Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par atrium le Lun 28 Avr 2014 - 19:04
4, mais heureusement les infirmières sont gentilles et nous laissent libre accès à la salle informatique.
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par doublecasquette le Lun 28 Avr 2014 - 19:09
Gentilles, gentilles, c'est ce qu'elles nous font croire ! Mais moi, je ne suis pas dupe !   Suspect 
Spoiler:
Faudrait voir à rester crédibles dans notre rôle de paranoïaques... Very Happy

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par arcenciel le Lun 28 Avr 2014 - 20:25
Nous sommes 5.
zoupinette
Niveau 9

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par zoupinette le Lun 28 Avr 2014 - 20:46
[quote="évolutions"]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et si tu nous disais ce que tu penses, toi? Tu as bien quelques arguments à faire valoir, puisque les nôtres te semblent bien faibles?

Mon propos est de réagir à un amalgame que j'ai cité.

Je pense que l'affirmation selon laquelle toutes les réformes de l'éducation participent d'un grand complot mené par l'OCDE, Bruxelles et [ajoute ici ce que tu veux] contre l'école, les enseignants ou [ajoute ici ce que tu veux], relève du délire pur et simple.

Il peut y avoir des éléments individuellement vrais mais affirmer que tout fait système avec une intention cachée c'est précisément le mécanisme n°1 de la théorie du complot.

J'espère que ce que Ronin a répondu (voir ci-dessous) vous satisfait. Allez voir également ce blog : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Il rassemble beaucoup d'interventions et de réflexions qui sont souvent bien argumentées. Ce blog également, propose des réflexions intéressantes. Il a été abandonné mais il a fait l'objet d'une intense participation au moment du débat autour du décret Peillon, juste avant sa publication : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est elle qui m'a mis la puce à l'oreille lors de son passage dans l'émission :"C dans l'air" sur la 5 en date du 31 janvier 2013 : Mme Verdier Molinié, directrice de l'IFRAP, institut reconnu d'utilité publique et qui répand son idéologie dans les médias grâce aux dons et donc à de l'argent public : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vous avez raison PostMéridiem, tout cela paraît bien délirant et ce qui dégoûte particulièrement beaucoup d'entre nous, c'est le fait de nous faire prendre des vessies pour des lanternes, je traduis : les mesures d'économie d'argent public et la décentralisation de l'école pour le "bien des enfants".

Je comprends que vous soyez dubitatif et tout l'art du politique est mobilisé dans cet objectif libéral. Par des sophismes et des arguments qui ne sont pas le fruit de recherches scientifiques indiscutables, les autorités publiques nous distille leur propagande grâce aux médias et aux syndicats complices.

Seulement leur mayonnaise a beaucoup de difficulté à prendre. Je crois qu'ils ont sous-estimé le rôle d'Internet et des réseaux sociaux qui permettent à beaucoup de monde de se forger une autre opinion, d'avoir un autre point de vue et d'exercer, comme vous le faite, le doute cartésien.

Il y a bien sûr, d'autres éléments qui font gripper les rouages de cette machination. Je pense, entre autres, aux coûts de cette réforme des rythmes pour les collectivités. Que se passerait-il si les communes devaient assurer le recrutement et la rémunération des enseignants "communaux" ? Je suppose que certains maires y pensent et notamment ceux qui font partie d'une fronde qui n'aurait pas été pensable autrement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Oh mais c'est un puzzle qui se met en place lentement depuis quelques années. Toujours dans le même but : faire des économies.

Pourquoi la réforme des rythmes ? parce que l'on nous dit qu'il s'agit de faire mieux, l'intérêt de l'enfant, blabla. Mais plus précisément Peillon nous l'a vendu pour réparer les défauts de la réforme de Darcos de 2008 sur la semaine de 4 jours.

Soit.

Pourquoi la réforme des 4 jours ? pour dégager des heures pour que les PE fassent de l'aide aux élèves les plus en difficulté. Mission principale des PE spécialisés du RASED. Or, dans le primaire, les postes rased ont été particulièrement saignés par les suppressions de postes. Donc, pour annoncer que l'on aidait quand mêmes les élèves, on annonce que ce seront les enseignants de la classe qui feront dorénavant ce travail ( sans la formation, les outils, passons...) mais pour que cela ne gueule pas trop, on supprime une demi-journée mais en rajoutant deux d'aide perso dans la semaine. Officiellement les PE ne sont pas à plaindre. En réalité, la réforme des 4 jours n'a servi qu'à camoufler des décisions budgétaires. Voilà un exemple précis de réforme soit-disant-dans-l'intérêt-de-l'enfant qui camoufle des raisons purement budgétaires.

En 2012 arrive Mr Peillon et ses 60 000 postes. Et donc la question des rythmes redevient prioritaire. Il s'agit surtout de se démarquer de l'UMP et de donner des gages aux alliés du PS. La réforme des rythmes ne correspond pas à ce que la majorité des pE demandent, les rased ne sont pas rétablis, la formation est toujours aussi dogmatique et coupée du terrain, la question de l'apprentissage de la lecture-écriture toujours pas réglée alors que c'est l'urgence absolue. Mais on fait plaisir avec une réforme secondaire.

Et comme par hasard cette réforme n'est pas financée au-delà de la première année, comme par hasard elle a pour conséquence concrète de chasser les PE hors de leurs classes, elle introduit un bazar monstre, mais elle ne coûte pas trop cher et elle permet de faire rentrer dans l'éducation NATIONALE des acteurs qui ne devraient être que consultatifs. Elle permet à des mairies de fixer les horaires de travail des PE qui ne sont pas leur employés en faisant fi des conseils d'écoles. De l'aveu même de l'association des maires de France, des PE, des parents ( sauf ceux encartés FCPE ou PS ) elle n'apporte rien si ce n'est désorganisation, fatigue et anxiété.

ET les apprentissages dans tout cela ? rien. Par contre quand les professionnels du tourisme ( association des parlementaires de la montagne, syndicat des professionnels de l'hôtellerie ) réclament des modifications, là, dans la journée Mr Peillon se déclare prêt à les recevoir et à tenir compte de leur demande, réponse réitérée à l'Assemblée.

Donc oui, je vois un pas de plus vers la décentralisation. Oui, j'observe par ailleurs que l'Europe réclame de la rigueur, des baisses de dépenses publiques, que chaque année l'OCDE, le MEDEF réclame que le nombre de fonctionnaires diminuent.

Oui, j'y vois un faisceau d'éléments plus que troublants. Mais bien sûr, ce doit être parce que je suis paranoïaque.

J'observe par ailleurs plusieurs journées de grève contre cette réforme, des mouvements de parents, des maires qui braillent et des collègues qui n'en peuvent plus. Parallèlement le nombre de missions et de tâches ne cessent d'augmenter, le point d'indice est gelé mais tout cela n'est bien sûr que pur hasard.

Quant à l'influence de l'OCDE, à travers tout le mouvement autour de l'introduction des compétences, en particulier depuis le traité de Lisbonne et de "l'économie du savoir" ne me fait pas l'injure de me prendre pour un imbécile et de faire semblant de ne pas comprendre.

Que certains soutiennent ces projets par conviction, soit, c'est leur droit le plus strict. Mais qu'ils ne fassent pas les naïfs ou les innocents. Puisque tu es syndicaliste, tu devrais écouter plus attentivement la colère qui monte chez les collègues.

Enfin, dernier point, la déroute du PS aux municipales, qui s'inscrit bien évidemment dans une problématique plus large, doit aussi sa part à cette question.



Ils peuvent toujours réclamer,qu'importe , les dépenses publiques ne baissent pas et ne baisseront pas.
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par Ma'am le Lun 28 Avr 2014 - 21:28
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'ai toujours connu l'école à 8 h le matin....
Nous faisons 3h45 de classe le matin et 2h15 l'après midi. Dans ma ville, il y a un accueil périscolaire le matin à partir de 7h30! Imagine si nous commencions plus tard!

Dans la ville où j'habite, il y a un accueil périscolaire à partir de 7 h, mais l'école commence à 8 h 30. Je crois que c'est assez fréquent en région parisienne parce que les parents ont souvent des temps de transport assez longs.
cliohist
Habitué du forum

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par cliohist le Mar 29 Avr 2014 - 10:31
« Le gouvernement plie devant les maires et les enseignants »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tout a été dit et écrit sur la réforme loupée par Peillon
et le brouillage entre retour à 5 demi-journées et activités périscolaires.

Pour la forme, un détour à faire par Le Figaro dont la journaliste éducation réussit le grand écart (entre les critiques des pros et celles des antis) tout en taisant les arguments de Copé (la liberté pour les maires, cela coûte 1 Md d'euros, que fait-on des enfants après l'école ?).

extraits :
« Le gvt est en passe de vider en partie la réforme des rythmes scolaires de sa substance et de son sens ».

«  Le gvt offre aussi sur un plateau d'argent une demi-journée de libre aux enseignants… »

« Une «proposition inacceptable et inconcevable» pour la chronobiologiste Claire Leconte : elle impliquerait de rogner sur sept semaines de vacances ! » « Ce que je demande, c'est qu'on s'intéresse à l'enfant apprenant ».

autre article - Rythmes scolaires: un «assouplissement» aux airs d'enterrement

.


Dernière édition par cliohist le Mar 29 Avr 2014 - 13:37, édité 1 fois
avatar
henriette
Médiateur

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par henriette le Mar 29 Avr 2014 - 11:09
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:« Le gouvernement plie devant les maires et les enseignants »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tout a été dit et écrit sur la réforme loupée par Peillon
et le brouillage entre retour à 5 demi-journées et activités périscolaires.

Pour la forme, un détour à faire par Le Figaro dont la journaliste éducation réussit le grand écart (entre les critiques des pros et celles des antis) tout en taisant les arguments de Copé (la liberté pour les maires, cela coûte 1 Md d'euros, que fait-on des enfants après l'école ?).

« Le gvt est en passe de vider en partie la réforme des rythmes scolaires de sa substance et de son sens ».

«  Le gvt offre aussi sur un plateau d'argent une demi-journée de libre aux enseignants… »


« Une «proposition inacceptable et inconcevable» pour la chronobiologiste Claire Leconte : elle impliquerait de rogner sur sept semaines de vacances ! » « Ce que je demande, c'est qu'on s'intéresse à l'enfant apprenant ».

autre article - Rythmes scolaires: un «assouplissement» aux airs d'enterrement

.
Quelle mauvaise foi. Au mieux, le gouvernement remplacera juste le mercredi matin par une autre demi-journée.
Et encore, à quel prix ? Car je n'ai pas lu qu'on puisse avoir des journées de 6 heures, elles restent plafonnée à 5h30, non ?
Si c'est bien le cas, alors cette solution entraînera de facto, si elle est choisie, une réduction de vacances d'été : 5h30 trois jours + 3h30 deux jours (mais ne sera-ce pas seulement 3h par endroits ?), ça donne 23h30 (voire 22h30).
Or les élèves doivent avoir 24 heures de cours, non ?
Donc ce temps manquant, il faudra bien le rajouter quelque part. Ça représente tout de même entre 18 et 36 heures de cours.
La droite l'a rêvé, la gauche le fait : réduire les grandes vacances ?
Espérons juste que les lobbies du tourisme sauront se faire entendre.
johel
Niveau 9

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par johel le Mar 29 Avr 2014 - 11:18
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:« Le gouvernement plie devant les maires et les enseignants »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tout a été dit et écrit sur la réforme loupée par Peillon
et le brouillage entre retour à 5 demi-journées et activités périscolaires.

Pour la forme, un détour à faire par Le Figaro dont la journaliste éducation réussit le grand écart (entre les critiques des pros et celles des antis) tout en taisant les arguments de Copé (la liberté pour les maires, cela coûte 1 Md d'euros, que fait-on des enfants après l'école ?).

« Le gvt est en passe de vider en partie la réforme des rythmes scolaires de sa substance et de son sens ».

«  Le gvt offre aussi sur un plateau d'argent une demi-journée de libre aux enseignants… »


« Une «proposition inacceptable et inconcevable» pour la chronobiologiste Claire Leconte : elle impliquerait de rogner sur sept semaines de vacances ! » « Ce que je demande, c'est qu'on s'intéresse à l'enfant apprenant ».

autre article - Rythmes scolaires: un «assouplissement» aux airs d'enterrement

.
Quelle mauvaise foi. Au mieux, le gouvernement remplacera juste le mercredi matin par une autre demi-journée.
Et encore, à quel prix ? Car je n'ai pas lu qu'on puisse avoir des journées de 6 heures, elles restent plafonnée à 5h30, non ?
Si c'est bien le cas, alors cette solution entraînera de facto, si elle est choisie, une réduction de vacances d'été : 5h30 trois jours + 3h30 deux jours (mais ne sera-ce pas seulement 3h par endroits ?), ça donne 23h30 (voire 22h30).
Or les élèves doivent avoir 24 heures de cours, non ?
Donc ce temps manquant, il faudra bien le rajouter quelque part. Ça représente tout de même entre 18 et 36 heures de cours.
La droite l'a rêvé, la gauche le fait : réduire les grandes vacances ?
Espérons juste que les lobbies du tourisme sauront se faire entendre.

A priori si les journées pourront être de 6 h...Sinon cela remettrait en cause des organisation dérogatoires genre Paris.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ainsi, « ces adaptations ne peuvent avoir pour effet de répartir les enseignements sur moins de huit demi-journées par semaine comprenant au moins cinq matinées, ni d’organiser les heures d’enseignement sur plus de 24 heures hebdomadaires, ni sur plus de six heures par jour et trois heures trente par demi-journée », précise le texte, qui est adressé vendredi 25 avril aux organisations syndicales pour consultation, et devrait être publié mi-mai après discussions en réunion paritaire.



Après effectivement si tel n'était pas le cas, la demi-journée "libérée" entraînerait de fait un rattrapage sur les vacances. Mais je pense qu'ils vont laisser la possibilités de 6 h car sinon les mairies auront la demi-journée de périsco à financer et assumer avec en plus 30 minutes par jour de plus de garderie si les journées ne doivent pas dépasser 5h30 soit 3 h de périsco + 1h30 de garderie ou périsco supp.
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par doublecasquette le Mar 29 Avr 2014 - 11:19
La réduction des grandes vacances a aussi été évoquée pour des communes qui choisiraient un passage aux 23 heures ou moins (on a parlé de 20 heures de classe par semaine, pourquoi pas ?).

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
valeriek84
Niveau 6

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par valeriek84 le Mar 29 Avr 2014 - 11:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:La réduction des grandes vacances a aussi été évoquée pour des communes qui choisiraient un passage aux 23 heures ou moins (on a parlé de 20 heures de classe par semaine, pourquoi pas ?).

On peut faire moins que 23 h? Il me semblait que c'était soit 24h soit 23h.
User17706
Enchanteur

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par User17706 le Mar 29 Avr 2014 - 11:21
Cette logique a une limite : on ne pourra pas supprimer intégralement à la fois les cours et les vacances Very Happy

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par coindeparadis le Mar 29 Avr 2014 - 11:26
maîtresse a écrit:Est-ce que quelqu'un ici a testé des matinées de 4 heures ? Ca me paraît très long.

S'il faut vraiment changer quelque chose, j'essayerais bien des matinées de 3 h 30 et des après-midi plus courts, mais 4 heures, c'est long ! Et quels seraient les horaires ? 8 h - midi ? C'est tôt 8 h...  Sleep 
8 h 30 - 12 h 30, ça fait tard pour manger, surtout dans les grosses communes où il y a deux services de cantine.  :faim:
4h en Asie centrale et 5h (avec une récréation de 30 min) à Mayotte. 5 mâtinées par semaine. Pause méridienne de 1h. Franchement plus efficace. L'an passé j'ai expérimenté une méthode de maths, et dès janvier j'étais en avance sur la progression (par rapport à mes collègues de France), juste parce que les apprentissages étaient mieux répartis.
johel
Niveau 9

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par johel le Mar 29 Avr 2014 - 11:29
20 h par semaine je n'y crois pas trop car cela ferait 4h15 par jour + le mercredi (si cette mesure n'est pas couplée avec l'après-midi libérée).

Du coup cela ferait 1h45 de périscolaire à assumer par jour pour les mairies sur 4 jours soit beaucoup plus que les 3 h prévues par la réforme et cela supprimerait plus de 7 semaines de vacances...
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par atrium le Mar 29 Avr 2014 - 12:51
PauvreYorick a écrit:Cette logique a une limite : on ne pourra pas supprimer intégralement à la fois les cours et les vacances Very Happy

On pourrait les fusionner. On appellerait ça EACL: École Associé au Centre de Loisirs.
avatar
henriette
Médiateur

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par henriette le Mar 29 Avr 2014 - 13:29
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
PauvreYorick a écrit:Cette logique a une limite : on ne pourra pas supprimer intégralement à la fois les cours et les vacances Very Happy

On pourrait les fusionner. On appellerait ça EACL: École Associé au Centre de Loisirs.
Et très rapidement, on se rendrait compte qu'on pourrait optimiser tout ça danslintérêtdézenfants en raccourcissant ce sigle : CL.
avatar
Bourriquet
Niveau 10

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par Bourriquet le Mar 29 Avr 2014 - 19:47
Je vous présente le Grand Ninportkwa, qui oeuvre pour Lebiendézenfants :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il a touché Vincent, mais Benoît aussi... faudra que j'illustre la suite de cette histoire...

_________________
mon blog de bd :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
ou là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
ou là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par coindeparadis le Mar 29 Avr 2014 - 19:58
veneration J'adore le 3 !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par atrium le Mer 30 Avr 2014 - 12:51
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
PauvreYorick a écrit:Cette logique a une limite : on ne pourra pas supprimer intégralement à la fois les cours et les vacances Very Happy

On pourrait les fusionner. On appellerait ça EACL: École Associé au Centre de Loisirs.
Et très rapidement, on se rendrait compte qu'on pourrait optimiser tout ça danslintérêtdézenfants en raccourcissant ce sigle : CL.

C'est là qu'on voit que les enseignants ne sont pas conservateurs: à nous trois, en travaillant en équipe grâce aux TICE, nous venons d'assassiner de refonder l'école.  cheers 
avatar
henriette
Médiateur

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par henriette le Mer 30 Avr 2014 - 12:53
C'est tellement beau que j'en ai la larme à l'oeil.  Sad 
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par atrium le Mer 30 Avr 2014 - 12:57
Ai-je mentionné que nous formions aussi une équipe pluridisciplinaire et multi-niveaux?

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par coindeparadis le Mer 30 Avr 2014 - 13:11
Mon fils a été très perturbé de voir sa classe sans dessus-dessous, vendredi, sur le temps scolaire, pour accueillir le CLSH pendant les vacances. Le pauvre, ce n'est que le début !
Sinon, une pétition circule qui sera remise au ministre (précision en MP).

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
henriette
Médiateur

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par henriette le Mer 30 Avr 2014 - 14:29
MP envoyé !  Very Happy 
avatar
Bourriquet
Niveau 10

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par Bourriquet le Dim 4 Mai 2014 - 22:04
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
mon blog de bd :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
ou là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
ou là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par coindeparadis le Lun 5 Mai 2014 - 16:09
J'ai découvert que durant la pause méridienne, entre la cantine et la sieste, les animateurs collaient les enfants de maternelle devant la télé !!! C'est quoi le projet de la mairie à la rentrée, un abonnement à Canal J ???

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par elena3 le Lun 5 Mai 2014 - 16:19
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'ai découvert que durant la pause méridienne, entre la cantine et la sieste, les animateurs collaient les enfants de maternelle devant la télé !!! C'est quoi le projet de la mairie à la rentrée, un abonnement à Canal J ???
Tss tss professeur  C'est un projet de grande qualité: Il s'agit de développer une attitude critique et réflexive vis à vis de certains médias. Laughing Laughing 
Contenu sponsorisé

Re: Rythmes : la chronobiologiste Claire Leconte s'en prend vivement à Benoît Hamon dans une lettre ouverte.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum