Histoire des programmes d'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire des programmes d'histoire

Message par cliohist le Jeu 1 Mai 2014 - 20:10

.

Histoire des programmes d'enseignement de l'histoire
(surtout de 1815 à 2011)
sur le blog
Historiographie et épistémologie de l'histoire
http://crheh.hypotheses.org/337

En ligne également,

Patrick Garcia , Christian Delacroix
Deux siècles d'histoire enseignée, EspacesTemps 66-67, 1998
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/espat_0339-3267_1998_num_66_1_4044
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/issue/espat_0339-3267_1998_num_66_1

Patricia Legris, « Les programmes d’histoire en France : la construction progressive d’une citoyenneté plurielle (1980-2010), Histoire de l’éducation 126  2010
http://histoire-education.revues.org/2155

.

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par Gryphe le Jeu 1 Mai 2014 - 21:24

Merci !
J'ai mis en post-it car c'est le genre de références que l'on recherche régulièrement.

 study

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par Isis39 le Jeu 1 Mai 2014 - 21:29

@Gryphe a écrit:Merci !
J'ai mis en post-it car c'est le genre de références que l'on recherche régulièrement.

 study

Mettre en post it ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par Elyas le Jeu 1 Mai 2014 - 21:53

@Isis39 a écrit:
@Gryphe a écrit:Merci !
J'ai mis en post-it car c'est le genre de références que l'on recherche régulièrement.

 study

Mettre en post it ?

Sur un forum, un post-it est un sujet qui est toujours en haut de page, quelle que soit sa date.

Sinon, fascinant ce condensé de l'histoire des programmes. En clair, les programmes changent sans changer, les critiques changent sans changer. C'est assez marrant, quand j'ai lu la remarque de Pierre Goubert sur les programmes de 1977-1981, j'ai pensé à Zemmour, Casali et consorts. Et j'ai adoré la citation de Michel Debré de 1980 : "On n'enseigne plus l'histoire ni dans les écoles, ni dans les lycées. L'histoire, c'est d'abord la chronologie : la chronologie a disparu. L'histoire, ce sont ensuite les récits : il n'y a plus de récits !"

Comme quoi, je suis le fils spirituel de Michel Debré  topela 

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par Hérodoute le Ven 2 Mai 2014 - 5:11

Bon ben on est deux dans ce cas alors, Elyas Wink
Il y a 1 an et demi, j'ai entendu un inspecteur nous reprocher notre "culture de l'écrit"... gggrrrr

Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par doctor who le Sam 3 Mai 2014 - 9:26

Tableau singulièrement incomplet puisqu'on n'y fait pas mention du contenu des programmes de primaires, dans lesquelles passent pourtant l'essentiel des élèves de l'époque !
Un oubli étonnant, peut-être symptomatique d'un certain mépris pour l'enseignement de l'histoire au primaire ?

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 3 Mai 2014 - 9:34

@doctor who a écrit:Tableau singulièrement incomplet puisqu'on n'y fait pas mention du contenu des programmes de primaires, dans lesquelles passent pourtant l'essentiel des élèves de l'époque !
Un oubli étonnant, peut-être symptomatique d'un certain mépris pour l'enseignement de l'histoire au primaire ?

Je suis bien d'accord avec la première remarque. Mais je ne suis pas sûr qu'il y ait du mépris de la part des auteurs. Peut-être est-ce d'abord dû à l'immensité du travail qui consisterait à inclure le primaire à ces analyses.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par Marie Laetitia le Sam 3 Mai 2014 - 9:34

@Elyas a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Gryphe a écrit:Merci !
J'ai mis en post-it car c'est le genre de références que l'on recherche régulièrement.

 study

Mettre en post it ?

Sur un forum, un post-it est un sujet qui est toujours en haut de page, quelle que soit sa date.

Sinon, fascinant ce condensé de l'histoire des programmes. En clair, les programmes changent sans changer, les critiques changent sans changer. C'est assez marrant, quand j'ai lu la remarque de Pierre Goubert sur les programmes de 1977-1981, j'ai pensé à Zemmour, Casali et consorts. Et j'ai adoré la citation de Michel Debré de 1980 : "On n'enseigne plus l'histoire ni dans les écoles, ni dans les lycées. L'histoire, c'est d'abord la chronologie : la chronologie a disparu. L'histoire, ce sont ensuite les récits : il n'y a plus de récits !"

Comme quoi, je suis le fils spirituel de Michel Debré  topela 

À quel article fais-tu référence?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par doctor who le Sam 3 Mai 2014 - 9:45

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@doctor who a écrit:Tableau singulièrement incomplet puisqu'on n'y fait pas mention du contenu des programmes de primaires, dans lesquelles passent pourtant l'essentiel des élèves de l'époque !
Un oubli étonnant, peut-être symptomatique d'un certain mépris pour l'enseignement de l'histoire au primaire ?

Je suis bien d'accord avec la première remarque. Mais je ne suis pas sûr qu'il y ait du mépris de la part des auteurs. Peut-être est-ce d'abord dû à l'immensité du travail qui consisterait à inclure le primaire à ces analyses.

Le travail n'est pas si immense. Une petite séance de copier-coller et c'est bon. Surtout que nombre de remarques sur le primaire figurent dans la colonne de droite. Non, je penche plutôt du côté d'un préjugé défavorable envers le primaire, où l'histoire soit n'a pas sa place, soit a été enseigné uniquement à des fins de propagande.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par Marcel Khrouchtchev le Sam 3 Mai 2014 - 9:49

Je ne pense pas que les historiens qui ont rédigé ce travail soient favorables à un retrait de l'enseignement de l'histoire en primaire.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par Elyas le Sam 3 Mai 2014 - 9:51

@doctor who a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@doctor who a écrit:Tableau singulièrement incomplet puisqu'on n'y fait pas mention du contenu des programmes de primaires, dans lesquelles passent pourtant l'essentiel des élèves de l'époque !
Un oubli étonnant, peut-être symptomatique d'un certain mépris pour l'enseignement de l'histoire au primaire ?

Je suis bien d'accord avec la première remarque. Mais je ne suis pas sûr qu'il y ait du mépris de la part des auteurs. Peut-être est-ce d'abord dû à l'immensité du travail qui consisterait à inclure le primaire à ces analyses.

Le travail n'est pas si immense. Une petite séance de copier-coller et c'est bon. Surtout que nombre de remarques sur le primaire figurent dans la colonne de droite. Non, je penche plutôt du côté d'un préjugé défavorable envers le primaire, où l'histoire soit n'a pas sa place, soit a été enseigné uniquement à des fins de propagande.

Je ne sais absolument pas s'il y a mépris ou pas. Par contre, la réalité du terrain est que les cours d'histoire et de géographie au primaire actuellement sont une catastrophe et que dans les séminaires inter-degré ou les conseils école-collège, les conseillers pédagogiques du primaire osent dire aux professeurs du secondaire que ce que les professeurs de 6e font est le mâââââââl, que ce n'est pââââââs bien et que de toute façon, c'est impossible (et que les preuves matérielles présentées en masse sont une illusion de l'esprit).

@Marie Laetitia : c'est une remarque dans le fichier présenté sur l'histoire des programmes où il y a une citation (sans doute décontextualisée) de Pierre Goubert sur les programmes.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par Isis39 le Sam 3 Mai 2014 - 9:53

@Elyas a écrit:
@doctor who a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Je suis bien d'accord avec la première remarque. Mais je ne suis pas sûr qu'il y ait du mépris de la part des auteurs. Peut-être est-ce d'abord dû à l'immensité du travail qui consisterait à inclure le primaire à ces analyses.

Le travail n'est pas si immense. Une petite séance de copier-coller et c'est bon. Surtout que nombre de remarques sur le primaire figurent dans la colonne de droite. Non, je penche plutôt du côté d'un préjugé défavorable envers le primaire, où l'histoire soit n'a pas sa place, soit a été enseigné uniquement à des fins de propagande.

Je ne sais absolument pas s'il y a mépris ou pas. Par contre, la réalité du terrain est que les cours d'histoire et de géographie au primaire actuellement sont une catastrophe et que dans les séminaires inter-degré ou les conseils école-collège, les conseillers pédagogiques du primaire osent dire aux professeurs du secondaire que ce que les professeurs de 6e font est le mâââââââl, que ce n'est pââââââs bien et que de toute façon, c'est impossible (et que les preuves matérielles présentées en masse sont une illusion de l'esprit).

Ils sont historiens ? IPR en histoire ces gens-là ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par Elyas le Sam 3 Mai 2014 - 9:57

@Isis39 a écrit:
@Elyas a écrit:
@doctor who a écrit:

Le travail n'est pas si immense. Une petite séance de copier-coller et c'est bon. Surtout que nombre de remarques sur le primaire figurent dans la colonne de droite. Non, je penche plutôt du côté d'un préjugé défavorable envers le primaire, où l'histoire soit n'a pas sa place, soit a été enseigné uniquement à des fins de propagande.

Je ne sais absolument pas s'il y a mépris ou pas. Par contre, la réalité du terrain est que les cours d'histoire et de géographie au primaire actuellement sont une catastrophe et que dans les séminaires inter-degré ou les conseils école-collège, les conseillers pédagogiques du primaire osent dire aux professeurs du secondaire que ce que les professeurs de 6e font est le mâââââââl, que ce n'est pââââââs bien et que de toute façon, c'est impossible (et que les preuves matérielles présentées en masse sont une illusion de l'esprit).

Ils sont historiens ? IPR en histoire ces gens-là ?

Non, mais cela ne les arrête pas. Malheureusement pour eux, les conseils école-collège vont entrer dans des missions de formation où les IA-IPR d'HG vont envoyer des formateurs HG de terrain, je ne sais pas si le mariage formateur HG - conseiller pédagogique sera souvent heureux  Rolling Eyes

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par doublecasquette le Sam 3 Mai 2014 - 10:03

Petit début d'historique des programmes d'histoire à l'école primaire :

1882 : http://jl.bregeon.perso.sfr.fr/Programmes_primaire1882.pdf

Quelques extraits :
Programmes école primaire 1882 a écrit:
4° L'enseignement de l’histoire et de la géographie, auquel se rattache l’instruction civique,comportera environ une heure de leçon tous les jours.

Cours élémentaire :
Récits et entretiens familiers sur les plus grands personnages et les faits principaux de l’histoire nationale, jusqu’au commencement de la guerre de Cent ans.

Cours moyen :
Cours élémentaire d’histoire de France, insistant exclusivement sur les faits essentiels depuis la guerre de Cent ans.
Exemple de répartition trimestrielle :
- 1er trimestre : de 1328 à 1610
- 2e trimestre : de 1610 à 1789
- 3e trimestre : de 1789 à nos jours
- 4e trimestre : révision

Cours supérieur :
Notions très élémentaires d’histoire générale : pour l’antiquité, l’Égypte, les Juifs, la Grèce, Rome ; pour le moyen âge et les temps modernes, grands événements étudiés surtout dans leurs rapports avec l’histoire de France.
Révision méthodique de l’histoire de France ; étude plus approfondie de la période moderne.

Ah ! Et la maternelle, qui à l'époque recevait les enfants jusqu'à sept ans ! Rien de formel pour les 2 à 5 ans, vous vous en doutez bien, en revanche, pour les plus grands (5 à 7 ans), il y a quelque chose.
Source : http://jl.bregeon.perso.sfr.fr/Programmes_maternelle1882.pdf

Programmes Maternelle 1882 a écrit:SECTION DES ENFANTS DE 5 À 7 ANS OU CLASSE ENFANTINE
Anecdotes, récits, biographies tirées de l’histoire nationale ; contes, récits de voyage.
Explication d’images.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par Isis39 le Sam 3 Mai 2014 - 10:09

@Elyas a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Elyas a écrit:

Je ne sais absolument pas s'il y a mépris ou pas. Par contre, la réalité du terrain est que les cours d'histoire et de géographie au primaire actuellement sont une catastrophe et que dans les séminaires inter-degré ou les conseils école-collège, les conseillers pédagogiques du primaire osent dire aux professeurs du secondaire que ce que les professeurs de 6e font est le mâââââââl, que ce n'est pââââââs bien et que de toute façon, c'est impossible (et que les preuves matérielles présentées en masse sont une illusion de l'esprit).

Ils sont historiens ? IPR en histoire ces gens-là ?

Non, mais cela ne les arrête pas. Malheureusement pour eux, les conseils école-collège vont entrer dans des missions de formation où les IA-IPR d'HG vont envoyer des formateurs HG de terrain, je ne sais pas si le mariage formateur HG - conseiller pédagogique sera souvent heureux  Rolling Eyes

Je suis tombée en conseil école-collège sur un inspecteur du primaire très bien, et il n'y avait pas de conseiller pédagogique. Par contre j'ai une copine prof des écoles, historienne de formation (on était ensemble à la fac). Quand je vois les programmes du primaire, les bouquins qu'ils ont, leurs formations aussi, j'hallucine...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par doublecasquette le Sam 3 Mai 2014 - 10:17

Mon IEN est un professeur, certifié je pense, d'histoire-géographie.
J'ai eu une animation pédagogique avec lui cette année, concernant les classes du Cycle III (cycle des approfondissements, pour le moment).
C'est un fervent défenseur du Socle et tout particulièrement de son volet Culture Humaniste qu'il se débrouille de mettre chaque année à son Plan de Formation Continue.

Ce qu'il nous a conseillé, en gros :
- un enseignement "spiralaire", reprenant le programme du cycle chaque année pour en étudier une facette différente (exemple sur la Gaule Romaine : CE2 la vie quotidienne, les bâtiments ; CM1 : la conquête romaine, l'expansion de l'Empire Romain ; CM2 : des religions polythéistes au christianisme)
- partir d'un récit, si possible issu de la littérature de jeunesse (au CM2, un "roman" racontant l'admiration d'une jeune Romaine de Lyon pour une petite esclave qui mourra dans l'arène à côté de Sainte Blandine, ce qui provoque la conversion de la jeune patricienne. Si, si... Je vous raconte, je ne dis pas que j'approuve)
- des études de documents pour appuyer ce récit et le rendre "vivant" aux yeux des élèves
- une étude chronologique de l'Histoire, selon le plan prévu dans les programmes nationaux (je pense que 2002 est mieux vu que 2008, mais il ne nous l'a pas expressément signalé), avec application de la suggestion de progression qui a été ajoutée en 2012 ou 2013 (je peux vous chercher le lien si ma présence ici est tolérée malgré mon manque évident de diplômes en histoire).
Spoiler:
Je garde un souvenir cuisant de mes lointaines interventions dans ce domaine et ne tiens pas à renouveler l'expérience.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par Isis39 le Sam 3 Mai 2014 - 10:25

Franchement les progressions spiralaires...
C'est pourquoi quand j'interroge mes 6e sur ce qu'ils ont fait l'année d'avant, certains ont fait la Seconde Guerre mondiale, les autres Vercingétorix...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par doublecasquette le Sam 3 Mai 2014 - 10:31

@Isis39 a écrit:Franchement les progressions spiralaires...
C'est pourquoi quand j'interroge mes 6e sur ce qu'ils ont fait l'année d'avant, certains ont fait la Seconde Guerre mondiale, les autres Vercingétorix...

Je ne dis pas que c'est ce qui se fait, localement, dans les écoles de ton secteur de recrutement. Ni que c'est ce que je ferais personnellement si j'avais des élèves de CM. Je dis que c'est le discours officiel d'un IEN en particulier.

Voici les suggestions de progression publiées en 2012 (pages 22 à 26). Encore une fois, je ne suis pas responsable des collègues exerçant près de ton collège, je donne les renseignements sur ce qui est conseillé par l'Institution :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/1/58/7/programmes_ecole-primaire_203587.pdf

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par Isis39 le Sam 3 Mai 2014 - 10:36

@doublecasquette a écrit:
@Isis39 a écrit:Franchement les progressions spiralaires...
C'est pourquoi quand j'interroge mes 6e sur ce qu'ils ont fait l'année d'avant, certains ont fait la Seconde Guerre mondiale, les autres Vercingétorix...

Je ne dis pas que c'est ce qui se fait, localement, dans les écoles de ton secteur de recrutement. Ni que c'est ce que je ferais personnellement si j'avais des élèves de CM. Je dis que c'est le discours officiel d'un IEN en particulier.

Voici les suggestions de progression publiées en 2012 (pages 22 à 26). Encore une fois, je ne suis pas responsable des collègues exerçant près de ton collège, je donne les renseignements sur ce qui est conseillé par l'Institution :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/1/58/7/programmes_ecole-primaire_203587.pdf

Je ne t'en rends pas responsable. Je constate que dans certaines écoles, ils font du spiralaire et pas dans d'autres.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par doublecasquette le Sam 3 Mai 2014 - 10:52

D'accord.
Juste un petit merci en début de message pour les documents fournis permettrait d'effacer le doute semé par une introduction un peu sèche.  fleurs 

Je rappelle par ailleurs qu'en primaire, nous n'avons plus les enfants que 24 heures par semaine desquelles il faut déduire 2 heures de récréation et sans doute pas loin d'1 h 30 de déplacements, installations, ramassages de tickets de cantine.

Cela fait à peine 20 h 30 dans le meilleur des cas à consacrer aux enseignements. Lorsqu'on enlève 8 heures de français, 5 heures de mathématiques, il reste environ 7 heures par semaine pour tout le reste (histoire mais aussi géographie, instruction civique et morale, pratiques artistiques et histoire de l'art, sciences expérimentales et technologie, langue vivante, éducation physique et sportive) !
Cela fait très léger pour offrir autre chose qu'un vague saupoudrage aux élèves, vous en conviendrez.

Même la DGESCO, qui oublie de déduire les récréations et les "incompressibles" de son tableau des horaires à appliquer, tombe sur 78 heures annuelles pour le triptyque histoire-géographie-instruction civique et morale, soit 26 heures pour chacune de ces trois matières, ce qui fait moins de 45 minutes par semaine !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par cliohist le Sam 3 Mai 2014 - 11:01

@doctor who a écrit:Le travail n'est pas si immense. Une petite séance de copier-coller et c'est bon. Surtout que nombre de remarques sur le primaire figurent dans la colonne de droite.

Alors dans ce cas, merci de le faire. Nous en profiterons tous.

@doctor who a écrit:Non, je penche plutôt du côté d'un préjugé défavorable envers le primaire, où l'histoire soit n'a pas sa place, soit a été enseigné uniquement à des fins de propagande.

Tout l'écart entre le constat et l'interprétation personnelle.
Un classique de la lecture de la presse : que dit Le Figaro, que titre l'Humanité sur une même annonce gouvernementale, au temps de Hollande ou au temps de Sarko ?


Dernière édition par henriette le Dim 4 Mai 2014 - 17:31, édité 1 fois (Raison : rectification des balises de citation pour faire apparaître leur auteur)

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par Nicolatsar le Sam 3 Mai 2014 - 11:13

@cliohist a écrit:.

Histoire des programmes d'enseignement de l'histoire
(surtout de 1815 à 2011)
sur le blog
Historiographie et épistémologie de l'histoire
http://crheh.hypotheses.org/337


Tableau très bien fait, les programmes récents du primaire sont inclus  fleurs . Il manque toute la partie 4 actuelle de troisième (entre-deux-guerres, effondrement et refondation,  V république... Les aménagements ne sont pas encore pris en compte, mais je salue le travail de synthèse.

_________________
Quels enfants léguerons-nous à notre terre ?

Nicolatsar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire des programmes d'histoire

Message par Isis39 le Sam 3 Mai 2014 - 11:16

Effectivement il manque une partie du programme de 3e.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum