Qui veut gagner des postes ? Le bilan des créations et suppressions de postes dans le primaire par département selon la carte scolaire 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qui veut gagner des postes ? Le bilan des créations et suppressions de postes dans le primaire par département selon la carte scolaire 2014

Message par John le Lun 14 Avr 2014 - 20:14

Le SNUipp-FSU a mené l’enquête dans les départements afin de connaître la nature des 2 355 postes créés à la rentrée prochaine dans les écoles.

ce stade, il est possible de dégager trois tendances concernant les créations de postes, qui se retrouvent souvent en concurrence et non en complémentarité :
- ouvrir des classes pour absorber la pression démographique ( 35 600 élèves supplémentaires sont attendus )
- réabonder les postes pour les classes, les remplaçants, les RASED afin de rattraper le retard accumulé par les suppressions précédentes.
- déployer les nouveaux dispositifs « plus de maitres que de classes » moins de trois ans, allégement en éducation prioritaire…

Nos remontées montrent que chaque département est contraint de favoriser l’un de ces trois besoins souvent au détriment des autres.

Malgré les créations de postes, l’école primaire se réoxygène donc à toute petite dose. Une grande part des moyens supplémentaires est absorbée par la forte hausse démographique et pour tenter de contenir le nombre trop important d’élèves par classe qui est bien au-dessus des standards européens. Rattraper le retard accumulé au cours des dernières années, rénover la formation continue et déployer les nouvelles mesures pédagogiques pour aider les enseignants dans leur lutte contre l’échec scolaire devient donc une gageure.
Ni remise en cause, ni même aucune pause dans la promesse des 60 000 créations de postes sur le quinquennat ne sont permises. Au contraire, il faut passer à la vitesse supérieure en matière d’investissement budgétaire pour traduire concrètement la priorité au primaire, d’autant que les rentrées 2014 et 2015 prévoient près de 70 000 élèves supplémentaires.
http://www.snuipp.fr/Ou-vont-les-postes

Le tableau : http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/enquete_carsco_2014.pdf


Dernière édition par John le Lun 14 Avr 2014 - 21:18, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui veut gagner des postes ? Le bilan des créations et suppressions de postes dans le primaire par département selon la carte scolaire 2014

Message par John le Lun 14 Avr 2014 - 21:17

La carte scolaire 2014 fait de nombreux mécontents, dont voici quelques exemples...

Les contestations se multiplient en Poitou-Charentes
Comme chaque année, à la même époque, les discussions autour de la carte scolaire créent des tensions dans les écoles concernées par d'éventuelles fermetures de classes. [...] Un peu partout dans la région, la mobilisation contre la carte scolaire prend de l'ampleur. Dans les Deux-Sèvres, à Secondigné, en Charente à Nersac, dans la Vienne à Civray, Mauprévoir, Vaux-sur-Vienne, pour ne citer que ces cas-là, des voix se font entendre. A Château-Garnier ce mardi matin, toute la population - parents d'élèves, élus et même les anciens- était appelée à se mobiliser pour demander le maintien d'un poste d'instituteur.
http://poitou-charentes.france3.fr/2014/04/08/carte-scolaire-les-contestations-se-multiplient-en-poitou-charentes-455235.html

Charente-Maritime : 14 fermetures de classes annoncées
Les écoles de Charente-Maritime vont encore perdre des classes. Le projet d'aménagement de la carte scolaire pour l'année 2014-2015 a été présenté jeudi, aux syndicats. Il est question de 14 fermeture de classe dont 10 en élémentaire.
http://www.sudouest.fr/2014/04/08/charente-maritime-14-fermeture-de-classes-1519503-1391.php

Incertitude pour 40 classes de Dordogne
Il ne s'agit pour le moment que d'un « document de travail », prévient d'emblée la Direction académique des services de l'éducation nationale (Dasen) de la Dordogne. Mais l'administration plancherait sur la suppression d'une quarantaine de postes à la rentrée 2014, contre seulement une quinzaine d'ouvertures sur la carte scolaire.

"On a été étonné de voir tant de classes menacées", explique de son côté le responsable de l'Unsa 24, Jérôme Bousquet, principal syndicat enseignant. La Dordogne ne perd, ni ne gagne aucun poste dans la distribution nationale. La Dasen le confirmait, hier encore. Alors, pourquoi un tel décalage entre les fermetures et les ouvertures en projet ? L'administration répète qu'il ne s'agit que d'un document de travail.
http://www.sudouest.fr/2014/04/08/incertitude-pour-40-classes-du-departement-1519026-1841.php

Oise : 61 fermetures et 21 ouvertures de classes à l'étude
L'élaboration de la carte scolaire 2014-2015 avait été renvoyée après les élections municipales.
Accès restreint : http://www.leparisien.fr/espace-premium/oise-60/61-fermetures-et-21-ouvertures-de-classes-a-l-etude-02-04-2014-3732737.php

Gers: vingt-deux écoles menacées dans le département
La colère continue de gronder chez les enseignants gersois. Et avec eux, celle de centaines de parents d'élèves, d'élus et autres représentants syndicaux. Hier matin, un cortège de manifestants a défilé du rond-point de La Patte d'Oie à Auch jusqu'au marché pour protester contre un remaniement de la carte scolaire dans le Gers. Après avoir réussi à préserver quatre postes sur les sept menacés en fin d'année dernière, cette fois ce n'est pas moins de vingt-deux écoles qui seraient menacées de fermeture pour pouvoir ouvrir des classes dans l'est du département, soumis à une grosse pression démographique. «Ce sont encore les ruraux qui vont être pénalisés», s'agace Betty Jean Dit Teyssier, secrétaire départementale de SNUIPP-FSU.
http://www.ladepeche.fr/article/2014/04/06/1857326-auch-vingt-deux-ecoles-menacees-dans-le-gers.html

Landes : les syndicats d'enseignants très remontés contre le projet de carte scolaire
Avec 15 fermetures de classe pour seulement cinq ouvertures, pour un effectif attendu de 209 élèves supplémentaires, les représentants des syndicats expriment leur colère: "C'est inique, du jamais vu, une carte scolaire marquée sous le sceau de l'austérité", sont les commentaires des délégués FO, FSU et Unsa.
http://www.sudouest.fr/2014/04/07/landes-les-syndicats-d-enseignants-tres-remontes-contre-le-projet-de-carte-scolaire-1518459-3452.php

Des manifestations contre des fermetures de classes en Aquitaine
La carte scolaire est en cours de discussion. 125 postes pourraient être créés en Aquitaine. La Gironde se verrait doter de 116 postes supplémentaires. Mais des suppressions sont également annoncées. A Pau, en Béarn, et à Thiviers en Dordogne, les parents d'élèves se mobilisent. Rassemblement bruyant ce matin, à Pau, devant l'inspection d'académie. Près de 200 personnes manifestaient, des élus, des parents ou des enseignants. Le comité technique paritaire devait valider le nombre de fermeture (45) et d'ouverture de postes. Les manifestants espéraient faire entendre leurs arguments.
http://aquitaine.france3.fr/2014/04/07/des-manifestations-contre-des-fermetures-de-classes-en-aquitaine-454491.html
http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2014/04/02/carte-scolaire-45-fermetures-et-29-ouvertures-en-projet,1187730.php

Projet de carte scolaire : 33 classes menacées dans le Jura
Le champ d'étude de la carte scolaire pour l'année 2014-2015 vient d'être communiqué. 33 fermetures de classes, 7 ouvertures et 9 confirmations d'ouvertures provisoires figurent dans le projet. L'inspecteur d'académie qui le présentera, mardi à Lons-le-Saunier, lors d'un comité technique spécial départemental (CTSD), dispose d'une réserve de 11 postes.
http://www.leprogres.fr/jura/2014/04/03/projet-de-carte-scolaire-33-classes-menacees-dans-le-jura

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum