Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par Jézabel le Mer 16 Avr 2014, 13:07

Tout d'abord je tiens à m'excuser pour le pavé.

Alors voilà, j'ai une classe de 5e très changeante depuis le début de l'année : d'abord choupinous (bien que très bavards), ensuite en décembre janvier, infects et insolents, puis recadrage de la classe par la cde suite à quoi ils se tiennent tranquilles 2 mois, et là, depuis 2 semaines, à nouveau infects et insolents. Avec en bonus, un élève très calme avant, et qui là se permet de me donner des leçons, de me dire "ça se fait pas" (quand je lui prends son carnet), et de contester sa note (8/10, alors qu'il a l'habitude d'avoir de meilleures notes). Bref là je vous expose la situation.

Aujourd'hui, ça a été du lourd. Je rends des copies notées sur 10, beaucoup n'ont pas la moyenne, mais beaucoup l'ont aussi. Et des élèves très moyens d'habitude ont eu de bonnes notes. Mais là, contestation générale, soi-disant la consigne n'était pas claire (alors, quid de ceux qui l'ont respectée, on se le demande), etc. Je sais pas, mais à certaines réactions j'ai presque cru comprendre que des parents me contacteraient.
Bref l'insolent qui a eu 8/10 me dit à la fin de l'heure qu'il comprend pas pourquoi il a 8, malgré les appréciations notées sur sa copie. Idem pour un autre qui a eu 5, et qui me dit que je n'ai rien écrit dessus (alors que si, j'ai relu avec lui).
Bref je devrais pas mais là j'ai eu un gros gros doute, je me suis dit "peut-être que je suis incompétente, que j'ai pas bien expliqué, etc", même si au fond de moi-même je suis assez sûre du bien-fondé de l'interro. Et là, erreur fatale, je me suis surprise à me justifier, quand l'insolent de service me dit "beaucoup n'ont pas eu la moyenne", moi au lieu de lever les yeux au ciel comme pour dire "cause toujours" (ce que j'aurais dû faire), j'ai répondu "la moyenne de la classe est de 5,7/10, certains ont eu 10".

Bon une fois ça de réglé, je sors de la salle en fin d'heure et là un élève m'accoste de façon que je qualifierais de grossière pour contester insolemment le fait que je lui aie pris son carnet et mis un mot dedans (ben quoi, il bavarde tout le temps !!), me dit qu'il est pas le seul à bavarder (moi comme une c**** je me justifie encore en disant qu'il est pas le seul à avoir eu des avertissements en face de son nom), me dit "c'est dégueulasse, c'est toujours moi qui prends", se fâche, me dit "un tel et un tel bavardent tout le temps, vous leur dites jamais rien" (faux), persiste dans son insolence, et moi toujours comme une c**** au lieu de continuer mon chemin je continue de discuter avec lui. Bref je lui mettrais bien 1h de colle pour ça mais cet élève je l'ai déjà collé la semaine dernière, pour ainsi dire je ne sais plus comment le sanctionner. Enfin le problème n'est pas là, c'est que lui aussi m'a fait douter. Car c'est vrai que tout le monde bavarde tout le temps, et je prends souvent beaucoup de carnets. Mais il y en a que je vois pas parler, lui il me les dénonce. Donc à supposer qu'il ait raison, je passe pour la prof injuste qui s'acharne sur lui. Même si je pars du principe "pas vu pas pris", je me sens mal au vu de ce qui s'est passé.

Bref je me sens assez humiliée d'avoir autant d'élèves insolents et contestataires. L'autre jour j'ai assisté à une "scène" où une collègue d'HG proche de la retraite remet vertement à sa place une élève venue gentiment contester sa note ; elle l'a rembarrée hyper sèchement, la gamine n'a pas insisté, et là je me suis sentie une grosse m**** en constatant que niveau autorité, je n'arrive pas à la cheville des collègues. Résultat, j'ai l'impression que les élèves me prennent pas au sérieux, qu'ils se croient tout permis avec moi, et surtout j'aimerais que le gugusse dernièrement évoqué soit sanctionné mais je ne sais comment, car si je le colle trop souvent (à une semaine d'intervalle en plus), ça ne servira plus à rien.

Avez-vous des idées de réparties/vannes bien cassantes pour leur clouer le bec ? Quelque fois ça calme plus qu'une sanction, mais je suis assez nulle dans les réparties instinctives...
 idee


Dernière édition par henriette le Mer 16 Avr 2014, 13:46, édité 1 fois (Raison : Reformulation du titre du sujet)

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par Caspar Goodwood le Mer 16 Avr 2014, 13:13

La discussion et la négociation: d'accord avec un élève raisonnable et qui s'exprime poliment, oui, sinon il faut les rembarrer sèchement en effet.

S'ils se plaignent d'une note sur dix tu leur dis qu'ils se rattraperont à la prochaine et que bien comprendre suivre les consignes est leur premier travail.

Il se plaint d'être le seul à être puni: "Tu as raison, je vais aussi convoquer Truc et Machin et leur donner la même punition que toi?"
"Tes parents veulent me voir? Pas de problème on prend rendez-vous tout de suite. Tu n'es toujours pas content? On va voir le cde tous les deux, tu pourras t'épancher. Si tu veux, je te donne l'adresse de l'inspecteur, du recteur et du ministre, tiens je te prête une feuille pour leur écrire tout de suite. Ils risquent de bien rigoler mais fais-toi plaisir.'"

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par Bizardouille le Mer 16 Avr 2014, 13:17

Demande la mise en place d'une fiche de suivi de classe dans ta matière. Ca règle pas mal de soucis en général

_________________
Faites l'amour pas la guerre. En fait non, faire l'amour ça donne des enfants, c'est chiant... Faites des crêpes, c'est bon les crêpes !

Bizardouille
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par Jézabel le Mer 16 Avr 2014, 13:19

Surtout qu'il est gonflé, car je lui en ai laissé passer des bavardages, son carnet j'aurais pu le lui prendre avant. Mais c'est ça avec les gamins, ils ont toujours l'impression d'être les seuls à être sanctionnés.

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par Caspar Goodwood le Mer 16 Avr 2014, 13:23

Ne te prends pas la tête à cause de lui. Si tu essaies de négocier et si tu culpabilises il va le sentir et s'engouffrer dans la brèche.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par InviteeF le Mer 16 Avr 2014, 13:27

L'autorité naturelle n'existe pas : on construit sa légitimité au fur et à mesure de l'année avec les élèves (en début d'année c'est de l'intimidation, du bluff... et la réputation que l'on a des années précédentes) et avec les années on devient de plus en plus à l'aise.

Certaines personnes qui ont déjà évolué dans le milieu (anciens AED, chefs scouts, animateurs, enfants de profs...) ont de suite le truc, d'autres mettent un peu plus longtemps, mais il ne faut surtout pas te sentir "comme une grosse m****". On débute tous un jour.

Mes conseils :
1. On ne se justifie pas. La pire des fautes est de loin la tentative de justification. C'est un proverbe bouddhiste que tout prof devrait se faire tatouer sur le poignet (blague blague)
2. Fais des barèmes qui figurent sur le sujet du contrôle. Avec critères très détaillés, et confusion ou "je ne sais pas ce que j'ai raté" impossible (un exemple http://www.neoprofs.org/t69629-espagnol-quel-bareme-pour-un-diaporama-sur-les-fetes-de-fin-d-annee#2310655)
ça les empêchera de râler.
3. Si un élève récidive dans l'insolence, tu le sanctionnes. Tu ne t'acharnes pas sur lui, tu fais preuve de logique et d'équité.
4. Quand X te dit "mais Y et Z bavardent tout le temps, vous leur dites jamais rien", tu peux répondre sans agressivité
=> si en classe devant les autres : "C'est mal de dénoncer ses camarades !" en souriant, pour désamorcer, et tu enchaînes
=> idem : "Je ne peux pas tout voir, tout entendre. Tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même si tu n'es pas aussi discret qu'eux."
=> en tête à tête : "Je ne peux pas tout voir, tout entendre. J'y ferai attention à l'avenir, mais ce n'est pas parce que d'autres ne respectent pas les règles que tu peux te permettre d'en faire autant. Tu as mérité ce mot / cette punition. Si je les prends sur le fait, ils seront sanctionnés aussi."

Essaie déjà ça, on verra ensuite au cas par cas. Courage !

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par lilith888 le Mer 16 Avr 2014, 13:27

Salomé87 a écrit:Surtout qu'il est gonflé, car je lui en ai laissé passer des bavardages, son carnet j'aurais pu le lui prendre avant. Mais c'est ça avec les gamins, ils ont toujours l'impression d'être les seuls à être sanctionnés.

C'est peut-être le début du problème. Du coup, effectivement, il ne comprend plus vu que tu as laissé faire avant.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par InviteeF le Mer 16 Avr 2014, 13:34

Ah, avec une classe qui avait tendance à bavarder (deux demi-classes regroupées uniquement dans ma matière furieux) j'avais mis une note de "sérieux et participation" qui partait de 20 avec perte de points pour chaque incivilité.

Ex :
- deux rappels à l'ordre pour bavardage dans un cours => - 1 pt
- insolence => - 1 pt

5 points correspondaient à une interro de connaissances.
5 points à la participation orale.

Seule façon de regagner des points déjà perdus : en rendant des exercices écrits supplémentaires (2 pts par exercice), 3 exercices possibles au total.

A chaque incivilité faisant perdre un point, mot dans le carnet (pré-écrit à l'ordi, pré-découpé, vite complété et collé : Mme, M., j'ai le regret de vous annoncer que votre enfant n'a pas respecté les règles de vie du cours d'espagnol aujourd'hui [BLANC POUR LA DATE] et a perdu [BLANC] point(s) sur sa note de sérieux et de participation pour la raison suivante : [UNE LIGNE POUR REMPLIR]. Respectueusement, Mme Fafnir.)

Le barème de la note avait été distribué et collé : "Mme, M., la classe de votre enfant ayant tendance à bavarder en cours d'espagnol, j'ai mis en place une note de sérieux et de participation notée sur 20.
Jusqu'à 5 points sont attribués lors d'une interrogation de leçon.
Jusqu'à 5 points sont attribués pour la qualité et la régularité de la participation orale en classe.
Les 10 points restants sont attribués par défaut à tous les élèves.
Chaque incivilité fait perdre 1 point ou plus selon la gravité, et est consignée dans le carnet de correspondance. Un élève au comportement multipliant les dérapages peut aller jusqu'à la note de 0 sur 20... et perdre 20 points en une heure. Toute perte de points ne se substitue pas à une éventuelle heure de colle, punition écrite ou exclusion de cours selon la gravité de l'incivilité en question.
Chaque élève peut rattraper jusqu'à 6 points en rendant des exercices facultatifs.
Respectueusement, Mme Fafnir."

Très efficace !

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par Kan-gourou le Mer 16 Avr 2014, 15:54

Si c'est toute la classe qui s'y met alors que les cours se passaient bien avant, j'essaierais de discuter avec eux pour savoir d'où vient ce changement. Mais il faut faire très attention à ce que le dialogue permette de repartir sur de bonnes bases, et non à s'épancher inutilement sur ce qui ne plaît pas.
Si ce n'est qu'un ou deux élèves, je leur rappellerais assez sèchement qu'il y a des règles à respecter, qu'ils le savent, et qu'ils cherchent la sanction s'ils ne les respectent pas.
A chaque fois qu'un élève m'attaque sur sa note ou son comportement, je réponds de façon très neutre "D'accord." et je continue à faire ce que je faisais. En général, ça les cloue sur place. A celui qui te dit que les autres aussi bavardent, tu peux répondre: "Je veux bien les punir mais pour que je puisse les entendre il faudrait que tu te taises. On essaie ?"
Je serais toi, j'en parlerais aussi aux collègues. Leur changement d'attitude a dû être remarqué dans d'autres matières. Et même si ce n'est pas le cas, une remarque lancée par un autre professeur peut les calmer. Ça leur rappelle qu'ils sont face à une équipe soudée et qu'ils peuvent donc difficilement s'attaquer à un professeur isolé.
Quoiqu'il en soit, tu n'as pas à te remettre en cause. Tu as commis l'erreur de te justifier une fois, ça nous est tous arrivé, et parfois on a fait bien pire que cela. Tu n'es pas une marde pour autant. Essaie de te reposer un peu et tu verras aussi les choses différemment. Bon courage !  fleurs2 

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par Jézabel le Mer 16 Avr 2014, 16:38

Merci !
En fait quand toute la classe bavarde je m'assois, je repère les bavards et je mets un bâton en face de leur nom sur la fiche d'appel. Au bout de 5 je leur dis de sortir le carnet et je mets un mot. C'est ce qui est arrivé à l'élève en question, en fait il est frustré parce que oui "toute la classe bavarde", mais oui, j'ai mis des bâtons devant une 10aine de noms, c'est juste lui qui en a obtenu le plus. Pour les autres, ça suivra aux prochaines séances, c'est tout ! Et puis c'est vrai que quand je balaie du regard pour repérer ceux qui parlent, je n'en chope que 3 ou 4 à la fois, car ils voient que je suis en train de noter donc ils se taisent tous en même temps. Mais j'essaie vraiment d'être le plus juste possible, alors qu'on m'accuse d'injustice, là c'est dur !

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par Caspar Goodwood le Mer 16 Avr 2014, 16:40

D'ailleurs les vacances arrivent, c'est le bon moment pour se reposer et éventuellement rétablir les choses à la rentrée.

Fafnir = Voli Vola! Je débarque! (et je compatis pour les groupes de langues où certains élèves se retrouvent et en profitent pour bavarder ou faire les imbéciles avec leurs copains qu'ils ne voient pas dans les autres cours. "Machin est pénible en cours d'anglais? Mais en maths il est adorable." Oui cher collègue de maths mais dans ton cours Machin ne retrouve pas son grand copain Truc. HS: off.  Very Happy

EDIT: Tout professeur a été ou sera accusé d'être injuste un jour ou l'autre. Je leur dis que la vie est injuste, et autant qu'ils le découvrent dès que possible. Je leur dis aussi que je suis le seul à avoir le droit de soupirer, râler ou être de mauvaise humeur, eux doivent être toujours contents et de bonne humeur.  Twisted Evil 

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par lilith888 le Mer 16 Avr 2014, 17:08

Salomé87 a écrit:Merci !
En fait quand toute la classe bavarde je m'assois, je repère les bavards et je mets un bâton en face de leur nom sur la fiche d'appel. Au bout de 5 je leur dis de sortir le carnet et je mets un mot. C'est ce qui est arrivé à l'élève en question, en fait il est frustré parce que oui "toute la classe bavarde", mais oui, j'ai mis des bâtons devant une 10aine de noms, c'est juste lui qui en a obtenu le plus. Pour les autres, ça suivra aux prochaines séances, c'est tout ! Et puis c'est vrai que quand je balaie du regard pour repérer ceux qui parlent, je n'en chope que 3 ou 4 à la fois, car ils voient que je suis en train de noter donc ils se taisent tous en même temps. Mais j'essaie vraiment d'être le plus juste possible, alors qu'on m'accuse d'injustice, là c'est dur !

A mon avis, c'est trop, diminue le chiffre. 1er avertissement. 2ème avertissement : mot.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Tu t'en fous

Message par nightowl le Mer 16 Avr 2014, 17:11

Salomé87 a écrit:Tout d'abord je tiens à m'excuser pour le pavé.

Alors voilà, j'ai une classe de 5e très changeante depuis le début de l'année : d'abord choupinous (bien que très bavards), ensuite en décembre janvier, infects et insolents, puis recadrage de la classe par la cde suite à quoi ils se tiennent tranquilles 2 mois, et là, depuis 2 semaines, à nouveau infects et insolents. Avec en bonus, un élève très calme avant, et qui là se permet de me donner des leçons, de me dire "ça se fait pas" (quand je lui prends son carnet), et de contester sa note (8/10, alors qu'il a l'habitude d'avoir de meilleures notes). Bref là je vous expose la situation.

Aujourd'hui, ça a été du lourd. Je rends des copies notées sur 10, beaucoup n'ont pas la moyenne, mais beaucoup l'ont aussi. Et des élèves très moyens d'habitude ont eu de bonnes notes. Mais là, contestation générale, soi-disant la consigne n'était pas claire (alors, quid de ceux qui l'ont respectée, on se le demande), etc. Je sais pas, mais à certaines réactions j'ai presque cru comprendre que des parents me contacteraient.
Bref l'insolent qui a eu 8/10 me dit à la fin de l'heure qu'il comprend pas pourquoi il a 8, malgré les appréciations notées sur sa copie. Idem pour un autre qui a eu 5, et qui me dit que je n'ai rien écrit dessus (alors que si, j'ai relu avec lui).
Bref je devrais pas mais là j'ai eu un gros gros doute, je me suis dit "peut-être que je suis incompétente, que j'ai pas bien expliqué, etc", même si au fond de moi-même je suis assez sûre du bien-fondé de l'interro. Et là, erreur fatale, je me suis surprise à me justifier, quand l'insolent de service me dit "beaucoup n'ont pas eu la moyenne", moi au lieu de lever les yeux au ciel comme pour dire "cause toujours" (ce que j'aurais dû faire), j'ai répondu "la moyenne de la classe est de 5,7/10, certains ont eu 10".

Bon une fois ça de réglé, je sors de la salle en fin d'heure et là un élève m'accoste de façon que je qualifierais de grossière pour contester insolemment le fait que je lui aie pris son carnet et mis un mot dedans (ben quoi, il bavarde tout le temps !!), me dit qu'il est pas le seul à bavarder (moi comme une c**** je me justifie encore en disant qu'il est pas le seul à avoir eu des avertissements en face de son nom), me dit "c'est dégueulasse, c'est toujours moi qui prends", se fâche, me dit "un tel et un tel bavardent tout le temps, vous leur dites jamais rien" (faux), persiste dans son insolence, et moi toujours comme une c**** au lieu de continuer mon chemin je continue de discuter avec lui. Bref je lui mettrais bien 1h de colle pour ça mais cet élève je l'ai déjà collé la semaine dernière, pour ainsi dire je ne sais plus comment le sanctionner. Enfin le problème n'est pas là, c'est que lui aussi m'a fait douter. Car c'est vrai que tout le monde bavarde tout le temps, et je prends souvent beaucoup de carnets. Mais il y en a que je vois pas parler, lui il me les dénonce. Donc à supposer qu'il ait raison, je passe pour la prof injuste qui s'acharne sur lui. Même si je pars du principe "pas vu pas pris", je me sens mal au vu de ce qui s'est passé.

Bref je me sens assez humiliée d'avoir autant d'élèves insolents et contestataires. L'autre jour j'ai assisté à une "scène" où une collègue d'HG proche de la retraite remet vertement à sa place une élève venue gentiment contester sa note ; elle l'a rembarrée hyper sèchement, la gamine n'a pas insisté, et là je me suis sentie une grosse m**** en constatant que niveau autorité, je n'arrive pas à la cheville des collègues. Résultat, j'ai l'impression que les élèves me prennent pas au sérieux, qu'ils se croient tout permis avec moi, et surtout j'aimerais que le gugusse dernièrement évoqué soit sanctionné mais je ne sais comment, car si je le colle trop souvent (à une semaine d'intervalle en plus), ça ne servira plus à rien.

Avez-vous des idées de réparties/vannes bien cassantes pour leur clouer le bec ? Quelque fois ça calme plus qu'une sanction, mais je suis assez nulle dans les réparties instinctives...
 idee

1°) Les gamins mentent toujours et pratiquent systématiquement la mauvaise foi. C'est plus simple à court terme.
2°) Dans la classe, tu es Dieu. Ils doivent à la fois te craindre et te respecter. Quitte à ce qu'ils te haïssent.
3°) Dieu ne se justifie pas
4°) Pour les répliques :
- Quand tu rend les sujets, tu précises que l'on conteste ici et maintenant et que "On conteste maintenant ou on se tait à jamais"
- Pour celui qui bavarde, tu met de suite une heure de retenue avec toi dans ta propre salle avec une punition infâme (la révision des conjugaisons du verbe se taire en 4 couleurs)
- Pour le crétin qui en plus répond : "C'est pas une discussion", "la Bonne réponse c'est oui Madame (je pense vu ton pseudo que tu es une femme) et tout de suite".
- Pour le pénible qui parle tout le temps, tu l'ostracise : "Le premier qui communique de quelque façon que ce soit avec X c'est une heure de colle". N'hésites pas à passer de suite à l'action.
- Petit plus, si tu es une femme : Pour récupérer son carnet, soit tu lui demandes et tu attends qu'il vienne te le donner posément en main propre. Tu le répètes de plus en plus froidement. Si en plus tu es une femme, tu peux t'approcher de sa table en y posant les deux mains et en surplombant le petit cinquième de ta hauteur et lui redemander d'un ton doucereux, froid et bas de te le redonner en le fixant des yeux. Tu m'as l'air d'être quelqu'un de très chaleureuse, ils en seront d'autant plus impressionné.
Le plus dur est de ne pas rire...

nightowl
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par Jézabel le Mer 16 Avr 2014, 17:11

Le souci c'est que ça m'obligerait à en mettre trop souvent, et du coup ça deviendrait banal pour eux. Avant, déjà, j'étais à 3.
En fait ces gamins, comme ça ils ont peur du carnet, mais une fois pris, ils continuent de bavarder, et ils recommencent au prochain cours. Il y en a qui se sont pris des retenues, idem, ils continuent. Et pourtant ils sont les premiers à pleurer pour pas que je les sanctionne.

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par décembre le Mer 16 Avr 2014, 17:13

Bon , les râleries de début d'heure lorsqu'on rend une évaluation pour moi aussi ça arrive assez régulièrement. J'ai compris qu'il ne fallait surtout pas se justifier devant la classe , contre le groupe on se retrouve en minorité. Je propose à l'élève ou aux quelques élèves concernés de venir me voir après le cours, et là j'exige un ton correct , on peut discuter , mais avec respect mutuel. Mais avant d'en arriver à cette façon de faire j'ai fait aussi des erreurs , il n'est pas toujours facile de s'adapter aux réactions de certains élèves.

décembre
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par henriette le Mer 16 Avr 2014, 17:15

Sinon, tu as aussi la technique dite du lapin : les PPP©Celeborn (= "punitions particulièrement pénibles") - il y avait eu un fil à ce sujet. Redoutablement efficaces dans ce genre de cas.  malmaisbien 

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par Thalie le Mer 16 Avr 2014, 17:31

Ne rentre pas dans le jeu des justifications, ils sentent que c'est ton point faible et ils y vont à fond en période pré-vacances.
Attention, créer un dialogue avec une classe qui réagit comme cela va leur permettre de se défouler. Moi je ferai un petit discours bien ferme en début d'heure en rappelant tes exigences sans leur donner la parole, ils l'ont assez prise.
Tu dois reprendre la main en réaffirmant ton pouvoir et ton autorité c'est-à-dire : C'est moi le professeur, il est hors de question de contester de cette façon pendant la distribution des copies. Rappelle que tu peux tout à fait expliquer en détail ta notation pour que les choupinous comprennent leurs erreurs (bref, toujours les replacer à leur place et faire entendre que c'est eux qui ne comprennent pas mais que toi tu es sûre de tes choix) à la fin de l'heure et en privé mais qu'il est hors de question de perdre du temps en classe entière pour cela.
Pour les punitions c'est la même chose, tu n'es pas omnisciente qui a été surpris à bavarder est puni, d'autres le font tu n'as pas vu, c'est injuste, oui, la vie est injuste mais il n'avait qu'à ne pas bavarder.  C'est la règle !
Bon courage, ce n'est pas évident au début. Si cela peut te rassurer. J'ai déjà vécu ce genre de séances à mes débuts et plus jamais désormais avec l'expérience.

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par Ellida le Mer 16 Avr 2014, 18:08

Quand ils râlent et disent que c'est injuste je leur réponds "Oui, oui, je suis très très méchante ! Autre chose ?" Généralement, la discussion cesse de suite...

Quant à toi, tu n'es pas une grosse ***** ! Tu débutes et personne n'a commencé en super prof ! On s'est tous retrouvé dans des situations difficiles et on apprend de ses erreurs.
Courage !

Ellida
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par Dionysos le Mer 16 Avr 2014, 18:20

PFC a écrit:Si c'est toute la classe qui s'y met alors que les cours se passaient bien avant, j'essaierais de discuter avec eux pour savoir d'où vient ce changement.
Des hormones.

La discussion n'est plus possible - du moins la discussion sur le fait que tu exiges qu'ils se mettent au travail et cessent de bavarder. Dans ce cas là je suis en mode robot et plus têtu qu'eux. Je ne réponds jamais aux questions qui sont posées sans lever la main, quand un élève me dit "c'est pas moi" je me contente d'un "bien sûr" et mets le mot dans le carnet.

Je ne suis pas là pour discuter avec eux, je suis là pour faire cours. Tout le reste, c'est du flan.

Et un élève n'est jamais "choupinou". Il peut être sympathique, travailleur, attendrissant, intéressant même. C'st un élève. Pas votre petit neveu avec qui vous allez passer Noël.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par turbulette le Mer 16 Avr 2014, 19:57

Face aux contestations, je dirai qu'il faut de la nuance!
Il faut faire attention: moi, au début, plein de collègues bien intentionnés ont cru bien faire en me disant de ne jamais me justifier. Et moi, par peur d'être bordélisé, j'ai refusé toute discussion et j'ai crée de nouveaux conflits au lieu d'en résoudre. Je me suis mis à dos de gentils élèves en refusant des discussions au début!
1er point: les détails de leur note n’intéressent personne, donc ils viennent en fin d'heure. S'ils continuent à contester: menace de prise de carnet pour avoir cette longue discussion tant réclamée (= une heure de colle avec toi). Ils parlent encore? Tu prends le carnet tout de suite. Fais ce que tu dis, tout de suite.
S'ils sont impolis et irrespectueux, quand ils viennent en fin d'heure, tu leur dis qu'au vu de leur attitude, ils méritent pas que tu acceptes d'écouter leurs arguments.

MAIS si c'est des gentils sérieux, tu expliques pourquoi tu as raison et eux tort. Tes explications ( et ce ne sont pas des justifications, hein, nuance) se méritent!
Je crois qu'il faut parfois expliquer clairement au élèves pourquoi ils ont tort, et pourquoi NON, on ne changera pas d'avis. Il ne s'agit pas de laisser entendre que ça se discute, mais plutôt de leur coller au visage leur mauvaise foi et la pauvreté de leur argumentation. Et ça peut même se faire avec gentillesse, si tu les aimes bien. Parfois ils ne t'en veulent même pas à la fin! Quand ils te sentent impossible à déstabiliser, ils s'apaisent. Ils testent, en fait.

turbulette
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par turbulette le Mer 16 Avr 2014, 20:03

Et j'ajouterai, pour te consoler, qu'en ce qui me concerne, je suis aussi rentrée de ma matinée de cours en me disant que "j'étais une m...." parce qu'ils ont été chiants, agités, dissipés et que je n'ai pas pu finir ce que j'avais prévu...
Et ce, malgré quelques années derrière moi... Y a des jours de "moins bien". Je m'avance peut-être mais ça nous arrive à tous!
Mais n'oublie pas: dans les problèmes de gestion de classe, le vrai problème ce n'est pas TOI, c'est EUX.
Après c'est vrai que certaines de nos réactions sont meilleures que d'autres. MAIS, face à des élèves sympas, polis et travailleurs, les cours se passent BIEN!

turbulette
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par Fesseur Pro le Mer 16 Avr 2014, 20:07

D'accord avec turbulette.
Les élèves n'ont pas forcément tort et ne sont pas tous heureusement menteurs et de mauvaise foi.
Et ils ressentent très mal l'injustice.


Dernière édition par Fesseur Pro le Mer 16 Avr 2014, 20:08, édité 1 fois

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par Dimka le Mer 16 Avr 2014, 20:08

Salut,
Salomé87 a écrit:Car c'est vrai que tout le monde bavarde tout le temps, et je prends souvent beaucoup de carnets. Mais il y en a que je vois pas parler, lui il me les dénonce. Donc à supposer qu'il ait raison, je passe pour la prof injuste qui s'acharne sur lui. Même si je pars du principe "pas vu pas pris", je me sens mal au vu de ce qui s'est passé.
J’ai eu le même soucis (mais avec des lycéens… -________-’), pour décomplexer, je me suis dit : je suis un radar (ça, c’est la classe !), je flashe ceux que je vois.

Un radar ne se sent pas mal qu’il y ait des excès de vitesse qui lui échappent. Et personne ne trouve injuste que tous les excès de vitesse ne soient pas flashés, et ni ne va dénoncer le voisin ou réclamer une sanction contre lui sous prétexte qu’il se fait tout le temps prendre. Ils prennent un risque, c’est à eux d’assumer.

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par turbulette le Mer 16 Avr 2014, 20:13

la phrase qui a été proposée " je voudrais bien punir les autres mais pour ça faudrait que tu te taises de temps en temps" me semble terrible aussi Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

turbulette
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes avec une classe de 5e insolente et contestataire : comment réagir ?

Message par kim254 le Mer 16 Avr 2014, 23:50

Pour les contestations de notes qui ne relèvent pas d'une erreur dans le comptage des points, je demande aux élèves de m'envoyer un email me précisant clairement les raisons pour lesquelles ils estiment mériter une meilleure note (surtout pour les rédactions et exposés). Généralement, ça leur donne le temps de prendre un peu de recul et seuls les plus tenaces le font. Ainsi, j'évite une confrontation en classe.

kim254
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum