Pour Pierre Frackowiak, la refondation de l'école est morte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour Pierre Frackowiak, la refondation de l'école est morte

Message par henriette le Lun 28 Avr 2014 - 22:30

La refondation de l’école était morte avant d’avoir vécue. On ne pourra pas reprocher à Benoît Hamon un manque d’honnêteté, il n’en parle quasiment pas. Elle est donc enterrée. Il ne parle que de l’aménagement du temps scolaire, qui, malgré sa nécessité et ses vertus, n’a pas grand-chose à voir avec une refondation. Il est vrai que la refondation n’a jamais été définie.

Je l’affirmais dès le lendemain de la consultation nationale de l’été 2012 : l’usage du terme « refondation » était un abus de langage.

Il est inconcevable de refonder l’école en se limitant à la réduction de 45 minutes de la journée scolaire et en y ajoutant des activités périscolaires diverses, juxtaposées aux apprentissages scolaires, en fonction des moyens financiers et humains des collectivités locales.

Pour lire la suite : http://blogs.mediapart.fr/blog/pierre-frackowiak/260414/lenterrement-de-la-refondation-de-lecole

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Pierre Frackowiak, la refondation de l'école est morte

Message par PauvreYorick le Lun 28 Avr 2014 - 22:50

morte avant d’avoir vécue.
Mmmh. On dirait.

Il a raison sur le fait que rien n'a été défini.

On note, à la fin de l'article, une allusion au titre de l'ouvrage récent de ce journaliste si connu du milieu mais dont j'ai bien sûr oublié le nom :

[...] la destruction se poursuivra et s’accélèrera avec le tsunami du numérique.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Pierre Frackowiak, la refondation de l'école est morte

Message par Dwarf le Lun 28 Avr 2014 - 23:51

C'était un slogan de communication et rien de plus. Je retire une seule chose positive du ministère de Peillon : la Charte de la Laïcité.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Pierre Frackowiak, la refondation de l'école est morte

Message par Balthazaard le Mar 29 Avr 2014 - 10:40

R.I.P

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Pierre Frackowiak, la refondation de l'école est morte

Message par ycombe le Mar 29 Avr 2014 - 21:34

C'est quand même un peu de mauvaise foi.

Pierre Frackowiak a écrit:Elle aura vécu ce que vivent les roses, l’espace d’un matin… Exactement comme la loi de 1989 (loi Jospin) qui était pourtant refondatrice et qui fut abandonnée par ses propres auteurs et leurs amis, sans une larme, et sans jamais avoir citée comme une référence pour la prétendue refondation de 1012.

La loi Jospin a créé les IUFM, organisé la scolarité en cycles, choses dont on n'a en effet jamais entendu parler.

La loi Peillon a supprimé le dernier alinéa l'article L122-1-1 du code de l'éducation, qui disait:
supprimépar Peillon a écrit:Parallèlement à l'acquisition du socle commun, d'autres enseignements sont dispensés au cours de la scolarité obligatoire.

Si on met ça en parallèle avec la volonté du président du CSP, Alain Boissinot, "d’articuler la définition du socle commun et les programmes d’enseignement," on peut craindre que les nouveau programmes collent au socle et ce serait, très nettement, le plus bel allègement des contenus d'enseignement depuis la création de l'école obligatoire, avec la fin de l'algèbre  au collège par exemple.

Ce qui me fait dire à moi que la loi Peillon, on n'a probablement pas fini d'en subir les conséquences.

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Pierre Frackowiak, la refondation de l'école est morte

Message par Duplay le Mar 29 Avr 2014 - 22:15

Pierre Frackowiak a écrit:
Elle aura vécu ce que vivent les roses, l’espace d’un matin… Exactement comme la loi de 1989 (loi Jospin) qui était pourtant refondatrice et qui fut abandonnée par ses propres auteurs et leurs amis, sans une larme, et sans jamais avoir citée comme une référence pour la prétendue refondation de 1012.

 scratch 

Ah ben si maintenant, on mêle aussi Robert le Pieux à cette sinistre affaire, on n'est pas rendus !!!  Evil or Very Mad

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Pierre Frackowiak, la refondation de l'école est morte

Message par doublecasquette le Mar 29 Avr 2014 - 22:29

Je croyais que c'était un numéro de code... Ce qu'il faudrait qu'on me fasse voir aussi, ce sont les IEN qui se préoccupent des programmes 2008et qui obligent leurs ouailles à les appliquer. Vous en connaissez, vous ?

Spoiler:
Salut Mowgli ! Il y a un moment qu'on ne t'avait plus vue !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Pierre Frackowiak, la refondation de l'école est morte

Message par elena3 le Mer 30 Avr 2014 - 0:16

@Dwarf a écrit:C'était un slogan de communication et rien de plus. Je retire une seule chose positive du ministère de Peillon : la Charte de la Laïcité.
Vraiment ? N'importe quel bord politique aurait pu l'écrire... Rolling Eyes 

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Pierre Frackowiak, la refondation de l'école est morte

Message par Zenxya le Mer 30 Avr 2014 - 0:25

@ycombe a écrit:

La loi Peillon a supprimé le dernier alinéa l'article L122-1-1 du code de l'éducation, qui disait:
supprimépar Peillon a écrit:Parallèlement à l'acquisition du socle commun, d'autres enseignements sont dispensés au cours de la scolarité obligatoire.


Tiens, je l'avais pas vu ça. C'est effectivement la porte ouverte à plein d'expérimentations.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Pierre Frackowiak, la refondation de l'école est morte

Message par Dwarf le Mer 30 Avr 2014 - 9:12

@elena3 a écrit:
@Dwarf a écrit:C'était un slogan de communication et rien de plus. Je retire une seule chose positive du ministère de Peillon : la Charte de la Laïcité.
Vraiment ? N'importe quel bord politique aurait pu l'écrire... Rolling Eyes 
Et plut tôt que cela ne l'a été fait sans doute. En outre, ce n'est pas Peillon qui l'a rédigée mais un comité, dont Abdennour Bidar, dont j'ai beaucoup évoqué les idées lors des dernières discussions sur l'islam.

Sinon, elena, je ne politisais pas du tout ma remarque : s'il y a bien une chose sur laquelle nos chers hommes politiques des partis de gouvernement sont d'accord depuis quarante ans, c'est bien l'école!

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Pierre Frackowiak, la refondation de l'école est morte

Message par ycombe le Mer 30 Avr 2014 - 11:25

@Zenxya a écrit:
@ycombe a écrit:

La loi Peillon a supprimé le dernier alinéa l'article L122-1-1 du code de l'éducation, qui disait:
supprimépar Peillon a écrit:Parallèlement à l'acquisition du socle commun, d'autres enseignements sont dispensés au cours de la scolarité obligatoire.


Tiens, je l'avais pas vu ça. C'est effectivement la porte ouverte à plein d'expérimentations.

La phrase est supprimée de la loi. Mais je ne crois pas qu'elle ait été là pour justifier des expérimentations. Elle devait être là pour rassurer les opposants au socle sur le mode: «voyez le socle n'est pas le minimum pour tous que vous annonciez, d'ailleurs les programmes dépassent allègrement le socle.» Maintenant que cet alinéa est supprimé, il me semble tout à fait évident que le contenu des programmes va être restreint au socle.

On peut jeter un oeil dans les programmes de math du collège pour se rendre compte de ce que cela voudrait dire, de se restreindre au socle: il est mis en évidence à l'intérieur. En 4ème /3ème il ne resterait vraiment pas grand chose.

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Pierre Frackowiak, la refondation de l'école est morte

Message par Caspar Goodwood le Mer 30 Avr 2014 - 11:49

Mais pourquoi cette obsession des "refondations" des "refontes", des grandes réformes qui remettraient tout à plat? Créer un élève ou un professeur nouveaux comme certains ont voulu créer un homme nouveau? Est-ce notre passé révolutionnaire qui veut ça?

Depuis que j'ai commencé à enseigner en 1995, j'ai connu de nombreux changements et nouveautés, alors je ris jaune quand j'entends parler de l'école figée, irréformable et de ses professeurs corporatistes.  

On ne peut pas "refonder" l'école d'un coup de baguette magique, il faut bien travailler avec ce qui existe déjà.


Dernière édition par Caspar Goodwood le Mer 30 Avr 2014 - 14:06, édité 1 fois

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Pierre Frackowiak, la refondation de l'école est morte

Message par egomet le Mer 30 Avr 2014 - 13:45

@Caspar Goodwood a écrit:Mais pourquoi cette obsession des "refondations" des "refontes", des grandes réformes qui remettraient tout à plat? Créer un élève ou un professeur nouveaux comme certains ont voulu créer un homme nouveau? est-ce notre passé révolutionnaire qui veut ça?

Depuis que j'ai commencé à enseigner en 1995, j'ai connu de nombreux changements et nouveautés, alors je ris jaune quand j'entends parler de l'école figée, irréformable et de ses professeurs corporatistes.  

On ne peut pas "refonder" l'école d'un coup de baguette magique, il faut bien travailler avec ce qui existe déjà.

+ 1000

Cette volonté révolutionnaire est extrêmement imprudente.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Pierre Frackowiak, la refondation de l'école est morte

Message par doublecasquette le Mer 30 Avr 2014 - 13:48

Moi, comme les fondations étaient plutôt bien fichues, je serais vraiment partante pour une re-fondation.
Mais pour le moment, nous sommes plutôt en route vers une démolition en règle...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum