Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par Olympias le Jeu 17 Avr 2014 - 21:15

@Celeborn a écrit:Désolé pour la présentation un peu "journalistique", mais bon, il faut savoir répondre à la commande.

N'hésitez pas à me dire si ce que j'ai écrit vous paraît à certains moments problématiques, ou si d'autres sujets auraient mérité d'être traités.

C'est ici : http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/04/16/31003-20140416ARTFIG00277-les-5-derives-pedagogiques-qui-ont-mine-l-ecole.php
 yesyes  yesyes

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par Serge le Jeu 17 Avr 2014 - 21:40

Très bel article !

Juste un point : je comprends qu'il soit logique d'étudier le nom avant l'adjectif par exemple, mais je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas étudier l'imparfait/plus-que-parfait de façon satisfaisante avant le présent.

Exclure un élève d'un établissement est souvent devenu une tâche digne de celle de Sisyphe

Le formulation pourrait donner à penser qu'exclure un élève est l'objectif souverain d'un professeur, mais qu'il a de plus en plus de mal à y parvenir  Laughing

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par MUTIS le Ven 18 Avr 2014 - 8:34

Au fait j'aurais tout de même ajouté un point : la baisse des horaires d'enseignement en Français depuis des années (au profit de l'EPS par exemple). En 6ème un enfant a 4H d'EPS par semaine. Si l'on ajoute 3h d'AS (non obligatoire, certes) et une activité de 3h par semaine (judo pour le mien) : cela fait 10h de sport par semaine. Très chouette mais je pense que 3h d'EPS en 6ème et 1h de Français en plus seraient préférables.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par Celeborn le Ven 18 Avr 2014 - 12:24

@MUTIS a écrit:Au fait j'aurais tout de même ajouté un point

J'en aurais moi-même ajouté plusieurs, mais comme on m'en a demandé 5, forcément, j'ai dû choisir Wink.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par MUTIS le Ven 18 Avr 2014 - 16:11

Bien sûr, ton choix est pertinent !  Smile 

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par InvitéMA le Sam 19 Avr 2014 - 0:45

D accord avec les cinq points énoncés, mais plus nuancée concernant les langues vivantes.

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par Paratge le Sam 19 Avr 2014 - 8:38

L'article a le mérite de mettre les choses au point.
Les pédagos clament chaque fois qu'ils sont critiqués que leurs "méthodes", leur "pédagogie" sont peu appliquées, qu'ils ne sont responsables de rien, etc.

Ils sont vraiment responsables du fait que les conditions générales de l'enseignement ont été ravagées par leurs mesures débiles : horaires réduits par matières, inflation de disciplines plus ou moins pertinentes, attitudes envers les enseignants, passages automatiques (après tout "ils n'ont pas fini leur scolarité"), les enseignants créeraient eux-mêmes la violence, etc.
Merci pour cet article.

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par Ronin le Sam 19 Avr 2014 - 11:06

Au primaire leurs méthodes sont assez fortement appliquées, plus que dans le secondaire. D'ailleurs la formation est sous leur coupe depuis le début des années 90 de manière totale, aucun son de clocher divergent. Cela fait plus de vingt ans. Ils sont même très responsables de l'état du primaire.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par Daphné le Sam 19 Avr 2014 - 11:29

@Ronin a écrit:Au primaire leurs méthodes sont assez fortement appliquées, plus que dans le secondaire. D'ailleurs la formation est sous leur coupe depuis le début des années 90 de manière totale, aucun son de clocher divergent. Cela fait plus de vingt ans. Ils sont même très responsables de l'état du primaire.

Je pense en effet que c'est pire en primaire que chez nous.
Nous on voit un IPR une fois tous les tremblements de terre alors le reste du temps on fait comme on veut peut et on a une liberté pédagogique que n'ont pas les PE.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par Ronin le Sam 19 Avr 2014 - 11:44

Le but était bien de transformer la formation des PE pour qu'ils ne sachent plus et ne puissent plus utiliser les "tours" pédagogiques des anciens. C'est en grande partie réussi. Par ailleurs, je confirme que s'opposer à la hiérarchie dans le primaire peut coûter extrêmement cher. Au bout d'un moment, les jeunes PE comprennent qu'ils doivent la boucler pour ne pas vivre un enfer. Un ou deux exemples par promo d'iufm plus un ou deux T1 harcelés suffisent à faire passer le message à tout le monde. Plus la complicité de quelques collègues objectivement collabo et on tient plutôt bien la profession. C'est très dur quand on est jeune et opposé à tout cela mais que l'on débarque, petit nouveau, dans une équipe composée de gens dociles ou complices ( les écoles font en moyenne entre trois et six classes donc peu d'enseignants ) de faire autrement.

Surtout que les pédagos, en formation, ont bien utilisé les principe "nous on est modernes et progressistes, les autres sont donc réacs et fascistes" j'ai entendu des propos généralisateurs révoltants sur mes collègues un peu âgés ou sur des méthodes que mes institutrices utilisaient et qui m'ont au contraire permis de pas trop mal m'en sortir. Dur à 22-23 ans de s'opposer à cela et d'assumer d'être réac, passéiste, opposé à l'intérêt des enfants, pour la sélection sociale, etc. Car le pédago du primaire aime la demi-mesure et le débat d'idées.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par Daphné le Sam 19 Avr 2014 - 14:24

@Ronin a écrit:Le but était bien de transformer la formation des PE pour qu'ils ne sachent plus et ne puissent plus utiliser les "tours" pédagogiques des anciens. C'est en grande partie réussi. Par ailleurs, je confirme que s'opposer à la hiérarchie dans le primaire peut coûter extrêmement cher. Au bout d'un moment, les jeunes PE comprennent qu'ils doivent la boucler pour ne pas vivre un enfer. Un ou deux exemples par promo d'iufm plus un ou deux T1 harcelés suffisent à faire passer le message à tout le monde. Plus la complicité de quelques collègues objectivement collabo et on tient plutôt bien la profession. C'est très dur quand on est jeune et opposé à tout cela mais que l'on débarque, petit nouveau, dans une équipe composée de gens dociles ou complices ( les écoles font en moyenne entre trois et six classes donc peu d'enseignants ) de faire autrement.

Surtout que les pédagos, en formation, ont bien utilisé les principe "nous on est modernes et progressistes, les autres sont donc réacs et fascistes" j'ai entendu des propos généralisateurs révoltants sur mes collègues un peu âgés ou sur des méthodes que mes institutrices utilisaient et qui m'ont au contraire permis de pas trop mal m'en sortir. Dur à 22-23 ans de s'opposer à cela et d'assumer d'être réac, passéiste, opposé à l'intérêt des enfants, pour la sélection sociale, etc. Car le pédago du primaire aime la demi-mesure et le débat d'idées.

+ 10 000 !
Et on voit où ça nous a menés !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par elena3 le Dim 20 Avr 2014 - 16:29

Je le trouve très bien cet article. Bon, dommage qu'il ait fallu limiter le nombre de dérives à cinq ! Laughing 

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par Adso le Lun 21 Avr 2014 - 9:16

 Super article! A diffuser le plus possible, ce que je m'empresse de faire. Pour ce qui est du lycée, je crains le pire. Réunion de rentrée après Pâques sur le sujet lien 3e /2e . Le cauchemar continue! Qui pourra arrêter ce délire pédagogique!!!? Crying or Very sad 

Adso
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par victor44 le Lun 21 Avr 2014 - 14:23

Article navrant que seul le figaro ou minute ne pouvait publier
Comment peut on a ce point ignorer la réalité de ce qu est l école aujourd'hui hui
Maintenant on peut toujours plaider pour le bon vieux temps de la contrainte physique et de la plume sergent major, les femmes au fourneau etc...
Doit on vous rappeler que l école du socle a été initiée par Fillon et que même à droite la plupart des profs n est pas sur votre ligne. Tout le monde sait qu on ne reviendra pas en arrière. Réveillez vous même dans l ecole libre on a adopté le LPC (les profs y mettent leurs enfants...)
Navrant, vraiment navrant

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par PauvreYorick le Lun 21 Avr 2014 - 14:26

@victor44 a écrit:Article navrant que seul le figaro ou minute ne [sic] pouvait publier
Dans la mesure où L'Humanité a publié une ou deux tribunes de Jean Robelin, je considère que ce que je viens de citer est une erreur manifeste.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par dandelion le Lun 21 Avr 2014 - 14:29

@PauvreYorick a écrit:
@victor44 a écrit:Article navrant que seul le figaro ou minute ne [sic] pouvait publier
Dans la mesure où L'Humanité a publié une ou deux tribunes de Jean Robelin, je considère que ce que je viens de citer est une erreur manifeste.
Seulement ce que tu viens de citer?
Franchement, que viennent faire ici les femmes aux fourneaux et les plumes sergent-major?

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par PauvreYorick le Lun 21 Avr 2014 - 14:32

@dandelion a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@victor44 a écrit:Article navrant que seul le figaro ou minute ne [sic] pouvait publier
Dans la mesure où L'Humanité a publié une ou deux tribunes de Jean Robelin, je considère que ce que je viens de citer est une erreur manifeste.
Seulement ce que tu viens de citer?
Ah, je ne me suis pas prononcé sur le reste, d'autres le feront.

Voici la tribune à laquelle je faisais allusion : http://www.humanite.fr/tribune-la-gauche-et-leducation-par-jean-robelin

Et une interview, provoquée apparemment par la publication de la tribune en question : http://ragemag.fr/jean-robelin-lecole-garderie-est-en-marche-26065/

RageMag peut très difficilement être classé à droite. L'Huma aussi, me semble-t-il.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par elena3 le Lun 21 Avr 2014 - 14:36


Et une interview, provoquée apparemment par la publication de la tribune en question : http://ragemag.fr/jean-robelin-lecole-garderie-est-en-marche-26065/

RageMag peut très difficilement être classé à droite. L'Huma aussi, me semble-t-il.
Ah, ça c'est très bon !!! yesyes yesyes veneration


La gauche est coupable d’avoir retiré toute autorité aux enseignants, en les coinçant entre une administration dont on exige qu’elle ne punisse pas, et des associations consuméristes de parents d’élèves qui s’arrogent le pouvoir de juger les enseignants, de leur apprendre leur métier. Moins on entend parler d’un établissement, mieux son chef est considéré, c’est l’inverse de la prime au rendement : la prime au silence. Donc pas de vagues. La gauche est coupable d’avoir dessaisi les enseignants de leur métier en leur imposant les recettes de la cuisine pédago officielle. La gauche est coupable d’avoir, comme la droite, dévalorisé financièrement le métier d’enseignant, mais dans notre société, la dévalorisation financière est aussi symbolique. Alors bien sûr, le discours officiel se défausse sur la droite, qui a fait pire, et surtout plus anti-démocratique en s’engouffrant dans les brèches ouvertes par la gauche. Mais le résultat est là : aujourd’hui, tous les indicateurs sont au rouge. Le très officiel Antoine Prost est obligé d’admettre que le niveau baisse. La France régresse dans tous les tests internationaux… sauf dans ceux auxquels elle ne participe pas, comme certains tests scientifiques… Et c’est le moment choisi par Peillon et par tous les éducateurs officiels pour nous dire qu’il faut faire confiance aux gens qui nous ont conduits à ce désastre.

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par Gryphe le Lun 21 Avr 2014 - 14:39

@victor44 a écrit:Réveillez vous même dans l ecole libre on a adopté le LPC
La totalité des organisations reconnaît que l'application LPC est un naufrage absolu et est inutilisable en l'état.  Wink

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par Olympias le Lun 21 Avr 2014 - 14:40

@Gryphe a écrit:
@victor44 a écrit:Réveillez vous même dans l ecole libre on a adopté le LPC
La totalité des organisations reconnaît que l'application LPC est un naufrage absolu et est inutilisable en l'état.  Wink
Et c'est justement pour ça qu'on n'en veut pas au lycée !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par PauvreYorick le Lun 21 Avr 2014 - 14:45

Dandelion, je précise que si je me suis limité à un commentaire du commentaire sur la « couleur politique » de l'article, c'est parce que je crois que c'est une très grande source de confusion, l'une des principales si ce n'est la principale dans ces débats. J'ai l'impression qu'il y a pas mal de gens qui refusent d'envisager certains propos parce qu'ils les imaginent classés à droite.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par elena3 le Lun 21 Avr 2014 - 14:46

Vincent Peillon a annoncé la création des écoles supérieures de professorat et d’enseignement : qu’en pensez-vous ? Est-ce le bon moyen de former les futurs enseignants ?

C’est tout simplement un avatar des IUFM, dont il est clair qu’ils sont des catastrophes. La pédagogie officielle ignore au fond les problèmes de socialisation que j’évoquais à l’instant. Elle les traite à coup de relations humaines interpersonnelles. À l’IUFM du Havre, une des mes anciennes étudiantes devenue agrégée s’est entendu dire qu’il fallait apporter des gâteaux aux élèves le jour de la rentrée. Faites cela à Drancy en terminale et vous verrez le résultat. La psycho de bazar des IUFM, c’est une sorte de bréviaire de trucs issus de la psycho comportementale, en fait de coaching du pauvre. « Libérez-vous en poussant le cri primal » se sont entendu dire d’autres de mes étudiants. Et surtout, il y règne une immense démagogie. Souvenez-vous, dans les années 90-2000, les gourous de la pédagogie exigeaient que les profs négocient les normes du « vivre en commun » dans les classes avec les élèves et les parents. On en voit le résultat aujourd’hui. Les élèves tentent de tout négocier, les punitions, les notes. La discipline n’a de valeur que comme condition de travail. Dans nombre d’établissements, comme par hasard des quartiers défavorisés, on ne travaille plus du tout. Une personne de ma famille a claqué la porte de l’IUFM où elle enseignait entre autres parce que ses collègues ont prétendu truquer ses notes pour donner un master déjà fantôme à des étudiants qui l’étaient tout autant. Il est vrai que les mêmes lui disaient que le contenu des cours n’avait pas d’importance. Bravo pour l’éthique professionnelle. Le sommet de l’hypocrisie, c’est que tous ces gens qui s’arrogent le droit d’apprendre à enseigner aux autres, ne veulent surtout pas retourner enseigner. Tous ceux que je connais qui s’y sont risqués, sauf s’ils étaient opposés au baratin officiel, ont été totalement débordés. Les gens qui apprennent à enseigner sont incapables d’enseigner. La bonne méthode de formation, c’est de constituer un corps de profs qui exercent dans les classes, qui soient déchargés mais qui pratiquent, et qui pourront aider le nouveau prof à réfléchir son attitude, à prendre conscience de ce qu’il désire et à le conseiller parce qu’eux-mêmes ont réfléchi leur savoir et leur pratique, se sont mis à l’épreuve, au lieu d’être déconnectés de la réalité de l’enseignement.

Je crois que si au PCF, on tenait enfin ce discours, je réadhèrerais !! yesyes yesyes 

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par victor44 le Lun 21 Avr 2014 - 14:48

@Gryphe a écrit:
@victor44 a écrit:Réveillez vous même dans l ecole libre on a adopté le LPC
La totalité des organisations reconnaît que l'application LPC est un naufrage absolu et est inutilisable en l'état.  Wink
Ne prenez pas vos rêves pour la réalité, le fait qu on retravaille le LPC ne signifie pas qu on rejette la validité du principe d évaluation
L évaluation par compétence à plus de 25 ans et fait ses preuves

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par Gryphe le Lun 21 Avr 2014 - 14:51

@victor44 a écrit:
@Gryphe a écrit:
@victor44 a écrit:Réveillez vous même dans l ecole libre on a adopté le LPC
La totalité des organisations reconnaît que l'application LPC est un naufrage absolu et est inutilisable en l'état.  Wink
Ne prenez pas vos rêves pour la réalité, le fait qu on retravaille le LPC ne signifie pas qu on rejette la validité du principe d évaluation
L évaluation par compétence à plus de 25 ans et fait ses preuves
La réalité, c'est qu'en l'état actuel des choses, l'application LPC est inutilisable. Point.
Je ne me suis pas prononcé ci-dessus sur le principe de l'évaluation par compétences.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par Isis39 le Lun 21 Avr 2014 - 14:57

@Gryphe a écrit:
@victor44 a écrit:
@Gryphe a écrit:
La totalité des organisations reconnaît que l'application LPC est un naufrage absolu et est inutilisable en l'état.  Wink
Ne prenez pas vos rêves pour la réalité, le fait qu on retravaille le LPC ne signifie pas qu on rejette la validité du principe d évaluation
L évaluation par compétence à plus de 25 ans et fait ses preuves
La réalité, c'est qu'en l'état actuel des choses, l'application LPC est inutilisable. Point.
Je ne me suis pas prononcé ci-dessus sur le principe de l'évaluation par compétences.

Totalement d'accord. Même si on est favorable à une évaluation des compétences, force est de reconnaître que le LPC est une catastrophe.
Sans parler des exigences de % d'élèves devant l'avoir à la fin de la 3ème ce qui donne des scènes ubuesques dans les établissements, du genre "on a droit à 3 élèves n'ayant pas le LPC. A qui ne le donne-t-on pas ?"

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Article : les 5 dérives pédagogiques qui ont miné l'École

Message par elena3 le Lun 21 Avr 2014 - 15:09

« Que Peillon soumette son baratin pédagogiste à un référendum chez les enseignants, je parie qu’il prendra une raclée. »
Rhooo le vilain ! Laughing 

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum