Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
John
Médiateur

Tahiti : conflit ouvert entre le vice-recteur et le ministre de l'Education local Michel Leboucher Empty Tahiti : conflit ouvert entre le vice-recteur et le ministre de l'Education local Michel Leboucher

par John le Ven 2 Mai 2014 - 22:47
L’article publié par « Les nouvelles » samedi 26 avril 2014 dans lequel le vice-recteur soutient que « nous avons un système éducatif très inégalitaire », appelle un certain nombre d’observations de la part du ministre de tutelle, Michel Leboucher :[...]

S’il est exact que la réduction des inégalités scolaires passe par une augmentation du flux d’orientation vers l’enseignement général, cela ne doit pas cependant se faire au détriment de l’enseignement professionnel et technologique. [...] Une étude récente de l’INSEE intitulée « La France dans l’Union européenne » et publiée le 24 avril dernier, montre que deux traits des systèmes éducatifs sont propices à la faible proportion de sortants précoces :

- la continuité structurelle entre les enseignements primaire et secondaire,
- le développement d’un enseignement professionnel secondaire peu sélectif.

Cette étude confirme la pertinence des choix de la Polynésie et les limites de démarches s’attachant à vouloir reproduire les stratégies du système éducatif métropolitain, qui s’avère l’un des plus inégalitaires des pays avancés.

Par ailleurs, parler de réduction des inégalités scolaires en Polynésie sans comprendre que le décrochage scolaire est principalement concentré dans les îles éloignées et trouve son origine dans l’absence d’une offre de formation de proximité adaptée, c’est alors passer en grande partie à côté du sujet.[...]

Interrogé sur les perspectives de suppression de postes par l’éducation nationale, le vice-recteur répond : « Personnellement, je ne souhaite pas qu’on touche aux postes en présence des élèves. En revanche, je le dis, il y a trop de postes au ministère polynésien, c’est clair. Si je devais toucher, et je le dois, ce sera plutôt là. ».

Ces propos ne peuvent concerner que l’enseignement secondaire, parce qu’il n’y a quasiment aucun poste administratif Etat au sein des services du ministère en charge du premier degré. Or, dans le second degré, les postes enseignants ayant vocation à être devant élèves le sont dans des proportions exemplaires en Polynésie, au vu des chiffres produits par l’administration centrale de l’Education nationale.[...]

L’approche du-vice recteur sur ces dossiers met en exergue un vrai problème de positionnement de ce dernier. Comme en témoignent ses propos relatifs au zonage de l’éducation prioritaire, le vice-recteur développe une conception du rôle de l’Etat peu compatible avec le principe même de l’autonomie dont dispose la Polynésie française en matière d’enseignement. Celui qui paye (en l’occurrence en matière d’éducation prioritaire c’est l’Etat) décide. Une telle approche est la négation même du transfert de compétence et du principe constitutionnel qui s’y attache. La politique éducative de la Polynésie relève de la seule compétence du gouvernement de la Polynésie.

Il ne revient pas à un représentant de l’Etat de faire connaître publiquement et de manière polémique (« urbi et orbi ») son avis sur la politique que devrait mener le Pays dans son champ de compétence. L’exemplarité du plus haut représentant de la République en Polynésie française n’a manifestement pas fait « école » auprès de ce fonctionnaire.
http://tahitinews.co/quand-le-ministre-de-leducation-remet-le-vice-recteur-a-sa-place/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Blan6ine
Blan6ine
Expert

Tahiti : conflit ouvert entre le vice-recteur et le ministre de l'Education local Michel Leboucher Empty Re: Tahiti : conflit ouvert entre le vice-recteur et le ministre de l'Education local Michel Leboucher

par Blan6ine le Sam 30 Mai 2015 - 6:35
Une des conséquences ici.

Cela devait être un hommage pour un départ qui n’était pas voulu. La surprise concoctée, hier midi, par les élèves du lycée Paul-Gauguin pour leur proviseure Josiane Lussiana, s’est finalement transformée en cérémonie de remerciements, dans la joie, les chants, sous les applaudissements. Un peu comme pour célébrer une victoire, même si cela n’était pas prévu (lire interview ci-dessous). Une victoire judiciaire que le tribunal administratif lui a accordée mardi.
En poste depuis deux ans, pour un mandat qui peut en faire quatre, Josiane Lussiana faisait face au refus de Nicole Sanquer, ministre de l’Éducation, de demander le renouvellement de sa mise à disposition.
Avant le changement de gouvernement, en septembre dernier, le mari de Josiane Lussiana était directeur de cabinet  du ministre de l’Éducation Michel Leboucher. Au changement de ministre, celui-ci quitte ses fonctions. Mais il semblerait que pendant sa mission, il ne se soit pas fait que des amis, au vice-rectorat, dont l’ancien vice-recteur lui-même. Josiane Lussiana serait donc devenue la cible d’une vengeance par ricochets.
Malaca
Malaca
Esprit éclairé

Tahiti : conflit ouvert entre le vice-recteur et le ministre de l'Education local Michel Leboucher Empty Re: Tahiti : conflit ouvert entre le vice-recteur et le ministre de l'Education local Michel Leboucher

par Malaca le Sam 30 Mai 2015 - 18:07
Les gouvernements polynésiens et les vice-recteurs nommés se succèdent, mais rien ne change dans la gué-guerre territoire/état ... rien de nouveau sous le soleil Rolling Eyes

_________________
Ajouter de la vie aux années plutôt que des années à la vie ...

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité." A. de Saint-Exupéry

mes rêves, ma réalité ...
turquoise
turquoise
Niveau 1

Tahiti : conflit ouvert entre le vice-recteur et le ministre de l'Education local Michel Leboucher Empty Re: Tahiti : conflit ouvert entre le vice-recteur et le ministre de l'Education local Michel Leboucher

par turquoise le Ven 13 Mai 2016 - 2:39
@John a écrit:
L’article publié par « Les nouvelles » samedi 26 avril 2014 dans lequel le vice-recteur soutient que « nous avons un système éducatif très inégalitaire », appelle un certain nombre d’observations de la part du ministre de tutelle, Michel Leboucher :[...]

S’il est exact que la réduction des inégalités scolaires passe par une augmentation du flux d’orientation vers l’enseignement général, cela ne doit pas cependant se faire au détriment de l’enseignement professionnel et technologique. [...] Une étude récente de l’INSEE intitulée « La France dans l’Union européenne » et publiée le 24 avril dernier, montre que deux traits des systèmes éducatifs sont propices à la faible proportion de sortants précoces :

- la continuité structurelle entre les enseignements primaire et secondaire,
- le développement d’un enseignement professionnel secondaire peu sélectif.

Cette étude confirme la pertinence des choix de la Polynésie et les limites de démarches s’attachant à vouloir reproduire les stratégies du système éducatif métropolitain, qui s’avère l’un des plus inégalitaires des pays avancés.

Par ailleurs, parler de réduction des inégalités scolaires en Polynésie sans comprendre que le décrochage scolaire est principalement concentré dans les îles éloignées et trouve son origine dans l’absence d’une offre de formation de proximité adaptée, c’est alors passer en grande partie à côté du sujet.[...]

Interrogé sur les perspectives de suppression de postes par l’éducation nationale, le vice-recteur répond : « Personnellement, je ne souhaite pas qu’on touche aux postes en présence des élèves. En revanche, je le dis, il y a trop de postes au ministère polynésien, c’est clair. Si je devais toucher, et je le dois, ce sera plutôt là. ».

Ces propos ne peuvent concerner que l’enseignement secondaire, parce qu’il n’y a quasiment aucun poste administratif Etat au sein des services du ministère en charge du premier degré. Or, dans le second degré, les postes enseignants ayant vocation à être devant élèves le sont dans des proportions exemplaires en Polynésie, au vu des chiffres produits par l’administration centrale de l’Education nationale.[...]

L’approche du-vice recteur sur ces dossiers met en exergue un vrai problème de positionnement de ce dernier. Comme en témoignent ses propos relatifs au zonage de l’éducation prioritaire, le vice-recteur développe une conception du rôle de l’Etat peu compatible avec le principe même de l’autonomie dont dispose la Polynésie française en matière d’enseignement. Celui qui paye (en l’occurrence en matière d’éducation prioritaire c’est l’Etat) décide. Une telle approche est la négation même du transfert de compétence et du principe constitutionnel qui s’y attache. La politique éducative de la Polynésie relève de la seule compétence du gouvernement de la Polynésie.

Il ne revient pas à un représentant de l’Etat de faire connaître publiquement et de manière polémique (« urbi et orbi ») son avis sur la politique que devrait mener le Pays dans son champ de compétence. L’exemplarité du plus haut représentant de la République en Polynésie française n’a manifestement pas fait « école » auprès de ce fonctionnaire.
http://tahitinews.co/quand-le-ministre-de-leducation-remet-le-vice-recteur-a-sa-place/

Je ne comprends pas, si le gouvernement local veut faire ce qu'il croit convenable, à quoi ser le VRectorat?
Malaca
Malaca
Esprit éclairé

Tahiti : conflit ouvert entre le vice-recteur et le ministre de l'Education local Michel Leboucher Empty Re: Tahiti : conflit ouvert entre le vice-recteur et le ministre de l'Education local Michel Leboucher

par Malaca le Sam 14 Mai 2016 - 1:00
euh, avril 2014, l'article date une peu ...

Le gouvernement local sert "l'autonomie" du territoire et le Vice Rectorat représente l'EN (et le budget de l'état) ... d'où les avis et politiques parfois divergents.

_________________
Ajouter de la vie aux années plutôt que des années à la vie ...

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité." A. de Saint-Exupéry

mes rêves, ma réalité ...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum