Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Avril 2014 : Pétition nationale Snudi-FO pour l'abrogation du décret sur les rythmes scolaires.

par John le Dim 13 Avr 2014 - 18:31
Petition nationale du SNUDI-FO sur les rythmes scolaires
Le seul « assouplissement » possible, c’est l’abrogation !
Monsieur le Ministre, Vous venez d’être nommé. Le 12 février 2013, le 14 novembre 2013, le 5 décembre 2013 et à de multiples reprises dans les départements, les enseignants des écoles et les agents territoriaux, avec leurs syndicats et leurs fédérations (FO, CGT, SUD et SNUipp) ont montré leur opposition au dispositif sur les nouveaux rythmes scolaires voulus par votre prédécesseur.
Ils ont été très souvent soutenus par des parents d’élève et des élus municipaux. La mise en œuvre du décret du 24 janvier entraîne :
► une inégalité sur le territoire national et une dégradation des conditions de travail des enseignants ;
► une remise en cause des droits statutaires, notamment par le projet de décret annualisant les obligations de service des titulaires remplaçants (contre lequel FO, SNUipp, CGT et SUD ont voté au CTM), par la confusion entre le scolaire et le périscolaire et la mise sous tutelle des enseignants par les collectivités locales.
Ce décret provoque inquiétude et rejet de la part des enseignants, des parents et de nombreux élus locaux.
Le 8 avril dernier, le Premier ministre lors de son discours de politique générale à l’Assemblée nationale, a annoncé un «assouplissement du cadre réglementaire des rythmes».
Le seul « assouplissement » possible, c’est l’abrogation pure et simple du décret du 24 janvier 2013.
C’est ce que nous vous demandons Monsieur le Ministre.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum