Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Gérard Darmanin (Tourcoing) : "Concentrer les activités périscolaires sur une demi-journée coûterait encore plus cher ! [...] Rien ne oblige à appliquer la réforme des rythmes".

par John le Ven 2 Mai 2014 - 22:21
Les Tourquennois vont avoir la parole. Après les vacances scolaires de Pâques, le maire de Tourcoing, Gérald Darmanin, va distribuer un questionnaire sur la réforme des rythmes scolaires. Les parents d’élèves, les présidents d’association, les enseignants, le personnel municipal pourront dire ce qu’ils pensent de la réforme des rythmes scolaires. Le référendum promis pendant la campagne électorale se transforme donc en consultation. « Il est trop tard pour organiser un référendum municipal et les familles ont besoin de savoir rapidement ce qui les attend à la rentrée prochaine. » La réponse sera donnée vers le 31 mai après le dépouillement des bulletins. [...]

Gérald Darmanin avait pensé que le gouvernement mettrait la main au portefeuille. « Or dans les déclarations de Benoît Hamon, il n’y a rien de ce genre. Il nous propose juste de concentrer les activités périscolaires sur une demi-journée. Or nous avons calculé que cela nous coûterait encore plus cher. » Pour le nouveau maire, l’ardoise promise à Tourcoing si la réforme est appliquée en septembre est à mettre au compte de l’ancienne municipalité. Celle-ci avait toutefois évalué le coût à 150 € par écolier du public, la CAF et l’État abondant à hauteur de 98 €. [...]

Avant de mettre un zéro pointé à la réforme, Gérald Darmanin souhaite toutefois rencontrer le Premier ministre Manuel Valls. « J’estime qu’à Tourcoing cette réforme est infinançable. Je lui demanderai comment on peut faire pour aider les villes comme la nôtre en grande difficulté financière. » Il y a toutefois peu de chances que Manuel Valls dénoue les cordons de la bourse. Alors Gérald Darmanin va consulter ses concitoyens en espérant qu’ils repoussent la réforme. « S’ils me disent qu’il faut y aller, il faudra aussi me dire comment on la financera, aux dépens de quoi… Du conservatoire ? », lance-t-il un brin provocateur.

Si au contraire, les Tourquennois rejettent la réforme, Gérald Darmanin annonce que les écoliers du public resteront à la semaine de quatre jours en septembre prochain. « On se reposera la question en 2015 si les financements sont là. En attendant rien en nous oblige à appliquer la réforme qui ne repose pas sur une loi mais sur un décret. Ce qui n’oblige pas l’État à compenser à l’euro près son désengagement. S’il faut des communes plus courageuses que d’autres, je le ferai dans une démarche républicaine. » Si les écoles tourquennoises restent aux quatre jours, le maire s’engage également à leur « apporter un grand soutien ». Le retour des bons points ?

Le conseil municipal se réunira le lundi 5 mai à 19 heures en l’hôtel de ville.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum