Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par Olympias le Dim 20 Avr 2014 - 22:25

La lettre adressée à Benoit Hamon par le CRAP

Le CRAP s'adresse ici au nouveau ministre de l'Education Nationale. Après les félicitations d'usage, la lettre met l'accent sur des éléments jugés prioritaires pour le CRAP

Monsieur le ministre,
[...]
Nous vous invitons bien volontiers dans les établissements novateurs, là où on« refonde » vraiment l’école, dans la pratique, en évaluant différemment les élèves (classes dites « sans notes »), en mettant en place un accompagnement conséquent des élèves, en remettant en cause la rigidité de l’emploi du temps traditionnel ou encore en travaillant en partenariat avec d’autres acteurs, sans esprit de concurrence, et en particulier avec les collectivités territoriales. C’est de ces actions concrètes dont vous devez vous inspirer, nous semble-t-il.

[...]

 Les programmes d’enseignement doivent être profondément transformés, dans leur logique même, et la nouvelle charte proposée par le Conseil supérieur des programmes ne doit surtout pas être un texte de plus, « pour la galerie ». Les nouveaux programmes doivent se conformer à la logique du socle commun, se préoccuper avant tout de ce qui est appris par les élèves et non sur ce qui est censé être enseigné et laisser de larges marges de manœuvre aux équipes sur le terrain.

La réforme dite des rythmes scolaires doit avancer, devenir surtout une manière nouvelle de repenser le temps de l’enfant et du jeune, dans la coopération entre l’école et les territoires....

[...]

Les outils allant dans le sens d’une école commune jusqu’à la fin de la scolarité obligatoire doivent être développés et là encore il s’agit de ne pas créer des structures bureaucratiques ou se contenter du formel, qu’on pense aux conseils école-collège et à la création d’un cycle commun entre le primaire et le collège.

Si un pas en avant a été fait concernant la redéfinition du métier enseignant  [...] on ne peut se contenter de repeindre la façade du décret de 1950.

Mais un des chantiers [...] qui nous semble à revoir complètement, c’est celui de la formation des enseignants. [...] ce qui se fait dans les ESPÉ est loin, très loin de l’esprit de la refondation et de la transformation positive du métier.[...] L’emprise universitaire s’alliant trop souvent à un mépris pour une vraie formation pédagogique, l’éviction dans la plupart des cas des formateurs actifs sur le terrain...

[...]

Enfin, de nouveaux chantiers doivent être engagés, celui du bac notamment, même si nous savons combien il est délicat. Il reste sous sa forme actuelle inadapté, peu ouvert sur les compétences nécessaires dans le monde de demain : créativité, inventivité, capacité à affronter des situations complexes.

REPENSER LA GOUVERNANCE

Pour finir nous voulons insister sur un dernier point : celui de la mise en musique des réformes, ce qui pose la question des « corps intermédiaires » et en particulier des corps d’inspection. Trop souvent, ceux-ci ne sont pas à la hauteur du défi : autoritarisme ici, manque de convictions et scepticisme là, manière zélée de faire appliquer des textes à la lettre plutôt que dans leur esprit, difficulté à mettre en synergie les énergies....

[...]
Soyez certain, monsieur le ministre, de notre détermination.

Le CRAP-Cahiers pédagogiques, le 14 avril 2014


Dernière édition par Olympias le Lun 21 Avr 2014 - 14:35, édité 4 fois

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par PauvreYorick le Dim 20 Avr 2014 - 22:26

En France on a vraiment le génie des sigles et autres acronymes.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par User5899 le Dim 20 Avr 2014 - 22:32

@PauvreYorick a écrit:En France on a vraiment le génie des sigles et autres acronymes.
En même temps, à lire ce qui précède, c'est notre seul génie Rolling Eyes

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par Olympias le Dim 20 Avr 2014 - 22:35

Oui, on en est affligé. Parce que les établissements qui ne sont pas novateurs et ceux qui  professent peuvent aller se rhabiller. Après, tout dépend de ce qu'on met derrière novateur...

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par jul' le Dim 20 Avr 2014 - 22:36

@PauvreYorick a écrit:En France on a vraiment le génie des sigles et autres acronymes.

j'a eu la même réaction topela 

_________________
l'humour, c'est comme les essuie-glaces, ça n'arrête pas la pluie, mais ça permet d'avancer (J.L. Fournier)

jul'
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par dandelion le Dim 20 Avr 2014 - 22:46

@jul' a écrit:
@PauvreYorick a écrit:En France on a vraiment le génie des sigles et autres acronymes.

j'a eu la même réaction topela 
J'adore leur acronyme! Voilà des gens qui reconnaissent leur propre valeur  Twisted Evil 

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par maria holic le Lun 21 Avr 2014 - 0:09

Pfffffffffff

maria holic
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par Zenxya le Lun 21 Avr 2014 - 0:33

Et si nous aussi nous écrivions au ministre ? y'a pas de raison, nanmého, on est représentatif nous aussi !
qu'y qui s'y colle ?

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par Thalia de G le Lun 21 Avr 2014 - 7:17

Ce texte ne laisse pas d'être inquiétant. Je voulais dresser un petit florilège de propositions, mais c'est tout le texte qui y passe.
Je me contenterai de la réaffirmation du socle et de la création d’un cycle commun entre le primaire et le collège.

Un point positif pour la formation ?

Citation:
Mais un des chantiers ouverts par votre prédécesseur et qui nous semble à revoir complètement, c’est celui de la formation des enseignants. Vous devez , sans langue de bois ou discours rassurant, affirmer que ce qui se fait dans les ESPÉ est loin, très loin de l’esprit de la refondation et de la transformation positive du métier. Il y a besoin d’un vrai « choc de simplification ». L’emprise universitaire s’alliant trop souvent à un mépris pour une vraie formation pédagogique, l’éviction dans la plupart des cas des formateurs actifs sur le terrain, la mauvaise organisation de l’alternance entre stages et formation, tout cela nous devons, hélas, le constater et il est temps de revoir complètement la mise en place de ce qui était un grand espoir pour nous. De même, il faut enfin remettre au premier plan la formation continue, sans attendre et en faire une priorité, y compris budgétaire, même si d’autres aspects doivent passer après (d’ailleurs, sans formation, un dispositif comme « plus de maîtres que de classes » peut-il être efficace ?)

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par Catsoune le Lun 21 Avr 2014 - 8:19

Oh la la... pale 

_________________
Les compliments, c'est comme le mascara, il en faut plusieurs couches.....

Catsoune
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par ysabel le Lun 21 Avr 2014 - 10:14

Ben voilà, mon lundi de Pâques est gâché...  Evil or Very Mad  furieux

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par Igniatius le Lun 21 Avr 2014 - 10:21

@Olympias a écrit:Prévisualisation
Monsieur le ministre,

Notre mouvement, le CRAP-Cahiers pédagogiques vous félicite pour votre nomination à ce poste si essentiel et si difficile. Nous souhaitons vivement que vous repreniez ce qu’il y avait d’enthousiasmant dans le projet de votre prédécesseur, et en particulier cette mise en avant de la pédagogie, après tant d’années où elle a été dénigrée. Mais en même temps nous espérons que vous irez beaucoup plus loin dans la mise en œuvre, avec de l’audace et du courage politique, même si nous savons bien les nécessités de la concertation et des compromis.

Rien que cette phrase les décrédibilise complètement : on n'en a jamais autant parlé, en réunion de bassin ou en inspection, que depuis 10 ans, et singulièrement sous leur ami Châtel.
Mais ils continuent de dire que cela ne fonctionne pas car on ne fait pas exactement ce qu'ils veulent.

@PauvreYorick a écrit:En France on a vraiment le génie des sigles et autres acronymes.
Tu m'étonnes.

@ysabel a écrit:Ben voilà, mon lundi de Pâques est gâché...  Evil or Very Mad  furieux

Pas moi, j'ai déjà trouvé les cloches !

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par Thalia de G le Lun 21 Avr 2014 - 10:29

Question annexe : où en est-on du calendrier des nouveaux programmes ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par e-Wanderer le Lun 21 Avr 2014 - 10:33

Je suggère à Benoît Hamon de lancer un grand sondage auprès des jeunes professeurs du secondaire, pour leur demander s'ils ont plus appris de leur préparation au concours à l'université ou de leur passage dans les IUFM/ESPE. Et on supprime le moins efficace, pour transférer les moyens au plus efficace.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par trompettemarine le Lun 21 Avr 2014 - 11:25

Dans le texte le mot "savoir" n'apparaît que dans le terme "savoir-faire", le mot "connaissance" n'apparait que dans "connaissance du terrain", les mots de "transmission" et pire, le mot "enseigner" (pour des cahiers pédagogiques !) n'apparaissent même pas ! (sauf pour dire qu'il ne faut pas se focaliser sur ce qui est "censé être enseigné" !)

La scission est véritablement consommée entre ceux qui veulent que l'on assume des "missions" (je n'ai toujours pas compris lesquelles finalement) et ceux qui pensent que l'enseignant transmet un savoir ; les notions : enseignant-transmission-savoir-élève sont pourtant, me semble-t-il, fondatrices de notre métier (et dieu sait que j'utilise tous les "outils" possible : TIC, et m'interroge sans cesse sur ma pédagogie, mais sans oublier cette priorité ; j'utilise parfois des trimestres entiers, une forme d'évaluation sans note, je n'en fait pas un but, mais un moyen parmi d'autres : il n'y a pas de potion magique en éducation. Il y a une loi simple : le prof enseigne un savoir, l'élève apprend ce savoir et devient un adulte autonome !).

Refonder pour le CRAP (c'est qui ?, c'est quoi, au nom de qui parlent-ils pour les "profs"), si j'analyse bien, c'est donc enlever les fondations de l'école.

Benoît Hamon doit au contraire comprendre que la majorité des professeurs (je pense) n'adhère pas à ce texte et ne doit pas oublier et abandonner les profs à cause de tels propos ; il risque alors de les faire sombrer totalement (et leurs élèves) en leur ôtant l'âme de leur métier.

Ajout : le verbe éduquer a lui-aussi disparu.
L'éducation n'apparaît que dans les expressions "éducation nationale", "éducation nouvelle" ( c'est-à-dire ?), sauf erreur de ma part.


Dernière édition par trompettemarine le Lun 21 Avr 2014 - 11:39, édité 11 fois (Raison : orth, mots oubliés)

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par Thalia de G le Lun 21 Avr 2014 - 11:49

Merci trompettemarine pour ce relevé précis, sans appel et qui fait froid dans le dos.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par Ronin le Lun 21 Avr 2014 - 11:56

Benoît Hamon va surtout faire ce que lui dit son administration qui est noyauté par Bercy et qui cherche à faire des économies et à briser ces emm**eurs d'enseignants qui ne les laissent pas détricoter la République tranquillement.

C'est quand même magnifique de voir des libre-échangistes accuser les républicains d'être conservateurs et réactionnaires pour pouvoir déconstruire, et de constater que beaucoup de collègues adhèrent bêtement à ce discours culpabilisateur de peur de ne pas être classé parmi les "gentils".

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par PauvreYorick le Lun 21 Avr 2014 - 12:55

@trompettemarine a écrit:"éducation nouvelle" (c'est-à-dire ?)
Cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ducation_nouvelle ou la version anglaise, plus riche: http://en.wikipedia.org/wiki/Progressive_education

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par elena3 le Lun 21 Avr 2014 - 13:03

Ce qui est terrible, c'est qu'un ministre peut se faire facilement "berner" par ces multiples groupes pédagos....Ces "cahiers pédagogiques" sont parmi les pires. pfff....

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par Gryphe le Lun 21 Avr 2014 - 14:05

@trompettemarine a écrit:Dans le texte le mot "savoir" n'apparaît que dans le terme "savoir-faire", le mot "connaissance" n'apparait que dans "connaissance du terrain", les mots de "transmission" et pire, le mot "enseigner" (pour des cahiers pédagogiques !) n'apparaissent même pas ! (sauf pour dire qu'il ne faut pas se focaliser sur ce qui est "censé être enseigné" !)

La scission est véritablement consommée entre ceux qui veulent que l'on assume des "missions" (je n'ai toujours pas compris lesquelles finalement) et ceux qui pensent que l'enseignant transmet un savoir ; les notions : enseignant-transmission-savoir-élève sont pourtant, me semble-t-il, fondatrices de notre métier
Il y a une loi simple : le prof enseigne un savoir, l'élève apprend ce savoir et devient un adulte autonome !

Ajout : le verbe éduquer a lui-aussi disparu.
L'éducation n'apparaît que dans les expressions "éducation nationale", "éducation nouvelle" ( c'est-à-dire ?), sauf erreur de ma part.

@Thalia de G a écrit:Merci trompettemarine pour ce relevé précis
+ 1.

Cette lettre du CRAP est remarquable car elle est véritablement programmatique, c'est intéressant de voir listées toutes ces propositions.
Pour ma part, je soutiens un programme diamétralement opposé. D'ailleurs ça me motive à fond quand je lis des trucs comme ça.  Very Happy

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par dandelion le Lun 21 Avr 2014 - 14:24

Je trouve ce texte absolument effrayant. Voilà des gens qui se sentent investis d'une mission, une mission anti-intellectuelle, une mission contre ceux qui appliquent la loi 'à la lettre' plutôt que son esprit (ce n'est plus de la pédagogie, c'est de la théologie). La haine de la connaissance et de ses symboles ('l'emprise des universités') fait craindre le pire.
Peut-être exagéré-je mais à lire ce genre de discours ou celui tenu par certains contributeurs du forum, j'en viens à me dire que ces gens là souhaitent éliminer ceux qui leur font barrage. Tout cela sent l'aigreur et la volonté de prendre sa revanche contre un système qui, pensent-ils, ne les a pas estimés à leur juste valeur.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par Olympias le Lun 21 Avr 2014 - 14:33

Par respect du droit d'auteur, j'ai raccourci le texte et mis le lien qui donne accès au site du CRAP.
Leur programme, car c'en est un, est un sujet de débats !!!!!!!! Le côté agaçant est celui "donneur de leçons" = Nous, nous savons, et pas les autres...

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par Elyas le Lun 21 Avr 2014 - 14:57

@dandelion a écrit:Je trouve ce texte absolument effrayant. Voilà des gens qui se sentent investis d'une mission, une mission anti-intellectuelle, une mission contre ceux qui appliquent la loi 'à la lettre' plutôt que son esprit (ce n'est plus de la pédagogie, c'est de la théologie). La haine de la connaissance et de ses symboles ('l'emprise des universités') fait craindre le pire.
Peut-être exagéré-je mais à lire ce genre de discours ou celui tenu par certains contributeurs du forum, j'en viens à me dire que ces gens là souhaitent éliminer ceux qui leur font barrage. Tout cela sent l'aigreur et la volonté de prendre sa revanche contre un système qui, pensent-ils, ne les a pas estimés à leur juste valeur.

Autant je peux comprendre l'opposition intellectuelle par rapport aux idées énoncées dans cette tribune, autant je trouve ta diatribe inadéquate et mal renseignée. Zakhartchouk, pour n'en citer qu'un, a eu tous les honneurs de l'EN, donc je vois mal pourquoi tu attaques sur le champ psychologique et non sur le champ des idées. Une telle réponse est loin de donner de la force à tes idées. Ensuite, quand tu cites "certains contributeurs du forum", tu bottes en touche. Soit tu nommes les auteurs des discours que tu condamnes et tu débats point par point sans céder aux attaques psychologiques, soit tu ne lances pas une telle phrase jetant l'opprobre sur on ne sait qui.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par Isis39 le Lun 21 Avr 2014 - 15:00

Heureusement que certains post ont été effacés d'ailleurs....  furieux

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CRAP écrit à Benoit Hamon...

Message par Olympias le Lun 21 Avr 2014 - 15:01

@trompettemarine a écrit:Dans le texte le mot "savoir" n'apparaît que dans le terme "savoir-faire", le mot "connaissance" n'apparait que dans "connaissance du terrain", les mots de "transmission" et pire, le mot "enseigner" (pour des cahiers pédagogiques !) n'apparaissent même pas ! (sauf pour dire qu'il ne faut pas se focaliser sur ce qui est "censé être enseigné" !)

La scission est véritablement consommée entre ceux qui veulent que l'on assume des "missions" (je n'ai toujours pas compris lesquelles finalement) et ceux qui pensent que l'enseignant transmet un savoir ; les notions : enseignant-transmission-savoir-élève sont pourtant, me semble-t-il, fondatrices de notre métier (et dieu sait que j'utilise tous les "outils" possible : TIC, et m'interroge sans cesse sur ma pédagogie, mais sans oublier cette priorité ; j'utilise parfois des trimestres entiers, une forme d'évaluation sans note, je n'en fait pas un but, mais un moyen parmi d'autres : il n'y a pas de potion magique en éducation. Il y a une loi simple : le prof enseigne un savoir, l'élève apprend ce savoir et devient un adulte autonome !).

Refonder pour le CRAP (c'est qui ?, c'est quoi, au nom de qui parlent-ils pour les "profs"), si j'analyse bien, c'est donc enlever les fondations de l'école.

Benoît Hamon doit au contraire comprendre que la majorité des professeurs (je pense) n'adhère pas à ce texte et ne doit pas oublier et abandonner les profs à cause de tels propos ; il risque alors de les faire sombrer totalement (et leurs élèves) en leur ôtant l'âme de leur métier.

Ajout : le verbe éduquer a lui-aussi disparu.
L'éducation n'apparaît que dans les expressions "éducation nationale", "éducation nouvelle" ( c'est-à-dire ?), sauf erreur de ma part.
Exactement !

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum