Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
arguin
Niveau 8

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par arguin le Dim 27 Avr 2014 - 14:21
Tant qu'à innover, on pourrait aussi faire une école avec des horaires à la carte.
Ouverture 7 jours sur 7, 24 h sur 24, 12 mois sur 12 avec un roulement des enseignants, animateurs, personnels de service et autres.
Chaque élève viendrait avec un "carnet de bord" où on validerait ses compétences dans les diverses activités du "lieu de vie":
(sans hiérarchie de ces activités, pour ne pas les bloquer) :
- savoir fabriquer un djembé (cochez: acquis, non acquis, etc)
- savoir écrire un mot en attaché
- savoir faire des cocottes en papier
- savoir faire une division
- savoir jouer de la guitare sur un poney, etc ...
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par atrium le Dim 27 Avr 2014 - 14:25
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Tant qu'à innover, on pourrait aussi faire une école avec des horaires à la carte.
Ouverture 7 jours sur 7, 24 h sur 24, 12 mois sur 12 avec un roulement des enseignants, animateurs, personnels de service et autres.
Chaque élève viendrait avec un "carnet de bord" où on validerait ses compétences dans les diverses activités du "lieu de vie":
(sans hiérarchie de ces activités, pour ne pas les bloquer) :
- savoir fabriquer un djembé (cochez: acquis, non acquis, etc)
- savoir écrire un mot en attaché
- savoir faire des cocottes en papier
- savoir faire une division
- savoir jouer de la guitare sur un poney, etc ...

Là on commence à parler sérieusement et à sortir de l'école de papa pour innover. yesyes 
avatar
arguin
Niveau 8

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par arguin le Dim 27 Avr 2014 - 14:34
 Razz  Laughing Voui, et j'te fiche mon billet qu'on y viendra tôt ou tard
avatar
doublecasquette
Devin

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par doublecasquette le Dim 27 Avr 2014 - 14:34
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Tant qu'à innover, on pourrait aussi faire une école avec des horaires à la carte.
Ouverture 7 jours sur 7, 24 h sur 24, 12 mois sur 12 avec un roulement des enseignants, animateurs, personnels de service et autres.
Chaque élève viendrait avec un "carnet de bord" où on validerait ses compétences dans les diverses activités du "lieu de vie":
(sans hiérarchie de ces activités, pour ne pas les bloquer) :
- savoir fabriquer un djembé (cochez: acquis, non acquis, etc)
- savoir écrire un mot en attaché
- savoir faire des cocottes en papier
- savoir faire une division
- savoir jouer de la guitare sur un poney, etc ...

Là on commence à parler sérieusement et à sortir de l'école de papa pour innover. yesyes 

Depuis le temps qu'on la rêvait, cette école-là ! Et puis, quand ça fait plaisir et puis que ça débarrasse !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par elena3 le Dim 27 Avr 2014 - 14:53
C'est terrible mais effectivement, la droite a les bons arguments que je ne peux que partager:

Désormais les maires auront la possibilité de concentrer les activités périscolaires des enfants sur une seule demi-journée, tout en conservant, cinq matinées de travail.
Autre assouplissement prévu par le ministre : la durée de la semaine pourra être réduite d'une heure (passant donc de 24 à 23 heures), sous réserve d'un accord entre la commune concernée, les enseignants et le rectorat. Les heures perdues seront rattrapées sur les vacances scolaires.

Pour Renaud Pfeffer, maire UMP de Mornant, ces déclarations de Benoît Hamon "rajoutent du flou à l'inquiétude". "Ça acte le fait que cette réforme est une usine à gaz. Plus personne ne comprend ce qu'est la réforme des rythmes scolaire",
ajoute l'élu qui mène la fronde dans le Rhône. En cause notamment l'absence de réponse quant à la question du financement de la réforme, qui est pourtant le coeur du problème selon eux. "L'Etat se désengage de l'organisation du temps éducation. Il n'y a plus de cadre, ce qui va creuser les inégalités entre les territoires et entre écoles publiques et écoles privées", ajoute Renaud Pfeffer, appelant les élus locaux à redoubler la mobilisation.

L'élu du Rhône ne veut toutefois pas voir le verre à moitié vide. "Il y a quand même une volonté d'assouplissement, il faut le reconnaître. Ce qui montre que la réforme Peillon était inapplicable en l'état mais aussi que la discussion doit s'ouvrir".
D'ailleurs l'association des maires de France rencontrera le ministre de l'Education le 6 mai prochain, afin de discuter de leurs réticences. Une pétition lancée par une soixantaine de maires du Rhône, a déjà été signée par près de 300 élus. Ils demandent un retrait pur et simple de la réforme ou bien de laisser le choix aux communes de l'appliquer ou non.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par Ma'am le Dim 27 Avr 2014 - 15:06
Euh au final, c'est quoi le bon rythme pour les enfants dans tout ce fatras ?
J'avoue que je suis perdue...
elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par elena3 le Dim 27 Avr 2014 - 15:15
maîtresse a écrit:Euh au final, c'est quoi le bon rythme pour les enfants dans tout ce fatras ?
J'avoue que je suis perdue...
Mais il n'y a pas de bon rythme en soi. Ça dépend de l'âge des enfants, des contraintes infra-structurelles pour l'occupation des stades ou des cours de récré, de l'espace dans l'école (une grande cour de récré arborée a bien plus d'impact qu'une cour riquiqui mal goudronnée et bruyante), de la météo même etc.
N'importe quel quidam le comprend sauf...les prétendus experts ! Suspect
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par atrium le Dim 27 Avr 2014 - 15:23
ça dépend des effectifs, de l'ambiance de classe, du rythme que toi tu donnes en classe. Bref, se baser sur les études d'un gars qui a étudié les rythmes de vie des équipage des sous-marins nucléaires ou des astronautes, et en tirer des conclusions applicables aux enfants entre 6 et 12 ans,c'est de l'escroquerie (pour rester poli).

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
arguin
Niveau 8

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par arguin le Dim 27 Avr 2014 - 15:23
maîtresse a écrit:Euh au final, c'est quoi le bon rythme pour les enfants dans tout ce fatras ?
J'avoue que je suis perdue...
C'est sûr qu'à force de tourner en rond, ça donne le tournis !  Suspect  Wink 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le "bon rythme" pour les enfants, m'est avis qu'on va encore le chercher longtemps ...
User21714
Expert spécialisé

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par User21714 le Dim 27 Avr 2014 - 15:37
maîtresse a écrit:Euh au final, c'est quoi le bon rythme pour les enfants dans tout ce fatras ?
J'avoue que je suis perdue...

Pour rappel, le rythme Lundi/Mardi/Jeudi/Vendredi/Samedi matin a fonctionné pendant des décennies,de 1969 à 2008, sans poser de problème, avec des dérogations à 4 jours et récupération sur 12 jours de vacances pour quelques départements.
"Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage"...
Le problème actuel n'est vraiment pas "lebiendézenfants", c'est plutôt "lebiendubudgetélaréductiondédéficits"...
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par Ma'am le Dim 27 Avr 2014 - 15:46
Ah mais je suis une farouche convaincue de la semaine d'avant Darcos, mais je trouve juste comique que des gens essayent encore de nous faire culpabiliser et de nous vendre une amélioration des rythmes de l'enfant dans tout ce foutoir.

Le seul point commun si j'ai bien compris c'est 5 matinées par semaine, le reste n'a pas d'importance. J'ai bon ?
Et grâce à cela, plus d'échec scolaire ?  pas vrai 
Chic alors !
avatar
arguin
Niveau 8

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par arguin le Dim 27 Avr 2014 - 15:48
républicain a écrit:
Le problème actuel n'est vraiment pas "lebiendézenfants", c'est plutôt "lebiendubudgetélaréductiondédéficits"...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sans compter les juteux profits en perspective (développement de l'école privée, d'officines en tous genres, du numérique, d'activités diverses payantes, etc...)
elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par elena3 le Dim 27 Avr 2014 - 16:03
Je crois que maintenant, c'est devenu une affaire purement politicienne. Hamon sait très bien que cette réforme est un bordel sans nom mais Hollande lui a demandé de ne pas désavouer ce que le PS défend depuis deux ans ...histoire de ne pas sub ir et expliquer une nouvelle reculade...
Mais rien ne dit que Hollande fasse le meilleur choix stratégique, je pense que c'est bien le plus mauvais d'ailleurs... diable 
avatar
sena
Niveau 8

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par sena le Dim 27 Avr 2014 - 16:26
Ce sont des humoristes intermittents qui ont repris le site du SNUIPP durant les vacances de la zone C ?
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par ycombe le Dim 27 Avr 2014 - 18:14
républicain a écrit:
maîtresse a écrit:Euh au final, c'est quoi le bon rythme pour les enfants dans tout ce fatras ?
J'avoue que je suis perdue...

Pour rappel, le rythme Lundi/Mardi/Jeudi/Vendredi/Samedi matin a fonctionné pendant des décennies,de 1969 à 2008, sans poser de problème, avec des dérogations à 4 jours et récupération sur 12 jours de vacances pour quelques départements.
"Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage"...
Le problème actuel n'est vraiment pas "lebiendézenfants", c'est plutôt "lebiendubudgetélaréductiondédéficits"...

Non, c'est à partir de 1972. En 1969 on est «juste» passé de 10 demi-journées à 9, la dixième étant libéré pour que les instits se forment en particulier aux maths modernes. On a stoppé les maths moderne en 1985 (de mémoire), mais on n'a pas rendu cette demi-journée au temps de  travail en classe. Il faut dire que Mitterrand  et son fameux "ministère du temps libre» était passé par là. Depuis le temps c'est devenu dans les faits une réduction de la charge de travail des enseignants de primaire par rapport aux années 50, réduction dont n'ont pas bénéficié les enseignants du secondaire. Je dis ça car j'aime les discussions houleuses entre catégories, chacun se jugeant bien sûr plus à plaindre que les autres.

De 1969 à 1972, la semaine c'était lundi/mardi/mercredi/vendredi/samedi matin, et j'ai entendu dire qu'évidemment dans le secondaire les enseignants s'étaient empressé de faire regrouper leurs emplois du temps en début de semaine. D'où le passage au mercredi deux ans plus tard car les semaines en collèges/lycées devenaient trop déséquilibrées. C'était déjà une réforme bien réfléchie quant à ses conséquences.


Dernière édition par ycombe le Dim 27 Avr 2014 - 19:16, édité 1 fois
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par atrium le Dim 27 Avr 2014 - 18:33
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Je dis ça car j'aime les discussions houleuses entre catégories, chacun se jugeant bien sûr plus à plaindre que les autres.

 Very Happy 

Les étripages entre collègues plutôt qu'avec n'importe qui, c'est comme les guerres civiles comparées aux autres guerres: toujours plus atroce qu'avec des inconnus.
User21714
Expert spécialisé

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par User21714 le Dim 27 Avr 2014 - 18:35
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
républicain a écrit:
maîtresse a écrit:Euh au final, c'est quoi le bon rythme pour les enfants dans tout ce fatras ?
J'avoue que je suis perdue...

Pour rappel, le rythme Lundi/Mardi/Jeudi/Vendredi/Samedi matin a fonctionné pendant des décennies,de 1969 à 2008, sans poser de problème, avec des dérogations à 4 jours et récupération sur 12 jours de vacances pour quelques départements.
"Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage"...
Le problème actuel n'est vraiment pas "lebiendézenfants", c'est plutôt "lebiendubudgetélaréductiondédéficits"...

Non, c'est à partir de 1972. En 1969 on est «juste» passé de 10 demi-journées à 9, la dixième étant libéré pour que les instits se forment en particulier aux maths modernes. On a stoppé les maths moderne en 1985 (de mémoire), mais on n'a pas rendu cette demi-journée au temps de  travail en classe. Il faut dire que Mitterrand  et son fameux "ministère du temps libre» était passé par là. Depuis le temps c'est devenu dans les faits une réduction de la charge de travail des enseignants de primaire par rapport aux années 50, réduction dont n'ont pas bénéficié les enseignants du secondaire. Je dis ça car j'aime les discussions houleuses entre catégories, chacun se jugeant bien sûr plus à plaindre que les autres.

De 1969 à 1972, la semaine c'était lundi/mardi/mercredi/vendredi/samedi matin, et j'ai entendu dire qu'évidemment dans le secondaire les enseignants s'étaient empressé de faire regrouper leurs emplois du temps en début de semaine. D'où le passage au mercredi deux ans plus tard car les semaines en collèges/lycées devenaient trop déséquilibré. C'était déjà une réforme bien réfléchie quant à ses conséquences.

Soit: de 1972 à 2008, ce qui fait quand-même 36 années de bons et loyaux services!
Et je n'entrerai pas dans la discussion opposant Primaire et Secondaire qui donnerait un petit orgasme à tous ceux qui n'attendent que ce genre de controverse afin de mieux régner... Wink
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par atrium le Dim 27 Avr 2014 - 19:09
Dommage, Républicain. On pourrait ensuite se réconcilier sur le dos des profs de prépa.  Wink 

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par Ronin le Dim 27 Avr 2014 - 19:19
Et que dire des profs de fac... Smile

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par atrium le Dim 27 Avr 2014 - 19:38
Est-ce que certains profs de maths ont un service partagé entre une prépa et la fac? Les boucs émissaires ultime...   

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par Ronin le Dim 27 Avr 2014 - 19:42
Et les profs d'EPS, combien d'heures de préparation et de correction ?  pingouin 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par elena3 le Dim 27 Avr 2014 - 19:50
Puis continuons le raisonnement absurde... Les élèves sont plus réceptifs le matin, ben faites donc des classes de maths à 60 élèves de 9h à 11h... pareil pour l'EPS l'après midi ! Priorité au rythme de l'enfant !
Comme je l'ai déjà dit, je ne sais pas si cette histoire relève de la niaiserie, de l'inconscience, de la mauvaise fou ou de la volonté manifeste dett foutre un bordel monstrueux dans l'EN et de la municipaliser...


Dernière édition par elena3 le Dim 27 Avr 2014 - 19:53, édité 2 fois
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par atrium le Dim 27 Avr 2014 - 19:50
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et les profs d'EPS, combien d'heures de préparation et de correction ?  pingouin 

Surtout les agrégés! Mais je préfère tout de même le prof de maths en prépa comme bouc émissaire.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
The Goon
Érudit

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par The Goon le Lun 28 Avr 2014 - 8:23
Sihr n'est pas naïf :

Qu'attendez-vous du nouveau ministre?
Il faut arrêter de faire croire que la réussite ne dépend que de la question des rythmes scolaires et de la qualité du périscolaire. Une école qui lutte contre l'échec doit être une école où les programmes sont modifiés – le ministère a reculé d'un an leur refonte –, où les professeurs ont droit à une formation continue, aujourd'hui sinistrée. Je crains encore qu'au bout du quinquennat, la fameuse "priorité au primaire" martelée par Vincent Peillon ne reste cantonnée à la question des rythmes scolaires.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Oui, peut-être que Sebastien redoute de ne rien avoir d'autre à nous montrer lors des élections pro, à part de bosser 5 jours d’affilée avec les élèves + une super aprem de réunions.
Contenu sponsorisé

Re: Rythmes scolaires : Communiqué SNUipp : "Des questions lourdes demeurent"

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum