Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Rythmes scolaires : Sud Education appelle à la "mobilisation pour imposer l'abrogation de cette réforme".

par John le Sam 26 Avr - 12:59
Benoît Hamon, fraichement nommé ministre de l’Éducation de Manuel Valls, vient de préciser le vendredi 25 avril ses projets sur les rythmes scolaires dans le premier degré.

Après une période de grand flou, où il était question « d’assouplissement », puis « d’expérimentation », puis de « nouveau cadre réglementaire », puis « de ne rien s’interdire », etc., les choses sont désormais aussi claires qu’elles peuvent l’être dans le cadre du bricolage constant du ministère sur cette question : il s’agit de conserver le cadre de la réforme Peillon et de répondre uniquement à une partie des difficultés des mairies - les seules dont les demandes ont été prises en compte.

Les deux seules nouveautés des annonces de B. Hamon sont deux expérimentations :

- « il sera possible d’alléger les semaines [de 24 heures de classe] en raccourcissant les vacances scolaires. »
- il sera possible d’organiser les heures de classe sur 8 demi-journées par semaine (dont 5 matinées obligatoirement) au lieu de 9 car « il sera désormais possible de regrouper les activités périscolaires sur un après-midi par semaine, ce qui permettra aux maires, notamment en milieu rural, de faciliter l’organisation des activités périscolaires et de faire des économies d’échelle » selon les mots mêmes du ministre. Cela ne répond en rien à l’essentiel des problèmes de cette réforme.

Rien sur les difficultés pour les enfants et les familles, rien sur les inégalités engendrées, rien sur la territorialisation, rien sur les revendications des personnels en termes de réduction du temps de travail, de hausse des rémunérations, d’amélioration des conditions de travail. Et pour les élèves, Hamon réintroduit la possibilité des journées de 6 heures de classe alors que leur suppression était le motif annoncé de la réforme !

Nous ne pourrons compter que sur nos mobilisations pour imposer l’abrogation de cette réforme, la suspension de sa mise en œuvre et une tout autre réforme pour l’école, ses élèves et ses personnels. C’est le sens de la campagne que la fédération SUD éducation a relancé sur le thème : « Rythmes scolaires, on ne lâche pas l’affaire !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : Sud Education appelle à la "mobilisation pour imposer l'abrogation de cette réforme".

par Ronin le Sam 26 Avr - 13:08
+1

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Sud Education appelle à la "mobilisation pour imposer l'abrogation de cette réforme".

par may68 le Sam 26 Avr - 17:30
Il faudrait que SUD FO et CGT et SNE relancent une grève comme le 14 novembre , c'étaient eux qui avaient impulsé le mouvement car là concrètement on fait quoi ???!!!
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : Sud Education appelle à la "mobilisation pour imposer l'abrogation de cette réforme".

par Ronin le Sam 26 Avr - 17:33
On sanctionne aux européennes et aux professionnelles. On proteste tant qu'on peut, partout où on peut. Et on réduit la partie préparation et correction du boulot pour ne pas se faire complètement enfler. J'ai bien dans l'idée des trucs plus violents mais il faut encore que j'y réfléchisse.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ore
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires : Sud Education appelle à la "mobilisation pour imposer l'abrogation de cette réforme".

par ore le Sam 26 Avr - 17:36
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:On sanctionne aux européennes et aux professionnelles. On proteste tant qu'on peut, partout où on peut. Et on réduit la partie préparation et correction du boulot pour ne pas se faire complètement enfler. J'ai bien dans l'idée des trucs plus violents mais il faut encore que j'y réfléchisse.
+1
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Sud Education appelle à la "mobilisation pour imposer l'abrogation de cette réforme".

par atrium le Sam 26 Avr - 17:43
Comme quoi Hollande avait bien analysé la situation syndicale en France, même si SUD RATP manque un poil de modestie dans sa réponse:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans un entretien accordé à SUD OUEST le 26 novembre 2007, le 1er secrétaire du parti socialiste, François HOLLANDE, se félicite de « l’évolution réformiste de la CGT », en ajoutant que « le syndicalisme que l’on doit combattre c’est celui de SUD » !

Il n’en fallait pas tant pour confirmer que SUD est désormais le seul adversaire social digne de ce nom dans notre pays, et qu’en matière de syndicalisme, comme en politique, le réformisme au service de la régression sociale est une valeur communément partagée.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
User21714
Expert spécialisé

Re: Rythmes scolaires : Sud Education appelle à la "mobilisation pour imposer l'abrogation de cette réforme".

par User21714 le Sam 26 Avr - 20:30
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il faudrait que SUD FO et CGT et SNE relancent une grève comme le 14 novembre , c'étaient eux qui avaient impulsé le mouvement car là concrètement on fait quoi ???!!!

Ils se sont épuisés à tenter de mobiliser, mais le "bloc" Snuipp refuse de suivre, prisonnier de sa signature de l'appel de Bobigny...
Restent les Professionnelles.
Contenu sponsorisé

Re: Rythmes scolaires : Sud Education appelle à la "mobilisation pour imposer l'abrogation de cette réforme".

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum