« je suis un prof heureux »

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Marie Laetitia le Mar 29 Avr 2014 - 13:35

DH a écrit:
Fesseur Pro a écrit:
lalilala a écrit:

Enfin parfois t'as pas trop le choix...c'est facile de dire ça quand on n'est pas malheureux au travail justement.
Je ne veux pas relancer ce débat mais j'ai déjà donné mon avis sur ce point.
Je ne considère pas ce métier comme "alimentaire" et le jour où je serai malheureux, je ferai autre chose.
Ce métier est très difficile et franchement, je ne me vois pas y aller à contre cœur, tant pour moi que pour les élèves.

oui oui mais tu ne peux pas faiere ça du jour au lendemain. Dans mon cas, par exemple, ayant loupé la demande de dispo (janvier) il me faut attendre et vivre encore une année scolaire entière.
Enfin, faire autre chose, oui mais bon... on n'a pas le droit au chômage, faut que ça se goupille vite et bien... bref... des malheureux qui cherchent à partir il y en a plein et ils sont courageux car ce n'est pas simple (meme avec un projet derrière). PErso, j'ai retrouvé le gout et je pars quand meme

Euh ça, il me semble que c'est faux...

Voir ici pour commencer http://www.fonction-publique.gouv.fr/fonction-publique/carriere-et-parcours-professionnel-75
mais je crois que ça avait déjà été évoqué.

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par lalilala le Mar 29 Avr 2014 - 13:46

Caspar Goodwood a écrit:Oui le "je ferai autre chose" est complètement utopique passé une certain âge. Est-il obligatoire d'être "heureux" ou "malheureux"? Cela dépend des jours, des semaines et des années non? Et rappelons que l'enseignement est aussi un métier, qu'on exerce pour avoir un salaire à la fin du mois.

Non dans mon cas. Mais je ne sais pas quoi faire d'autre. J'ai encore passé toute la matinée à chialer à cause de ça et à chercher des pistes...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Caspar Goodwood le Mar 29 Avr 2014 - 14:13

Tu es encore jeune, donc tu peux songer à une reconversion, même si c'est loin d'être évident d'un point de vue pratique ou financier mais il me tarde que Fesseur Pro nous donne de bonnes idées pour se reconvertir après 45 ans.
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Fesseur Pro le Mar 29 Avr 2014 - 14:56

Voire en approchant les 50...
C'est une question de parcours et de relations Caspar.
Il n'y a bien entendu pas de bonnes idées valables pour tous.
Mais tu le sais.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Fesseur Pro
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Caspar Goodwood le Mar 29 Avr 2014 - 15:16

Donne-nous des exemples concrets car à mon avis il doit être très difficile de se reconvertir passé un certain âge. Bon nombre de concours de la fonction publique ne sont plus accessibles il me semble, et j'ai du mal à imaginer une entreprise accueillir et former un professeur démissionnaire.
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Lefteris le Mar 29 Avr 2014 - 15:23

Caspar Goodwood a écrit:Oui le "je ferai autre chose" est complètement utopique passé une certain âge. Est-il obligatoire d'être "heureux" ou "malheureux"? Cela dépend des jours, des semaines et des années non? Et rappelons que l'enseignement est aussi un métier, qu'on exerce pour avoir un salaire à la fin du mois.
Oui, on peut n'être ni vraiment heureux, ni vraiment malheureux. C'est un métier, en effet. Certains jours, avec certaines classes ça va, d'autres on subit en pensant qu'il fait bien manger, et on a (en principe ) autre chose dans la vie ...
Du reste, se reconvertir passé un certain âge est quasiment impossible, hormis coup de bol, relations : limites d'âge pour les concours, plus le temps de refaire un cursus complet, image négative... Même quand on a été fonctionnaire ailleurs, on ne peut plus réintégrer son corps (radiation des cadres) malgré le blabla sur la mobilité, la perméabilité des corps, etc. (encore une injustice par rapport au privé ou à la haute fonction publique).

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Fesseur Pro le Mar 29 Avr 2014 - 17:40

Caspar Goodwood a écrit:Donne-nous des exemples concrets.
Entreprise/artisanat familial en ce qui me concerne.
Mais le plus tard possible...

Et bien sûr que passé un certain âge il est difficile de trouver un emploi.
Pour tout le monde.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Fesseur Pro
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par User5899 le Mar 29 Avr 2014 - 18:21

Caspar Goodwood a écrit:Donne-nous des exemples concrets car à mon avis il doit être très difficile de se reconvertir passé un certain âge. Bon nombre de concours de la fonction publique ne sont plus accessibles il me semble, et j'ai du mal à imaginer une entreprise accueillir et former un professeur démissionnaire.
Dans mon coin, nous avons eu deux collègues qui ont démissionné et se sont installés comme factotum : entretien des maisons, petit et moins petit bricolage, tontes, ébranchage, terrassement, etc. Rien de trop technique (pas de toitures par exemple), du coup de main pour personnes devenues trop fatiguées pour qu'elles le fassent encore elles-mêmes.Ca marche très bien. Mais il n'y aura évidemment pas de débouchés pour tous ceux qui veulent fuir l'EN Rolling Eyes

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par lalilala le Mar 29 Avr 2014 - 18:24

Ben ils ont de la chance parce que c'est le genre de services que proposait mon copain quand il avait son auto-entreprise et ça marchait pas des masses...Il s'est fait arnaquer aussi une fois.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Isis39 le Mar 29 Avr 2014 - 18:28

Cripure a écrit:
Caspar Goodwood a écrit:Donne-nous des exemples concrets car à mon avis il doit être très difficile de se reconvertir passé un certain âge. Bon nombre de concours de la fonction publique ne sont plus accessibles il me semble, et j'ai du mal à imaginer une entreprise accueillir et former un professeur démissionnaire.
Dans mon coin, nous avons eu deux collègues qui ont démissionné et se sont installés comme factotum : entretien des maisons, petit et moins petit bricolage, tontes, ébranchage, terrassement, etc. Rien de trop technique (pas de toitures par exemple), du coup de main pour personnes devenues trop fatiguées pour qu'elles le fassent encore elles-mêmes.Ca marche très bien. Mais il n'y aura évidemment pas de débouchés pour tous ceux qui veulent fuir l'EN Rolling Eyes
J'ai un collègue qui a fait pareil.
avatar
Isis39
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Patissot le Mar 29 Avr 2014 - 18:42

Il faut avoir une certaine condition physique, c'est pas un métier pour moi ça.

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »
avatar
Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Caspar Goodwood le Mar 29 Avr 2014 - 19:35

La seule sortie possible c'est en effet de s'installer à son compte. Fesseur Pro, tu avoueras que si ta famille a une entreprise artisanale, c'est beaucoup plus facile: ils peuvent t'accueillir et te former. Si je voulais passer un CAP par exemple, il faudrait que je m'arrête de travailler, ce qui n'est pas possible financièrement pour moi.
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Patissot le Mar 29 Avr 2014 - 19:36

Je crois qu'on ne peut pas passer de CAP après 25 ans.

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »
avatar
Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Caspar Goodwood le Mar 29 Avr 2014 - 19:41

Je ne suis pas sûr, il me semble avoir vu des reportages ou lu des témoignages de personnes qui passaient des CAP de plombier par exemple, ou de cuisinier pour ouvrir des chambres d'hôtes, à vérifier.
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Patissot le Mar 29 Avr 2014 - 19:49

J'ai associé CAP et contrat d'apprentissage, d'où ma confusion, mais peut-on vraiment faire un CAP sans passer par un apprentissage ?

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »
avatar
Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Fesseur Pro le Mar 29 Avr 2014 - 19:54

Caspar Goodwood a écrit: Fesseur Pro, tu avoueras que si ta famille a une entreprise artisanale, c'est beaucoup plus facile.
Bien sûr.
J'ai fait des enfants pour être mes bâtons de vieillesse.
Plus sérieusement, j'ai un autre diplôme que le Capes au cas ou et je suis bien conscient des difficultés à quitter ce métier "du jour au lendemain".
Mais je préfèrerais être dans la galère le temps de se retourner que d'aller au collège en étant malheureux.


Dernière édition par miss terious le Mar 29 Avr 2014 - 20:53, édité 1 fois (Raison : balise de citation manquante)

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Fesseur Pro
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Caspar Goodwood le Mar 29 Avr 2014 - 19:54

Je pense qu'il y a des CFA ou des formations qui sont ouverts aux adultes dans le cadre de la formation continue mais je n'en suis pas certain du tout.

Pardon Fesseur Pro, je ne voulais pas être agressif, mais encore une fois, heureux ou pas, je pense qu'il est très difficile de se reconvertir après quarante ans, en dehors d'une création d'entreprise.
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Lefteris le Mar 29 Avr 2014 - 20:12

Fesseur Pro a écrit:
Caspar Goodwood a écrit: Fesseur Pro, tu avoueras que si ta famille a une entreprise artisanale, c'est beaucoup plus facile./quote]
Bien sûr.
J'ai fait des enfants pour être mes bâtons de vieillesse.
Plus sérieusement, j'ai un autre diplôme que le Capes au cas ou et je suis bien conscient des difficultés à quitter ce métier "du jour au lendemain".
Mais je préfèrerais être dans la galère le temps de se retourner que d'aller au collège en étant malheureux.

On peut toujours tenter une mutation, la situation peut changer. Ceux qui en ont assez, c'est souvent à cause des élèves infects , en changeant d'air ça va mieux. On peut aussi n'être ni heureux ni malheureux à cause de métier, ce qui est mon cas, ayant vécu autre chose. Je ne saute pas de joie en allant au boulot, mais je ne broie pas du noir. Mauvais moments à passer avec certaines classes ,  meilleurs avec d'autres, c'est comme ça...

Mais il faut être bien conscient de plusieurs choses qui ne facilitent rien : l'âge, certaines matières (que peuvent faire les profs de lettres, d’histoire par exemple  dans cette société ? ) , le fait - indirectement lié à l'âge- de tout perdre et de se retrouver clodo à la retraite, même si l'on trouve un petit boulot.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par zeprof le Mar 29 Avr 2014 - 20:17

Patissot a écrit:J'ai associé CAP et contrat d'apprentissage, d'où ma confusion, mais peut-on vraiment faire un CAP sans passer par un apprentissage ?

tu peux faire un CAP en Lycée pro par ex Wink

ceci dit à l'age adulte, avec un certain nombre de diplômes, tu peux valider la partie "matières générales" du CAP et te limiter aux matières professionnelles donc l'apprentissage (par un CFA par ex) est surement l'option la plus simple passé un certain age...

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
zeprof
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Caspar Goodwood le Mar 29 Avr 2014 - 20:18

Surtout quand on est professeur, j'espère quand même que ça donne une équivalence pour les matières générales en effet.
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par zeprof le Mar 29 Avr 2014 - 20:20

un autre CAP te donne déjà les équivalences ... Wink

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
zeprof
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Caspar Goodwood le Mar 29 Avr 2014 - 20:22

Bon ben je vais me lancer moi, vous me conseillez quoi? J'ai deux mains gauches mais tant pis.
avatar
Caspar Goodwood
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par grandesvacances le Mar 29 Avr 2014 - 20:22

Patissot a écrit: peut-on vraiment faire un CAP sans passer par un apprentissage ?

Oui. Ma fille a préparé (et obtenu) un CAP en suivant des cours du soir. Ayant d'autres diplômes, elle était dispensée des matières générales.
avatar
grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par User5899 le Mar 29 Avr 2014 - 20:30

Caspar Goodwood a écrit:Je pense qu'il y a des CFA ou des formations qui sont ouverts aux adultes dans le cadre de la formation continue mais je n'en suis pas certain du tout.

Pardon Fesseur Pro, je ne voulais pas être agressif, mais encore une fois, heureux ou pas, je pense qu'il est très difficile de se reconvertir après quarante ans, en dehors d'une création d'entreprise.
Un de mes meilleurs amis était professeur d'université en droit. Il ne supportait plus les étudiants : il est devenu avocat Razz

Comment, ce n'est pas représentatif ? pingouin

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par Fesseur Pro le Mar 29 Avr 2014 - 23:28

Caspar Goodwood a écrit:Pardon Fesseur Pro, je ne voulais pas être agressif, mais encore une fois, heureux ou pas, je pense qu'il est très difficile de se reconvertir après quarante ans, en dehors d'une création d'entreprise.
No soucy.
On est d'accord sur le fond.
Heureux ou pas dans le métier, je te souhaite comme moi d'être un mâle heureux...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Fesseur Pro
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: « je suis un prof heureux »

Message par lumeeka le Mer 30 Avr 2014 - 10:09

J'ai fait le contraire, je travaillais dans une boîte privée avant de rejoindre l'EN. Je dois être masochiste.  

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/
avatar
lumeeka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum