Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Kan-gourou le Mer 16 Avr - 16:03

@Lizzy.B a écrit:
PFC a écrit:Essaie de voir d'abord quelle est la politique de l'établissement en ce qui concerne les faits d'insolence grave (on ne peut parler d'insulte envers le professeur ici).
Si j'avais été dans ce cas, j'aurais demandé 4 heures de colle (avec devoir de latin écrit et noté) pour bien la pourrir. Surtout, j'exigerais des excuses devant la classe en début d'heure (même si elles ne sont pas sincères, pour un élève aussi fier, c'est déjà beaucoup) avec interdiction de mettre les pieds dans mon cours si je n'ai pas d'excuses.
Pour ce qui est de l'exclure définitivement de l'option, il me semble que tu n'en as pas le droit. De plus, cela lui ferait trop plaisir !
Je sais que la première fois qu'on est face à une telle situation on ne sait pas trop où on en est. Mais ne t'inquiète pas, tu as très bien géré la situation face à la classe.

- Mon établissement est actuellement submergé par les élèves qui dérapent, donc on fait comme on peut, parfois sans réfléchir trop longtemps. Je vais voir avec le CPE , il connaît bien la petiote (la teigne, oui^^).
- 4 heures de colle ?  A la suite ? Vous faites ça en collège ? La chance ! Chez nous, c'est une heure à chaque fois, pas plus. Ou alors exclusion/inclusion (rien que le nom est drôle) pour l'occuper toute la journée avec des travaux à la con.
- Pas de retour dans mon cours sans excuses : elle ne s'excusera pas (trop fière et arrogante, persuadée qu'aucun adulte ne peut la faire obéir) et fera tout pour être vraiment virée de l'option. Ou alors elle fera des excuses sur un ton ironique, ce qui provoquera le sourire complice des autres.

- Si ce sont tous les élèves qui dérapent, ce serait bien que le principal s'en mêle, avec rappel à tous les élèves du collège. Tous les adultes doivent se montrer plus sévères, autant les professeurs que les assistants d'éducation. Quand les élèves verront qu'ils n'ont pas une minute de répit, ils se calmeront, surtout la veille des vacances.
- Pour les 4 heures de colle, c'est une par jour. C'est bien plus embêtant pour l'élève de devoir rester chaque soir une heure en plus quand il voit ses camarades partir. Sinon il y a la solution du mercredi après-midi, mais ça dépend des collèges.
- Une année, j'ai eu un élève particulièrement fier. Il a mis deux mois avant de s'excuser, mais il l'a fait. Les nombreuses discussions avec les assistants d'éducation et toutes les heures en inclusion ont eu raison de lui. S'il avait montré la moindre ironie, il serait sorti immédiatement.

Sois ferme comme tu l'as déjà été et montre-lui qu'elle n'est pas la plus forte. Elle s'ennuie ? Qu'elle reste dans son coin ! Elle pense qu'elle peut mieux faire ? Qu'elle fasse le cours si elle ose !

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Fesseur Pro le Mer 16 Avr - 16:07

@Lizzy.B a écrit: elle ne s'excusera pas (trop fière et arrogante, persuadée qu'aucun adulte ne peut la faire obéir)
Pas facile effectivement si rien ne l'atteint...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Stered le Mer 16 Avr - 16:47

Mais qu'elle s'excuse en présence de la classe et du CDE si elle fait la maligne ! Ça la fera s'assoir sur sa fierté mal placée... Ou bien le CDE verra bien qu'il faut réagir encore plus fort.

Pour ma part, je demanderais des excuses publiques avec présence du CPE ou du CDE pour qu'elle obtempère + une journée d'exclusion ou d'inclusion.

Quant aux quatre heures de colle, chez nous c'est possible le mercredi aprem (merci super CPE que j'aime  fleurs2 ). Ça aide à rappeler les règles.

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par vendredi le Mer 16 Avr - 16:51

Encore un exemple sur la difficulté d'enseigner le latin... J'aurais eu du mal à garder mon calme! Chez moi, j'en aurais parlé vite fait à la CDE, très efficace cette année. Il me semble que la gosse aurait eu une mise en garde et des heures de colle. J'aurais aussi eu du mal à la revoir dans mon cours!
Je ne sais pas comment tu vas pouvoir la gérer les deux prochaines années. Peut-on arrêter en fin de 5ème chez toi, parce que là tu te prépares des heures sympas...Comment sont les autres? Limites ou pas?
Je pense en tout cas très fort à toi en ces moments de m...!

vendredi
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par maria holic le Mer 16 Avr - 17:11

A ma connaissance, on ne peut sanctionner un élève qu'une seule fois pour un fait reproché. Or, l'élève a déjà été sanctionnée puisqu'elle a été virée de cours.

Je ne cautionne pas cette règle mais cela pourrait t'être opposé.

maria holic
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Provence le Mer 16 Avr - 17:31

@maria holic a écrit:A ma connaissance, on ne peut sanctionner un élève qu'une seule fois pour un fait reproché. Or, l'élève a déjà été sanctionnée puisqu'elle a été virée de cours.

sauf qu'une exclusion ponctuelle de cours n'est pas une sanction.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par maria holic le Mer 16 Avr - 17:33

Je ne connais pas le régime des punitions et sanctions de l'établissement en question. Dans ceux que j'ai fait, cela était considéré comme tel...

maria holic
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Provence le Mer 16 Avr - 17:40

@maria holic a écrit:Je ne connais pas le régime des punitions et sanctions de l'établissement en question. Dans ceux que j'ai fait, cela était considéré comme tel...

Seuls le chef d'établissement ou son adjoints peuvent décider de sanctions.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par maria holic le Mer 16 Avr - 17:43

Sans doute jouons-nous sur les mots entre punition et sanction... Mon post n'avait pour but que de mettre en garde contre le risque d'opposition de la demande sous la raison de la double peine.

maria holic
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Invité le Mer 16 Avr - 18:15

Ben non, on ne joue pas sur les mots, attention, c'est une distinction importante... et c'est précisément parce qu'on ne la prend pas au sérieux que dans tes bahuts, on peut vous faire avaler ça.
Parfois, l'exclusion suffit, mais le motif de l'exclusion peut parfaitement conduire à une punition ultérieure voire à une sanction.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par User5899 le Mer 16 Avr - 18:46

@maria holic a écrit:Je ne connais pas le régime des punitions et sanctions de l'établissement en question. Dans ceux que j'ai fait, cela était considéré comme tel...
Une exclusion de cours est une mesure conservatoire permettant de sortir un élève perturbateur ou en situation/comportement dangereux/se à seule fin que le cours puisse se poursuivre. Ce n'est pas une punition au sens national et donc le local ne peut pas en faire une punition.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Lizzy.B le Mer 16 Avr - 18:52

Ma mère vient de me dire au téléphone : "fais comme si tu n'avais pas entendu". Mais bien sûr ! Puis demain on se fera traiter de sale p*te , et les élèves pourront quitter un cours quand ça leur chante.

Je la ferai convoquer demain avec le CPE (plus effrayant) pour voir comment elle réagit à froid, puis on avisera.

Lizzy.B
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par maria holic le Mer 16 Avr - 19:00

holderfar a écrit:Ben non, on ne joue pas sur les mots, attention, c'est une distinction importante... et c'est précisément parce qu'on ne la prend pas au sérieux que dans tes bahuts, on peut vous faire avaler ça.
Parfois, l'exclusion suffit, mais le motif de l'exclusion peut parfaitement conduire à une punition ultérieure voire à une sanction.

Vous m'avez mis un doute énorme. Et après discussion avec un copine CPE, j'avais du vrai et du faux.

On ne peut pas appliquer de double peine pour un fait. L'exclusion de cours est considérée comme une punition mais le CE ne peut pas rajouter une sanction pour le même fait. Et c'est là où je comprends ta subtilité. Si un rapport sur l'incident est fait et que dedans sont mentionnés d'autres faits relevant d'une punition ou d'une sanction, on peut sévir sur les autres faits, mais pas l'initial.

Je suis contente de cette discussion, j'ai appris une subtilité fondamentale !! MERCI

maria holic
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par maria holic le Mer 16 Avr - 19:02

Cripure a écrit:
@maria holic a écrit:Je ne connais pas le régime des punitions et sanctions de l'établissement en question. Dans ceux que j'ai fait, cela était considéré comme tel...
Une exclusion de cours est une mesure conservatoire permettant de sortir un élève perturbateur ou en situation/comportement dangereux/se à seule fin que le cours puisse se poursuivre. Ce n'est pas une punition au sens national et donc le local ne peut pas en faire une punition.

Je suis allée vérifier sur un site officiel et l'exclusion de cours est classée dans les punitions

maria holic
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par maria holic le Mer 16 Avr - 19:03

@Lizzy.B a écrit:Ma mère vient de me dire au téléphone : "fais comme si tu n'avais pas entendu". Mais bien sûr ! Puis demain on se fera traiter de sale p*te , et les élèves pourront quitter un cours quand ça leur chante.

Je la ferai convoquer demain avec le CPE (plus effrayant) pour voir comment elle réagit à froid, puis on avisera.

Navrée, par ma faute, ton problème a été noyé dans la masse de messages...

maria holic
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par User5899 le Mer 16 Avr - 19:35

@maria holic a écrit:L'exclusion de cours est considérée comme une punition
Non Smile
Lien

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Balthamos le Mer 16 Avr - 19:39

Si elle réagit comme ça, c'est que ton cours n'est pas assez intéressant, tout simplement.  Twisted Evil 


Tu as pensé à montrer le film Gladiateur ou la série Spartacus pour rendre ton cours plus intéressant?

Plus sérieusement, une discussion avec les parents de la demoiselle et des heures de retenue qui pleuvent à chaque attitude déplacée va vite la calmer si elle continue.
ça peut être une règle "tu rates une heure de latin car tu es exclue, alors une rattrape en heure de colle". et tu peux appliquer.

Courage pour la mater  Wink

Sinon j'ai du mal à différencier sanction de punition (exclusion exceptionnelle de cours est une punition mais pas une sanction si j'ai bien suivi)

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par maria holic le Mer 16 Avr - 19:40

B. Les punitions et les sanctions disciplinaires
1 - Liste indicative des punitions
La liste indicative ci-après sert de base à l'élaboration des règlements intérieurs des établissements :
- inscription sur le carnet de correspondance ou sur un document signé par les parents ;
- excuse publique orale ou écrite : elle vise à déboucher sur une réelle prise de conscience du manquement à la règle ;
- devoir supplémentaire (assorti ou non d'une retenue) qui devra être examiné et corrigé par celui qui l'a prescrit. Les devoirs supplémentaires effectués dans l'établissement doivent être rédigés sous surveillance ;
- retenue pour faire un devoir ou un exercice non fait.
D'autres punitions peuvent éventuellement être prononcées. Les principes directeurs qui devront présider au choix des punitions applicables figurent dans le règlement intérieur. Il est nécessaire que l'élève puisse présenter sa version des faits avant que la punition ne soit prononcée. Celle-ci devra être proportionnelle au manquement commis et individualisée, afin de garantir sa pleine efficacité éducative.
L'exclusion ponctuelle d'un cours ne peut être prononcée que dans des cas exceptionnels. Elle s'accompagne nécessairement d'une prise en charge de l'élève dans le cadre d'un dispositif prévu à cet effet et connu de tous les enseignants et personnels d'éducation.

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=57071

maria holic
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Kan-gourou le Mer 16 Avr - 19:47

@maria holic a écrit:B. Les punitions et les sanctions disciplinaires
1 - Liste indicative des punitions
La liste indicative ci-après sert de base à l'élaboration des règlements intérieurs des établissements :
- inscription sur le carnet de correspondance ou sur un document signé par les parents ;
- excuse publique orale ou écrite : elle vise à déboucher sur une réelle prise de conscience du manquement à la règle ;
- devoir supplémentaire (assorti ou non d'une retenue) qui devra être examiné et corrigé par celui qui l'a prescrit. Les devoirs supplémentaires effectués dans l'établissement doivent être rédigés sous surveillance ;
- retenue pour faire un devoir ou un exercice non fait.
D'autres punitions peuvent éventuellement être prononcées. Les principes directeurs qui devront présider au choix des punitions applicables figurent dans le règlement intérieur. Il est nécessaire que l'élève puisse présenter sa version des faits avant que la punition ne soit prononcée. Celle-ci devra être proportionnelle au manquement commis et individualisée, afin de garantir sa pleine efficacité éducative.
L'exclusion ponctuelle d'un cours ne peut être prononcée que dans des cas exceptionnels. Elle s'accompagne nécessairement d'une prise en charge de l'élève dans le cadre d'un dispositif prévu à cet effet et connu de tous les enseignants et personnels d'éducation.

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=57071

Les excuses sont des punitions !  affraid 

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Balthamos le Mer 16 Avr - 19:50

L'humiliation publique est une sanction ou une punition?

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par User5899 le Mer 16 Avr - 19:52

@maria holic a écrit:B. Les punitions et les sanctions disciplinaires
1 - Liste indicative des punitions
La liste indicative ci-après sert de base à l'élaboration des règlements intérieurs des établissements :
- inscription sur le carnet de correspondance ou sur un document signé par les parents ;
- excuse publique orale ou écrite : elle vise à déboucher sur une réelle prise de conscience du manquement à la règle ;
- devoir supplémentaire (assorti ou non d'une retenue) qui devra être examiné et corrigé par celui qui l'a prescrit. Les devoirs supplémentaires effectués dans l'établissement doivent être rédigés sous surveillance ;
- retenue pour faire un devoir ou un exercice non fait.
D'autres punitions peuvent éventuellement être prononcées. Les principes directeurs qui devront présider au choix des punitions applicables figurent dans le règlement intérieur. Il est nécessaire que l'élève puisse présenter sa version des faits avant que la punition ne soit prononcée. Celle-ci devra être proportionnelle au manquement commis et individualisée, afin de garantir sa pleine efficacité éducative.
L'exclusion ponctuelle d'un cours ne peut être prononcée que dans des cas exceptionnels. Elle s'accompagne nécessairement d'une prise en charge de l'élève dans le cadre d'un dispositif prévu à cet effet et connu de tous les enseignants et personnels d'éducation.

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=57071
Si à la lecture de ce document, vous rangez l'exclusion dans les punitions, nous avons un problème de lecture Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par maria holic le Mer 16 Avr - 19:56

Il est dans le paragraphe des punitions, pas celui des sanctions et il n'y a aucun autre paragraphe pour ranger d'autres mesures que les punitions et sanctions.

Mais je ne souhaite pas restreindre le dialogue, si tu es sûr de toi et que cela me permet de corriger une idée erronée, je suis totalement volontaire.

maria holic
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Kan-gourou le Mer 16 Avr - 19:59

4) L'exclusion temporaire de la classe peut être prononcée si un élève perturbe plusieurs cours de façon répétitive. Cela suppose une concertation, en amont, entre les différents membres de l'équipe pédagogique et éducative. Cette concertation est essentielle afin de garantir la portée éducative de la sanction. L'exclusion de la classe, dont la durée maximale est de huit jours, s'applique à l'ensemble des cours d'une même classe. Elle n'est pas assimilable à l'exclusion du cours qui relève, quant à elle, du régime des punitions.

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par maria holic le Mer 16 Avr - 20:07

C'est comme le Port Salut, ça m'apprendra à ne pas lire les textes en entier ! Merci PFC d'avoir confirmé

maria holic
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par Lizzy.B le Jeu 17 Avr - 15:55

Quelques nouvelles :
j'ai revu l'élève en présence du CPE, qui a très bien géré la situation.
Elle aura une journée de retenue en interne et devra présenter des excuses orales et écrites. C'est le CPE qui a insisté, je n'en voulais pas, parce que je savais que ce serait très ironique. D'ailleurs, toujours pour avoir le dernier mot, l'élève est partie en disant avec un sourire : "Je trouverais bien un truc sur internet".

Elle ne voit pas en quoi elle est en tort. Pour elle, elle ne dépend de personne, elle n'a à respecter personne. Elle a eu l'audace de nous sortir : "Si vous avez choisi d'être dépendants, c'est votre problème."
Ce n'est pas contre moi, mais ses camarades en latin sont "tous des cons", qui l'"emmerdent", elle ressent leur présence comme une punition.
De plus, le latin occupe deux heures de son emploi du temps, alors qu'elle pourrait "être dehors et faire autre chose"... Alors qu'elle a choisi l'option de son plein gré, sans même être forcée par ses parents.
Bref, les horaires et les élèves ne lui conviennent pas, elle ne trouve plus ça si "utile" pour elle, alors elle m'a clairement affirmé continuer jusqu'à ce que je la vire.

Je suis à la fois estomaquée par son aplomb et désolée pour elle, parce qu'elle se prendra de grandes claques (méritées) dans sa vie future, avec un tel mépris des autres et des règles de vie en société.
On verra ce que ça donne après les vacances...


Dernière édition par Lizzy.B le Jeu 17 Avr - 15:56, édité 1 fois (Raison : fautes corrigées)

Lizzy.B
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sanction pour insultes, hésitations : exclure de l'option ou pas ?

Message par JaneB le Jeu 17 Avr - 16:04

@Lizzy.B a écrit:

Je suis à la fois estomaquée par son aplomb et désolée pour elle, parce qu'elle se prendra de grandes claques (méritées) dans sa vie future, avec un tel mépris des autres et des règles de vie en société.
On verra ce que ça donne après les vacances...

En attendant, si elle se prendra des claques dans sa vie future, c'est toi qui subis son comportement odieux  No 

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum