité, et bien payé que personne ne veut plus le faire. Je pense que tout est dit. Si la personne insiste et est si mal que ça dans son travail, elle n'a qu'à s'essayer à l'enseignement, avec une licence elle se fera recruter en tant que contractuel, se fera une idée du métier, et ensuite elle pourra passer le concours où les taux de réussite sont abordables.

Après, ce genre de remarques est à mon avis proféré par des crétins, et peut-être faut-il faire le tri dans ses relations, car s'ils disent des âneries sur l'EN et savent tout mieux que toi sur tes conditions de travail, je me pose des questions quant à leur qualité d'analyse sur les autres sujets. Pas sûre que j'aurais envie de passer mes soirées avec...

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par Thalia de G le Dim 13 Avr - 14:19

Baba a écrit:Je n'ai pas encore lu les réponses donc je vais répondre au message initial :
Ca ne me viendrait même pas à l'idée de contrer ce genre de remarques.
Ca me glisse dessus à un point... C'est un métier tellement facile, convoité, et bien payé que personne ne veut plus le faire. Je pense que tout est dit. Si la personne insiste et est si mal que ça dans son travail, elle n'a qu'à s'essayer à l'enseignement, avec une licence elle se fera recruter en tant que contractuel, se fera une idée du métier, et ensuite elle pourra passer le concours où les taux de réussite sont abordables.

Après, ce genre de remarques est à mon avis proféré par des crétins, et peut-être faut-il faire le tri dans ses relations, car s'ils disent des âneries sur l'EN et savent tout mieux que toi sur tes conditions de travail, je me pose des questions quant à leur qualité d'analyse sur les autres sujets. Pas sûre que j'aurais envie de passer mes soirées avec...
Tout à fait d'accord, sauf qu'on ne peut pas forcément rayer tous les crétins de son entourage.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par Babayaga le Dim 13 Avr - 14:23

Cripure a écrit:
@Al a écrit:Cripure, le conditionnel c'est pas un temps de l'indicatif ? c'est-ce-qu-on-m'a-dit-à-la-fac-moua ; parait qu'en raison du r du futur + terminaisons de l'imparfait, ça se rapproche + de l'indicatif, c'est pas un mode à part entière...
On voit par là que le recrutement en fac pose parfois des problèmes Very Happy

Ah non mais arrêtez, je n'ai pas encore réussi à m'en remettre.
J'ai vraiment cru que c'était une blague au départ....

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par Babayaga le Dim 13 Avr - 14:32

@littlemary a écrit:Comme beaucoup j'ironise...
Ton conjoint n'a pas tout à fait tort : dans quelques années, si tu gardes les mêmes niveaux et avec l'expérience, le travail de préparation s'allège considérablement...Tout n'est plus à faire !

Certes, mais ce n'est pas ça qui prend le plus de temps je trouve. Une copie à corriger, on ne peut pas réduire indéfiniment le temps passé dessus.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par stench le Dim 13 Avr - 14:58

Baba a écrit:
@littlemary a écrit:Comme beaucoup j'ironise...
Ton conjoint n'a pas tout à fait tort : dans quelques années, si tu gardes les mêmes niveaux et avec l'expérience, le travail de préparation s'allège considérablement...Tout n'est plus à faire !

Certes, mais ce n'est pas ça qui prend le plus de temps je trouve. Une copie à corriger, on ne peut pas réduire indéfiniment le temps passé dessus.

L'augmentation du nombre d'élèves égalise. On galère toujours, même si on va plus vite qu'au début.

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par Pseudo le Dim 13 Avr - 15:12

@Thalia de G a écrit:
Baba a écrit:Je n'ai pas encore lu les réponses donc je vais répondre au message initial :
Ca ne me viendrait même pas à l'idée de contrer ce genre de remarques.
Ca me glisse dessus à un point... C'est un métier tellement facile, convoité, et bien payé que personne ne veut plus le faire. Je pense que tout est dit. Si la personne insiste et est si mal que ça dans son travail, elle n'a qu'à s'essayer à l'enseignement, avec une licence elle se fera recruter en tant que contractuel, se fera une idée du métier, et ensuite elle pourra passer le concours où les taux de réussite sont abordables.

Après, ce genre de remarques est à mon avis proféré par des crétins, et peut-être faut-il faire le tri dans ses relations, car s'ils disent des âneries sur l'EN et savent tout mieux que toi sur tes conditions de travail, je me pose des questions quant à leur qualité d'analyse sur les autres sujets. Pas sûre que j'aurais envie de passer mes soirées avec...
Tout à fait d'accord, sauf qu'on ne peut pas forcément rayer tous les crétins de son entourage.

Ah bon ?

Je trouve que des crétins, on en subi assez au boulot, où, effectivement, il est parfois difficile de les éviter totalement. Alors dans sa vie privée, je ne vois rien qui oblige à les subir plus qu'on ne le souhaite.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par Osmie le Dim 13 Avr - 15:13

@FelixA a écrit:
Cripure a écrit:
@Al a écrit:Cripure, le conditionnel c'est pas un temps de l'indicatif ? c'est-ce-qu-on-m'a-dit-à-la-fac-moua ; parait qu'en raison du r du futur + terminaisons de l'imparfait, ça se rapproche + de l'indicatif, c'est pas un mode à part entière...
On voit par là que le recrutement en fac pose parfois des problèmes Very Happy

D'après la GMF, p.555: "Le conditionnel connait, comme le futur auquel il s'oppose, deux séries d'emplois, temporels et modaux, dans des cadres syntaxiques en grande partie analogue. Il convient donc de ranger le conditionnel parmi les temps de l'indicatif, à la suite du futur."
Pitié, pas le coup de boule, Sieur Cripure  Embarassed

La GMF a, dirait-on, le dessein de rendre obscur ce qui était limpide.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par Osmie le Dim 13 Avr - 15:17

@Thalia de G a écrit:
Baba a écrit:Je n'ai pas encore lu les réponses donc je vais répondre au message initial :
Ca ne me viendrait même pas à l'idée de contrer ce genre de remarques.
Ca me glisse dessus à un point... C'est un métier tellement facile, convoité, et bien payé que personne ne veut plus le faire. Je pense que tout est dit. Si la personne insiste et est si mal que ça dans son travail, elle n'a qu'à s'essayer à l'enseignement, avec une licence elle se fera recruter en tant que contractuel, se fera une idée du métier, et ensuite elle pourra passer le concours où les taux de réussite sont abordables.

Après, ce genre de remarques est à mon avis proféré par des crétins, et peut-être faut-il faire le tri dans ses relations, car s'ils disent des âneries sur l'EN et savent tout mieux que toi sur tes conditions de travail, je me pose des questions quant à leur qualité d'analyse sur les autres sujets. Pas sûre que j'aurais envie de passer mes soirées avec...
Tout à fait d'accord, sauf qu'on ne peut pas forcément rayer tous les crétins de son entourage.

On peut quand même procéder à un sacré écrémage.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par Ben93 le Dim 13 Avr - 15:39

@stench a écrit:
Baba a écrit:
@littlemary a écrit:Comme beaucoup j'ironise...
Ton conjoint n'a pas tout à fait tort : dans quelques années, si tu gardes les mêmes niveaux et avec l'expérience, le travail de préparation s'allège considérablement...Tout n'est plus à faire !
Certes, mais ce n'est pas ça qui prend le plus de temps je trouve. Une copie à corriger, on ne peut pas réduire indéfiniment le temps passé dessus.
L'augmentation du nombre d'élèves égalise. On galère toujours, même si on va plus vite qu'au début.
"s'allège considérablement", à voir ... sur la méthode on y gagne peut être, mais sur le reste ça dépend.
Ma première année : 2nde et Tle Bac pro, ma deuxième année : 1ère Bac pro et Tle CAP. En plus, le temps de tout avoir à jour, les programmes changeront. Rolling Eyes 
Je ne suis pas d'accord non plus sur l'effectif des classes (en fait, si), c'est juste moi, plus ça va et moins j'ai d'élèves (13 en Tle et 6 en 1ère). Shocked

Ben93
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par stench le Dim 13 Avr - 15:46

@Ben93 a écrit:
Je ne suis pas d'accord non plus sur l'effectif des classes (en fait, si), c'est juste moi, plus ça va et moins j'ai d'élèves (13 en Tle et 6 en 1ère). Shocked

Tu as bien de la chance! Quand j'ai commencé, j'avais 4 classes de 30 élèves, maintenant 5 classes entre 35 et 40. Je suis passé de 120 élèves à presque 200.

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par User5899 le Dim 13 Avr - 15:47

Baba a écrit:
Cripure a écrit:
@Al a écrit:Cripure, le conditionnel c'est pas un temps de l'indicatif ? c'est-ce-qu-on-m'a-dit-à-la-fac-moua ; parait qu'en raison du r du futur + terminaisons de l'imparfait, ça se rapproche + de l'indicatif, c'est pas un mode à part entière...
On voit par là que le recrutement en fac pose parfois des problèmes Very Happy

Ah non mais arrêtez, je n'ai pas encore réussi à m'en remettre.
J'ai vraiment cru que c'était une blague au départ....
D'ailleurs en allemand, le subjonctif II est un indicatif professeur  elephantrose elephantrose 

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par InvitéMA le Dim 13 Avr - 15:57

Si tu as en face de toi quelqu'un que tu ne veux pas rayer de la liste de tes proches, tu peux demander sérieusement, naïvement et calmement, à chaque remarque désobligeante:
"Pourquoi tu ne passes-tu pas le concours?"
"Non vraiment, je ne comprends pas, pourquoi ne passes-tu pas le concours?"
"Décidément, quelque chose m'échappe, mais pourquoi ne pas tenter le concours?"
"Plus le temps passe, plus je me dis que vraiment, tu devrais le tenter ce concours."

Quand la personne t'aura apporté 10 fois la même réponse (en général "moi gérer des gosses, je pourrais pas"), les remarques devraient s'espacer.

Si ce n'est pas le cas, il faudra se résoudre à passer à:
"Mais t'es trop con ou quoi? pourquoi tu ne passes pas le concours?"  Razz 


InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par jamme le Dim 13 Avr - 15:57

J'ai une copine qui me faisait ce genre de remarques fort "agréable" sur le fait que je ne bosse QUE 18 heures par semaine, QUE je suis tout le temps en vacances etc...
Au départ, je tentais de lui expliquer par A+B qu'elle se trompait. J'ai fait quelques établissements bien pourris et lui racontais mes mésaventures avec les élèves. Depuis, bizarrement, elle est beaucoup plus compatissante et me demande comment je fais pour tenir le coup!!!!

Sinon, avec les autres, je traite la chose avec ironie : "je suis une grosse feignasse", "quand j'ai pas envi de bosser, je leur passe un film"... En général, ils se demandent si je blague ou pas et je les laisse avec leurs doutes! Ou je leur propose de prendre ma place une heure, il n'y a jamais aucun candidat!!

Il faut dire que maintenant, j'ai peu d'amis en dehors de l'enseignement. Il s'est opéré une sélection naturelle ces dernières années...

Cyan_asgard  chevalier

jamme
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérer et accepter les innombrables remarques sur notre métier ?

Message par InvitéMA le Dim 13 Avr - 16:00

Oui le fait de raconter comment certains élèves/parents/personnels traitent les profs, et le fait de bien signifier qu'on bosse en dehors des cours et pendant une partie des vacances peut adoucir certaines personnes intelligentes de l'entourage.

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum