Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Lizzy.B le Mer 16 Avr 2014 - 15:51

Voici la situation, en espérant que vous pourrez m'aider à prendre la meilleure décision (plutôt demander la meilleure sanction).

*édité au cas où l'élève en question tomberait sur le récit de ses prouesses*

Elle prend ses affaires (je garde son carnet) et s'en va très tranquillement.

Je garde mon calme pour poursuivre l'heure de cours. Le reste de la classe s'est à peu près bien tenu, mais on sent qu'ils ont suivi l'incident sans en perdre une miette, en s'attendant sans doute à un "pétage de plombs" de ma part. Heureusement, j'ai la colère très froide et contenue ; j'ai gardé le sourire et fait cours comme si rien ne s'était passé.

Mon problème, c'est la sanction à demander. Cette fille est une très bonne élève, qui fait souvent avancer le cours et pose beaucoup de questions sur la civilisation. Par contre, son comportement est souvent imprévisible et ses écarts de langage très fréquents. Elle a de l'influence sur les autres, elle leur fait peur parce qu'elle sait appuyer là ou ça fait mal, qu'on soit élève ou adulte.

Je pensais demander:
- une journée d'exclusion (les collègues m'ont dit qu'en demander deux "ne passerait pas")
- ne plus mettre les pieds dans mon cours jusqu'à la fin de l'année, mais aller en étude avec un travail sur les deux heures de latin. Travail vérifié et noté chaque fois. (Réalisable?)
Je ne demande pas d'excuse, parce que je ne veux pas d'excuses rédigées à la va-vite avec l'aide des surveillants, donc sans aucune sincérité.

Si je l'exclus définitivement, elle est clairement gagnante, m'ayant fait comprendre à plusieurs reprises que les horaires la dérangeaient (sic!).
Si je la garde, elle pourra se permettre de m'insulter une nouvelle fois, puisqu'elle ne voit même pas le problème dans ses écarts de langage.
Si je l'exclus, les autres pourront penser que c'est la solution pour arrêter le latin. C'est la première année que j'entends des élèves me demander comment on peut arrêter dès la 5e ! L'ambiance est souvent tendue, ils ne mettent pas ce cours au même niveau que les autres.
Mais je veux aussi montrer que le latin se mérite (oui je sais, je suis naïve ^^).

Qu'en pensez-vous ?
Quelle sanction auriez-vous réclamé ?
Je vais essayer de ne pas trop penser à cette histoire, mais c'est la première fois qu'un élève me répond avec une telle assurance !  pale


Dernière édition par Lizzy.B le Mer 14 Mai 2014 - 16:16, édité 1 fois

Lizzy.B
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par User5899 le Mer 16 Avr 2014 - 16:18

Pourquoi virer quelqu'un qu'on ennuie ? C'est tellement mieux de le garder ! Moi, ça m'aide à me lever le matin, l'idée que je vais en emmerder un bon paquet jusqu'au soir.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Provence le Mer 16 Avr 2014 - 16:19

Pas d'exclusion de l'option: c'est ce qu'elle espère.
Demande une journée d'exclusion.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Kan-gourou le Mer 16 Avr 2014 - 16:20

Essaie de voir d'abord quelle est la politique de l'établissement en ce qui concerne les faits d'insolence grave (on ne peut parler d'insulte envers le professeur ici).
Si j'avais été dans ce cas, j'aurais demandé 4 heures de colle (avec devoir de latin écrit et noté) pour bien la pourrir. Surtout, j'exigerais des excuses devant la classe en début d'heure (même si elles ne sont pas sincères, pour un élève aussi fier, c'est déjà beaucoup) avec interdiction de mettre les pieds dans mon cours si je n'ai pas d'excuses.
Pour ce qui est de l'exclure définitivement de l'option, il me semble que tu n'en as pas le droit. De plus, cela lui ferait trop plaisir !
Je sais que la première fois qu'on est face à une telle situation on ne sait pas trop où on en est. Mais ne t'inquiète pas, tu as très bien géré la situation face à la classe.

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par henriette le Mer 16 Avr 2014 - 16:23

@Provence a écrit:Pas d'exclusion de l'option: c'est ce qu'elle espère.
Demande une journée d'exclusion.
Tout pareil.
Et elle vient ensuite en cours normalement, et elle se tient correctement - sinon, tu refais un rapport, et la sanction disciplinaire tombera à nouveau.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par henriette le Mer 16 Avr 2014 - 16:24

Ou les 4 heures de retenues avec un devoir noté, c'est très bien aussi !

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Marie Laetitia le Mer 16 Avr 2014 - 16:24

Et pour les cours suivants, à la première remarque, envoie-la copier le Gaffiot en fond de classe, dos tourné à la classe. Elle trouvera ça plus chiant que tes cours, enfin, normalement. Et quand elle en aura marre, elle pourra toujours revenir avec le reste de la classe.

Spoiler:
(je n'ai rien contre le latin ni le Gaffiot je précise  Razz )

Et (sans vouloir te culpabiliser le moins du monde) qu'est-ce qui ne conviendrait pas à la donzelle, dans tes cours, puisque tu parles de sa pertinence? (enfin, quand ça ne tourne pas en impertinence, comme aujourd'hui) C'est elle qui est exigente ou ?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Provence le Mer 16 Avr 2014 - 16:25

Le latin est en option au moment où on coche la case ou non. Après, c'est une matière comme les autres...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Thalia de G le Mer 16 Avr 2014 - 16:27

@Provence a écrit:Pas d'exclusion de l'option: c'est ce qu'elle espère.
Demande une journée d'exclusion.
Et même exclusion internée si cela se pratique dans ton établissement avec du travail en latin. Il faut frapper là où ça fait mal comme il a été dit.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par nlm76 le Mer 16 Avr 2014 - 16:45

Punition : colle ou exclusion. Et puis on passe à autre chose. Pareil que si c'était en français.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Derborence le Mer 16 Avr 2014 - 16:46

@Thalia de G a écrit:
@Provence a écrit:Pas d'exclusion de l'option: c'est ce qu'elle espère.
Demande une journée d'exclusion.
Et même exclusion internée si cela se pratique dans ton établissement avec du travail en latin. Il faut frapper là où ça fait mal comme il a été dit.
+ 1

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Lizzy.B le Mer 16 Avr 2014 - 16:51

Cripure a écrit:Pourquoi virer quelqu'un qu'on ennuie ? C'est tellement mieux de le garder ! Moi, ça m'aide à me lever le matin, l'idée que je vais en emmerder un bon paquet jusqu'au soir.

La perspective me réjouirait également, si je pouvais apprécier de faire cours dans une ambiance tendue, voire agressive. Hélas, je suis une âme sensible  Smile 

PFC a écrit:Essaie de voir d'abord quelle est la politique de l'établissement en ce qui concerne les faits d'insolence grave (on ne peut parler d'insulte envers le professeur ici).
Si j'avais été dans ce cas, j'aurais demandé 4 heures de colle (avec devoir de latin écrit et noté) pour bien la pourrir. Surtout, j'exigerais des excuses devant la classe en début d'heure (même si elles ne sont pas sincères, pour un élève aussi fier, c'est déjà beaucoup) avec interdiction de mettre les pieds dans mon cours si je n'ai pas d'excuses.
Pour ce qui est de l'exclure définitivement de l'option, il me semble que tu n'en as pas le droit. De plus, cela lui ferait trop plaisir !
Je sais que la première fois qu'on est face à une telle situation on ne sait pas trop où on en est. Mais ne t'inquiète pas, tu as très bien géré la situation face à la classe.

- Mon établissement est actuellement submergé par les élèves qui dérapent, donc on fait comme on peut, parfois sans réfléchir trop longtemps. Je vais voir avec le CPE , il connaît bien la petiote (la teigne, oui^^).
- 4 heures de colle ?  A la suite ? Vous faites ça en collège ? La chance ! Chez nous, c'est une heure à chaque fois, pas plus. Ou alors exclusion/inclusion (rien que le nom est drôle) pour l'occuper toute la journée avec des travaux à la con.
- Pas de retour dans mon cours sans excuses : elle ne s'excusera pas (trop fière et arrogante, persuadée qu'aucun adulte ne peut la faire obéir) et fera tout pour être vraiment virée de l'option. Ou alors elle fera des excuses sur un ton ironique, ce qui provoquera le sourire complice des autres.


@henriette a écrit:
@Provence a écrit:Pas d'exclusion de l'option: c'est ce qu'elle espère.
Demande une journée d'exclusion.
Tout pareil.
Et elle vient ensuite en cours normalement, et elle se tient correctement - sinon, tu refais un rapport, et la sanction disciplinaire tombera à nouveau.

Je penche même plutôt pour la journée d'exclusion où elle vient quand même au collège et bosse toute la journée. Un jour où elle a peu d'heures de cours...

@Marie Laetitia a écrit:Et pour les cours suivants, à la première remarque, envoie-la copier le Gaffiot en fond de classe, dos tourné à la classe. Elle trouvera ça plus chiant que tes cours, enfin, normalement. Et quand elle en aura marre, elle pourra toujours revenir avec le reste de la classe.
Spoiler:
(je n'ai rien contre le latin ni le Gaffiot je précise  Razz )

Et (sans vouloir te culpabiliser le moins du monde) qu'est-ce qui ne conviendrait pas à la donzelle, dans tes cours, puisque tu parles de sa pertinence? (enfin, quand ça ne tourne pas en impertinence, comme aujourd'hui) C'est elle qui est exigente ou ?

Si je lui dis ça, elle va retomber dans l'insulte, préférant risquer la sanction plutôt que de se sentir inférieure. Surtout qu'elle participe beaucoup en cours, mais plutôt mourir que d'admettre que ça l'intéresse.
Elle a préféré avoir un zéro plutôt que d'aller ré-imprimer son travail après avoir corrigé les quelques fautes que je lui avais signalées, pour te dire le niveau !
Non. Elle veut juste commander, venir quand ça lui chante, et pas question de faire de la grammaire. Faire ce qu'elle veut, quoi. A la carte.

@Provence a écrit:Le latin est en option au moment où on coche la case ou non. Après, c'est une matière comme les autres...

Je sais bien, mais qu'est-ce que c'est usant d'être face à des élèves qui viennent en latin comme pour accomplir une corvée, ou qui se sentent trompés et t'en rendent responsable.  Sans blague, il fallait lire la présentation de l'option avec les mots "travail", "langue", "leçons" ! Apprenez à lire, m*rde !


Dernière édition par Lizzy.B le Mer 16 Avr 2014 - 16:53, édité 1 fois (Raison : pas douée pour les citations multiples)

Lizzy.B
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Olympias le Mer 16 Avr 2014 - 16:54

Cripure a écrit:Pourquoi virer quelqu'un qu'on ennuie ? C'est tellement mieux de le garder ! Moi, ça m'aide à me lever le matin, l'idée que je vais en emmerder un bon paquet jusqu'au soir.
Sadique ! diable  diable

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Lizzy.B le Mer 16 Avr 2014 - 16:55

@nlm76 a écrit:Punition : colle ou exclusion. Et puis on passe à autre chose. Pareil que si c'était en français.

J'ai encore du mal à passer à autre chose après le moindre incident ; c'est le métier qui rentre...Qu'il se dépêche !

Lizzy.B
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Caspar Goodwood le Mer 16 Avr 2014 - 16:56

En 5e et déjà bien abominable cette élève!  Shocked 

Ne pourrais-tu pas rencontrer ses parents? Et parler de cette affaire au cde aussi pour voir ce qu'il ou elle en pense.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Lizzy.B le Mer 16 Avr 2014 - 16:59

@Caspar Goodwood a écrit:En 5e et déjà bien abominable cette élève!  Shocked 

Oooh oui, je crains les deux années restantes.  cafe  Pour ses parents, elle en fait ce qu'elle veut, donc ça ne changerait pas grand' chose.

Lizzy.B
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Caspar Goodwood le Mer 16 Avr 2014 - 17:00

Alors cde, c'est son boulot de régler ce genre de problème. Le très bon point c'est que tu as su garder ton calme et que tu as eu de la répartie.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Fesseur Pro le Mer 16 Avr 2014 - 17:03

Une journée d'inclusion ( exclusion interne  Very Happy ) si ça existe chez toi et voilà.
Sinon, ce sont les profs qui demandent une sanction ?
Chez nous, une exclusion de cours = une journée d'inclusion ou convocation des parents et ensuite c'est gradué mais c'est le CPE et les chefs qui gèrent ça.
Et tant mieux !

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Lizzy.B le Mer 16 Avr 2014 - 17:14

Ici, sur les rapports d'incidents, il y a un encadré "sanction souhaitée". Pas chez toi ? Après, bien sûr, la décision finale ne nous revient pas ; mais si je ne demande rien de particulier, elle devra juste vaguement me bredouiller des excuses, et ça, je ne peux pas l'envisager.

Lizzy.B
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Marie Laetitia le Mer 16 Avr 2014 - 17:23

@Lizzy.B a écrit:

@Marie Laetitia a écrit:Et pour les cours suivants, à la première remarque, envoie-la copier le Gaffiot en fond de classe, dos tourné à la classe. Elle trouvera ça plus chiant que tes cours, enfin, normalement. Et quand elle en aura marre, elle pourra toujours revenir avec le reste de la classe.
Spoiler:
(je n'ai rien contre le latin ni le Gaffiot je précise  Razz )

Et (sans vouloir te culpabiliser le moins du monde) qu'est-ce qui ne conviendrait pas à la donzelle, dans tes cours, puisque tu parles de sa pertinence? (enfin, quand ça ne tourne pas en impertinence, comme aujourd'hui) C'est elle qui est exigente ou ?

Si je lui dis ça, elle va retomber dans l'insulte, préférant risquer la sanction plutôt que de se sentir inférieure. Surtout qu'elle participe beaucoup en cours, mais plutôt mourir que d'admettre que ça l'intéresse.
Elle a préféré avoir un zéro plutôt que d'aller ré-imprimer son travail après avoir corrigé les quelques fautes que je lui avais signalées, pour te dire le niveau !
Non. Elle veut juste commander, venir quand ça lui chante, et pas question de faire de la grammaire. Faire ce qu'elle veut, quoi. A la carte.
Ohlà. Je vois. Ce genre de modèle, là où je suis, ne fait pas des siennes seulement dans un cours, donc fiche de suivi et heures de colles jusqu'à ce que le gosse comprenne qu'à chaque boulette, il y a une facture à payer (en heures de colles, entretiens pendant les récréations avec l'éducateur et parents, etc etc.)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Fesseur Pro le Mer 16 Avr 2014 - 17:27

@Lizzy.B a écrit:Ici, sur les rapports d'incidents, il y a un encadré "sanction souhaitée". Pas chez toi ?
Non, non.
Depuis que je suis sur ce forum, j'hallucine quand je vois le nombre de façons différentes qu'on a de travailler dans l'Education soit disant "Nationale".

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Olympias le Mer 16 Avr 2014 - 17:30

@Lizzy.B a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:En 5e et déjà bien abominable cette élève!  Shocked 

Oooh oui, je crains les deux années restantes.  cafe  Pour ses parents, elle en fait ce qu'elle veut, donc ça ne changerait pas grand' chose.
C'est le coeur du problème...

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Lizzy.B le Mer 16 Avr 2014 - 18:00

En tout cas, merci pour vos réponses !

Lizzy.B
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par User5899 le Mer 16 Avr 2014 - 18:02

@Lizzy.B a écrit:
Cripure a écrit:Pourquoi virer quelqu'un qu'on ennuie ? C'est tellement mieux de le garder ! Moi, ça m'aide à me lever le matin, l'idée que je vais en emmerder un bon paquet jusqu'au soir.

La perspective me réjouirait également, si je pouvais apprécier de faire cours dans une ambiance tendue, voire agressive. Hélas, je suis une âme sensible  Smile 
La guerre civile, c'est du latin aussi diable

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Kan-gourou le Mer 16 Avr 2014 - 18:03

@Lizzy.B a écrit:
PFC a écrit:Essaie de voir d'abord quelle est la politique de l'établissement en ce qui concerne les faits d'insolence grave (on ne peut parler d'insulte envers le professeur ici).
Si j'avais été dans ce cas, j'aurais demandé 4 heures de colle (avec devoir de latin écrit et noté) pour bien la pourrir. Surtout, j'exigerais des excuses devant la classe en début d'heure (même si elles ne sont pas sincères, pour un élève aussi fier, c'est déjà beaucoup) avec interdiction de mettre les pieds dans mon cours si je n'ai pas d'excuses.
Pour ce qui est de l'exclure définitivement de l'option, il me semble que tu n'en as pas le droit. De plus, cela lui ferait trop plaisir !
Je sais que la première fois qu'on est face à une telle situation on ne sait pas trop où on en est. Mais ne t'inquiète pas, tu as très bien géré la situation face à la classe.

- Mon établissement est actuellement submergé par les élèves qui dérapent, donc on fait comme on peut, parfois sans réfléchir trop longtemps. Je vais voir avec le CPE , il connaît bien la petiote (la teigne, oui^^).
- 4 heures de colle ?  A la suite ? Vous faites ça en collège ? La chance ! Chez nous, c'est une heure à chaque fois, pas plus. Ou alors exclusion/inclusion (rien que le nom est drôle) pour l'occuper toute la journée avec des travaux à la con.
- Pas de retour dans mon cours sans excuses : elle ne s'excusera pas (trop fière et arrogante, persuadée qu'aucun adulte ne peut la faire obéir) et fera tout pour être vraiment virée de l'option. Ou alors elle fera des excuses sur un ton ironique, ce qui provoquera le sourire complice des autres.

- Si ce sont tous les élèves qui dérapent, ce serait bien que le principal s'en mêle, avec rappel à tous les élèves du collège. Tous les adultes doivent se montrer plus sévères, autant les professeurs que les assistants d'éducation. Quand les élèves verront qu'ils n'ont pas une minute de répit, ils se calmeront, surtout la veille des vacances.
- Pour les 4 heures de colle, c'est une par jour. C'est bien plus embêtant pour l'élève de devoir rester chaque soir une heure en plus quand il voit ses camarades partir. Sinon il y a la solution du mercredi après-midi, mais ça dépend des collèges.
- Une année, j'ai eu un élève particulièrement fier. Il a mis deux mois avant de s'excuser, mais il l'a fait. Les nombreuses discussions avec les assistants d'éducation et toutes les heures en inclusion ont eu raison de lui. S'il avait montré la moindre ironie, il serait sorti immédiatement.

Sois ferme comme tu l'as déjà été et montre-lui qu'elle n'est pas la plus forte. Elle s'ennuie ? Qu'elle reste dans son coin ! Elle pense qu'elle peut mieux faire ? Qu'elle fasse le cours si elle ose !

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum